Création SCM

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Maud'dent

08/06/2021 à 22:03

Bonjour à tous,

Mon collaborateur et moi sautons le pas de nous associer en SCM.

Nous aurions voulu savoir comment les autres cabinets faisaient pour se répartir les taches administratives ( gestion de congés de chacun, paiement des factures, administratif liés a la SCM, courses concernant la SCM, tri des factures pour la comptable...).

Organisez vous des réunions mensuelles, hebdomadaires?? si oui, quelles sont les durées des réunions? l'assistante est-elle présente?

Avez vous mis en place un règlement intérieur?

Avez vous établi un contrat entre vous pour palier à tout problème au sein de la SCM ( litiges? départ? diminution d'activité? spécialisation en cours de carrière?)

Par ailleurs, comment gérez vous le compte bancaire de la SCM. Chacun met une somme équivalente en début d'année et on rallonge si besoin? ou mois par mois? Nous avons opté pour une répartition des charges proportionnelle aux chiffres d'affaires ( salaire assistante, factures consommables communs, EDF, eau...), personnellement j'ai beaucoup de trésorerie, alors je peux mettre 50000 euros sur le compte au 1er janvier, mais mon futur associé n'en a aucune... comment faire?

Merci de vos réponses à mes innombrables questions.

Bonne soirée à tous

Avatar_small

doagui

08/06/2021 à 23:22

Bonjour,

Concernant l'aspect financier, mon associée actuelle et moi-même répartissons aussi les charges au pro rata du chiffre d'affaire de chacun (ça n'est pas parfaitement juste sur tous les points, mais aucune méthode ne l'est, donc bon, faut bien choisir). Logiquement, la répartition n'est donc connue qu'après coup, plusieurs mois après même, lors du bilan comptable. Ceci dit, on en a bien une idée à l'avance, alors chaque mois on essaye de mettre des montants cohérents. Pour nous ça tourne autour de 55/45 en gros, donc c'est simple, on met le même montant et lorsqu'on a les vrais chiffres la comptable nous dit qui doit rajouter pour compenser.

A mon avis, aucun intérêt à mettre 50 000€ de trésorerie d'avance, c'est aussi bien de mettre chaque mois, surtout si l'un des 2 associés ne peut pas mettre beaucoup d'avance. Ceci dit au bout du compte peu importe en fait, la comptable regardera juste ce que chacun a mis dans l'année, donc tant que vous arrivez à suivre, libre à chacun de mettre au rythme qu'il veut. Je trouve plus facile de suivre quand tout le monde met au même moment dans le pot commun, mais ce n'est pas une obligation.

Le règlement intérieur est inévitable je pense. C'est là justement que la répartition des charges est écrite, ainsi que la liste des frais en commun ou non, et la fréquence à laquelle chaque associé est supposé verser sa participation financière. Je suppose que c'est là aussi qu'une répartition de tâches à effectuer pourrait être écrite, mais nous ne l'avons pas fait (ce qui est une erreur de notre part et une cause de frictions non négligeable).

Ce qui concerne les litiges, clauses de départ, etc fait partie des statuts de la SCM. Bien penser à préciser les clauses de départ justement, car sinon c'est l'horreur ! Il faut qu'il soit noté que la SCM s'engage à racheter les parts d'un associé qui souhaiterait partir, sinon c'est insoluble.

Nous ne faisons pas de réunions formelles, ce qui est sans doute une autre de nos erreurs, du coup je n'ai pas de conseil à ce sujet. Par contre, je conseille de se voir aussi pour ne surtout pas parler de la SCM ! Un déjeuner une fois par mois par exemple, pour parler de n'importe quoi d'autre que du cabinet. Ca permet d'humaniser les relations et c'est important je pense.

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

09/06/2021 à 10:29

J'avais vu un cas sur Eugenol où un confrère en scm partait à la retraite et voulait mettre son fils à sa place. L'associé s'y est opposé.

Paix_ygehd4

TA2

09/06/2021 à 11:28

BONNET jc écrivait:
---------
> J'avais vu un cas sur Eugenol où un confrère en scm partait à la retraite et
> voulait mettre son fils à sa place. L'associé s'y est opposé.

C'est normal de pouvoir choisir avec qui tu te maries . En règle générale le restant à le droit de refuser +- 2 futurs associés , puis en ce cas il se doit de racheter les parts et la patientèle +matos non en commun .

Avatar_small

doagui

09/06/2021 à 12:32

BONNET jc écrivait:
---------
> J'avais vu un cas sur Eugenol où un confrère en scm partait à la retraite et
> voulait mettre son fils à sa place. L'associé s'y est opposé.

Encore heureux que tu peux refuser de t'associer avec n'importe qui...

Le praticien partant en retraite et l'associé restant en place n'ont pas du tout les mêmes intérêts : l'un a généralement surtout envie de vendre, plus ou moins à n'importe qui (les candidats au rachat ne se bousculent pas toujours et parfois il n'y a que des canards boiteux qui se présentent), tandis que l'autre souhaite être sélectif et se retrouver avec quelqu'un de bien avec qui il pourra s'entendre.

Avatar_small

dcs

09/06/2021 à 13:01

La scm c'est pire qu'un mariage et le divorce est encore plus meurtrier !!!!
Faut tout prévoir !!! demande a ton cdo local qu il te donne un ou deux noms de confrères qui se sont entretués , ils pourront te donner les meilleurs conseils .

Unicorn-poop-e1560206361411_hocl0a

Prunelles

09/06/2021 à 14:37

dcs écrivait:
---
> La scm c'est pire qu'un mariage et le divorce est encore plus meurtrier !!!!
> Faut tout prévoir !!! demande a ton cdo local qu il te donne un ou deux noms de
> confrères qui se sont entretués , ils pourront te donner les meilleurs conseils
> .

Je confirme...

Mon conseil c'est de ne partager dans une SCM que ce dont tu es capable de te séparer rapidement (ou que tu peux diviser rapidement).
Il serait parfait de se limiter au loyer, à l'eau/élec, au tel, à la papeterie... éventuellement la femme de ménage.
Quand tu commences à y mettre une ADQ qu'il faudra partager, mais que tu ne peux pas couper en deux (après si il y a meurtre c'est ton problème...) ou de gros investissements (comme une Caméra, un 3D, ou une chaine Gama Sonic complète...); les choses deviennent très vite compliquées lorsqu'il s'agit de dissoudre ou de quitter une SCM.

Avatar_small

doagui

09/06/2021 à 15:54

C'est aussi mon avis. Nous avons en commun le loyer, les charges du local (eau, électricité, ...), le teléphone/internet et les salariées (femme de ménage et assistantes). C'est déjà sans doute trop.

Chaque praticien a son idée de ce qu'est une bonne assistante et du salaire qu'elle devrait avoir. Mettre ça en commun c'est créer des sujets importants de désaccord potentiel. On se dit que ça permettra aux assistantes de tourner entre les praticiens, mais je ne pense pas que cet avantage contre balance les ennuis engendrés.

Avatar_small

Gabzou

09/06/2021 à 16:37

Maud'dent écrivait:
--------
> Avez vous établi un contrat entre vous pour palier à tout problème au sein de la
> SCM ( litiges? départ? diminution d'activité? spécialisation en cours de
> carrière?)

Tout, tout, tout!
Le départ surtout, avec le rachat ou la revente des parts, la possibilité pour le restant de s'opposer, à combien, etc...
Imagine que tu es en SCM avec une personne que tu te déteste et qui te veut du mal et que tu souhaite partir, envisage tout ce qu'on pourrait faire pour te mettre des bâtons dans les roues ou t'escroquer, et anticipe une solution dans le contrat. Ensuite, fais la même chose en te mettant à la place de la personne qui reste.
Sachant que tu peux te retrouver dans les deux situations, tu devrais trouver une formulation qui soit un bon compromis en cas de séparation/litige.

N'oublie pas l'arrivée éventuelle de nouveaux praticiens dans la SCM, la gestion des remplaçants/collaborateurs, la transmission de patientèle en cas de spécialisation (obligation de gérer ou non pour l'autre).
Si tu es maniaque, prévois même l'organisation des vacances (faut il forcément un remplaçant? qui reverse à part égale aux deux praticiens? Pouvez vous fermer complètement le cabinet?).

Unicorn-poop-e1560206361411_hocl0a

Prunelles

09/06/2021 à 17:07

C'est utopique de croire que tu peux prévoir TOUS les scénarios.
Y'a forcément une situation qui ne sera pas décrite ; ou une phrase dans les statuts dont tu n'auras pas compris la portée. Et rassure toi, l'avocat de ton confrère sera parfaitement user de ces lacunes ou de ces points sombres dans les statuts.
La SCM c'est très bien.... Etre colocataire avec des charges communes c'est mieux !

Avatar_small

Maud'dent

10/06/2021 à 08:12

Merci à tous pour vos réponses. Même si elles font peur !
Personnellement j'aurais voulu prendre un avocat pour anticiper les litiges au mieux mais mon collaborateur pense qu'on peut faire sans.
Aujourd'hui, nous faisons une réunion pour mettre les choses en place, on verra ce qu'on peut anticiper seuls ou pas.
Je vous tiendrais au courant !
Merci de ne pas m'avoir jugée sur le fait de ne pas prendre d'avocat.
Bon courage à tous

Images_cu89bm

Tizott

10/06/2021 à 10:09

Maud'dent écrivait:
---------
> Merci à tous pour vos réponses. Même si elles font peur !
> Personnellement j'aurais voulu prendre un avocat pour anticiper les litiges au
> mieux mais mon collaborateur pense qu'on peut faire sans.

Indispensable ! C'est un coût qui vaut laaaaargement le coût des emmerdements qu'il t'évite. D'abord sur un plan financier, mais surtout en prise de tête et autres stress.

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

10/06/2021 à 15:26

Maud'dent écrivait:
---------
> Merci à tous pour vos réponses. Même si elles font peur !
> Personnellement j'aurais voulu prendre un avocat pour anticiper les litiges au
> mieux mais mon collaborateur pense qu'on peut faire sans.
> Aujourd'hui, nous faisons une réunion pour mettre les choses en place, on verra
> ce qu'on peut anticiper seuls ou pas.
> Je vous tiendrais au courant !
> Merci de ne pas m'avoir jugée sur le fait de ne pas prendre d'avocat.
> Bon courage à tous
Déjà!

Avatar_small

doc.yoyo

10/06/2021 à 16:26

La séparation c'est comme un divorce, c'est là que les pb commencent d'ou l'intérêt de voir un avocat spécialisé dans le domaine qui vous rendra sa copie bien ficeler qui anticipe tous les litiges possibles et non prévus qd on veut faire cela soi-même

Avatar_small

dcs

10/06/2021 à 18:44

une des clauses salutaires en scm est la suivante :
Les conjoints des praticiens ne doivent pas ENCOMBRER le cabinet

Nano_phv5c5

NANO

10/06/2021 à 22:09

SCM rien que d'entendre l'acronyme j'ai des boutons.

Si je tire une leçon de mes 16 ans en SCM, c'est de ne pas refaire cette bêtise !

Un praticien & une Assistante formule gagnante !