Se lancer en implanto?

Forum associé : Chirurgie buccale

Avatar_small

peterbondra

16/02/2021 à 15:53

Bonjour,

je fais de l'omnipratique depuis 25 ans.
Ca n'a jamais été une passion, mais bon j'ai bossé.

J'avoue qu'actuellement avec le RAC 0, les contraintes, l'ambiance pourrie covid, je me demande si je passerai pas à l'implanto.

Je sais qu'il faut tout de même faire du volume, et pas faire de l'omni et en poser un par ci par là, pour que ce soit rentable. Du coup, à terme, ce serait de passer en exclusif après quelques années de formations, compagnonages, etc.

Du coup, je voulais demander à ceux qui on franchi le pas, quels sont les mauvais côtés de faire de l'implanto exclusif auxquels on pense pas forcément?

Merci

Avatar_small

olivier13009

16/02/2021 à 18:36

Tu as quel age et tu es dans quel region ?

Icon_poker_h4nm2d

jeff

17/02/2021 à 07:32

Pense tu que l'implanto sera une passion ?
Fais tu déja tes sagesses ?
Entre la phase omni et exclusif, tu commencera a en poser. Sans correspondant ( personne ne t'attend :) ). A quel moment faire la bascule ?
Si tu ne change pas de région, il te faudra une fois exclusif, etre capable d'envoyé bouler les patients qui te font confiance depuis 25 ans. perso, je n'y arrive pas .
Exclusif, il te faut pas mal de correspondant, et donc, convaincre les dentistes aux alentours que bosser avec toi, c'est mieux. pas évident.
Ou travailler avec une technique différente des autres, comme la basale, par exemple.
Sauf si tu te fais engager dans un centre : pas de soucis de recrutement de patient.
Tu devras ensuite maitriser toute la chir. C'est du stress. Perso, j'ai mal dormis avant, et apres mon premier zygo, tu prie pour que tout ce passe bien.
Enfin, d'ou tu sort que un de temps en temps, ce n'est pas rentable.
si tu bloques 1 h30 pour un implant simple, tu as , mettons, 200 euro d'implant et champs, puis 250 euro de prothese ( 1/2 h emp , 1/2 h pose ). allez 3 h en tout. 450 de frais , pour 1800 de recette, soit entre 350 et 400 euro de benefice brut horaire. Si tu fait ça avec une pulpec , chapeau :)

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

17/02/2021 à 07:50

Comme Jeff....moi non plus je n’arrive pas à envoyer bouler mes patients dont je fais le suivi depuis des années....pour certains mêmes depuis qu’ils sont gosses ( vu que je fais aussi de l’ortho...)
Et pourtant mon activité est en train de basculer sur la chirurgie implantaire...déjà 50 posés en même pas 2mois....une grosse centaine en 4mois....et mon petit réseau de correspondants qui s’étoffe.....
J’aurai certainement un choix à faire à un moment donné...mais je le repousse le plus possible tant j’aime la diversité de notre métier...

@Jeff, 3 h pour un implant simple.....tu déconnes là .....2 h tranquille....plus faut passer la seconde.....;-)))))

5_aspsnj

2+2©

17/02/2021 à 09:39

Salut

Passer à l'implanto à cause du rac0, covid je ne saisis pas le rapport.
Je pense que ta réflexion n'est pas mure. L'implanto c'est une corde que tu rajoutes à ton arc.
Déjà commence avec des cas simples, progresse, ensuite se faire un réseau de correspondants c'est une autre paire de manches.... surtout pour un praticien pas passionné.
La crise de la cinquantaine?

Avatar_small

Prunelles

17/02/2021 à 10:27

jeff écrivait:
----
> soit entre 350 et 400 euro de benefice brut horaire. Si tu fait ça avec une pulpec , chapeau :)

Hmmm... Det + Endo + Rx + Taille-Empreinte + Cprov + Pose -> 1h30 voir 2h...
Si tu fais une Emax sur Canine : 43 + 47 + 16 + 60 + 500 + 175 = 841
Avec environ 200 de labo et de matos, ca ramène entre 320 et 420 brut de bénef horaire.

Avatar_small

humator2

18/02/2021 à 11:02

devenir implanto exclusif (en libéral), ça ne se fait pas en quelques mois si on part de zero.
Pour etre crédible, il faut un bagage, et de l'expérience.
Dans ton cas, (tu doit avoir à peu près mon age), le temps que tu sois opérationnel, tu sera en toute fin de carrière.
sinon, tu peux faire un DU, et bosser en centre en implanto salarié ( pour divers raisons, c'est ce que j'ai fait sur 18mois.), alors là, oui, tu vas poser, mais avec les contraintes techniques, morales et pratiques des centres...