la cata, la cata, la catastrophe!!!!

Forum associé : Exercice professionnel

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 00:31

des bouches pas propres, j'en vois souvent arrivé au cab.

Mais celui là a retenu mes attentions:

homme, 17 ans, ayant peur du dentiste, mère overbookée par son boulot, pas de père apparemment. bref, un jeune livré à lui même et qui glandouille.

je l'avais eu il y a un mois en urgence pour pulpite sur la 14. j'avais eu une bonne discussion avec lui et avait souhaité le revoir avec sa mère. j'en avais parlé sur le forum mais je ne me souviens plus du nom du thread (zorbeca pourrait m'aider).

je l'ai revu hier, apparemment motivé pour se faire soigner et en pulpite sur la 24.

juste une question: vous faites quoi avec ça? voir les photos.

Cata1_owdz3sCata2_s8ycmxCata3_whkunc
Logo_wsbaii

mac

22/09/2005 à 00:35

Coup de pied au cul;)
Lui je crois qu'il va avoir son complet avant 30 ans;)

Bn40_xknlry

didier72

22/09/2005 à 00:35

ben on le soigne...

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 00:35

P.S: j'ai noté 23 dents à soigner si mes souvenirs sont bons... et l'hygiène est mille fois mieux par rapport au mois précédent, même si on est encore loin du compte!

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 00:36

didier72 Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> ben on le soigne...

ben oui mais tu démarres par quoi?

il y a toujours un incendie à éteindre. gestion des priorités?

Audi_tt_2007_jzsdts

sbire

22/09/2005 à 00:39

plan de traitement géré comment??

Grosse question

det/motivation

toutes les bio/reconstitutions/provisoires

toutes les caries

toutes les avulsions

puis évaluation prothèse (désir du patient, financement et faisabilité)

et application du plan de ttt prothétique.

Bn40_xknlry

didier72

22/09/2005 à 00:41

Perso, des cas comme ça j'en vois de temps en temps.
d'abord soigner l'urgence, la pulpite ou la cellulite.
Extraire ce qu'il y a à extraire
Evidemment détartrer (ou lithotricier...)
Bref, sauver ce qui est sauvable assez rapidement
Il est très dur pour ces patients de faire un plan de traitement global, car en principe pas de suivi, ils viennent 4 ou 5 fois et ils laissent tomber. DOnc leur rendre service, c'est traiter rapidement ce qui est traitable et sauvable. Surtout si la mère s'en tape, donc financièrement peut être pas de moyens...
Mais faut pas réver, on va rarement au bout...

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

22/09/2005 à 00:42

Ben oui, tu le soignes, on n'est pas là pour juger mais pour traiter, d'autant plus que tu fais double action, tu lui arranges ses dents, il peut à nouveau manger et toi, tu peux aussi manger.
Je penses que tu peux commencer par nettoyer et mettre des eugénates partout où c'est nécessaire, puis tu fais les extractions et tu reviens calmement sur chaque dent.
Tu couronnes ce qui peut être couronner et au bout d'un an, tu peux avoir l'espoir d'avoir une bouche à peu près saine.
Si jamais il loupe un rendez vous, c'est la porte.

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 00:47

sbire Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> plan de traitement géré comment??

ben c'est là le problème, la mère ne peut pas se déplacer à cause du boulot.

Je crois qu'au prochain rdv, je vais lui dire que je ne peux continuer à le soigner sans en ayant vu sa mère pour se mettre d'accord. C'est elle qui tient les cordons de la bouche.

Le soigner, oui, je veux bien mais soigner, dévitaliser et "bricoler" des compos sans couronner qui vont se casser la figure dans 5 ans, je ne veux pas.

tu commencerais par quoi, toi?

Bn40_xknlry

didier72

22/09/2005 à 00:54

"Je crois qu'au prochain rdv, je vais lui dire que je ne peux continuer à le soigner sans en ayant vu sa mère pour se mettre d'accord. C'est elle qui tient les cordons de la bouche."

Et si elle veut pas investir? tu laisses tomber?

"Le soigner, oui, je veux bien mais soigner, dévitaliser et "bricoler" des compos sans couronner qui vont se casser la figure dans 5 ans, je ne veux pas."

Dans l'état où il est, le soigner, c'est d'abord faire effectivement un peu de bricolage. Profite qu'il soit disposé à venir pour en faire le maxi, traite et extrait. Je te le répète, souvent ils laissent tomber. Tu le tiens, tu fais le maxi.

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 01:05

j'en reviens au début de mon raisonnement: est ce que je lui rends service si je ne le soigne que partiellement?

J'ai peu d'expérience dans le métier mais une chose dont je suis sûr, c'est que quand tu fais les choses partiellement, tu revois toujours les patients en urgence.

Finalement, on est deux à être embétés. Lui, parce qu'il a autre chose à faire que de venir chez le dentiste et moi ça désorganise mon planning. Ce genre d'urgence est frustrant.

je ne rechigne pas à le soigner, je n'ai vraiment rien contre mais je n'ai pas la prétention de sauver l'humanité. C'est à lui à se motiver moralement et financièrement, ce n'est pas moi qui suis responsable de son état de délabrement dentaire.

Audi_tt_2007_jzsdts

sbire

22/09/2005 à 01:09

Dans ma courte expérience, sur le nombre de patients que j'ai vu arriver comme ça au cabinet, deux sont allés au bout du traitement parfois par étapes c'est vrai mais put... ces deux cas là...quel bonheur pour eux à la fin et aussi pour le prat...

Donc le premier, pas de tunes, dents pourries, la trouille et pas de bad... premier RdV comme toi : motivation, prise de conscience, hygiène, aspect financier peu abordé puisque que des soins dans un premier temps.

Je crois que c'était ma premiere séance de plus de 2h30... il est arrivé à 18h au cab, fini 21h... on a refait tout le bloc antérieur (13/23) avec bio et reconstitution compo et une dent prov (gratos).
Les séances suivantes, une fois le sourire retrouvé, ça a été dc10 (plusieurs), bio sur les molaires et caries.
Il a laissé un peu tombé (six mois) en me le disant. Puis reprise avec une couronne métal puis une autre (effort financier du patient). J'en ai profité pour lui faire une pap résine provisoire pour remonter une DV inexistante (gratos)...
Un an aprés la fin de cette étape, il est revenu et maintenant, il a en bouche un bridge 6élmnts ceram, une stellite maxillaire et deux cca.
Il mange, il sourit, il est content... du coup il monte sa boite professionnelle (le mois dernier)... Bref, pour un cas comme celui ci, je veux bine "perdre mon temps" avec 20 qui laissent tomber!

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 01:23

merci mon sbirounet, ça remonte la moral.

ton cas me rappelle un jeune patient de 14 ans de la DDASS: 16 dents soignées avec en plus un gros pb ODF à la clé. Il est allé au bout et continue avec l'ortho. Il a le sourire et a un humour extraordinaire. j'ai les larmes aux yeux à chacun de ses jeux de mots.

Audi_tt_2007_jzsdts

sbire

22/09/2005 à 01:42

Par contre, si pas motivé, un avertissement et dehors...faut pas déc...quand même!

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

22/09/2005 à 01:43

Je me demande si il n'y a pas en plus une dysplasie quelconque des tissus dentaires.

Images_eb1m5g

tonio

22/09/2005 à 01:59

je parierais plutôt sur un coktail coca + macdo matin midi et soir...

Avatar_small

colza

22/09/2005 à 09:38

la cata, la cata ........ faut rien exagerer quand même , il a les dents blanches et il ne lui en manque encore aucune

Growlerviolet_x75dod

growler

22/09/2005 à 10:47

tonio Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> je parierais plutôt sur un coktail coca + macdo
> matin midi et soir...

oui Tonio,

les soins que tu envisages devrons obligatoirement être accompagnés d'une sérieuse motivation: conseils de diététique et d'élimination de plaque (amha bien insister sur le brossage régulier car c'est pas évident du tout qu'il change ses piteuses habitudes alimentaires)

@+

Modo_rkpw3z

cyberquenottes

22/09/2005 à 11:03

vous faites quoi avec ca ??????

perso en tant que responsable de la santé publique de nos concitoyens , je me dis que si les 6 sont dans cet état , cette personne ne devait pas voir le dentiste souvent

et j'instaure :::::: le bilan bucco dentaire OBLIGATOIRE pour les enfants de 6 ans la 1ère année

puis l'année suivante le BBD pour les enfants de 6 et 7 ans et ainsi de suite jusqu'à ce que les enfants de 6 ans vus en 1er atteignent l'âge de 17 ans

et au début et au milieu de cette période là je fais une enquète statistiques pour voir les progrès réalisés

mais c'est inutile car nous avons déjà des responsables intelligents a qui celà ne viendrait pas a l'idée de faire le contraire............

Image21_nntwmx

athos

22/09/2005 à 11:05

c'est le job, faut le faire, sauf a ne vouloir soigner que des gens en bonne santé

je ferais comme Pier, tarir la source avec des eugenates partout, puis regler les prob patiemment un par un pour ce qui est des endo et restaurations coronaires

c'est le minimum, pour les finances ce sont des soins et tous les arrangements sont possibles en dispense d'avance de frais

ensuite cela dependra du degré de motivation du patient, donc des resultats qu'il aura percus

Avatar_small

al

22/09/2005 à 11:11

Tonio, c'est ça que tu appelles une catastrophe ?

Mais non ce ne sont que des problèmes de dents, et en plus même pas les tiens.

Il faut pas mettre d'affect dans la relation avec tes patients. Tu es un grand professionnel, donc tu es capable de gérer ça sans difficulté.

Tu commences par faire le ménage de ce que tu considères irrécupérable, et après tu avises.
Moi je l'aurais fait faire sous AG, par un stomatologue. Hop en une fois on a nettoyé (un peu) les écuries d'Augias.

Ensuite, tu vois quel est le degré de motivation. Et là je veux parler y compris financier. S'il est bon tu poursuis, sinon, tu appliques le B.A BA : ne pas tenir plus aux dents des patients qu'ils n'y tiennent eux-même.

Tu verras, avec un peu d'expérience, ce qu'i t'apparait comme une catastrophe se gère sans difficulté. Simplement en redonnant aux mots (maux) leur vraie valeur.

Avatar_small

incisive

22/09/2005 à 11:37

Tonio j'ai eu quasi le même patient que toi en juin dernier je pense.
27 ans, hygiène inexistante, jamais vu ça encore, il est arrivé assez agressif avec une cellulite, en me disant qu'il n'aimait pas les dentistes, qu'on faisait toujours mal, que ça faisait 10 ans qu'il en avait pas vu, qu'on était chiant parce qu'il fallait respecter les RDV...direct, on avait même pas en le temps de se dire bonjour.

J'ai mis les points sur le i d'entrée de jeu, avant même d'avoir vu les dents, lui ai dit qu'effectivement on se devait de respecter les RDV, un empêchement ça arrive à tout le monde mais on prévient, et que je voulais l'aider mais que c'était un contrat entre nous, moi je fais du mieux pour lui et lui se doit de me respecter, ça passe par honorer les RDV.
Ensuite je lui ai fait un peu peur, l'ai mis en garde sur son hygiène et les perspectives d'avenir que ça signifiait...
Je lui ai appris à se laver les dents, lui ai fait comprendre que ça c'était sa partie, que moi j'allais traiter les dégats mais que si son hygiène ne changeait pas alors dans 2 ans il reviendrait dans le même état. Que c'est tous les 2 qu'on allait le guérir, lui autant que moi.
A la fin de la première séance, il commençait à dire qu'il avait envie de se prendre en main, que le premier pas était fait, le plus dur.
J'ai traité l'urgence, il a payé,est parti. Et je me suis dit, tu y es p'tre allée un peu fort, à jouer les gendarmes, tu le reverra pas au prochain RDV.

Le RDV d'aprés, hygiène un peu mieux... je commence des soins, lui recommence à me menacer qu'il ne supporte pas les anesthésies, que si je lui fais mal il déguerpit sur le champ, que son ancien dentiste lui avait fait mal et qu'il voulait lui en coller une...charmant quoi. Je lui ai demandé de me laisser une chance. Tout s'est bien passé pour le soin, j'ai remis une couche sur l'hygiène...

Depuis tout se passe à merveille, il y a une certaine complicité entre nous, il est toujours là 5 minutes en avance, a fait d'énormes efforts d'hygiène, j'ai commencé par l'urgence la première séance, puis détartrage-motivation à l'hygiène, puis je lui ai remis un plan de traitements et des devis en traitant les caries sur dents vivantes, puis les endos-reprises d'endo, là je fais les couronnes, et aprés on finira par les extrac.
Dans ces cas là ma priorité c'est soulager, puis je saute sur les dents vivantes cariées.

Il a de faibles revenus, à chaque séance il me donne de l'argent, ce qui fait qu'à l'heure actuelle (on est à mi chemin de la prothèse) c'est moi qui lui doit de l'argent. Il est super réglo à tous les points de vue.

Quand j'attaque un acte, je lui explique ce que je veux faire, et il me répond toujours "vous faites comme vous voulez, j'ai totale confiance"
ça c'est ma plus belle récompense.
Et pourtant les débuts ont été houleux...

Bn40_xknlry

didier72

22/09/2005 à 11:55

Comme quoi, il ya de tout, mais c'est vrai que quand on arrive à un résultat comme ça ça fait plaisir...
Je me souviens d'un type avec une bouche dégueu: plaque, tartre, pas de brossage. Je l'ai engueulé, mais je l'ai quand même pris, j'ai remonté le masque, mis 2 paires de gants, les lunettes, dit à l'AD de s'éloigner et j'ai détartré à donf tout ça, + leçon brossage, motivation, etc... Ca m'a pris du temps mais c'était Nickel. A la fin je lui ai dit: si c'est pas comme ça la prochaine fois, c'est pas la peine de revenir. Depuis, pas de problème.
(A la fin, j'ai aussi changé de blouse...)

Je dirai une chose au sujet d'un éventuel plan de traitement: Ne pas faire les antérieures trop vite... Une fois qu'il aura retrouvé un sourire acceptable, il risque de ne pas faire le reste... Cela m'est aussi arrivé et a du arriver à plusieurs: de belles provisoires en place et plus personne au RV suivant...

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

22/09/2005 à 12:01

Bé oui, comme les autres intervenants. On se gratte la tete, et on démarre. Que faire d'autre?
C'est vrai qu'un BBD avec un potentiel d'action un peu répressif serait pas mal (mais comment faire?). On a notre cour des Comptes, c'est pareil. On compte, mais pas de fessée pour la bibliotheque FMitt, apr exemple ou pour le plan info pout tous des années 80.
Allez Tonio, piquourze, et dévitalise!

Avatar_small

Utilisateur anonyme

22/09/2005 à 12:40

tonio, tu devrais installer une cellule psychologique dans ta salle d'attente.
perso, ton cata n'aurait déjà plus la 14 depuis 1 mois: dans ce 'cadre' de figure, l'endo, ça n'existe pas...au début.
il faut expliquer et tout et tout, mais tu n'es pas sa mère. il y a eu un vide ? ..il se le serait expliqué lui-même devant la glace, comme un grand, et peut-être qu'aujourd'hui les soins seraient déjà programmés.
nous pouvons aider les 'gens', mais pas les réformer: tu proposes soins et autres merveilles: certains ne voudront que soulagement, tjs, et pour tjs. (je n'ai pas dit qu'il fallait les tuer;@))