https://schema.org/EventScheduled

Cone Beam CT

Juste prescription et bonne interprétation pour une thérapeutique éclairée


Du 11 Janvier 2024 au 31 Décembre 2024

Organisé par

ID WEBFORMATION
Voir tous les événements

Formation disponible depuis le 10/01/2024

Action de formation DPC : 99F92325015


Formation Validante : la décision du 20 mars 2012 de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM) demande une formation spécifique à l’acte CBCT (coté sous le code LAQK027) en plus de la formation initiale pour qu’il y ait prise en charge de cet examen. L’attestation de suivi de cette formation est demandée aux possesseurs de cone beam lors de l’inspection de l’ASN.

Depuis son avènement au tout début des années 2000, le Cone Beam CT s’est affirmé comme un outil incontournable dans la prise en charge des patients en chirurgie-dentaire et chirurgie maxillo-faciale.C’est la meilleure technique d’imagerie pour appréhender les structures dentaires, les structures osseuses maxillo-faciales et les cavités aériennes des sinus de la face. La fabrication des images repose sur l’utilisation des rayons X et toutes les recommandations de radioprotection doivent être appliquées. Il s’agit d’un examen de deuxième intention qui ne doit pas se substituer aux classiques panoramique dentaire, clichés intra-buccaux et téléradiographie de face et/ou profil. Il doit s’intégrer dans une démarche globale d’approche du patient avec comme toujours une approche initiale clinique prépondérante. Bien prescrit, bien réalisé, bien analysé et bien interprété, il permettra par contre une prise en charge thérapeutique optimale dans des domaines aussi divers que l’implantologie, la pathologie tumorale au sens large du terme, l’endodontie, l’orthodontie, les ATM, les dents de sagesse, la traumatologie et les sinusites d’origine dentaire.

Objectifs pédagogiques
• Savoir prescrire au bon moment, à bon escient et avec le meilleur rendement diagnostique un CBCT tout en prenant en compte les différentes recommandations de radioprotection.
Analyse et interprétation des images tumorales et pseudo-tumorales radio-claires et radiodenses avec leurs conséquences thérapeutiques.
• Analyse et interprétation des images endodontiques avant, pendant et après traitement canalaire avec leurs conséquences thérapeutiques.
• Analyse et interprétation des images orthodontiques (, germe dentaire surnuméraire, ankylose, rhizalyse, etc…) avec leurs conséquences thérapeutiques.
• Analyse et interprétation des images pour optimisation et sécurisation de la prise en charge implantaire.
• Analyse et interprétation des images de sinusite maxillaire, en particulier d’origine dentaire, avec leurs conséquences thérapeutiques.
• Analyse et interprétation des images de dent de sagesse pour optimisation et sécurisation de la prise en charge chirurgicale .
• Analyse et interprétation des images multi-modalités (conventionnelle, CBCT et IRM) dans la prise en charge d’un SADAM avec leurs conséquences thérapeutiques.

1 - Juste prescription du Cone beam CT
• Le bon patient
• Le bon moment
• La bonne indication
• Prise en compte de la radioprotection

2 - Bonne interprétation du Cone beam CT devant des images tumorales et pseudo-tumorales radio-claires
• Séméiologie radiologique de base en Cone-beam : la check-list avant l’interprétation.
• Images claires bénignes d’origine dentaire.
• Images claires bénignes d’origine extra-dentaire.
• Images claires malignes.

3 - Bonne interprétation du Cone beam CT devant des images tumorales et pseudo-tumorales radio-denses
• Images denses bénignes d’origine dentaire.
• Images denses bénignes d’origine extra-dentaire.
• Images denses malignes.

4 - Bonne interprétation du Cone beam CT en endodontie
• Les LIPOE.
• Anatomie pré-thérapeutique.
• Récidive et iatrogénie.

5 - Bonne interprétation du Cone beam CT en orthodontie
• Malformation dentaire.
• Eléments surnuméraires.
• Ankylose. Rhizalyse. Crochet apical.

6 - Bonne interprétation du Cone-beam CT en implantologie
• Les obstacles et variantes anatomiques.
• Le volume osseux, dimension et qualité.
• Les régénérations et les greffes.
• La chirurgie numérique guidée.

7 - Bonne interprétation du Cone beam CT des sinus maxillaires
• Anatomie en trois dimensions des sinus maxillaires.
• Les sinusites d’origine dentaire.
• Les autres sinusites.

8 - Bonne interprétation du Cone beam CT avant chirurgie des dents de sagesse
• 38/48 et canal nerveux mandibulaire.
• 18/28 et structures avoisinantes.

9 - Bonne interprétation du Cone beam CT devant un SADAM
• Place du Cone Beam CT dans l’arsenal diagnostique.
• Les classiques.
• Les pièges.

Prochaines sessions

Du mercredi 01 février au 07 mars
Du jeudi 15 février au 20 mars
Du mercredi 01 mars au 04 avril
Du mercredi 15 mars au 17 avril
Du samedi 01 avril au 30 avril


Liens et documents



Contact


Commentaires

Pas de commentaires pour le moment

Tarifs

prix TTC

930,00 €

Les autres événements de
ID WEBFORMATION

https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
https://schema.org/EventScheduled
  • <p><strong><u>Action de formation DPC :</u></strong>&nbsp;En cours de publication&nbsp;</p> <p><br></p> <p>Les récessions gingivales sont un motif de consultation fréquent et sont sources de stress pour nos patients. La chirurgie plastique parodontale ou chirurgie muco-gingivale regroupe l’ensemble des techniques additives et soustractives visant à améliorer le complexe muco-gingival, aussi bien d’un point de vue esthétique que fonctionnel. Certaines chirurgies muco-gingivales permettent parfois d’assurer la pérennité d’un traitement prothétique.<br><br>Il est important de faire le point sur cette pratique qui nécessitent des connaissances biologiques, histologiques et une maitrise technique.<br><br>Dans un contexte de « minimalement invasif », il est important de mettre en avant les avantages et les limites de chacune des techniques et d’étudier les possibilités d’alternatives.</p> <p><strong>Objectifs pédagogiques</strong><br>•&nbsp;Apprendre à maitriser les étapes préalables à la chirurgie muco-gingivale dans votre pratique quotidienne<br>•&nbsp;Maitriser les fondamentaux de l’anatomie et de l’histologie parodontale<br>•&nbsp;Connaître le matériel en chirurgie muco-gingivale<br>•&nbsp;Savoir identifier les facteurs prédisposants et déclenchants des récessions gingivales<br>•&nbsp;Connaître les différentes techniques et les indications des chirurgies plastiques parodontales<br>•&nbsp;Réaliser vos premières chirurgies plastiques parodontales<br>•&nbsp;Savoir gérer les échecs et les complications<br>•&nbsp;Connaître les astuces pour simplifier et pratiquer la chirurgie muco-gingivale en omnipratique<br><strong><br>1 - Les indications de la chirurgie muco-gingivale</strong><br>•&nbsp;Quels critères cliniques faut-il analyser&nbsp;?<br>•&nbsp;Analyse de la littérature concernant les chirurgies muco-gingivales<br>•&nbsp;Respect du gradient thérapeutique<br>•&nbsp;Intérêts de la thérapeutique parodontale non chirurgicale<br>•&nbsp;Indications et contre-indications des chirurgies muco-gingivales<br>•&nbsp;Quand faut-il réaliser une chirurgie muco-gingivale&nbsp;?<br><strong><br>2 - Matériel, incisions, sutures</strong><br>•&nbsp;Généralités sur les incisions et sutures<br>•&nbsp;Les instruments chirurgicaux et les lames<br>•&nbsp;Les fils de suture<br>•&nbsp;Les incisions en épaisseur totale et en épaisseur partielle<br>•&nbsp;Les sites de prélèvement du tissu conjonctif et leurs spécificités<br><strong><br>3 - Les différentes techniques de chirurgie plastique parodontale</strong><br>•&nbsp;Les greffes épithélio-conjonctives<br>•&nbsp;Les lambeaux déplacés<br>•&nbsp;Les techniques associées<br><strong><br>4 - Prescription, conseils et complications en chirurgie muco-gingivale</strong><br>•&nbsp;L’ordonnance post-opératoire<br>•&nbsp;Les conseils opératoires<br>•&nbsp;Les complications en chirurgie muco-gingivale<br><strong><br>5 - La chirurgie muco-gingivale en pratique quotidienne : trucs et astuces</strong><br>•&nbsp;L’élongation coronaire en prothèse fixée<br>•&nbsp;Les frenectomies<br>•&nbsp;Chirurgie muco-gingivale adapté à l’omnipratique<br><strong><br>Prochaines sessions</strong><br><br>Du mercredi 01 février au 07 mars<br>Du jeudi 15 février au 20 mars<br>Du mercredi 01 mars au 04 avril<br>Du mercredi 15 mars au 17 avril<br>Du samedi 01 avril au 30 avril</p>

    La chirurgie muco-gingivale

    ID WEBFORMATION
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
  • <p><strong><u>Action de formation DPC :</u></strong> 99F92425041</p> <p><br><br></p> <p>Décriés ou encensés, les aligneurs sont devenus un élément incontournable de la thérapeutique orthodontique. Cependant, ils lient le praticien au fabricant voire le fabricant directement au patient. Maintenant que la technologie est devenue accessible au cabinet, il est possible de repenser la conception et la fabrication des aligneurs au cabinet ou d’installer une relation de collaboration avec un laboratoire de proximité pour travailler en CFAO collaborative. Cela nécessite de comprendre le fonctionnement et la biomécanique des aligneurs pour en optimiser l’utilisation soit seule, soit combinée avec des attaches. Les aligneurs deviennent alors un outil de traitement puissant au service du traitement, du praticien et de son patient, et non plus une doctrine à suivre à laquelle il faut adapter le plan de traitement.</p> <p><strong><u><br>Objectifs pédagogiques</u></strong><br>À l’issue de cette formation, vous aurez la capacité de :<br><br>•&nbsp;Différencier les setups selon la thérapeutique et l’appareil multiattache ou aligneurs<br>•&nbsp;Déterminer les mouvements à réaliser pour faire un setup pour aligneurs<br>•&nbsp;Évaluer la faisabilité des mouvements<br>•&nbsp;Expliquer la biomécanique appliquée aux mouvements<br>•&nbsp;Déterminer les avantages et limites des aligneurs pour les combiner avec d’autres thérapeutiques<br>•&nbsp;Organiser le flux numérique au cabinet<br>•&nbsp;Coordonner la conception – fabrication assistée par ordinateur (CFAO) au cabinet ou en collaboration avec un laboratoire (CFAO collaborative)<br>•&nbsp;Planifier un travail en CFAO collaborative<br><strong><br>1 - Numérique : jusqu’où transformer la chaine de soin au cabinet ?</strong><br>•&nbsp;Scanner intra-oraux : technologies – avantages / inconvénients<br>•&nbsp;CBCT<br>•&nbsp;Méthode de production : paradoxe de Solow – la proposition de valeur des solutions numériques :&nbsp;<br>-&nbsp;numérisation des documents administratifs<br>- CFAO des appareils : coulée des bagues<br>- le vestibulaire<br>- le lingual<br>- les aligneurs<br>- le suivi à distance<br>•&nbsp;L’équation thérapeutique: le numérique doit être au service de l’orthodontiste – l’orthodontiste ne doit pas être au service du numérique<br><strong><br>2 - Les aligneurs : état des lieux</strong><br>•&nbsp;état du marché<br>•&nbsp;les différents aligneurs<br>•&nbsp;les matériaux<br>•&nbsp;écologie / recyclage<br>•&nbsp;AI et traitement par aligneurs<strong><br><br>3/4 - Comment traiter et qui traiter avec des aligneurs ?</strong><br>•&nbsp;principes de fonctionnement biomécanique des aligneurs : force / pression _ différence avec des attaches<br>•&nbsp;les taquets<br>•&nbsp;gestion de l’espace : stripping<br>•&nbsp;cas avec extractions<br>•&nbsp;supraclusion / torque<br>•&nbsp;enfants, adultes, adolescents<br>•&nbsp;rapport coût / efficacité – la proposition de valeur<br>•&nbsp;suivi par le patient – compliance<strong><br><br>5 - Comment planifier les déplacements dentaires avec les aligneurs ? Setup et fiche de prescription</strong><br>•&nbsp;setup statique animé<br>•&nbsp;fiche de prescription pour lingual vs pour aligneurs<br>•&nbsp;la limite des mouvements<br>•&nbsp;mouvements linéaires versus angulaires<br>•&nbsp;les mouvements complexes : combinaison de mouvements<br>•&nbsp;durée des traitements : planification – port correct&nbsp;<br><br><strong>6 - La CFAO collaborative : l’innovation au service de l’orthodontiste</strong><br>•&nbsp;présentation du flux<br>•&nbsp;interaction praticien – laboratoire<br>•&nbsp;comment s’organiser au cabinet au cabinet<br>•&nbsp;quelle imprimante?<br>•&nbsp;comment thermoformer?<br>•&nbsp;le volume à gérer in-office<br>•&nbsp;rôle du praticien – assistante – technicien<br>•&nbsp;où se former<br><strong><br>7 - Les traitements combinés : multiattaches et aligneurs</strong><br>•&nbsp;avantages des attaches – avantages des aligneurs<br>•&nbsp;la contention<br>•&nbsp;les finitions<br>•&nbsp;cas cliniques<br><strong><br>8 - À vous de jouer : comment traiteriez-vous ces patients ?</strong><br>•&nbsp;cas cliniques<br><strong><br>Prochaines sessions</strong><br><br>Du mercredi 01 février au 07 mars<br>Du jeudi 15 février au 20 mars<br>Du mercredi 01 mars au 04 avril<br>Du mercredi 15 mars au 17 avril<br>Du samedi 01 avril au 30 avril</p>

    Aligneurs : un orthodontiste parle aux orthodontistes

    ID WEBFORMATION
    https://schema.org/OfflineEventAttendanceMode
    https://schema.org/EventScheduled
  • <p><strong><u>Action de formation DPC :</u></strong>&nbsp;99F92325006</p><p><br></p><p>Nous sommes tous les jours amenés à voir des patients qui présentent des problèmes parodontaux.Sommes-nous assez attentifs pour les dépister ? Et si oui, que faire devant un problème parodontal ?L’adresser ? Le traiter soi-même ? Le but de cette formation est de donner des moyens d’établir un diagnostic et en fonction de celui-ci de mettre en œuvre une thérapeutique. Cette formation se veut très clinique et concrète sur toutes les premières phases (diagnostic, motivation, traitement non chirurgical) mais sans développer les techniques chirurgicales.</p> <p><strong><u><br>Objectifs pédagogiques</u></strong><br>À l’issue de cette formation, vous aurez la capacité de :<br><br>•&nbsp;Connaitre la classification des maladies parodontales<br>•&nbsp;Savoir dépister et diagnostiquer une maladie parodontale<br>•&nbsp;Organiser un dossier de traitement d’une maladie parodontale<br>•&nbsp;Planifier le projet thérapeutique<br>•&nbsp;Organiser les séances de motivation<br>•&nbsp;Connaitre et savoir utiliser l’instrumentation ultrasonique<br><strong><br>1 - Rappel des notions de base</strong><br>•&nbsp;Le parodonte : anatomie de la victime<br>•&nbsp;Le concept de dysbiose<br>•&nbsp;Les facteurs de risque<strong><br><br>2 - La classification des maladies parodontales</strong><br>•&nbsp;La classification<br>•&nbsp;Le diagnostic<strong><br><br>3 - La première consultation</strong><br>•&nbsp;L’entretien motivationnel<br>•&nbsp;La communication<br>•&nbsp;Le plan de traitement<br><strong><br>4 - Enseignement de l’hygiène orale</strong><br>•&nbsp;Les différents outils et leur mise en œuvre<br>•&nbsp;Les moyens de communication<br><strong><br>5 - Le traitement non chirurgical</strong><br>•&nbsp;Le traitement mécanique<br>•&nbsp;Le traitement chimique<br>•&nbsp;L’organisation des séances de traitement<br><strong><br>6 - Le suivi parodontal</strong><br>•&nbsp;La réévaluation<br>•&nbsp;La thérapeutique de soutien<br><strong><br>Prochaines sessions</strong><br><br>Du mercredi 01 février au 07 mars<br>Du jeudi 15 février au 20 mars<br>Du mercredi 01 mars au 04 avril<br>Du mercredi 15 mars au 17 avril<br>Du samedi 01 avril au 30 avril</p>

    Parodontologie non chirurgicale au cabinet : de la théori...

    ID WEBFORMATION