chimio et radiothérapie

Forum associé : Chirurgie buccale

Avatar_small

jean

02/07/2003 à 21:32

Pour un patient sous chimio et radiothérapie, comment se composter face au bain de bouche antiseptique (Eludril) et au bain de bouche de bicarbonate de soude en prévention d'infections et de mycoses. Doit on prescrire les deux en même temps en plus d'un bain de bouche à l'aspirine?

par rapport aux séances de radiothérapie et de chimio quand prescrire? pour quelle durée?

Avatar_small

dot doc

09/07/2003 à 17:14

Il n'y a aucune indication de bain de bouche dans ce cas.
Disons d'ailleurs que selon moi il n'y a aucune indication pour les bains de bouche.

Avatar_small

Gulguch

09/07/2003 à 19:20

Les mycoses sont une préoccupation majeure chez ces patients et peuvent avoir des conséquences tres graves.
Utiliser un bain de bouche à la Povidone Iodée (Bétadine) de façon continue, en protection.
A+

Avatar_small

jean

09/07/2003 à 20:50

votre réponse me surprends, utiliser un bain de bouche antiseptique en continue n'a t'il pas un effet contraire en détraquant toute la flore buccale et en favorisant la survenue d'infections?
De plus, qu'entendez vous par continue: de la première séance de radiothérapie ou chimio jusqu'à je ne sais combien de jours après la dernière ?

A ce propos, sur quelle durée estime t'on que les effets de la radiothérapie et de la chimiothérapie persistent, c'est à dire combien de temps après la fin du traitement toutes les mesures préventives doivent elles encore être appliquées? je pense à l'application de bain de bouche mais aussi au bilan d'hémostase avant tout acte sanglant, ou encore à l'antibioprophylaxie lors de certains actes?

Pouvez vous me donner une réponse dissociée pour la chimio et la radiothérapie car je sais que les effets de la chimio persistent moins longtemps?

Avatar_small

zorg

10/07/2003 à 07:31

il fait une fixation sur le "continue ".

Avatar_small

Gulguch

10/07/2003 à 12:29

Bon nos patients se brossent les dents tous les jours de leur vie avec un dentifrice antiseptique, nos porteurs d'implants font de l'H2O2 + bicarbonate antiseptique tous les jours et ils ont tout de mème une flore buccale, non? Faut pas confondre avec la prise d'antibio aux longs cours.
Les résistances bactériennes au savon, à l'eau oxygénée et à l'eau de javel, pour le moment, on connait pas. :-)
Je ne suis pas qualifié pour vous répondre précisément sur radio/chimio/durée, c'est bien au dela de mes compétences. Ce que je sais par contre, c'est que ces patients sont soumis à des traitements d'une intensité allant à la limite de ce qu'ils peuvent supporter, que toutes leurs fonctions vitales sont extrèmement ralenties, et en ce qui nous concerne, le système immunologique. Une candidose buccale discrète peut être le prélude à une invasion du sytème gastrointestinal et de l'organisme, et mème avec de l'ampho B et analogues il n'est pas facile de se débarasser des champignons, et le pronostic vital peut vite être en jeu.
C'est bien d'être pour l'équilibre de la flore buccale, mais si les mycoses sont en mesure d'attaquer un terrain qui normalement est celui des bactéries, c'est que cet équilibre est rompu depuis longtemps.
A+

Avatar_small

jean

10/07/2003 à 16:01

merci de porter un intérêt à mes questions et de tenter d'y répondre.

Encore une chose à ce propos, si vous êtes comme je le suppose praticien exerçant en cabinet, vous devez quand même avoir une idée sur cette notion de durée des effets de la chimio et de la radiothérapie, parce que quand vous recevez un patient qui vous dit j'ai terminé ma chimio ou ma radiothérapie il y a 1 mois.......6 mois....1 an....2 ans, ne vous dites vous pas "bon, je dois extraire ou dépulper la dent X mais les effets indésirables se font encore ressentir aujourd'hui après X mois donc je dois faire un bilan d'hémostase pour l'extraction et une antibioprophylaxie pour l'un de ces deux gestes à risque"; alors que si le patient se présentait à une autre date, vous vous diriez "au jour d'aujourd'hui je n'ai aucune précaution à prendre!"

Ne prenez aucunement ceci pour une critique, mais vous n'avez jamais eu besoin de prendre contact par exemple avec un oncologue ou autre pour avoir des précisions à ce sujet???
quel comportement adoptez vous en pratique?

Avatar_small

Gulguch

12/07/2003 à 14:18

Mais bien sur: la lettre au médecin traitant est habituelle dans ce cas!
Pour le reste, il est rarissime que quelqu'un vienne nous voir 1 mois aprés une chimio, normalement les soins bucco dentaires ont ét faits avant.
Si le patient vient 6 mois aprés, la aussi contacter l'équipe soignante: ces patient font l'objet d'examens du sang réguliers, autant s'en servir. Il y a a ussi les risques de récidive et de re-traitement, ne l'oubliez pas.
A+

Avatar_small

jean

12/07/2003 à 17:32

merci à vous, et si vous avez encore un peu de temps, peut être pourriez vous répondre à la question de Claude ci-dessous sur la radiothérapie car j'ai moi aussi à peu près ces mêmes interrogations??

Bonne continuation!

Avatar_small

jean

14/07/2003 à 18:05

merci à vous, et si vous avez encore un peu de temps, peut être pourriez vous répondre à la question de Claude ci-dessous sur la radiothérapie car j'ai moi aussi à peu près ces mêmes interrogations??

Bonne continuation!

Avatar_small

kri

09/09/2003 à 17:02

Je me permets d'intervenir, car je n'ai rien vu dans toutes ces reponses concernant l'osteoradionecrose, ou alors j'ai lu trop vite.
Il est pourtant sur que pour ce type de patient, le plus important est la prevention avant la RTHie.
Celui ci doit recevoir un bilan draconnien avant son ttt RTH, quelle dents sont dans les champs d'irradiation s'il y en a. Extraction de toutes les dents a probleme, ou douteuse dans les champs.
Il faut a tout pris eviter une future extraction dans les champs d'irradiation, sinon osteoradiocrose plus ou moins etendue. J'ai deja vu des degats a ce propos, une table mandibulaire de 6 cm par 2 se detacher en plusieurs mois.Bonjour le moral du patient qui a deja en general subit plus que beaucoup d'entre nous ne supporteraient.
Si les dents ne sont pas dans les champs, peu de probleme, a part de la prevention, surtout si c'est pour un cancer ORL, car en general on associe alcoolo tabagique et hygiene deplorable.
De plis si les glandes salivaires ont ete irradiees, port de gouttieres fluorees pendant 5" par jour et a vie.Car l'hyposialie ne revient jamais completement.
Pour la chimio c'est pendant la phase aplasique q'il faut s'en faire, donc surtout chez les jeunes patients pour qui les dose sont les plus fortes, chez l'adultes c'est plus modere, precautions antiinfectieuses avant tout acte, et b de b pendant la chimio, qui en general ne durent pas si longtemps
Quand il est sorti d'aplasie pas de probleme.
Biensurveilller la numeration si le patient est age, car il recupere plus longuement. Ne pas trop s'inquieter pour l'hemostase car au dessus de 30000 voire un peu moins peu de prob.
A ta dispo pour d'autres info

Avatar_small

jean

15/09/2003 à 21:18

Bonjour kri,

avant la radiothérapie, doit on retirer les couronnes à base de métal dans toute la bouche ou seulement dans la zone irradiée, et je suppose qu'il faut aussi retirer les amalgames?

Ces dents qui se retrouvent sans couronnes ou amalgames, que faut-il en faire, les extraire toutes systématiquement, ou conserver celles qui ne semblent poser aucun problème?
Et si on décide de conserver certaines de ces dents, est ce que l'on pose des couronnes provisoires résine durant la RTH et un IRM pour les dents qui se retouvent sans amalgames ?

Avatar_small

kri

16/09/2003 à 15:32

Tres franchement je me rappelle qu'il y avait un dilemne a propos du metal et de la rth, est ce que ca ne serait pas du a un probleme lors du centrage(localisation de la zone a irradie)et du defaut lie a l'irrisation des zones metalliques ?mais ce dont je me rappelle c'est qu'on ne retirait pas les amg c'est sur, je dirais que ca ne pose pas de probleme, mais j'ai un petit doute tout de meme, c'est loin pour moi c'etait l'epoque ou j'etais etudiant stagiaire dans un centre anticancereux. ca date de 5 ans mais on oublie vite quand on ne pratique pas
Sinon il est conseille de n'extraire que les dents douteuses dans les champs, mais tout depends du patient si bone hygiene ok, sinon...
En clair il ne faut pas devoir extraire de dents dans les champs apres la rth.

Avatar_small

Treponema Denticola Vulgaris

22/09/2003 à 01:46

Les effets de la radiothérapie perdurent toute la vie, contrairement à la chimio... et les précautions et préventions sont nombreuses. Pour moi toute dent dans la champ irradié avec parodontite apicale ou en général à pronostic reservée est condamnée et doit être extraite 3 semaines avant radiothérapie.

Pour les conservables, tout dépend après de la conscience du patient. En cas de doute sur le pronostic à long terme, et en cas de mauvaise hygiène => extraction, car un acte chir après radiothérapie peut amener à une ORN devastatrice....

Avatar_small

kri

23/09/2003 à 16:18

merci de confirmer...
et concernant les metaux??