Dac ou lubrificateur ?

Avatar_small

Wadi

13/02/2021 à 19:51

rockblues écrivait:
---------
> Je veux bien le texte qui précise les obligations au niveau des PIR

* "Guide de prévention des infections liées aux soins en chirurgie dentaire" (DGS, 2006) ; Pages 39 & 43-44 :

"Les automates :
Des appareils variés portent le nom d’automate. Leurs fonctions revendiquées peuvent aller du nettoyage/lubrification jusqu’à la stérilisation en passant par la désinfection mais aucun référentiel ne permet actuellement de valider ces étapes. L’intérêt de ces appareils réside dans l’efficacité du nettoyage obtenu par pression de liquide à l’intérieur des tubulures ou entre les interstices des instruments dynamiques ainsi que par la mise en mouvement des instruments au cours de cette étape.
Toutefois ils ne peuvent pas être considérés comme des stérilisateurs conformes aux normes actuelles." (Page 39)

"Pour la stérilisation des dispositifs médicaux utilisés en chirurgie dentaire et en stomatologie, seule l’utilisation d’un cycle de type B est recommandée, avec une température de 134°C maintenue pendant 18 minutes." (Page 41)

A priori, il ne semble pas y avoir de "recommandations officielles" plus récentes ?

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

13/02/2021 à 20:15

lfdupérou écrivait:
---------
> 20 pir chinois qui passent à l’autoclave ne tombe pas plus en panne que 4-5 wh
> ou consorts qui ne passent pas à l’autoclave.
> Voilà pourquoi je n’ai pas de dac

Idem...
Du coup... Vous lubrifiez avant ou après l autoclave ??
Vous immergez vos pid dans le bac de predesinfection ??
Vous lavez comment vos pid ??

Avatar_small

lfdupérou

13/02/2021 à 22:33

Assistina avant autoclave. La graisse ressort bien noire, donc je « purge » le pir avant utilisation.
Je testé depuis quelques mois d’immerger une turbine pour l’instant elle tient le choc... les autres pir sont brossés sous un filet d’eau

Avatar_small

Moe

14/02/2021 à 07:24

J'ai testé l'immersion... Au bout d'un an toutes les turbines ont fait la gueule.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

14/02/2021 à 08:40

L'immersion c'est pas une bonne idée 😁
Pulvérisation et microfibre humide, lubrification, une demie journée la tête en l'air, élimination des excès essuie-mains usage unique, sachets, autoclave.
Ça relargue un peu d'huile pendant la sté, je pense pas que ce soit un problème. Ça lubrifie l'autoclave 😁
Quand tu as un stock de pir, le temps entre usage n'est plus un problème, il faut aussi maîtriser ses journées.
🤭 Ça me permet de dire "je peux pas vous prendre, plus de matériel, c'est important l'hygiène ! Surtout actuellement !!".

Avatar_small

Perle69

23/02/2021 à 14:56

Sur les PID chinoises tu as aussi le logo qui te dit que la PID est immergeable.
Pour la désinfection, spray surface externe, immersion possible, bac US aussi.
Pour moi tu lubrifies avant autoclave, avec assistina ou bonbonnes sinon tu défais ton sachet avant et tu fous plein d’huile à ton patient.
Pour les turbines il faut lubrifier le rotor avec du lubrimed.
Ensuite mise en sachet et autoclave.
Il te faut un stock de PIR de façon à ce que 1 journée, 1 tour dans l’autoclave de ta PIR.
Pour les PID chinoises :
- les turbinescoxo très bien
- les CA rouge coxo très bien
- les CA bleu sans lumière sans spray coxo très bien
- les CA bleu spray coxo, ne pas en acheter, les températures flinguent la vis qui tient la tête du CA dans son corps. J’ai enfin trouvé des CA bleus spray lumière plus robuste sur ebay.

Avatar_small

Prunelles

23/02/2021 à 15:19

Perle69 écrivait:
-------
> - les CA bleu spray coxo, ne pas en acheter, les températures flinguent la vis qui tient la tête du CA dans son corps. J’ai enfin trouvé des CA bleus spray lumière plus robuste sur ebay.

Quelqu'un a déjà essayer d'utiliser du frein filet dans ce genre de situation ?

Avatar_small

doagui

23/02/2021 à 15:31

Sinon, tout simple, vous avez ce produit : https://www.societe-dentea.fr/produit/orolin-intra

Avatar_small

Gabzou

23/02/2021 à 17:26

Wadi écrivait:
----
> rockblues écrivait:
> ---------
> > Je veux bien le texte qui précise les obligations au niveau des PIR
>
> * "Guide de prévention des infections liées aux soins en chirurgie dentaire"
> (DGS, 2006) ; Pages 39 & 43-44 :
>
> A priori, il ne semble pas y avoir de "recommandations officielles" plus
> récentes ?

C'est bien çà, je te rajoute aussi l'extrait des pages 43-44:

6.3.1 Instruments rotatifs (ou dynamiques): contre-angles, pièces à main,turbinesLa contamination bactérienne et virale des instruments rotatifs (pièces à main, contre-angles et turbines) provient du contact direct avec les tissus durs de la dent, la salive etle sang du patient, du spray et du contact indirect avec les autres instruments, objets ousubstances.Les pièces à main, contre-angles et turbines doivent être débranchées de l'unit et fairel'objet des étapes de traitement déjà citées au paragraphe 6.2 : Pré-désinfection : mettre l’instrument rotatif dans le bain de pré-désinfection, aspirer avec le tuyaud’aspiration ou une seringue spécifique le liquide de pré-désinfection pouréliminer les bulles d’air, puis laisser l’instrument immergé selon le tempsrecommandé pour le produit utilisé.Nettoyage : soit nettoyage manuel ƒrincer avec l’eau du réseau,ƒimmerger dans un détergent ou un détergent-désinfectant pendant ladurée préconisée par le fabricant, pour l’étape de nettoyage,ƒrincer avec l’eau du réseau avec aspiration,•sécher avec de l’air pulsé, sec et propre,•graisser avec une graisse siliconée,•faire tourner,•emballer et stériliser.
Direction Générale de la Santé - Ministère de la Santé et des SolidaritésGuide de prévention des infections liées aux soins réalisés en chirurgie dentaire et stomatologieMinistère de la santé et des solidarités, DGS, juillet 200644soit nettoyage par automate (certaines étapes peuvent être assurées par desautomates) •rincer avec l’eau du réseau avec aspiration,•passer dans l’automate. (Voir paragraphe 6.2.2 sur les automates).Il convient donc lors de l’achat des instruments dynamiques de privilégier ceux quirépondent à toutes les exigences de sécurité en matière de nettoyage et de stérilisation.La qualification de stérilisable doit engager le fabricant à fournir un matériel permettanttoutes les étapes de la procédure sans en exclure aucune.

En non officiel mais plus récent:
https://www.lefildentaire.com/articles/clinique/pre-desinfection-et-nettoyage-des-dispositifs-medicaux-outils-et-normes/

L’utilisation des PId en bouche ainsi que le phénomène de « backflow » qui se produit lors de l’arrêt de leur fonctionnement entraîne inévitablement des salissures externes et internes et une rétro-contamination [16,19]. L’architecture interne complexe des PId rend leur nettoyage difficile, alors même qu’il est nécessaire à permettre une stérilisation efficace[11,18,20]. Leur traitement par trempage dans une solution désinfectante n’est pas recommandé à cause de risques de corrosions[19,21] et parce que des bulles d’air dans les lumières internes des PId pourraient réduire l’activité des désinfectants [22]. Aussi, leur traitement est recommandé sans délai dans des automates assurant le nettoyage externe et interne, voire la désinfection des PId, et à ce titre, respectant la norme NF EN ISO 15883, qui précise dans sa partie NF EN ISO 15883-2 que les PId devraient être mis en rotation interne lors de leur traitement afin de fournir un nettoyage complet et efficace[14,16,19]. Il est recommandé pour des raisons d’ergonomie que ces appareils assurent également la lubrification contrôlée et le séchage des PID selon des paramètres réglés par le fabricant. En effet, ils éviteront un relargage d’eau ou d’huile pendant la phase obligatoire de stérilisation pouvant compromettre l’intégrité du conditionnement, et donc la bonne réalisation de la stérilisation. Si le traitement n’est pas effectué immédiatement, il convient de nettoyer/désinfecter extérieurement les PID à l’aide d’une lingette détergente/désinfectant, de les emballer dans une de ces lingettes, et de les déposer dans une boîte fermée hermétiquement [9]. Ceci permettra de maintenir un état humide et d’éviter le séchage des souillures internes avant le traitement en automate, facilitant ainsi leur retrait. Il est clairement admis que le nettoyage manuel des PId n’est pas apte à garantir un nettoyage efficace de ces dispositifs médicaux [16,23]. De la même manière que les laveurs-désinfecteurs non dédiés, ceux dédiés aux PId doivent pouvoir bénéficier de QO, QP et requalifications périodiques, modalités qui devraient être contenues dans un contrat de maintenance. La difficulté d’évaluer le nettoyage proposé par les différents appareils dédiés devrait amener les fabricants à proposer des outils et des solutions simples et reproductibles pour garantir un nettoyage optimal [19].

Avatar_small

Moe

23/02/2021 à 18:54

je ne le connais pas! tu l'utilises depuis combien de temps?

Paix_ygehd4

TA2

23/02/2021 à 19:07

Dac ou lubrificateur ?

La bonne question c'est " Dac ou lubricateur + ster " ;o)