Selarl et collaboration

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Cochard prot

10/11/2020 à 11:20

Bonjour
Titulaire d’une Selarl unipersonnelle, en cours de cession du fonds ( patientele et matériel) , pour déménager mon lieu d’exercice ( et d’habitation) , puis je être collaboratrice ( le temps de se connaître pour une association) dans ce nouveau lieu , en tant que gérante de ma Selarl ??
Titulaire de ma Selarl , en modifiant le siège social , puis je être collaboratrice d’une consœur et ne pas redevenir collaboratrice libérale en nom propre ??
Merci pour vos idées et merci de me donner éventuellement des coordonnés de conseil .
Merci

Sans_les_roses_myxyhk

ploc

11/11/2020 à 10:18

J’ai posé la question à un ami spécialisé dans les créations de selarl: il faudrait mettre la selarl en sommeil et devenir collaboratrice libérale au nouveau cabinet pour remettre la selarl en activité plus tard si tout va bien.

C est un peu tiré par les cheveux comme solution.

Le mieux serait de faire une scm avec le titulaire du cabinet, changer le siege social de la selarl et si ça va pas rechanger pour aller ailleurs.

C est la moins pire solution.( citation😉)

Et à mon avis à moi, demander conseil à qq’un avant de prendre une décision: avantages , inconvénients, risques...
Et pour reprendre la phrase d’un eugenolien disparu trop tôt , phrase que certains reconnaîtront, ce n’est que mon avis, que je partage...

Rape_p0as4f

rapelapente

11/11/2020 à 15:29

En effet être en SELARL simplifie la gestion ...
C'est une bonne occasion de te débarrasser de cette usine à gaz, qui ne te fait rien économiser et te pourrit la vie en complications inutiles.
Je dis ça mais maintenant il y en a qui aiment se faire mal hein ?

--
Schooner For Ever

Avatar_small

Cochard prot

11/11/2020 à 15:36

Ouais ... donc repasser en BNC ???
Après avoir fait il y’a 2 ans toutes les démarches urssaf, cpam , banque , CDO....
quelle galere

Rape_p0as4f

rapelapente

11/11/2020 à 16:37

Je suis l'anti SELARL du forum.
Jamais on ne m'a prouvé qu'il y avait la moindre économie à être en SELARL.
Mon expert comptable, qui y aurait pourtant intérêt, m'a toujours déconseillé cette structure.
Pourtant au début il n'y avait pas de cotisations sur les dividendes. Ca n'a pas duré :-))

--
Schooner For Ever

Rape_p0as4f

rapelapente

11/11/2020 à 16:39

Cochard prot écrivait:
------------
> Ouais ... donc repasser en BNC ???
> Après avoir fait il y’a 2 ans toutes les démarches urssaf, cpam , banque ,
> CDO....
> quelle galere
Tu feras des économies d'honoraires de comptable, et tu gèreras ton argent à ta guise...
LA galère c'était de faire une selarl.
Repasser en BNC est enfantin.

--
Schooner For Ever

Dog_wwyerg

TTDAM

11/11/2020 à 16:48

A tout hasard et pour alimenter la réflexion :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Transmission_universelle_de_patrimoine#:~:text=La%20transmission%20universelle%20de%20patrimoine,1844-5%20du%20Code%20civil.

Une SELARL peut se faire absorber sans frais (ou très peu) par une holding (ex: une spfpl).
Bien entendu, comme toute cessation d'activité, il faut purger les dettes (en BNC aussi).

Une autre SELARL sera créée ensuite pour accueillir la nouvelle activité.
--
TTDAM