calcification

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

azerty

07/07/2004 à 14:46

que faites vous lorsqu'il y a une calcification au 1/3 apical?
vous laissez tel quel(la nature faisant mieux les choses que l'homme) ou vous forcez comme des malades histoire d'avoir une belle radio?

Avatar_small

ben

07/07/2004 à 14:52

Si c'est vraiment calcifié, alors c'est étanche et il ne peut y avoir de pathologie apicale, donc inutile d'aller plus loin !
Maintenant en fait de calcification,il s'agit le plus souvent d'une fausse route !

Avatar_small

Yves YANA

07/07/2004 à 16:50

Bonjour Azerty,

Vous posez une question intéressante et la réponse surprenante qui vous a été donnée par Ben contient à la fois une vérité et 2 énormités.
Pouvez-vous donner des précisions sur le cas clinique qui vous intéresse.
Cordialement
Yves YANA

Avatar_small

azerty

07/07/2004 à 18:16

il n'y a pas vraiment de cas clinique .mais on a tous eu un jour ou l'autre une radio préoperatoireou les extrémités de s canaux n'était pas visible...
On descend tres bien dans le canal et paf, on bloque quelque soit la methode...sachant qu'il n'y a rien d'anormal à l'apex.
Faut il se faire du mourron pour la future prothese dessus ?

Bx1_spw1cx

BX

09/07/2004 à 12:41

Tu préviens ton patient de la difficulté technique.
Tu peux l'envoyer chez un expert avec microscope opératoire en l'avertissant du coût de l'intervention ( traitement canalaire + ou - résection apicale + obturation a retro ).
S'il n'est pas chaud, mets en attente 6-12 mois et réévalues.
Bonne chance.

Avatar_small

Yves YANA

10/07/2004 à 01:23

Bonsoir Azerty,

concernant votre inquiétude à propos des calcifications apicales, je vais essayer brièvement de vous éclairer dans la mesure de mes modestes connaissances.

Tout d'abord, vous devez savoir que la pathologie pulpaire a une direction corono-apicale dans tous le cas dents dénuées de problèmes parodontaux, ce qui revient à dire que la sclérose calcique d'une pulpe qui souffre d'agression carieuse ou traumatique s'initialise dans la chambre pulpaire.
Si vous trouvez l'orifice canalaire d'une racine vous ne pouvez pas trouver de sclérose apicale bloquant votre cathétérisme (ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe pas de pulpolites noyés).

En réalité, ce qui peut vous bloquer peut être :

1. un effet de gainage de l'instrument dans le corps du canal,
2. un changement brusque de direction du canal que vous n'avez pu négocier (c'est souvent le cas lorsque l'on ne courbe pas assez les pointes instrumentales)
3. une division du canal

L'absence d'image canalaire dans le tiers apical peut aussi être le fait d'une définition imprécise de l'image lorsque le canal est étroit de nature ou être le fait des éléments 2 et 3 cités plus hauts.

Enfin, n'oubliez pas que la pulpe du tiers apical et très collagénique donc plus difficile à pénétrer que le reste du tissu pulpaire.

La calcification apicale peut n'exister que dans les cas de retraitements c'est à dire que la pulpe restante (si elle n'a pas été extirpée dans dans sa totalité) sous l'obturation canalaire déficiente peut, par réaction, se protéger d'un pont calcique et même se scléroser ou rester vivante dessous.

Enfin, le fait que nos instruments canalaires ne puissent pas "passer" ne veut surtout pas dire comme je l'ai lu, que la sclérose apicale est toujours étanche car il existe toujours dans la très grande majorité des cas un espace suffisant de circulation pour les produits de dégradation tissulaires et / ou les toxines des germes présents dans le canal ce qui explique la présence de lésions sous certains canaux à retraiter dans lesquels on ne progresse pas (si l'on fait abstraction des fauses route bien sûr) ou dans les cas de dents traumatisées ayant subi une sclérose canalaire et présentant une lésion apicale, ou encore dans les cas de Dentinogenesis imperfecta (White & Pharoah).

Cela dit, il existe des scéroses pulpaires sous les obturations canalaires dans les tiers cervicaux aussi.

Vous retrouverez tous ces éléments plus amplements décrits dans les bouquins sérieux d'histologie ou d'Endodontie ( Seltzer , Pathways, Ingle Weine etc.)

Ne pas pouvoir traiter la dent jusqu'à la longueur de travail souhaitée implique nécessairement, comme l'a très justement précisé "BX",
une surveillance radiographique de quelques mois sans oublier de prévenir le patient de la difficulté rencontrée.

Bien cordialement

Yves YANA

Avatar_small

Stéphane

14/07/2004 à 21:36

Le point est fait !

Merci Yves.

Avatar_small

debrus

16/07/2004 à 10:17

Merci yves yana pour ces explications précises.
C'est vrai que vu comme celà, tout semble plus logique et clair.

revenez sur ce site aussi souvent que possible

où enseignez-vous ?

a bientôt

Avatar_small

BX

16/07/2004 à 11:44

Sur Mars ( paraît-il qu'avec des loupes grossissantes on y discerne des canaux) ou dans le 16 e arrondissement.

Avatar_small

debrus

16/07/2004 à 19:44

bx,
t'es d'un drôle...

"dans le 16e" , t'es déjà allé le voir ?

A +

Avatar_small

pascal

18/09/2004 à 11:23

cela consiste a quoi ? merci pour votre réponse

Avatar_small

Bjc

18/09/2004 à 14:31

Le problème est:
Est-ce que la calcification est sur toute la longueur restante du canal. Dans ce cas pas de problème.
Ou est-ce un simple bouchon, ce qui nous ramène à un canal racourçi, non obturé. Et dans ce cas sur quelle longueur?
Les solutions seront fonction de ces situations.
Quoique!