menace de plainte d'un patient pour mauvais accueil

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

carrototo

18/09/2020 à 11:39

Bonjour à tous, je vous fait un topo rapide:
13 juillet, je suis en train de bosser, un patient vient pour déposer sa PAP pour réparation.
pb informatique chez moi, patient pressé agressif, vague dispute avec mon assistante, repart faché après avoir laissé sa prothèse.
J'envoie en réparation, il la récupère le 16, fin de l'histoire.
Aujourd'hui il m'envoie un recommandé disant en gros que mon assistante a été agressive, lui a mal parlé, que par la suite il a fait des crises d'épilepsie et qu'il a l'intention de porter plainte contre mon cabinet.

pour ma part:
Je ne me suis quasi pas rendu compte du pb le 13, car nous avons souvent affaire à des patients "sourds ou presque" donc que ça parle un peu fort à l’accueil ne m'alerte pas plus que ça.
Mon assistante m'a fait part de la petite prise de bec avec le patient en question , pour moi un non évènement.
Le travail a été fait, carte vitale passée, règlement fait par la sécu, RAS de ce côté.
Si je le croise dans la rue, je ne le reconnait même pas. Lui non plus d'ailleurs, auparavant je l'avait vu en 2015.

Alors je fait quoi?
-Envoi d'une autre lettre RAC avec un petit mot d'excuses?
-Envoi des coordonées de ma RCP?
-Envoi des coordonnées de mon avocat?
-Rien?

NB, un patient était présent dans la salle d'attente durant la petite prise de bec, et a conforté mon assistante en lui disant qu'elle avait eu raison de ne pas se laisser faire, si besoin je pourrais lui demander de confirmer.

Merci d'avance
-

2_n2dlt7

2+2®

18/09/2020 à 12:02

Leseultrucquicraintc'estquetunel'aiespasreçusurlefauteuil...
touche
espace
hs
désolé

Avatar_small

carrototo

18/09/2020 à 12:15

Merci,

Le sujet de la lettre n'est pas le travail réalisé, mais la sensation de mauvais accueil. Je fait souvent des réparations sur ce mode, que ce soit pour des personnes agées qui ne peuvent pas se déplacer, ou pour des patients qui se présentent spontanément au cabinet, je jette un oeil dans ma salle de sté, on envoie en rép et on fait les ajustages si besoin.

Images_uqnzgv

Tu t'en fous, tu passes à autre chose, si ça l'amuse de faire ça, c'est son problème, il n'a pas de preuve, toi tu as un témoin, le taf est correct, donc à mon avis rien à péter.
Par contre il est tricard au cab maintenant.

Capture_d_e%cc%81cran_2018-05-16_a%cc%80_21.30.54_vxatyz

Daryl

18/09/2020 à 12:35

carrototo , le patient avec un handicap ou pas à la base ??

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

18/09/2020 à 12:38

Bin tu fais rien... Pourquoi tu voudrais faire qq chose ??

Avatar_small

vernal

18/09/2020 à 12:42

Désagréable ! Pesant !
Je ne vois pas sur quoi il va baser sa plainte, puisqu'il est revenu prendre sa PAP et qu'il a payé sans exprimer si j'ai bien compris de plainte à ce moment.
Mais attention tout est possible !
J'ai mon beau frère qui a perdu un procès contre un chasseur. Le chasseur lui avait donné des coups de crosse de fusil avec quand même fracture du masseter suite à une altercation dans son jardin. En effet, le chasseur poursuivait un "chevreuil blessé" (que personne n'a vu) dans le jardin de mon beau frère au milieu de ses jeunes enfants, mes deux nièces âgées alors d'une dizaine d'année. Le chasseur a gagné le procès car après avoir cogné mon beau frère il était devenu impuissant (certificat du généraliste à la clef et témoignage de l'épouse à la clef).
Pour en revenir au problème c'est soit laisser courir, soit affronter. Il n'y a pas de bonne solution a priori, seulement a posteriori.
Peut-être l'appeler, lui proposer d'en parler simplement et s'excuser de ne pas avoir vu le problème. Le laisser parler sans le contredire, le laisser parler encore. Il aura toujours raison pour ne pas faire monter la pression. Et puis, à un moment, il changera de discours n'ayant plus rien à dire. Parler du Covid qui met une pression supplémentaire sur la profession et sur la société. Dire que l'on a pas d'information supplémentaire sur l'évolution de la maladie. Parler du temps...

Images_ecncma

Gai-Luron

18/09/2020 à 12:46

une plainte pour mauvais accueil??? ça existe, ça???

Avatar_small

moritooth

18/09/2020 à 13:10

La conduite à tenir dépend de l'objet de la prise de bec avec ton assistante . Que c'est-il passé ? Il faut être sur qu'elle n'est pas eu de propos déplacés ou quelque chose dans ce genre, suite à une provocation du patient par exemple. En fonction de ça, la suite a donner peut varier...Parce qu'un type qui paye 10€ pour un recommandé, est bien parti pour te faire chier.

Au début de mon installation, il y a... , une mamie vient prendre rendez-vous avec son petit chien en laisse. L'assistante ne bronche donne le RDV et la dame repart au bout de 3 minutes. Perso j'ai rien vu, j'étais au fauteuil qui est éloigné de l'accueil et porte fermée. Le patient qui était dans la salle d'attente ( pas de porte chez moi) , n'a rien dit sur le moment mais a écrit à l'ordre en expliquant que les gens rentraient avec leur chien dans le cabinet etc...J'ai reçu un courrier de l'ordre me demandant des explications. J'ai répondu et ça s'est arreté là.

Avatar_small

doc.yoyo

18/09/2020 à 13:42

Mauvais accueil, on aura tout vu, c'est un casse-couille si tu perd ce patient ce n'est pas un pb,
Tu le laisses se plaindre à l'ordre, seule 1ère étape qu'il puisse faire et si tu es convoqué pour une conciliation, produit une lettre du patient qui a tout vu de la salle d'attente.
Des mésaventures de ce genre, on a tous dans notre carrière, il ne faut pas s'y arrêter du moment que tu n'as rien à te reprocher

Avatar_small

Gruik

18/09/2020 à 13:46

Comme le disait Jacques : "ça fera pschiit"

Avatar_small

Elgy

18/09/2020 à 13:48

Il aura dépensé des frais d'affranchissement pour rien.

C'est un non événement et tu peux dormir tranquille. Te fais pas de bile et ne réponds pas au courrier...Les écris restent...les paroles s'envolent 🦇🦇🦇

Avatar_small

poignée de porte

18/09/2020 à 14:21

Oui mais c’est ce genre de con qui te flingue la journée qui est déjà à la base pas très passionnante. Ce genre de mec te bousille toute ta journée et celle de l’assistante.

Il faudrait un fichier national des cons/emmerdeurs et des mauvais payeurs , de façon à les empêcher de nuire. Comme le mur des cons des juges . Et ben là c’est pareil un fichier centralisé. Ce qui permettrait de ne pas soigner toutes ces têtes de con qui nous bousillent nos journées de travail.

Avatar_small

leplombier

18/09/2020 à 14:23

Ca va très certainement faire Pshiiit, c'est sûr.
Maintenant imaginons que ça aille un jour plus loin, on finira forcément par te reprocher de ne pas avoir accueilli ce patient. L'accueil a été fait uniquement par ton assistante, tu as virtuellement via ta Cps validé la réalisation d'un soin chez un patient que tu n'as pas rencontré. Pas d'anamnèse, pas le moindre petit examen clinique alors qu'il n'a pas mis les pieds chez toi depuis 5 ans. Tu ne l'as même pas reçu pour vérifier la rep si je comprend bien. Par contre le patient a bien eut sa facture.
Désolé mais dans ce cas autant qu'il aille voir un "denturologue" ou autre tatoueur, en plus ça aurait certainement coûté un peu moins cher.
Ce que j'essaye de te faire comprendre, c'est qu'en voulant rendre un service à ce patient, tu n'as pas fait ton boulot correctement. Peut être aurait il fallu voir le patient au fauteuil ne serait ce que quelques minutes, quitte à lui livrer sa prothèse réparée le lendemain.
Ca sera pour la prochaine fois, en attendant...pshiiit!

Avatar_small

vernal

18/09/2020 à 14:32

Nous avons tous des histoires de ce genre. Nous avons tous fait des erreurs, des fautes, des aléas... Nous avons aussi tous une vision différente du boulot correct. Est-ce un soin tip-top et un patient un peu chafouin ou un soin bof-bof et un patient nageant dans le bonheur ?
Alors, oui c'est gonflant ce genre de problème qui mette en route le petit vélo dans la tête. Non c'est pas grave. Non, ce n'est pas une raison de remettre tout en question. Peut-être d'ajuster tout au plus.
T'en fait pas, carrototo, j'en aurai d'autres, tu en auras d'autre. C'est comme ça, et pis c'est tout (pour citer PP).

Avatar_small

carrototo

18/09/2020 à 14:43

merci pour vos messages, je ne suis de toutes façons pas inquiet, son truc est irrecevable.
Concernant le fait que je ne l'aie pas reçu, je ne suis objectivement pas d'accord:
-je suis en rdv
-il arrive, fâcherie avec mon assistante, je suis toujours en soins
-il s'en va en nous laissant sa prothèse, je suis toujours en soins
-je ne suis plus en soins, je vérifie que les 2 fragment de la prothèse se réajustent bien, je valide, j'envoie au labo
-2 jours après il vient la récupérer, aucune objection sur le travail, il repart, je suis dispo à ce moment là si besoin de retouches ou autre.
-2 mois plus tard je reçois cette lettre

irrecevable, peut être que je lui réponds en donnant l'adresse de l'ordre ?

Avatar_small

azerty

18/09/2020 à 14:46

laisse tomber, c'est un con

2_n2dlt7

2+2®

18/09/2020 à 15:14

aaaah enfin du soutien, le plombier a re-raison tu ne l'as pas accueilli du tout ton patien! et pan
pas un mauvais accueil mais un non accueil

Avatar_small

Bigmamaestlà

18/09/2020 à 15:16

laissez le vous envoyer des recommandés, il peut toujours appeler le conseil de l'ordre pour signaler "qu'une prise de tête a entrainé des épilepsies", il ne remet pas en cause les soins donc pas de problème pour le conseil de l'ordre ni pour le dentiste conseil. Et si il vient au cabinet juste lui répondre que cela n'est plus de votre ressort mais celui de votre assistance juridique et que par conséquent vous n'avez plus à être en contact

132122190_girt0m

fraise.des.bois

18/09/2020 à 15:18

si tu ne fais rien il finira par se calmer (il n'aura pas d'autre choix au final) et surtout faut voir le positif : il ne viendra plus dans ton cabinet!!! et ça c'est une super bonne nouvelle ;)

Avatar_small

doc.yoyo

18/09/2020 à 15:30

Carroto écrivait :

"irrecevable, peut être que je lui réponds en donnant l'adresse de l'ordre ?"

Surtout pas, tu ne réponds qu'à des courriers officiels (Ordre) et en pesant tous tes mots que cela ne se retourne pas contre toi.

Dors tranquille ..........................

Avatar_small

eugeneol

18/09/2020 à 15:54

suis je le seul à trouver que le praticien est en faute ?
pas d'examen du patient, juste un coup d'oeil et une rep au doigt mouillé ( les éventuelles causes possiblement sérieuses de la fractures n'ont aucune chance d'être détectées )...le prothésiste ferait pareil ( rappelons qu'alors il est coupable )

s'assurer que les bords de la prothèse se repositionnent suffirait , le prétendre et le revendiquer est déjà de facto reconnaitre une faute assez grave, si le patient est "conseillé" cela sera indéfendable, le reste ( prise de bec, manque de respect, témoignage d'un quidam, etc....) sera admis comme discussion de café du commerce.

Avatar_small

eugeneol

18/09/2020 à 15:57

pour moritooth, chez moi les chiens, chats, enfants abrutis ou cradingues, déglingués et pouilleux communs, sont admis dans les parties communes, aucun texte ne l'interdit, par contre, l'ahuri qui à porté plainte au CO aurait giclé avec pertes et fracas.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

18/09/2020 à 16:19

eugeneol écrivait:
--------
> suis je le seul à trouver que le praticien est en faute ?

Comme 99,9% des praticiens en France...

69_xtb5lc

barbabapat

18/09/2020 à 16:31

eugeneol écrivait:
--------
> suis je le seul à trouver que le praticien est en faute ?
>

De toute façon il faut déjà réparer la prothèse pour faire un rebasage.

Donc c'est plutôt lors de la pose que tu contrôles la prothèse et que tu va parler au patient du rebasage et qu'il t'enverra souvent chier en disant que ca n'est pas pris en charge.