Douleurs mastication avant pose onlay

Avatar_small

Epsilon

09/09/2020 à 16:28

Bonjours à tous,

J'ai fait il y a 2 semaines une préparation pour onlay avec IDS pour remplacer un amalgame fracturé occluslo-disto-palatin.
La dent était asymptomatique à ce moment là et il réside une petite fissure sur la cuspide MV.

Le jour de la pose le patient m'a prévenu qu'il n'arrive même pas à toucher, brosser, ni manger dessus tellement c'est sensible.
J'ai déposer la fine couche de compo flow et mis un irm pour voir si la douleurs provenait de mon IDS et surveillance.

Il me dit aujourd'hui que la dent est beaucoup douloureuse mais ca reste sensible à la mastication, il ne peut pas mordre franchement dessus.

Avez-vous déja eu un cas similaire ou une piste pour en trouver la cause ?

Merci d'avance.

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

zorbalegrec

09/09/2020 à 17:17

Pulpite
sors les reciproq
tans pis pour l'onlay

Avatar_small

Epsilon

09/09/2020 à 17:44

C'est pas l'onlay qui me dérange, peu importe.
Plutôt le fait le passer d'une dent vitale asymptomatique qui ne le gênait pas à la dévitalisation.
Je ferai une rétro au prdv...

Avatar_small

Gabzou

09/09/2020 à 22:50

Soit t'as une félure/fracture, soit tu t'es un peu trop approché de la pulpe en préparant pour ton inlay. T'as mordancé pour ton compo fluide?
Là comme çà ce sont les deux possibilités qui me viennent.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

09/09/2020 à 22:57

tu colles l onlay et tu fais l endo à travers .
ça te fera une magnifique reconstitution pré endo :-)
ben quoi ? une reconstitution pré endo chez les potos à Yobi , c est le tarif de ton onlay :-))

Avatar_small

MPELLE

10/09/2020 à 11:50

Je pense que l’IDS si il y’a eu mordançage à entraîner une réaction inflammatoire genre pulpite traumatique (iatrogène). Temporise peut être un peu

Avatar_small

MPELLE

10/09/2020 à 11:52

Si t’as une fracture c’est douleur en desserrant pas en mastiquant

Avatar_small

Epsilon

10/09/2020 à 13:14

Oui j'ai déposé l'amalgame et le fond de cavité puis MR3 et une fine couche de compo flow sur la dentine, la cavité étant à distance de la corne pulpaire.
Je pense aussi que le problème provient de l'ids, j'ai déposé le composite en première intention, très doucement (mais j'ai peut-etre laissé une fine pellicule invisible en évitant de toucher à la dentine).

Je corrige le premier message : Au dernier appel, la dent est beaucoup MOINS douloureuse mais sensible à la mastication, au froid et un peu au chaud depuis 2 jours. Pas de quoi prendre des antalgiques ni demander un rdv en urgences, il est prêt à temporiser aussi.

Je veux juste ni me précipiter sur le reciproc ni sur le collage de l'onlay.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

10/09/2020 à 13:24

MPELLE écrivait:
------
" Si t’as une fracture c’est douleur en desserrant pas en mastiquant "
? ça me plait comme dicton , savais pas .
euhh , t es sur de ton coup ?

Avatar_small

prium

10/09/2020 à 13:38

.

Avatar_small

Gabzou

11/09/2020 à 09:51

enlaye écrivait:
------
> MPELLE écrivait:
> ------
> " Si t’as une fracture c’est douleur en desserrant pas en mastiquant "
> ? ça me plait comme dicton , savais pas .
> euhh , t es sur de ton coup ?

C'est ce qui est marqué dans les livres, mais dans la vraie vie j'ai croisé beaucoup plus de fractures qui faisaient mal en serrant qu'en desserrant.
La théorie d'après mes souvenirs de cours, c'est que sur une félure/fracture légère, le mouvement d'écart en serrant est très léger et donc peu douloureux, mais lorsque les fragments se resserrent, ils pincent la pulpe et/ou le desmodonte ce qui cause les douleurs.
Sauf qu'en pratique, la fracture est souvent bien plus avancée, et la mobilité en serrant est suffisamment importante pour distendre le desmodonte ou perturber la pulpe et donc causer la douleur.

Avatar_small

dcs

11/09/2020 à 10:22

Peut être un pb avec la polymérisation et un trop fort contraction de prise entre 2 parois

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

11/09/2020 à 12:17

non ça ce n est pas possible .
la contraction etant un % en fonction du volume , et ici il n y en a pas .

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

12/09/2020 à 10:48

Ça vaut ce que ça vaut mais pas rare qu'une dent porteuse d'un vieil amalgame, totalement asymptotique, devienne très sensible suite à la dépose du machin.

Dans ces cas là Zoé et on attend quelques semaines si la cavité le permet.

Et sinon.... pompage du au collage?

--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

12/09/2020 à 11:34

+1 avec Algi
Pour ça qu il y a la couronne en fer a gratos , c est la meme couleur , ni vu ni connu .

Avatar_small

Epsilon

12/09/2020 à 16:08

Merci pour vos retours.

En cas de phénomène de pompage, la douleur n'aurait pas du disparaitre après dépose du compo flow ?

Enfin dans tous les cas, j'évite de toucher maintenant pour pas agressé à nouveau la pulpe, donc surveillance...

Avatar_small

PtnbZ

13/09/2020 à 16:29

En fait c’était déjà inflammatoire avant que tu interviennes, même si ce n’était pas clinique.
Ce n’est pas de ta faute; la dent doit être dévitalisée, c’est tout.

Avatar_small

MPELLE

13/09/2020 à 23:58

Gabzou écrivait:
------
> enlaye écrivait:
> ------
> > MPELLE écrivait:
> > ------
> > " Si t’as une fracture c’est douleur en desserrant pas en mastiquant "
> > ? ça me plait comme dicton , savais pas .
> > euhh , t es sur de ton coup ?
>
> C'est ce qui est marqué dans les livres, mais dans la vraie vie j'ai croisé
> beaucoup plus de fractures qui faisaient mal en serrant qu'en desserrant.
> La théorie d'après mes souvenirs de cours, c'est que sur une félure/fracture
> légère, le mouvement d'écart en serrant est très léger et donc peu douloureux,
> mais lorsque les fragments se resserrent, ils pincent la pulpe et/ou le
> desmodonte ce qui cause les douleurs.
> Sauf qu'en pratique, la fracture est souvent bien plus avancée, et la mobilité
> en serrant est suffisamment importante pour distendre le desmodonte ou perturber
> la pulpe et donc causer la douleur.

Dans ce cas là pas besoin de fermer pour objectiver la fracture alors ? A l’examen clinique c’est visible et un cbct peut faire l’affaire pour confirmer même si irradiant..

Une douleur à la mastication indique un desmodonte traumatisé pas la pulpe traumatisé il me semble

Avatar_small

Gabzou

14/09/2020 à 14:06

MPELLE écrivait:
------

> Dans ce cas là pas besoin de fermer pour objectiver la fracture alors ? A
> l’examen clinique c’est visible et un cbct peut faire l’affaire pour confirmer
> même si irradiant..

Oui

>
> Une douleur à la mastication indique un desmodonte traumatisé pas la pulpe
> traumatisé il me semble

Dépends du niveau de trauma de la pulpe, mais en général oui, tu as raison.
Cela dit, si tu as fracture, tu as souvent les deux en parallèle.