variation dimensionnelle

Forum associé : Prothèse

Avatar_small

dédé06

13/12/2020 à 17:50

le sujet a sûrement déjà été abordé.....je n'arrive pas à résoudre le problème de sous-dimension du modèle en plâtre par rapport aux dents qui entraine une retouche presque systématique des points de contacts proximaux malgré la consigne donné au labo ( qui a toute ma confiance pour ses procédures ) de les alléger systématiquement et ceci
- malgré l'absence de compression dûe à la wash-technique: prise de l'empreinte en un temps: fluide et putty soft , peut-être faut-il remplacer ce dernier par du heavy voire régular....?
- même en excluant la problématique d'une interférence des tissus parodontaux dans le résultat de l'empreinte puisque même problème avec les empreintes implantaires avec transferts emportés...

Merci d'avance pour vos interventions.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

13/12/2020 à 18:27

Si tu avais une sousdimention des dies , la couronne ne rentrait pas à fond et dans ce cas il y aurait une sur occ et les limites apparentes .
Or tu ne parles QUE de pb de points de contact , donc ce n est pas ça .
J opterais plus sur un pb de decoupes et du maintient des dies .

Avatar_small

Maximus lentulus raczérocus

13/12/2020 à 19:22

D'autant plus qu'ils mettent un spacer sur le die pour que la couronne rentre justement à fond. Ils préfèrent gratter les dents adjacentes en plâtre et surdimensionner au niveau des points de contact plutôt que l'inverse, pour être sûr que le praticien ne retourne pas la couronne. Il vaut mieux plus que pas assez.

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

13/12/2020 à 19:37

Des années que je me demande.
Dans 90% des cas, j'ai un réglage points de contact et occlusion sur les coiffes.
Pour les implants, pas de die, je n'ai que les points de contact.
Pour les onlays, je n'ai que l'occlusion.

C'est incompréhensible pour moi.

Avatar_small

Maximus lentulus raczérocus

13/12/2020 à 19:52

pour l'occlusion (pour ce qui est du plâtre) , et en particulier pour des empreintes sectorielles, les modèles sont placés avec imprécision du mordu et du placement des modèles dans le mordu.
L'imprécision est d'autant plus flagrante, que nos amis prothésistes règlent l'occlusion comme si il s'agissait d'une mâchoire de crocodile , ou comme une paire de ciseaux qu'on ouvre et ferme. Mais désormais que les nouvelles règles sont énoncées, toujours pour éviter le maximum de retour et pour satisfaire le plus grand nombre , une petite sous-occlusion à la mish-mish évite bien des retouches et des déboires.

Avatar_small

Gezucri

13/12/2020 à 21:25

.

Avatar_small

Gezucri

13/12/2020 à 21:42

.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

13/12/2020 à 22:21

Sethef écrivait:
------
" Pour les onlays, je n'ai que l'occlusion."
ta remarque est honnête , ce qui venant de ta part est un pléonasme ,et je pense savoir pourquoi sur l inlay tu as rarement de pb de pts de contacts avec tes inlay onlay
eh bien tout simplement pcq tes limites basses ( plancher de la box ) sont plus hautes que tes limites de couronnes . tout simplement .
ce qui se passe , avec la couronne , ç est que la limite basse , se retrouve souvent SOUS la ligne de plus grand contour de la dent d a coté avant empreinte ( surtout pour les molaires avec leurs racines divergentes ) . certes pas des kilomètres mais ça suffit :
-soit pour mal tomber avec le trait de coupe
- soit pour exiger une insertion à la con . ou gêner une embrasure .
j ai mis un moment à comprendre qu il fallait au moins 2 mm minimum entre la projection du bombé de la dent adjacente et la position de la limite .
si ce n est pas le cas je retravaille systématiquement la crete proximale de ou des dents d a coté .
soit au grain fin , soit au soflex , soit au tungstène , peu importe .
et meme s il y a de la place , je resurface de plus en plus le bombé proximal de la dent d à coté ...
Dans le cas de tes inlay , la limite etant plus haute , le cas ne se pose pas ou beaucoup moins .
voilà ce que j avais à dire :-)))

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

13/12/2020 à 22:27

Maximus lentulus raczérocus
---------------------------
ecrivait , ...comme Junior :-))

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

14/12/2020 à 07:12

j en rajoute une couche :-)
je dirais meme qu il faut adapter sa taille à la forme de la dent qui se trouve du coté de la limite la plus basse . le plus flagrant etant pour les molaires du haut , en particulier la 6 , au niveau distal lorsque le niveau de la limite est basse où hyper basse
- un point de contact compliqué à gérer entrainera fatalement une incertitude d insertion à fond . alors comme on est pas là pour passer une radio de vérification avant scellement , il faut adapter sa taille à ce pb particulier
DONC ,
1 il faut s assurer que de ce coté ( distal le plus souvent ,hein ) , la limite soit la plus fine possible
2 donc que la pente distale de la taille soit la plus couchée possible .
ceci pcq
* si la limite est fine , voir en ligne le finition , on s en branle de savoir si la couronne est rentrée à fond ou pas à cet endroit , bien au contraire :-))
* on peut descendre profond
* et on augmente l espace de l embrasure perdue
* on ne fragilise pas la dent en lui donnant un effet de coin
* et comme c est la zone critique ( la plus basse ) , on va rentrer la dent par ce coté bien tranquillement , et verrouiller par le coté opposé beaucoup plus accessible .d'où la pente d insertion par ce coté
*avec une règle d or : plus la gencive recrée sera épaisse en limites plus le point de contact sera efficient .
PS : on retrouve aussi un peu le meme pb en distal d une 12 ou d une 22 .

Avatar_small

dédé06

14/12/2020 à 08:16

quand je parlais de sous -dimension , je pensais essentiellement aux dents voisines du die...

"j ai mis un moment à comprendre qu il fallait au moins 2 mm minimum entre la projection du bombé de la dent adjacente et la position de la limite "

tu peux expliquer? 2 mm dans le sens horizontal je pense , ça me parait énorme ce qui expliquerait que tu touches le bombé ( pourquoi la crête ? ), ou vertical ce qui expliquerait que tu touches la crête marginale .....

Rape_p0as4f

rapelapente

14/12/2020 à 11:09

Il faut garder à l'esprit aussi :
- Le déplacement proximal des dents voisines est très rapide dès que les contacts ont disparu après la taille. Même si il y a une provisoire.
- les silicones se déforment, peu , mais il y a toujours déformation en 3D. Ma solution c'est d'utiliser le minimum de matériaux. En plus c'est plus économique.

--
Schooner For Ever

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

14/12/2020 à 12:35

dédé06 écrivait:
------
" quand je parlais de sous -dimension , je pensais essentiellement aux dents voisines du die... "
ah vla aut chose ! :-)
tu veux dire que sur le plâtre ça va , alors qu en bouche non ?
eh bien dans ce cas je partage l avis de ce vieux lascar de Rap ,( à qui on ne la fait pas :-)) ,quand il dit : " Le déplacement proximal des dents voisines est très rapide dès que les contacts ont disparu après la taille "
donc c est de ta faute :-) pcq tu as pris l empreinte le jour de la libération des pts de contact . autrement dit le jour de la taille . tu attendrais 1 semaine ou mieux 15 jours tu n aurais plus ce pb .
avec ou sans prov !

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

14/12/2020 à 19:37

dédé06 écrivait:
------
" tu peux expliquer? 2 mm dans le sens horizontal je pense , ça me parait énorme ce qui expliquerait que tu touches le bombé ( pourquoi la crête ? ), ou vertical ce qui expliquerait que tu touches la crête marginale "
dans le sens horizontal .
dans ce cas de tout à l heure, la 6 est une casserole en fer verticale , comment veux avoir un bon point de contact ? aller hop il faut refaire la 6 sinon pas de 7 .
imagine maintenant que tu ais eu une 6 naturelle avec une vrai crête marginale bien bombée , et bien la limite de 7 se serait retrouvé en dessous , d ou l obligation d insertion oblique et si l insertion doit être trop oblique il faut retoucher le bombé distal de 6 .
et si il y avait une 8 oualou , l insertion en oblique .

_mg_2203_mrroxt
Avatar_small

dédé06

15/12/2020 à 11:38

" quand je parlais de sous -dimension , je pensais essentiellement aux dents voisines du die...
ah vla aut chose ! :-)
tu veux dire que sur le plâtre ça va , alors qu en bouche non ? "
cas d'implanto: en distal d'une ccm/implant sur44 le prothésiste laisse un mm de diastème après concertation pour diminuer la largeur de la dent et je dois refaire le compo de la 45, je visse ma dent et le diastème fait plus qu'un demi mm en bouche...? s'il avait fait un contact ça passe pas ( empreinte silicone 2ème génération en un temps ...)

"imagine maintenant que tu ais eu une 6 naturelle avec une vrai crête marginale bien bombée , et bien la limite de 7 se serait retrouvé en dessous , d ou l obligation d insertion oblique et si l insertion doit être trop oblique il faut retoucher le bombé distal de 6 . "
pas con...et tu as constaté en faisant comme ça que les retouches proximales étaient plus rares?

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

15/12/2020 à 12:05

C'est étrange les variations dimensionnelles. Quand je pense que j'arrive à bander dans ma baignoire à volume constant. Le niveau de l'eau ne bouge pas, j'ai fait un trait pour vérifier. ça m'en bouche un coin! et pas qu'à moi.

Avatar_small

mla2

15/12/2020 à 13:30

Vulpi la preuve experimentale : miniaturisation extrême et perturbation des principes de la physique

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

15/12/2020 à 13:43

La physique? Qué physique??? LES PHYSIQUES!
Et sinon, pour les pt ctc, j'ai un labo qui fait une double coulée, die pour l'infra et sans séparation pour la finition des contacts, c'est pas mal je trouve. Mieux que tout sur le modèle avec dies et coups de scie.

Avatar_small

mla2

15/12/2020 à 16:26

la miniaturisation réduit aussi les points de contact...😉