Astrazeneca moins de 55 ans

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

aimπ

30/04/2021 à 10:15

Belle démonstration qui vient anéantir la première phrase
Du coup la conclusion devrait être: la médecine est un art
du latin : medicina, qui signifie « art de guérir, remède, potion »

69_xtb5lc

barbabapat

30/04/2021 à 10:18

Gabzou écrivait:
------
>
>
> La politique détermine si çà vaut le coup de lancer le vaccin, en fonction de
> nombreux critères, dont l'acceptation par la population et les chances de
> réélection aux prochaines présidentielles...

La politique n'a pas à entrer dans la relation patient-praticien et le praticien ne propose pas de traitement en fonction de la politique mais du rapport bénéfice risque pour le patient et lui seul.

Les dernière fois où la politique a voulus faire de la médecine, ca c'est terminé en eugénisme avec des stérilisation forcées de patients (les pays d'Europe du nord avec leur politiques sociaux démocrates dans leur plus grands exploits).

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/04/2021 à 10:43

barbabapat écrivait:
----------
> Hokusai écrivait:
> -------
> >
> >
> > Ou tu vois de la reproductibilité totale en physique ??
> > Sérieusement...
>
> Tu as combien d'études en cas témoins-en double aveugle en physique qui sont
> nécessaires pour justifier d'un résultat à une expérience de physique?

Mais ca c'est de la méthodologie... ca veut pas dire que la reproductibilité en physique ou en chimie est totale et que l'accident ne survient jamais...
a qui tu vas faire croire ca ??

Maintenant, vu que vous ne considérez pas la médecine comme une science, comme au XVIeme siècle finalement, je comprends mieux les errances de vos raisonnements et vos comparaisons abscons.

Au final, tout s'explique.

RépondreCiter
Score : -2
Images_uqnzgv

Ayé c'est parti !

Ohhhhhhhhhhhhh putaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin, j'ai oublié la bière.

Index_bdbcbq
Logo_positdental_rond_p2b2sz

posit

30/04/2021 à 10:50

Hokusai écrivait:
-------
> Leur argument c'est de dire que la médecine n est pas une science et que le
> médecin a une liberté totale de choix de ttt et de prescription... C est la
> porte ouverte à toutes les dérives.
>
enfermer des gens bien portant c'est de la science?


PS où sont les structures pour accueillir les malades ? je ne parles pas d'attendre qu'ils soient en insuffisance respiratoire mais de les isoler temps qu'ils sont contagieux.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/04/2021 à 10:53

posit écrivait:
-----
> enfermer des gens bien portant c'est de la science?

c'est en effet le moyen âge, je n'ai jamais dit le contraire posit... nous n'avons pas les moyens d'autre chose.

> PS où sont les structures pour accueillir les malades ?

Ca ils l'ont fait en chine, et soit disant, c'est contre les droits de l'homme.

Avatar_small

Jeunedentiste91

30/04/2021 à 10:54

Tout à fait par contre la vitamine D tu peux y aller costaud en nombre d’UI par jour ou en dose/semaine la majorité des compléments alimentaires sont largement sous dosés pour avoir une réelle action immunitaire et non juste un protection du squelette !

thrymartin écrivait:
----------
> il est étrange qu'on entende à foison que le vaccin protège contre les formes
> graves qui concerne principalement les plus de 75 ans quand les études n'ont pas
> porté sur cette tranche d'âge, ce ne peuvent être donc que des données
> observationnelles ou juste la plaquette publicitaire des labos (genre Pfizer qui
> s'est déjà fait condamner a plusieurs reprises pour fraude et données
> mensongères).
> Quand aux données observationnelles, faudrait savoir : déjà dans tous les pays
> et quelque soient le taux de vaccination, le vaccin et le moment dans la courbe
> du début de vaccination de masse, les courbes ne changent pas. On nous dit que
> c'est de pire en pire, d'ailleurs en Israel pres de 60% des nouveaux "cas"
> (faudra savoir si ces cas sont des positifs, ce qui ne veut rien dire, ou de
> vrais malades) concernent des vaccinés. Et in fine, les vaccins sont tous en
> début de phase 3 donc on n'a pas assez de données : rappelons que celui de la
> dengue a du être arrêté après 2 ans de phase 3 quand on a pu réellement établir
> qu'il provoquait une primo infection et que la première infection était souvent
> une réplique, toujours plus grave avec des décès à la clé.
> Pour terminer avec ça, allez jeter un oeil sur le mémoire en défense signé Veran
> pour rejeter la demande au conseil d'état d'un déconfinement pour les vaccinés :
> en gros le vaccin ne sert pas à grand chose (il est même question de formes
> graves dans la réponse)...
> Une note sur les traitements, parmi tant d'autres et tant d'autres, mais le plus
> simple : la Vit D ou hormone D : études diverses et variées qui montre qu'elle
> regule l'activité cytokynique et les dégats inflammatoires pulmonaires, et si on
> plonge dans les archives, on s'aperçoit que ce n'est pas d'hier : on trouve des
> sources à l'OMS, à l'académie de médecine, des recommandation des autorités
> sanitaires... mais la, quasi blackout qu'il faille que ce soit reinfo covid qui
> essaye de relancer l'affaire :
> Plus on avance en âge, plus les déficit de VitD sont important et pour les
> personnes très agées, quasi toujours, même sous les tropiques et même si elles
> sortent plus au soleil que les autres : ou sont les examens systématiques et
> les compléments qui devraient se faire chez le médecin traitant, ou sont les
> protocoles à l'entré en hôpital pour covid pour rétablir le taux normal avant
> qu'un orage cytokynique fatal ne s'en mêle ?
> Encore plus simple ? les personnes obèses : il n'ya pas que les problèmes cardio
> vasculaires associés, mais simplement la forme du ventre sur des lits plats avec
> des intubations couché : 30% de capacité respiratoire en moins sur des personnes
> en déficit respiratoire !!! : c'est fou ça mais en modifiant la forme des lits
> (creux au centre, sisi ça a été essayé), on baisse la mortalité : plus simple
> ce n'est pas possible.
> etc etc etc en fait, si on laissait simplement les medecins libre s'occuper de
> leurs patients comme c'était le cas généralement, y compris avec du perlinpinpin
> homeopathique (comme dirait le Prof Kron: "avoir confiance en un traitement
> c'est être à moitié guéri", ce qui échappe aux informaticiens de la médecine qui
> s'imaginent que le corps humain est juste à débuguer et que son fonctionnement
> est connu jusqu'aux moindres détails alors que la médecine n'est pas une
> science).
> Au lieu de s'en remettre à des "conseils" (qui comportent des associatifs et
> autres photographes) et autres médecins de plateau mouillés jusqu'au cou et qui
> même sans étude ou avec des données foireuses intiment l'ordre suivi par les
> politiques de ne soigner qu'à l'hopital, exit les cliniques et les médecins de
> ville, avec des protocoles qui se sont heureusement améliorés mais tout aussi
> foireux : c'est de l'accompagnement plus qu'autre chose. (au départ, je rappelle
> qu'il fallait attendre avec paracetamol, interdiction de quoique ce soit, le
> patient arrive ensuite uniquement à l'hopital publique, avec une saturation a
> 80, vite on intube et plus d'un sur 2 meurt !!!??)
> Au fait pour la question principale, Fisher, le monsieur vaccin, et aussi
> inventeur de la thérapie génique (qu'on n'entend pas trop parce que sa voie est
> dissonante : par exemple quand il dit que le pfizer peut donner des mutations
> adn mais que cela devrait être extremement marginal : pas du tout le "non c'est
> impossible" de nos medecins de plateau bfmtv) un des rares conseils officiels a
> etre adoubé par un certain Raoult qui l'admire, a déclaré : vacciner les moins
> de 50 ans est absurde.
>
> Pour ma part, ffp2 mais pas changé toutes les 4h, charlotte et un bout de
> feuille plastoc pour protéger ma chemise : je ne travaille pas en blouse :
> j'enchaine sans interruption, je ne refuse pas les détartrages comme certains,
> et pour une maladie si contagieuse, je n'ai pas connaissance de patients ayant
> décommandé pour covid, quand à moi j'attend toujours de l'avoir
>
> Comme dirait Fouché, restez zen hein ? et si vous le choppez, priez pour ne pas
> tomber sur un imbécile : rien que les traitement symptomatiques (AB en
> couverture, AI, dosage et remise en taux normal des constantes : du K jusqu'à la
> VitD etc.) et pris à temps réduisent la mortalité quasi a neant !
>
> Mon Dieu, mais serais-je complotiste ? :-)
>
> --
> Le mieux est l'ennemi du bien et Seule la mode se démode.

Avatar_small

Gabzou

30/04/2021 à 11:01

aimπ écrivait:
----
> Belle démonstration qui vient anéantir la première phrase
> Du coup la conclusion devrait être: la médecine est un art
> du latin : medicina, qui signifie « art de guérir, remède, potion »

L'un n'empêche pas l'autre

La science est l'ensemble des connaissances et des travaux au caractère universel ayant pour objet l'étude de faits et de relations vérifiables, selon une méthode caractérisée par l'observation, l'expérience, les hypothèses et la déduction.
La seule chose qui fait que la médecine n'est pas reproductible, c'est notre incapacité à prendre en compte l'intégralité du fonctionnement d'un individu, au niveau (au moins) moléculaire.
Le fonctionnement ou non d'un traitement sur un individu n'est pas aléatoire, il réponds à des critères précis que nous ne sommes pas en mesure de déterminer/calculer.
L'utilisation de méthodes probabilistes ne rejette pas le caractère scientifique.

barbabapat écrivait:
----------
>
> La politique n'a pas à entrer dans la relation patient-praticien et le praticien
> ne propose pas de traitement en fonction de la politique mais du rapport
> bénéfice risque pour le patient et lui seul.

Le politique a toute légitimité à s'intéresser à la santé de sa population, c'est même un devoir dans l'intérêt de la population. C'est la base de la santé publique et de la sécurité sociale, entre autres.
Il n'entre pas dans la relation patient praticien en général, mais il entre en compte tout de même dans la mesure où il fait souvent office de 1/3 payant.
Il a également vocation à résoudre tout problème menaçant la santé à l'échelle des populations.

Le médecin détermine le rapport bénéfice/risque pour son patient, sous le contrôle de l'état qui détermine le rapport bénéfice/risque pour la population, qui passe avant le patient.
Il faut trouver un juste milieu.
Si tu vises uniquement le rapport bénéfice/risque pour un patient donné, on arrête quasiment tous les vaccins et on aurait toujours la variole et le tétanos (Pour un individu vivant en ville en pays développé, le risque de tétanos est infime, donc pas de vaccin obligatoire, et on sait très bien que si pas obligatoire, les personnes à risque ne le feront pas non plus).
Une interdiction temporaire en période de crise d'un traitement potentiellement dangereux et pour lequel il n'existe aucune justification d'efficacité me semble raisonnable.

Ca m'a toujours fait rire qu'on ait jugé l'état pour avoir tardé à retirer l'AMM du médiator alors qu'à ma connaissance aucun des médecins qui le prescrivait, très largement hors AMM (ce qui est légal hein, on est d'accord), n'a été inquiété.

RépondreCiter
Score : -1
69_xtb5lc

barbabapat

30/04/2021 à 11:03

Hokusai écrivait:
-------
>
>
> Mais ca c'est de la méthodologie... ca veut pas dire que la reproductibilité en
> physique ou en chimie est totale et que l'accident ne survient jamais...
> a qui tu vas faire croire ca ??
>
> Maintenant, vu que vous ne considérez pas la médecine comme une science, comme
> au XVIeme siècle finalement, je comprends mieux les errances de vos
> raisonnements et vos comparaisons abscons.
>
> Au final, tout s'explique.

Sinon pourquoi tu accepte de payer un praticien plus cher pour sa compétence si le résultats du traitement ne dépend que du protocole clinique. Et même, as tu besoin d'un praticien pour faire de la médecine.
On avait pas encore les déserts médicaux, mais déjà il était question de se passer des médecins.

Logo_positdental_rond_p2b2sz

posit

30/04/2021 à 11:09

Hokusai écrivait:
-------
> posit écrivait:
> -----
> > enfermer des gens bien portant c'est de la science?
>
> c'est en effet le moyen âge, je n'ai jamais dit le contraire posit... nous
> n'avons pas les moyens d'autre chose.
>
.
lorsque je vois l'impact économique de la mesure cet argument ne me semble pas pertinent
.

> > PS où sont les structures pour accueillir les malades ?
>
> Ca ils l'ont fait en chine, et soit disant, c'est contre les droits de l'homme.
.
de façon autoritaire c'est possible mais de façon volontaire rien ne s'y oppose surtout tout le monde n'a pas les moyens de s'isoler à domicile.

Unicorn-poop-e1560206361411_hocl0a

Prunelles

30/04/2021 à 11:32

Plus que 199 pages à faire.

Giphy_rrdzwq
69_xtb5lc

barbabapat

30/04/2021 à 12:37
Avatar_small

Gabzou

30/04/2021 à 16:26

barbabapat écrivait:
----------

>
> Sinon pourquoi tu accepte de payer un praticien plus cher pour sa compétence si
> le résultats du traitement ne dépend que du protocole clinique. Et même, as tu
> besoin d'un praticien pour faire de la médecine.

J'ai besoin de quelqu'un qui ait la connaissance des protocoles à utiliser et la capacité à poser un diagnostic pour déterminer le bon protocole, c'est à dire un praticien. Un travail qui est déjà énorme selon moi.
A l'exception des actes manuels (nous, les chirurgiens, etc...) pour lesquels la compétence joue un grand rôle, effectivement je ne vois pas l'intérêt de payer plus cher un praticien qu'un autre, du moment qu'on n'a pas affaire à un charlatan.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/04/2021 à 16:30

barbabapat écrivait:
----------
> Sinon pourquoi tu accepte de payer un praticien plus cher pour sa compétence si
> le résultats du traitement ne dépend que du protocole clinique.

La tu parles bien de l ihu de Marseille qui facture 4ke a des asymptomatiques pour prescrire de la poudre de perlimpinpin ??

Logo_positdental_rond_p2b2sz

posit

30/04/2021 à 17:26

Pensez vous que l'AMM vaccinale provisoire conditionnelle aurait été validé en cas de traitement pour la Covid19 validé par les autorités ?

Avatar_small

Gabzou

30/04/2021 à 17:41

oui

Logo_positdental_rond_p2b2sz

posit

30/04/2021 à 17:58

Bénéfice risque calculé avec le Remdesivir ?

Avatar_small

Gabzou

30/04/2021 à 18:34

négatif

Logo_positdental_rond_p2b2sz

posit

01/05/2021 à 08:14

es tu favorable à la demande de Pfizer:
" La conception de l'essai de phase 1/2/3 continue peut fournir un modèle pour réduire les délais de développement prolongés qui ont retardé la disponibilité des vaccins contre d'autres maladies infectieuses d'importance médicale. Dans le contexte de la pandémie actuelle, toujours en expansion, le vaccin BNT162b2, s'il est approuvé, peut contribuer, avec d'autres mesures de santé publique, à réduire les pertes dévastatrices de santé, de vie et de bien-être économique et social résultant de la propagation mondiale de Covid-19. "

RépondreCiter
Score : -1
69_xtb5lc

barbabapat

01/05/2021 à 09:07

Gabzou écrivait:
------
>
> J'ai besoin de quelqu'un qui ait la connaissance des protocoles à utiliser et la
> capacité à poser un diagnostic pour déterminer le bon protocole, c'est à dire un
> praticien. Un travail qui est déjà énorme selon moi.

Avant de connaitre les protocoles, il est quand même intéressant de connaitre le fonctionnement du corps humain et les processus pathologiques. Appliquer des protocoles sans en comprendre le but, ni les raisons est stupide.
Aujourd'hui, on a des écoliers qui sont stupides. Une personne se pensait intelligent en ayant appris que l'eau ne bout pas obligatoirement à 100°, or c'est parce que la définition de l’échelle Celsius définît que l'eau bout à 100° à la pression atmosphérique que l'on a pu derrière définir PV=nRT.
C'est comme cela que l'on e n arrive dans cette situation a des personnes qui sont engluées dans le dogme d'une maladie virale pour le covid avec pour seul traitement des corticoïdes qui sont contre indiqués.

> A l'exception des actes manuels (nous, les chirurgiens, etc...) pour lesquels la
> compétence joue un grand rôle, effectivement je ne vois pas l'intérêt de payer
> plus cher un praticien qu'un autre, du moment qu'on n'a pas affaire à un
> charlatan.

Un point assez amusant par rapport à l'histoire des charlatans, c'est la comme de l'ARNm qui est juste une photocopie. Habituellement les cellules ne détruisent rien, elles déconstruisent et réutilisent les matériaux derrière. De plus lors de cette déconstruction des parties des ARN retournent au niveau du noyau pour des boucles de rétroactions servant à contrôler l'expression des gênes. Quelles sont les boucles de rétroaction derrière la production des protéines spikes par des cellules qui sont détournées de leur fonctionnement normal et quelle est l’expression des gènes qui va être contrôlée par les boucles de rétroaction liées à l’expression de ces ARN par des cellules qui ne sont pas prévues pour.
Que deviennent les ARN partiels qui sont injectés en même temps que les ARN codants et quel est leur rôle en intracellulaire alors que le rôle des ARN est plus complexe que la seule expression de protéine avec des phénomènes de contrôle et d'activation de l'expression des gènes.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

01/05/2021 à 09:20

barbabapat écrivait:
----------
> Quelles sont les boucles de rétroaction derrière la production des
> protéines spikes par des cellules qui sont détournées de leur fonctionnement
> normal et quelle est l’expression des gènes qui va être contrôlée par les
> boucles de rétroaction liées à l’expression de ces ARN par des cellules qui ne
> sont pas prévues pour.
> Que deviennent les ARN partiels qui sont injectés en même temps que les ARN
> codants et quel est leur rôle en intracellulaire alors que le rôle des ARN est
> plus complexe que la seule expression de protéine avec des phénomènes de
> contrôle et d'activation de l'expression des gènes.

La même chose que pour l arn viral en fait...

Ce que je comprends pas c est pourquoi tu as des craintes concernant l ARNm vaccinal et pas viral ?

Orezza-gazeuse-verre-litre_ocoxey

casa

01/05/2021 à 10:17

Mon fils 24 ans Singapour :
Moi : Tu rentres en Aout ?
Lui : Ouais mais il faut que je vois , la quarantaine à l'hôtel de 14 jours à mes frais ça fait iech
Moi : Ben fais toi vacciner
Lui : Ah ben non , suis jeune j'attends que les autres le soit !
Moi : mais ce sera la seule façon d'éviter ta quarantaine
Lui : ah ben si on me force , ben oui je le ferais

La grande immaturité de la jeunesse ! Moi, moi mon moi !
A vous les studio .
PS: il est très mal élevé ....
Dédicace à PP ..j'avais pas vu l'embrouille
+100 à Gabzou et Hoku , bravo pour vos argumentaires
Je note juste que les "contres" sont plus nombreux a s'exprimer que les "pour" et il est là le grand danger ... bientôt il sera trop tard ......
PS bis , J'ai pas tout lu !

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

king_zoulou

01/05/2021 à 10:30

Je fais parti de la population qui présente moins de 0,05% de chance de mourir du Covid.
J’ai adopté un mode de vie dès janvier 2020 qui diminue mon risque de l’attraper de probablement 90% et mon risque de le transmettre de 100%
Je m’en fous de ne pas voyager dans les dix prochaines années si il le faut.
Je ne veux pas me faire vacciner tant qu’il n’y aura pas des AMM définitives avec études cliniques sur les effets à long terme.
Suis-je un connard égoïste antivax ?
Vous avez deux heures.

Logo_positdental_rond_p2b2sz

posit

01/05/2021 à 10:31

Pensez vous que l'AMM vaccinale provisoire conditionnelle aurait été validé en cas de traitement pour la Covid19 validé par les autorités ?

Gabzou écrivait:
------
> oui
__________________________________________________________________
"
En effet, une AMM conditionnelle permet l’autorisation de médicaments qui répondent à un besoin médical non satisfait avant que des données à long terme sur l'efficacité et la sécurité ne soient disponibles. Cela est possible uniquement si les bénéfices de la disponibilité immédiate du médicament l'emportent sur le risque inhérent au fait que toutes les données ne sont pas encore disponibles
"
https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/vaccins-autorises
.

69_xtb5lc

barbabapat

01/05/2021 à 11:25

Hokusai écrivait:
-------
>
> La même chose que pour l arn viral en fait...
>
> Ce que je comprends pas c est pourquoi tu as des craintes concernant l ARNm
> vaccinal et pas viral ?

Parce que personne n'est assez con pour dire qu'il faut infecter 100% de la population contrairement aux personnes qui poussent à une vaccination toujours plus poussée de al population et que la contamination et la vaccination ne présentent pas l'arn de la même façon et donc pas les mêmes cellules.

Le virus va devoir infecter l’hôte et lutter contre les défenses immunitaires pour pénétrer en profondeur dans l’hôte. Le vaccin est injecté en profondeur dans l’hôte de manière à esquiver les défenses immunitaires pour pouvoir être exprimé sans être détruit par l’hôte et ce à de multiples reprises.