Elle est belle , ma prothese!!!

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

eleonor

02/10/2003 à 10:58

J'entends parler de vente, et sans vouloir jouer les vierges effarouchees, je suis horrifiee. pas par le mot, mais par l'amalgame qui est fait entre sante et marchandage.
Ce n'est pas parce que c'est dans la bouche que tout est sante. Par contre c'est parce que c'est dans la bouche, qu'il faut des professionnels de sante pour s'en occuper.

Un plan de traitement (global si possible, ce qui ne veut pas dire immediat) est un plan de traitement avec des indications et des contre indications, quelques options therapeutiques (et en general surtout prothetiques, voire esthetiques).

alors qu'est ce que l'on vend? Un implant a la place d'un bridge, du fixe a la place d'un amovible, une ceramique a la place d'une metallique?
Pas besoin d'avoir fait HEC, ni meme les formations dont on parle ici pour que le patient finisse par se decider sur une des options, en fonction des avantages ou des inconvenients des differentes options.

D'un autre cote, il faut s'interroger: La sante passe t elle par 28 dents blanches et parfaitement alignees. Quelle est l'utilite de l'organe dentaire a une epoque ou les aliments sont cuits, ramollis, premaches voire haches.
Si l'interet des dents dans le sourire est une evidence, est ce de la sante pour autant???
Prevenir et soigner la carie, prevenir et traiter les maladies parodontales, ca c'est de la sante...... et donc un travail de therapeute.
Le reste peut etre assimilable a la mode (pret a porter ou haute couture?), ce qui ne le rend pas moins interessant ni moins glorieux. D'autant que la aussi un professionel s'impose. Mais ce n'est plus de la sante.
On va me dire que c'est tres important d'avoir des dents. Permettez moi d'en douter. Ce qui est important c'est d'avoir des dents "saines" et des genscives saines, et non un danger potentiel pour la sante generale.
Lorsque cet aspect des choses sera realise, la vente pourra avoir lieu. Avec des arguments esthetiques, des arguments de confort, voire de pseudos arguments scientifiques.
Il me semble que l'on se dirige vers une espece de panier de soins essentiels que la societe prendrait en charge. Le reste serait a la charge du patient.
Comment ne pas sourire (interieurement) lorsqu'un patient nous dit tres serieusement en reglant sa ceramique qu'il est " scandaleux d'etre aussi mal rembourse pour quelque chose d'aussi important pour la sante".

Alors, vendez vos protheses, il n'y a pas de honte. (sauf si vous pensez que c'est de la sante). Mais n'oubliez pas votre mission de therapeute qui doit echapper a toute consideration commerciale: Prevention, assainissement, traitement...

Avatar_small

Renaud

10/10/2003 à 13:56

" N'OUBLIEZ PAS VOTRE MISSION DE THERAPEUTE QUI DOIT ECHAPPER A TOUTE CONSIDERATION COMERCIALE "
Petite question,Eleonor, ton mari bosse ? Ou tu as gagné au loto ? Fortune perso, peut -etre?
Je viens de me payer un mois de septembre a bosser 20 jours, pratiquement que des soins, et le resultat est consternant.
Chiffre minable, je bascule dans le rouge et les factures s'empilent.
J'envisage meme de quitter ce métier qui me prend la tete en
permanence tellement j'en au plein le cul d'etre pris en tenaille entre
les impératifs financiers et les exigences des patients.
J'aimerais bien exercer peinard, sans ambition particuliere, mais la
logique d'entreprise dans laquelle nous sommes embarqués nous
met une pression financiere toujuors croissante, et c'est pas en jouant
les gentils thérapeutes qui soigne les gentils C.M.U que je vais pouvoir
regler les 7000 euros que l'huissier me réclame pour le compte de la
CARCD, en attendant la Taxe Pro .

Avatar_small

françois

10/10/2003 à 18:03

Pour Renaud
Je partage quelquefois ta déception, mais courage!
Sois un combattant! Dentiste, c'est cela, combattre sans relâche, (sans avoir le droit de te plaindre car tu es un privilégié qui se fait de la tune sur le dos des prothésistes), et avec le sourire, en plus!
Dis-toi que m^me si tu as un métier aux conditions pourries par rapport à d'autres (je pense par exemple aux salariés de la sécu que st les généralistes...), tu dois te battre pour t'en sortir car il est trop tard pour faire autre chose...

Tu as deux solutions:

1/Option merde:soins sécu de merde à donf et prothèse pourrie mais pas chère et en quantité, tu ne soignes pas tes patients. C'est le moins stressant, mais tu te flingues au bout de quinze ans...

2/Option qualité: tu fais le traitement que tu dois faire sans aucune considération des moyens financiers de tes patients. Finalement, tu ne soignes que les riches, tu dois constamment te justifier face à des "clients " exigeants. M^me résultat probable que l'option 1...

Tous les intermédiaires entre les 2, quoi qu'on en dise, ne sont que des arrangements vaseux qui ne correspondent pas aux données acquises de la science...

Bon courage à tous.

Avatar_small

dot doc

10/10/2003 à 18:29

Mister Renaud : 7000 Euros pour la CARD : c'est faire preuve d'une grande solidarité avec nos ainés.
Ils faisaient une merde dont j'ai quelques séquelles en bouche et ils ne faudrait pas les priver d'une troisième résidence, et du dernier coupé Mercedes.

Ce n'est plus un conflit de génération : c'est un conflit de classe.

Salut et courage, t'es pas tout seul.