dent qui remonte dans la gencive

Forums associés : Occlusodontie Cas cliniques

Bebe_038_nf8eum

danteyeah

04/02/2021 à 23:13

On mate le profil distal de la 6 céramique plat comme une limande. On a une 7 en full dure comme de la fonte et lisse comme une patinoire et au profil mésial à la limite du cône inversé. On peut imaginer un contact occlusal entre 7 inf et 7 sup avec un vecteur de force de déplacement de la sup en mésial et de l'inf en distal (d'ailleurs la 7 inf semble vestibulée par rapport à la 6 métal, ou la 6 métal lingualée c'est pareil). Avec un peu de bol la gencive et le LAD ont été lésés lors de la taille/empreinte de la 6 sup, situation aggravée par une provisoire poreuse et paro-aggressive, donc lors de la pose la 6 ne présente que peu de capacité à se maintenir à sa place. Il n'y a pas de corticale osseuse en proximal de l'implant et aucune capacité d'amortissement de l'occlusion sur de la full, on pourrait imaginer une flexion de la 7 en mesial poussant la 6 à fuir le long de son profil distal trop plat pour offrir un point de contact résistant à la poussé de la 7...seule issue pour la 6 : l'ingestion.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

04/02/2021 à 23:19

un supo en quelque sorte .:-) aussi .
ce qui serait intéressant ce serait de connaitre la vitesse à laquelle elle est montée : est ce qu elle a résisté un moment puis qu' après elle est montée d un coup ou bien est ce qu elle est montée progressivement etc etc

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

04/02/2021 à 23:46

enlaye écrivait:
------

> j avais émis une théorie disant que l os maxillaire + sinus amortissait l
> occlusion , donc forcement élastique en sous entendu , à ce jour ça n a pas
> encore été contredit .

Elastique à l'instant T, ok, mais ça se remanie l'os, 3 mois après ça s'arrête normalement.
Logiquement, entre avant et après, 5 et 7 se sont rapprochées, c'est forcé. Comment est-ce possible? En fait, tout est dans cette question.
On pourrait la reformuler autrement: si j'applique une force continue ou récurrente sur un implant ostéointégré, l'implant se déplacera-t-il en direction inverse de la force?

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

04/02/2021 à 23:51

danteyeah écrivait:
---------
On peut imaginer un contact occlusal entre 7 inf et 7
> sup avec un vecteur de force de déplacement de la sup en mésial et de l'inf en
> distal (d'ailleurs la 7 inf semble vestibulée par rapport à la 6 métal, ou la 6
> métal lingualée c'est pareil).

Oui, si la 7 était dento portée; mais sur implant, comme le point de contact est conservé, ça implique que ta 17 dérive en direction mésiale, et on m'a toujours dit que c'était impossible.
Les odf peuvent-ils confirmer que si on tire sur un implant, c'est tout le reste qui bouge?
Ouhouh, les orthos?

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

05/02/2021 à 00:14

Attends si ce n est que le fait que le point de contact soit conservé qui te fais penser que 7 et 5 se sont rapprochées , ce n est pas obligé.
Tu peux aussi tres bien imaginer que la 6 soit montée , et avoir tourné jysqu a trouver contact entre 5 et 7 .

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

05/02/2021 à 00:40

Ah parce qu'en plus y faut qu'elle tourne. C'est pas une ceram c'est un tire bouchon.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

05/02/2021 à 07:46

tant qu on y est .:-))

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

05/02/2021 à 08:57

Je reformule encore une fois ma question pour les odf, afin d'arriver au coeur du problème.

Prenons deux implants ostéointégrés.
Que se passe-t-il si l'on applique une force visant à les écarter, à l'aide d'un dispositif à ressort ou à vérin par exemple?
On peut détailler en fonction de la typologie des forces et de leur intensité.

_40042465_bill_gordon203_zka1fu

torino

05/02/2021 à 14:09

Moi je pense que tu vas chercher trop loin.
A mon avis l'élasticité ne vient pas de l'os mais du pilier implantaire.
En plus si on considère que le pilier de la 5 n'est peut être pas tout à fait à fond ca peut expliquer le truc