Quand le Covid et la Dette rattrapent les retraites

Forum associé : COVID-19

Ba2be871-3220-4edb-a5bc-d126045cb763_jy2fsv

cyber ratiches

19/02/2021 à 17:10

QUAND LE COVID ET LA DETTE RATTRAPENT LES RETRAITES
rédigé par Eric Verhaeghe
27 novembre 2020
Progressivement, la pandémie devrait céder la place dans l’actualité au coût de la crise et à l’impossibilité de financer un modèle social onéreux et peu efficace. Le premier combat sera celui des retraites : attention aux classes moyennes qui devraient trinquer rapidement au nom de la solidarité.

Le Conseil d’orientation des retraites, saisi cet été par le Premier ministre Jean Castex, a mis les pieds dans le plat : le Covid-19 devrait aggraver les déficits sociaux, et particulièrement ceux des régimes généraux de retraites, pourtant arrivés au quasi-équilibre fin 2019.

Les pertes dépasseraient désormais les 25 Mds€, une somme colossale dont on voit mal comment elle pourrait être résorbée sans des mesures douloureuses pour les retraités futurs… et actuels.

Inévitable baisse des retraites

Dans la pratique, il n’y a pas 36 solutions au déséquilibre profond entre les recettes collectées pour financer les retraites et les dépenses consacrées à ce poste.

Puisque notre niveau de dépenses en matière de retraites est le plus élevé d’Europe, et même du monde industrialisé, puisque les taux de cotisations de toute nature sont à la limite du supportable, il faudra bien, tôt ou tard, tailler dans le vif et dégrader les prestations.

C’est le problème avec les chiffres : on peut leur faire dire beaucoup de choses, mais ils sont comme les faits – ils s’entêtent.

S’agissant des retraites, l’entêtement se résume à l’évidence que les retraites sont trop élevées et devront baisser pour juguler des déficits que les générations futures risquent de refuser très brutalement de prendre en charge.

En poussant un peu le bouchon, on pourrait même entendre une proportion importante de jeunes gens considérer aujourd’hui qu’elle n’a pas à sacrifier ses journées pour faire plaisir aux vieux, alors que la maladie épargne largement les nouvelles générations et prélève surtout son tribut parmi les anciens.

Dans ce contexte tendu, peu de gouvernements parviendront à expliquer durablement aux jeunes salariés qu’ils doivent dégrader encore leur niveau de vie pour préserver celui des retraités. Politiquement, nous arrivons au bout d’un cycle : la solidarité intergénérationnelle atteindra tôt ou tard (et de notre point de vue elle les a déjà atteintes) ses limites.

Logiquement, la mesure la plus explicable devrait consister à baisser les retraites dans la même proportion que le PIB, soit 10%.Nous sommes convaincus que, d’une façon ou d’une autre, cette mesure sera prise au plus tard fin 2022. Mais elle suscitera bien évidemment des résistances farouches et, avant de se résoudre à adopter des mesures qui reviennent à baisser les retraites, l’équipe Macron va devoir biaiser.

L’angoisse de Macron face à la gestion des déficits

Pour Emmanuel Macron, ce dossier est bien entendu totalement explosif. Alors que les élections présidentielles approchent à grands pas (18 mois seulement nous en séparent), la situation des comptes publics, qu’il n’a jamais voulu purger en trois ans de présence à l’Elysée, est comme un accouchement par le siège.

Retarder toute reprise en main apparaîtra rapidement comme une faute politique. Mais agir vite risque de compromettre dangereusement sa réélection, tant les Français (et spécialement les retraités) sont farouchement opposés à toute mesure qui réduirait le taux de remplacement des salaires à la retraite.

Si l’on songe au capital politique que le président a laissé dans une réforme « universelle » qu’il a imposée avec une débauche d’énergie impressionnante, mais insuffisante pour rendre la réforme applicable, le chemin qu’il doit désormais parcourir pour rétablir les comptes ne peut que lui apparaître comme un piège mortel.

Il va donc devoir finasser, alors que la France se trouve désormais dans une impasse proche de celle de la Grèce au début de la décennie, avec une dépense retraites qui pèse son âne mort et plombe la compétitivité du pays.

Selon toute vraisemblance, il devrait arrondir les angles – mais poser le principe d’une diminution de la retraite des cadres, actuellement financée et protégée par une AGIRC créée en 1947 par résistance à la Sécurité sociale. La seule marge qui lui reste est de confisquer les réserves des complémentaires et de cibler l’effort sur les classes moyennes.

--
•La chose la plus importante dans la communication est d'entendre ce qui n'a pas été dit. (Peter F. Drucker)

Avatar_small

Prunelles

19/02/2021 à 19:13

« S’agissant des retraites, l’entêtement se résume à l’évidence que les retraites sont trop élevées et devront baisser pour juguler des déficits que les générations futures risquent de refuser très brutalement de prendre en charge.

En poussant un peu le bouchon, on pourrait même entendre une proportion importante de jeunes gens considérer aujourd’hui qu’elle n’a pas à sacrifier ses journées pour faire plaisir aux vieux, alors que la maladie épargne largement les nouvelles générations et prélève surtout son tribut parmi les anciens »

J’ai la trentaine et ça résume parfaitement mon point de vue.

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

blaki

20/02/2021 à 10:36

sans les vieux tu ne serais pas la' .

Avatar_small

blaki

20/02/2021 à 10:39

J'ai travaillé 44 ans pour les vieux en payant la Carchident plein pot ,et 44 ans pour les jeunes en payant mes impôts.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/02/2021 à 10:50

Prunelles écrivait:
---------
> J’ai la trentaine et ça résume parfaitement mon point de vue.

Tous les jeunes pensent la même chose.
La lutte des classes va laisser place à la lutte des générations.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

20/02/2021 à 11:16

Hokusai écrivait:
------
> Tous les jeunes pensent la même chose.
> La lutte des classes va laisser place à la lutte des générations.

Mais non.
C'est éternel, les révolutions se sont faites sur cette base, que ce soit en 1789 comme en 68.
Et puis un jour les jeunes deviennent vieux... :-))

--
https://docudent.fr
Tous les documents du cabinet dentaire
& l'aide à la cotation du Reste à Charge 0
________________________________________

Avatar_small

eugeneol

20/02/2021 à 11:45

bof....c'est une jolie réussite du formatage des esprits et des raisonnements inspirés

pays riche....citoyens pauvres !
retraités et assurés divers et variés pauvres....assurances riches
alors bien sûr, les lignes comptables de nos gouvernants ronds de cuir soumis à d'autres ronds de cuirs pseudo gestionnaires des finances des autres donnent toujours le 'la'....c'est plutôt là que démarrent les révolutions, la frustration des citoyens oubliés.

les citoyens retraités ou pas, dépensent leur argent dans le système économique, et ça fait tourner, les assurances placent et immobilisent, mais donnent des résultats flatteurs....en terme de com.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/02/2021 à 11:53

eugeneol écrivait:
--------
> les citoyens retraités ou pas, dépensent leur argent

Y a une subtile différence entre se lever a 5h pour faire 40h a l usine et gagner 1500e/mois et une pension du même niveau.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/02/2021 à 11:56

bill écrivait:
----
> Et puis un jour les jeunes deviennent

Encore plus pauvres parce qu ils faut payer le train de vie d une génération qui n a jamais réformé profondément le système social français.
Bon courage a tous les jeunes français, vos aînés ne vous ont pas trop aidé.

Ma grand mère par exemple a plus touché à la retraite qu en activité...

Paix_ygehd4

TA2

20/02/2021 à 12:12

Hokusai écrivait:
-------
>
> Ma grand mère par exemple a plus touché à la retraite qu en activité...

Bien comptant d'y avoir participé ;o) .
La Carcd compense bien à 30% ?

Pour ma part retraite = 1/6 de mon BNC ;o)
Inutile de s’égosiller , on connait tous les règles du jeu .

Avatar_small

azerty

20/02/2021 à 13:22

Conclusion: se faire une mega retraite perso....

Avatar_small

blaki

20/02/2021 à 13:39

bien sur

Avatar_small

eugeneol

20/02/2021 à 18:14

trop tard

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/02/2021 à 18:45

azerty écrivait:
------
> Conclusion: se faire une mega retraite perso....

...pour ceux qui en ont les moyens.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/02/2021 à 18:46

TA2 écrivait:
---
> Hokusai écrivait:
> -------
> >
> > Ma grand mère par exemple a plus touché à la retraite qu en activité...
>
> Bien comptant d'y avoir participé ;o) .

Toi peut être... Mais le gars qui travaille plus qu elle a travaille et qui a un train de vie moindre qu elle inactive a mon avis il en a un peu raz le slip.

Ba2be871-3220-4edb-a5bc-d126045cb763_jy2fsv

cyber ratiches

20/02/2021 à 19:51

Épargne : votre destin se décidera à Bruxelles

https://youtu.be/MZ99M7WXYH0

--
•La chose la plus importante dans la communication est d'entendre ce qui n'a pas été dit. (Peter F. Drucker)