Dental Access clap de fin

Avatar_small

colza2

19/09/2020 à 07:01

Après la mise en redressement judiciaire de fin 2019, le tribunal de Grasse aurait déclaré ce jeudi la liquidation judiciaire de ces 2 centres dentaires associatifs , rois de la publicité.
Clap de fin après 6 ans d'excès en tout genre, jusqu'à des spots TV sur France3.
Le ministère de la santé devra finir un jour par se pencher sur toutes ces dérives associatives.

Tewghkn592wod9ceegtqIoawy50lklaofhfo3oyeK458yb0z68eywyygm78u
Avatar_small

lilimarlene

19/09/2020 à 07:08

👌👌👌👌👌👌👌👏👏👏👏👏

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

19/09/2020 à 09:52

C est sûrement encore un coup des méchants libéraux...

Avatar_small

colza2

19/09/2020 à 15:15

s'ils avaient fait moins de pub , ils auraient pu économiser en frais de justice, quoiqu'avec une avocate à la tête des sociétés , c'est moins cher du coup .

Avatar_small

colza2

20/09/2020 à 06:56

A quand une véritable réglementation?

Avatar_small

Cynthia

20/09/2020 à 09:25

colza2 ; où en est on avec l’affaire Dentexia/PS ?

Avatar_small

colza2

20/09/2020 à 09:30

je n'ai pas de nouvelles fraîches: mais cela semblait avancer au ralenti...

Avatar_small

colza2

27/09/2020 à 10:30

the official preuve , papers not fake

Liquidation_dental_access_j1vklj
Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

27/09/2020 à 12:51

Comment expliquer leur échec ?

Birch-logo-malibus_jvmuec

jayetche

27/09/2020 à 13:24

je pense que le dentaire va etre difficile a disrupter meme avec l'arrivée du digital et de l'IA: le materiel meme onereux ne soigne pas.
un cerec un scanner intra oral un cbct ou un piezotome ne suffisent pas a travailler un tant soit peu correctement, il faut un praticien avec du sens clinique et de l'envie. Le travail de merde ne paie pas sur le moyen et surtout sur le long terme. Les dirigeants de ces boites ont cru que le dentaire etait un filon ou il suffisait de poser une plaque et investir massivement pour reduire l'impact de la qualite du praticien pour se gaver : grave erreur les gars!.
nous savons tous que cela n'est pas le cas. Nous devons être bien formés, bien organisés, bien équipés, bien entourés et bien dans nos baskets pour que les patients nous suivent et commencer à être rentables. C'est tout sauf facile. L'effet boumerang des cas mal maitrisés est diabolique en terme de réputation et de temps perdu. C'est une bonne nouvelle on peut encore penser que s'appliquer dans sa pratique paye encore au moins pour quelques temps.

Avatar_small

colza2

27/09/2020 à 13:44

aucune idée, mais ils étaient dans la directe continuité d'un steichen par exemple ....avec du bon et et beaucoup de moins bon