Normal

Dr Pierre CANAL

Chirurgien-dentiste qualifié en orthopédie dento-faciale

Biographie

Professeur émérite des Universités
Membre du jury du bureau de liaison des Sociétés Françaises d'Orthodontie
Titulaire de la SBR
Membre d'Honneur et Conseiller de la SFODF
Titulaire du CEO
Titulaire de l'Angle Society of Europe



Interventions de Dr Pierre CANAL

https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
https://schema.org/EventScheduled
France
  • <p><br><em><strong>Organisation  </strong></em></p> <p><em><strong></strong> </em><em>Dr Anne-Marie Caubet-Doniat, Dr Laura Azogui SBR région Ile de France</em><strong><br></strong></p> <p><em><strong>Résumé</strong></em><br>Les critères de fin de traitement orthodontique sont en pleine évolution, en fonction de la modification de la demande de nos patients, notamment au niveau esthétique.<br><br>L’esthétique est-elle réellement un critère de finition ? Normalement non, un traitement orthodontique vise à améliorer avant tout la fonction, comportant une occlusion de qualité à la fois statique et dynamique sur un support parodontal en bon état, sans caries, sans résorptions radiculaires ! et en ayant traité (grâce à la chirurgie !) les problèmes squelettiques.<br><br>Les critères de finition sont donc toujours squelettiques, alvéolo-dentaires, occlusaux, neuro-musculaires, parodontaux et « esthétiques ». Cette demande esthétique de nos patients correspond à l’augmentation du nombre de patients adultes dans nos cabinets et à l’évolution de notre société, où l’esthétique a pris une importance considérable.<br><br>Il est nous est d’autant plus possible de satisfaire à tous ces critères que nous disposons de moyens nouveaux : ancrages grâce au mini-vis ou aux mini-plaques, chirurgie orthognathique, etc.<br><br>En nous appuyant sur un grand nombre de cas, avec pour certains jusqu’à vingt ans de recul, nous essaierons de tirer des enseignements sur cette évolution, en n’oubliant jamais que notre rôle premier est d’optimiser la fonction.<strong><br><br>La 3e molaire en développement (M3) :</strong><br><br>&gt; Quel rôle dans l’instabilité post-ODF ?<br><br>&gt; Quelles attitude ou précautions adopter ?<br><br>&gt; Quelle responsabilité pour l’orthodontiste ?<br><br>L’avulsion des M3 (sans symptôme ni pathologie détectables) est encore très largement prescrite par les professionnels de l’odontologie. Cette prescription est communément faite à titre prophylactique pour éviter les possibles risques ou conséquences d’une inclusion et, plus souvent, pour éviter les (présumés) effets préjudiciables de l’évolution de ces dents sur la qualité des résultats orthodontiques ou la stabilité des dentures.<br><br>Toutefois, le fardeau de la preuve fait défaut, et l’utilité de ce geste de prévention est aujourd’hui remise en cause dans de nombreuses situations.<br><br>Cette journée se clôturera par une séance de questions/réponses avec les conférenciers.<strong></strong></p> <p><strong>POUR EN SAVOIR +</strong></p> <p><a href="https://www.bioprog.com/formation/paris-finitions-et-stabilite/" rel="nofollow">https://www.bioprog.com/format...</a></p> <p><strong><br></strong></p> <p></p>
    • Paris, France
    • 9bis Avenue d'Iéna
      France
    Thumb
    Mars
    14

    2022

    LES CRITÈRES DE FINITION

    Paris, France
    SBR - Société Bioprogressive Ricketts
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
    France
  • <p><br>Ouverture des inscriptions en ligne le 07 Juin 2021</p>
    • Paris, France
    • 5 Rue Garancière
      France
    Thumb
    Sept
    24

    2021

    Les Entretiens de Garancière 2021 : Journée 3

    Paris, France
    AUOG - Association Universitaire d’Odontologie ...
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
    France
  • <p></p> <p>Ouverture des inscriptions en ligne le 07 Juin 2021</p>
    • Paris, France
    • 5 Rue Garancière
      France
    Thumb
    Sept
    23

    2021

    Les Entretiens de Garancière 2021 : Journée 2

    Paris, France
    AUOG - Association Universitaire d’Odontologie ...
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
    France
  • <p></p><p>Les critères de fin de traitement orthodontique sont en pleine évolution, en fonction de la modification de la demande de nos patients, notamment au niveau esthétique.</p><p>L’esthétique est-elle réellement un critère de finition ? Normalement non, un traitement orthodontique vise à améliorer avant tout la fonction, comportant une occlusion de qualité à la fois statique et dynamique sur un support parodontal en bon état, sans caries, sans résorptions radiculaires ! et en ayant traité (grâce à la chirurgie !) les problèmes squelettiques.</p><p>Les critères de finition sont donc toujours squelettiques, alvéolo-dentaires, occlusaux, neuro-musculaires, parodontaux et « esthétiques ». Cette demande esthétique de nos patients correspond à l’augmentation du nombre de patients adultes dans nos cabinets et à l’évolution de notre société, où l’esthétique a pris une importance considérable.</p><p>Il est nous est d’autant plus possible de satisfaire à tous ces critères que nous disposons de moyens nouveaux : ancrages grâce au mini-vis ou aux mini-plaques, chirurgie orthognathique, etc.</p><p>En nous appuyant sur un grand nombre de cas, avec pour certains jusqu’à vingt ans de recul, nous essaierons de tirer des enseignements sur cette évolution, en n’oubliant jamais que notre rôle premier est d’optimiser la fonction.</p><p>La 3e molaire en développement (M3) :</p><p>&gt; Quel rôle dans l’instabilité post-ODF ?</p><p>&gt; Quelles attitude ou précautions adopter ?</p><p>&gt; Quelle responsabilité pour l’orthodontiste ?</p><p>L’avulsion des M3 (sans symptôme ni pathologie détectables) est encore très largement prescrite par les professionnels de l’odontologie. Cette prescription est communément faite à titre prophylactique pour éviter les possibles risques ou conséquences d’une inclusion et, plus souvent, pour éviter les (présumés) effets préjudiciables de l’évolution de ces dents sur la qualité des résultats orthodontiques ou la stabilité des dentures.</p><p>Toutefois, le fardeau de la preuve fait défaut, et l’utilité de ce geste de prévention est aujourd’hui remise en cause dans de nombreuses situations.</p><p></p>
    • Paris, France
    • 243 Rue Saint-Martin
      France
    Thumb
    Mars
    22

    2021

    Finitions et stabilité

    Paris, France
    SBR - Société Bioprogressive Ricketts
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
    France
  • <p></p><p>Le but de cette journée est d'envisager, d'étudier tous les effets iatrogènes du traitement orthodontique à l'exception des dysfonctions temporo-mandibulaires. Les résorptions radiculaires, les problèmes parodontaux, les problèmes de caries, les érosions seront envisagées. Peut-on les éviter, les prévoir, les minimiser, les réparer ? </p><p>Nous étudierons particulièrement les résorptions radiculaires, nous ferons le point sur nos connaissances en 2019 et nous insisterons sur quelle attitude adopter quand elles existent.<br> Nous envisagerons également le cas des dents de sagesse : existe-t'il encore des indications orthodontiques à leur avulsion. La Haute Autorité de Santé (HAS) est train de réviser ces indications nous vous en parlerons.</p> <p>Qui plus est, les traitements avec avulsion des secondes prémolaires ne renforcent-ils pas l'intérêt de conserver ces dents ?</p> <p>Il est bien évidemment indispensable d'étudier l'aspect médico-légal de ces effets iatrogènes de l'avulsion ou non des dents de sagesse, ce que nous ferons dans un dernier temps.</p><br><p>Objectifs</p> <ul><li>Améliorer les connaissances des praticiens concernant les effets iatrogènes de nos traitements afin :  <ul><li>de les éviter quand cela est possible</li><li>de les minimiser</li><li>de savoir ce qu'il faut faire quand ils se produisent</li></ul> </li><li>Améliorer nos connaissances sur l'avulsion ou non des dents de sagesse</li><li>Améliorer nos connaissances sur l'aspect médico-légal de ces problèmes.</li></ul><br><p></p>
    • Paris, France
    • 15 Rue du Louvre
      France
    Thumb
    Sept
    12

    2019

    Les effets iatrogènes du traitement orthodontique et le ...

    Paris, France
    SFODF - Société Française d'Orthopédie Dento-Fa...
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
    France
  • <p></p><p> </p> <p></p><p><b>La SFODF et la SFPIO </b>ont le plaisir de vous proposer leur deuxième journée scientifique multidisciplinaire, le samedi 15 décembre 2018, dans les salons de l’hôtel The Westin Paris.</p><p>Les parodontites s’accompagnent de désordres occluso-fonctionnels : versions, diastèmes secondaires, égressions sont de fréquentes conséquences des destructions parodontales, tandis que les dysharmonies dento-maxilaires favorisent ces maladies et en compliquent le traitement. <br>Ainsi, traitement parodontal et traitement orthodontique doivent s’allier pour rétablir la santé orale de nos patients : santé parodontale, confort fonctionnel et bien-être esthétique. <br>Les bénéfices de cette approche multidisciplinaire sont certains, une excellente illustration en est le gain que le traitement orthodontique offre à la régénération parodontale. L’alliance de nos disciplines est donc indispensable pour assurer des soins pérennes à nos patients.</p><p></p>
    • Paris, France
    • 3 Rue de Castiglione
      France
    Thumb
    Déc
    15

    2018

    Journée multidisciplinaire SFODF SFPIO 2018

    Paris, France
    SFODF - Société Française d'Orthopédie Dento-Fa...
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
    France
  • <p>La présentation de cas a au moins deux intérêts : démontrer la qualité du travail du candidat et son aptitude clinique. Cette reconnaissance par tous permettra également de faciliter les transferts de patients.<br></p><p>Pour cela, il est nécessaire de suivre des régles précises, mettant en relief le travail du praticien.<br>L’intérêt principal de ces présentations de cas est certainement, au travers no-tamment des moulages, de l’analyse céphalométrique et des superpositions structurales, d’étudier, mais aussi de comprendre ce qui s’est réellement passé et, par la même, d’améliorer les traitements à venir.<br>Présenter des cas est un exercice long et relativement compliqué, mais il est indispensable si l’on souhaite une certaine reconnaissance de ses pairs et également améliorer la qualité de ses thérapeutiques.</p><p></p><p><b>9h15-10h30</b></p><ul><li>Sélection des cas cliniques</li><li>Présentation globale des cas</li><li>Moulages</li><li>Diagnostic clinique</li></ul><p><b>11h00-12h30</b></p><ul><li>Photos</li><li>Analyse céphalométrique</li><li>Etablissement du diagnostic global</li></ul><p><b>14h00-16h30</b></p><ul><li>Etablissement du plan de traitement</li><li>Superpositions structurales</li><li>Contention</li><li>Analyse des résultats</li></ul><br><p></p><p></p><p><br></p>
    • Paris, France
    • 15 Rue du Louvre
      France
    Thumb
    Oct
    11

    2018

    Présentation de cas pour la titularisation

    Paris, France
    SFODF - Société Française d'Orthopédie Dento-Fa...