Avis prix association

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

saroudent

15/01/2021 à 23:49

Bonjour,
J’aurais besoin d’un avis.
Je suis actuellement collaborateur dans un cabinet en région parisienne. Le titulaire et moi sommes en train de discuter d’une association à venir.
J’aurais voulu savoir comment se calcule le prix de l’association ?
Sachant que : - j’ai en grande partie crée ma patientèle (beaucoup de nouveaux patients doctolib) ou d’anciens patients m’ayant suivi de précédents cabinets ; je n’ai récupéré quasi aucun patient de mon titulaire
- le matériel dont je dispose est assez ancien (fauteuil que je souhaite changer qui a plus de 15 ans par exemple)
Nous pensons créer une SCM. Je paierai donc une partie des leasings en cours (pano, sté,meubles...).

Merci par avance pour vos retours

Nano_phv5c5

NANO

16/01/2021 à 10:08

Comme tu décris la situation tu ferais mieux de créer, tu as déjà une patientèle et du matériel à racheter....Que va t'apporter une association ? Un gros chèque à faire au titulaire qui intrinsèquement restera le patron, éventuellement un risque social avec des anciens salariés où tu seras solidaire financièrement....en plus à la fin tu paieras encore quand il partira ou tu accepteras un tiers dna s ta structure..
J'ai fait ce mauvais calcul il y a 15 ans, maintenant une collaboratrice libérale qui a les yeux qui piquent quand elle me fait la rétrocession, mais qui voit ce que coûte une structure et n' a pas envie d'en avoir les contraintes...

Avatar_small

Janblaz

16/01/2021 à 10:26

Comme Nano : j’ai fait ce choix il y a 20 ans.
J’ai payé 1/4 du CA soit 500000 francs.
On a créé une SCM pour mettre en commun le local et les assistantes.
Par contre, j’ai accédé à tous les patients dont ils ne voulaient pas mais qui étaient bien dressés p/r aux propositions de plan de ttt.
Donc investissement intéressant.
À l’heure actuelle, je te déconseille ce choix.
Crée ta structure, modeste au début et que tu feras évoluer progressivement.
Ce cadre te paraît rassurant ... la possibilité d’échanger ... mais en fait, tu seras toujours le Nº2 et ça sera plus dur de choisir TA propre voie.

Avatar_small

doagui

16/01/2021 à 10:43

Il est clair que tu seras toujours numéro 2, aux yeux de ton associé mais aussi aux yeux des salariés, aussi longtemps que l'associé exercera. S'il doit partir en retraite dans pas trop longtemps, cet inconvénient peut ne pas être trop ennuyeux ceci dit.

L'association peut être intéressante si tu en tires quelque chose. Ca semble con à dire, mais est-ce que c'est ton cas ? Tu n'en tireras pas de patients d'après ce que tu dis. Tu n'en tires pas non plus une installation fabuleuse a priori (est-il prévu de partager les frais de renovation de ton cabinet ? Qui paiera le nouveau fauteuil, vous partagez ou pas ?). Alors quoi ? Le titulaire t'aide-t-il dans les cas compliqués ? L'ambiance est-elle particulièrement agréable ? Le local est-il spécialement intéressant ?

Avant de réfléchir au prix, demande-toi déjà si tu y trouves ton intérêt. Après seulement tu pourras te demander combien tu es prêt à payer pour ça.

Avatar_small

Drgigi

16/01/2021 à 17:57

Merci pour vos retours...je m’attendais un peu à ce genre de réponse car au fond je sais bien que ce serait la meilleure option pour moi..
Mais il est vrai que je me sens bien dans ce cabinet, sa localisation me plait énormément et je ne me vois pas du tout m’installer à côté vis à vis de mon titulaire. De plus, je ne me vois pas exercer tout seul dans un cabinet. Et il est vrai que la situation est « confortable » et que je ne suis pas sur de me sentir capable de me lancer tout seul dans un projet de création de cabinet..
mais en même temps je n’ai pas envie de me faire avoir 😕😕

Avatar_small

MF12

16/01/2021 à 18:12

Je serai en retraite dans quelques années. J'ai 2 collaborateurs. Chacun me reverse 20% de son chiffre d'affaire.
Je prends un exemple chiffré pour simplifier et améliorer la compréhension.
Imaginons son chiffre d'affaire de 240000€. La rétrocession annuelle est donc de 48000€, soit 4000€ par mois.
Je lui revends une association, "du vent" diront certains, pour 48000€. S'il reste collaborateur, il me reverse la même somme étalée sur 12 mois et rebelote les années suivantes. S'il s'associe, il me verse la même somme 48000€ en une fois en janvier.
Ça peut donner une idée de calcul.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

17/01/2021 à 10:03

Drgigi écrivait:
------
> mais en même temps je n’ai pas envie de me faire avoir 

Tu te fais pas avoir, tu paies le prix de tous les avantages que tu cites ci dessus... Après à voir si c est le juste prix. Tu peux négocier avec des arguments.
(Vétusté du matériel... patientèle propre existente... la possibilité de t installer en face très facilement... rac0 et baisse de rentabilité... Et caetera)

Le fait de négocier fermement démontre aussi l autorité que tu seras en droit d exercer par la suite.

0060d103-49e3-4de7-8bb2-0285acfff5ce_akaaqd

𝕱𝖎𝖘𝖙𝖚𝖑𝖊

17/01/2021 à 15:19

J’ai personnellement racheté une part en SCM, mon associé avait toujours tendance à jouer le boss, surtout pour les congés (du genre, je ne suis pas là quand je le souhaite et toi tu es là pour ne pas fermer le cabinet...).
Comme Au Cul Aïe, n'hésite pas à montrer des limites...
Après 15 ans, je suis parti pour être seul, mais à mes débuts, j’étais comme toi, pas envie d’être solitaire.
😷🤗

Avatar_small

doagui

17/01/2021 à 15:57

L'association ça ne marche bien que si les associés ont les mêmes objectifs.

Si l'un est en début de carrière, a envie d'évoluer, de se développer, de proposer de nouvelles choses (et donc d'investir dans du matériel) alors que l'autre est en fin de carrière ou n'a tout simplement pas envie de mettre le moindre sou dans l'histoire, ça ne peut que merder.

Avatar_small

DELAF

17/01/2021 à 19:53

doagui écrivait:
------
> L'association ça ne marche bien que si les associés ont les mêmes objectifs.
>
> Si l'un est en début de carrière, a envie d'évoluer, de se développer, de
> proposer de nouvelles choses (et donc d'investir dans du matériel) alors que
> l'autre est en fin de carrière ou n'a tout simplement pas envie de mettre le
> moindre sou dans l'histoire, ça ne peut que merder.
—————
Faux !
Ma collaboratrice a racheté, il y a 4 ans, j’arrête dans 13 mois, jamais une dispute.
Bien sûr je suis conscient de ne pas être l’avenir du cabinet et lui laisse depuis 4 ans tous les patients qu’elle peut récupérer.
Je pense que ça dépend essentiellement de la personnalité des associés .

0060d103-49e3-4de7-8bb2-0285acfff5ce_akaaqd

𝕱𝖎𝖘𝖙𝖚𝖑𝖊

17/01/2021 à 21:14

Oui, mais là, tu pars en retraite...
Les choses sont claires dès le départ et si tu dois lui vendre des trucs, t’as plutôt intérêt à faire profil bas !
😷🥴