Mise en garde

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

isaïe

10/10/2020 à 11:56

Chères consoeurs, chers confrères,

Je voudrais vous communiquer quelques observations que j'ai faites à propos de l'asymétrie posturale dont nous avons déjà débattu il y a quelques années.
Que ce soit clair: je n'ai pas plus de compétences que vous, je ne suis pas sur-diplômé et je ne suis pas formé à la méthodologie de la recherche. Je n'ai pas non plus de conflit d'intérêt. Ce que je vous livre est observable et reproductible chez vous.

Vous connaissez le réflexe rotulien, monosynaptique : même sur le patient en position semi-couchée sur notre fauteuil, la percussion du tendon rotulien induit un mouvement réflexe de la jambe.
Cette percussion s'accompagne systématiquement d'une asymétrie posturale vérifiable si le sujet tend les bras en arrière : les bras n'ont plus la même longueur pendant une dizaine de secondes. Ce deuxième réflexe n'est pas monosynaptique, il est de type réflexe nociceptif : il peut être modulé par un contrôle central, mais ce n'est pas le propos.

Ce réflexe d'asymétrie posturale accompagne toute perception sensorielle vécue comme une agression. Vous pourrez très facilement le produire avec un son de plus de 90 dB, avec le scyalitique dans les yeux, avec une percussion de n'importe quel tendon, avec une odeur trop forte, etc...
Mais également avec un champ électromagnétique assez puissant (gsm à 40 cm), avec la proximité d'un câble électrique branché au 50 Hz du réseau, avec un rayonnement gamma (une rx induit une asymétrie posturale réflexe temporaire, même avec le tube orienté à l'opposé du patient).

Cette asymétrie posturale induite semble donc liée à la réaction au stress. Je pense qu'on peut avancer qu'elle est physiologique.

J'en viens au problème sur lequel je veux attirer votre attention.
Je peux provoquer ce réflexe d'asymétrie posturale en approchant du sujet une barrette métallique que j'ai enlevée d'un masque chinois : le patient s'asymétrise si cette barrette se trouve à moins de 80 cm.
La question qui se pose est la suivante : quelle est alors la nature de l'information que le patient reçoit et qui génère chez lui une réaction de stress ?
Si j'isole ce métal chinois dans l'aluminium (1,8 mm), dans une feuille de plomb, dans une boîte en fer reliée à la prise de terre,etc... rien ne change.
Par contre si je plonge cet alliage dans l'eau ou dans un pot de perborate de sodium, la réaction au stress disparaît. Le métal n'émet plus rien.
Un métal qui n'émet plus quand il est plongé dans l'eau ou dans un sel de bore est un métal émetteur de neutrons, c'est le principe de la mise au repos des centrales nucléaires.
J'ai vérifié sur des dizaines de lots d'origines différentes, ils sont tous émetteurs si made in China.
Les effets des neutrons à haute dose sont connus : hémostase, fibrose pulmonaire, orage cytokinique, fibrose cardiaque, etc...
Le neutron est également mutagène : ce serait dommage d'aider le coronavirus à muter en se mettant ce métal sur le nez.

Je conseille à tous mes patients des masques en tissu sans barrettes ou alors de les enlever des masques chinois et de les stocker dans un bocal d'eau attendant d'autres instructions pour leur prise en charge.

Est-ce que cette pollution est volontaire ou pas, je n'en sais rien.

Avatar_small

Amibien

10/10/2020 à 20:20

>Enfin, tu oses dénoncer ce cadeau du ciel... Chapeau bas.

Nano_phv5c5

NANO

10/10/2020 à 22:52
Avatar_small

crunch

11/10/2020 à 00:17

merci pour l'info Isaie

Avatar_small

Gabzou

12/10/2020 à 09:39

Autant je ne m'étonne pas qu'on observe une asymétrie suite à une agression sonore, visuelle, de contact perçue d'un coté, autant j'ai des doutes sur les champs électriques/électromagnétiques/RX. Tu as des sources sérieuses pour ce que tu avances?
Quand tu dis que les bras n'ont plus la même longueur, tu parles de combien?
Tu l'évalue comment, à vue de nez?
Si tu soupçonne un métal radioactif, il me semble y avoir beaucoup plus simple et plus fiable comme test que de regarder l'asymétrie d'un patient. Je dis çà je dis rien.

Avatar_small

isaïe

12/10/2020 à 09:47

"autant j'ai des doutes sur ..."
Comment lèverais-tu le doute ?

Avatar_small

merlin31000

12/10/2020 à 09:58

Une question qui me turlupine : la différence de pression atmosphérique entre les bareaux de chaise a-t-elle une influence ?

Icon_poker_h4nm2d

jeff

12/10/2020 à 10:12

merlin31000 écrivait:
-----------
> Une question qui me turlupine : la différence de pression atmosphérique entre
> les bareaux de chaise a-t-elle une influence ?

Fait des expérimentations, et tires en des conclusions.

Avatar_small

Gabzou

12/10/2020 à 12:08

isaïe écrivait:
-----
> "autant j'ai des doutes sur ..."
> Comment lèverais-tu le doute ?

Tu as lu ma phrase suivante? "Tu as des sources sérieuses pour ce que tu avances? "

Trouve moi une étude en double aveugle (essentiel dans ce type d'étude à fort risque de biais, patient et praticiens étant généralement convaincus du bien fondé de leur expérience) dans laquelle on approche un carton vide ou un carton avec une source de rayon/champ élec/etc... d'un patient, et qui montre qu'il y a bien déviation (avec une méthode de mesure pas trop dégueu de cette déviation mais je suis tolérant) uniquement quand il y a quelque chose dans le carton.
Tu peux aussi avoir une source électrique alimentée ou non.

Je rappelle par exemple que les (autoproclamés) électrosensibles sont incapables de réagir en conséquence dans ce type d'étude, ni les sourciers de trouver dans quel tuyau passe de l'eau.
Ce qui n'enlève par ailleurs rien au mal être des premiers, ou à la faculté à trouver des sources des seconds, mais les origines ne sont pas celles qu'ils pensent.

Je n'ai aucun doute concernant les résultats de tes expérimentations, mais sans étude aveugle, tu auras automatiquement une autoconfirmation de ce que tu penses.

Avatar_small

isaïe

12/10/2020 à 15:30

"Autant je ne m'étonne pas qu'on observe une asymétrie suite à une agression sonore, visuelle, de contact perçue d'un coté, autant j'ai des doutes sur les champs électriques/électromagnétiques/RX."

Ton raisonnement est étonnant, parce que tu admets que je puisse mesurer une asymétrie posturale de quelques cms au niveau de la longueur des bras en cas de percussion tendineuse, mais tu n'admets pas que je constate la même chose en cas d'exposition à un champ électromagnétique. Pourtant l'observation clinique est la même. Pourquoi la première origine serait-elle plus recevable que la deuxième si la constatation est la même ? C'est juste fondé sur une impression ?

N.B. L'électrosensibilité est un problème mal posé. Nous sommes tous électrosensibles, tous les cheveux se dressent à 10 kV/m.
Les dits"électrosensibles" présentent une hyperexcitabilité du système nerveux en milieu alcalin, c'est un problème médical, ça se soigne.

Avatar_small

Gabzou

12/10/2020 à 16:40

Je ne doute pas du fait que TU puisses observer une asymétrie. Comme je l'ai dit, on a un biais énorme lors de l'observation, conscient ou inconscient.
Je doute du fait que CES éléments puissent déclencher une asymétrie.
Pour caricaturer le trait car je suppose que tu as essayé d'être le plus objectif possible, si tu annonces à ton patient: je vais approcher de vous une dangereuse source de neutrons: il s'écarte.
Ensuite tu lui dit: je l'ai mis dans l'eau, normalement vous ne devriez pas réagir; il n'a pas d'asymétrie.

Les premiers éléments ne m'étonnent pas car ils entrainent une perception consciente pouvant être assimilée à une menace, un stress comme tu l'explique bien. Quand quelque chose passe près de nous dans notre champ de vision gauche, on se penche à droite pour l'éviter. C'est neurologique, le fonctionnement bien connu du cerveau.

Ce paragraphe est basé sur mes vagues connaissances médicales, je peux me tromper:
S'il y a mouvement/asymétrie, il y a intervention du système nerveux. Hors celui ci n'est pas équipé pour capter directement les champs magnétiques, rayonnements, etc...
Donc s'il y a asymétrie, il est peu probable qu'elle vienne de là.
D'où ma demande d'expérience. A la limite si tu peux juste me montrer une étude en aveugle qui décrit une réaction nerveuse d'évitement à une exposition de ce type je suis preneur aussi.

Avatar_small

Amibien

12/10/2020 à 20:04

Oui, preneur d’un bon plat cuisiné et servi dans une vaisselle de luxe agrémenté d’un vin rare... une information est donnée, la moindre des choses serait de tenter de répéter l’expérience... Apprendre à pêcher plutôt que quémander du poisson sur le quai...
l’expérience dont vous parlez je l’ai tentée en triple aveugle. Vingt masques chinois, vingt serviettes en papier stériles, tous emballés dans des sachets plastiques noirs. Un type situé à huit mètres choisi un sachet et l’apporte à un second type qui me le présente à 80 cm. J’ai les yeux fermés, je ne touche pas le sachet. Personne ne sait ce qui est proposé, je teste en dix secondes, oui, non, le second type colle une étiquette sur le sachet avec un numéro de un 1 à 40 puis le donne au premier qui le range à huit mètres. L’opération se poursuit ainsi pour les 39 autres sachets. A chaque sachet un troisième larron note sur une feuille en face de chaque numéro OUI ou NON selon la réponse de signe clinique, asymétrie ou symétrie des mains.
Les trois larrons étaient raccordés à la terre.
L’expérience a été répétée deux fois dans la foulée.
Les sachets ont alors été ouverts et le contenu identifié.
100% de réponses correctes. Impossible que ce soit le fruit du hasard.
Ce jour là j’ai compris que l’outil de mesure de Isaïe est valide. Depuis 16 ans que je le suis, cette expérience a balayé le dernier doute qui subsistait. Oui, c’est difficile à comprendre d’entrée de jeu, il faut mouiller son maillot et tâcher d’appréhender ce que veut dire amplitude seuil de signe clinique et d’en étudier les facteurs qui le conditionnent sachant que c’est opérateur dépendant.
Ce que Isaïe énonce dans son post est un amuse-gueule, une entrée en matière, une invitation au voyage. Vous êtes loin de pouvoir imaginer là où il est parvenu. Ce n’est pas à moi d’en parler. Il me demandait si à mon avis les eugénoliens allaient capter ? Peut-être ? Qui sait ? Je le souhaite vivement car ce qui suit est tout simplement inédit et fantastique.

Avatar_small

merlin31000

12/10/2020 à 23:13

Non mais sans déc..., quelle substance avez vous absorbée...?
Je veux la même..., visiblement ça vous file un trip d'enfer...!
MDR...

Avatar_small

merlin31000

12/10/2020 à 23:14

ça me rappelle la croisade contre le amalgames d'argent...
LOL

Icon_poker_h4nm2d

jeff

13/10/2020 à 08:13

Gabzou écrivait:
------
> il y a intervention du système nerveux. Hors celui
> ci n'est pas équipé pour capter directement les champs magnétiques,
> rayonnements, etc...

Si. Par l’intermédiaire des cellules de la cochlée. Ces cellules sont dotées d’électromotilité, c’est-à-dire que leur membrane plasmique latérale se contracte ou s’allonge en réponse à des modifications du champ électrique;

Isaie, n’hésite pas à corriger ou préciser si je me trompe , cela fait un moment que je n’es pas été mis au courant de tes travaux.

Avatar_small

isaïe

13/10/2020 à 09:04

Gabzou,
Je reviens sur le fait que tu peux admettre qu'il y ait une asymétrie posturale induite par une agression type percussion tendon (mais tu peux aussi le vérifier par toi-même si tu le souhaites).

Un autre type d'agression est la charge électrique, je pense que tu pourras aussi être d'accord avec ça, même s'il n'existe probablement pas de capteur dédié.
Il est évident qu'une charge insignifiante n'induira pas de réaction posturale au stress.
L'intérêt d'utiliser une charge émise par un simple générateur est qu'on peut quantifier et déterminer un seuil à partir duquel il y a induction d'une réaction posturale réflexe.

A propos des électrosensibles que tu évoquais, ils présentent un sérieux problème pcq leur seuil d'induction de cette réaction posturale réflexe est anormalement bas quand on utilise un générateur électrique qui permet de quantifier précisément la charge.

Avatar_small

isaïe

13/10/2020 à 09:09

Une autre observation à faire est la réaction à la percussion des insertions des masséters et temporaux chez les bruxomanes de tout poil.
Autant il a asymétrie posturale provoquée par la percussion chez les sujets "ordinaires" autant chez eux, rien, zéro réaction, les muscles sont bétonnés.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

13/10/2020 à 10:36

>Un métal qui n'émet plus quand il est plongé dans l'eau ou dans un sel de bore est un métal émetteur de neutrons, c'est le principe de la mise au repos des centrales nucléaires.<

Un metal meme oxydé n'emet pas de neutrons sauf s'il est bombardé par des corps radioactifs style deuterieum (bataille de l'eau lourde!) . Une oxydation est une perte d'electrons, pas de neutrons. A l'etat stable un metal, meme chinois (!) n'emet pas de neutrons! Produire des neutrons necessite en plus du bombardement une energie tres tres importante! Les neutrons dans un corps stable (non radioactif ou radioactivé) sont en equilibre avec les protons. On ne zigouille pas des noyaux comme ca!

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

13/10/2020 à 10:53

Je crois que Isaie sous entend que le métal des barrettes est radioactif.
Si réellement c'était le cas, je pense qu'un compteur Geiger permettrait de confirmer ou d'infirmer l'hypothèse. On en trouve des pas chers à vendre sur le net.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

13/10/2020 à 11:04

C'est une accusation gravissime!
J'en ai un, je teste ce soir, j'ai meme l'url pour mettre ca en ligne! Je vais mettre tout un paquet de masques chir et ffp2 pour le test dont je suis sur de sur qu'il sera non significatif!
Je pense que si c'est négatif , je demanderai a la modération de supprimer ce thread qui pourrait etre tres dangereux.

Avatar_small

merlin31000

13/10/2020 à 11:22

Tout à fait d'accord avec adhoc..., spam, fake news et compagnie..., à proscrire...!!!

Avatar_small

isaïe

13/10/2020 à 12:54

J'avais déjà fait le coup avec une mise en garde sur le dioxyde de titane il y a plus de 10 ans, cfr archives eugénol.
Irrécupérable!

Avatar_small

merlin31000

13/10/2020 à 13:13

J'ai un doute...
Qui ou quoi est irrécupérable...!?
;=)))

Avatar_small

Amibien

13/10/2020 à 13:34

Le compteur Geiger ne marche pas pour les neutrons

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

13/10/2020 à 13:48

adhoc écrivait:
-----
"J'en ai un, je teste ce soir ."
T ain t y as ça toi ?
T imagines s il faut aussi passer la gonzesse au compteur geiger , des fois qu elle aurait trop mis de masque ?
Deja que depuis qu il a dit que si elle avalait pas bien , elle avait un bras court , j ai tjs un mètre sur moi avant d aller au restau , elles vont m appeller Stanley . :-)))