salle de soins sans sans fenêtres covid

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

alena

11/07/2020 à 11:42

Bonjour à tous,
je suis salariée en mutuelle . Mon box n as pas de fenêtre,
La l employer à acheté sterilair( un purificateur d air) et dit que cela suffit.
Dans les recommandations de l ordre en absence de fenêtres le seul dispositif conseillé est une CTA ( centrale d air en air tout neuf).
Il disent même que d avis d expert les épurateur etc sont inutiles sans fenêtres.. ci joint les consignes de l ordre.
Il y en a d autres dans le même cas que moi? Quel dispositif avez vous? À qui je peux m adresser pour qu' il procède au contrôle de cette machine?
Car en cas de contamination des patients à la chaîne par le covid la responsabilité du praticien est engagée.
Merci d avance
bon week end

Xlhlftlcnzkksbcz55xaFotbbetpb1nejketvxva
Avatar_small

Bebert.

11/07/2020 à 12:39

Attention aux trucs qui balancent des produits plus ou moins toxiques et sensés désinfecter l'air, le remède est plus nocif que le mal.
De même que les ionisateurs qui produisent de l'ozone très irritant.

Avatar_small

Gabzou

11/07/2020 à 14:13

On panique sans doute beaucoup trop avec cet histoire d'air. L'aérosol en projection directe oui, la contamination de contact aussi, mais dans les airs il retombe assez vite d'après les études. Il n'y a probablement pas de risque de contamination à la chaîne. Il y a un risque de contamination d'un patient au suivant si tu enchaîne les actes à projection avec 0 délai pour laisser retomber.
Le vecteur le plus à risque, c'est le dentiste et le personnel, d'où les masques, gants, visières, etc...
Après tu toujours faire valoir ton droit de retrait si tu penses être trop à risque, mais il n'y a pas grand chose à faire en plus si tu n'as pas de fenêtre.

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 15:27

Tu sors ça de ton chapeau ?

Mardi, l'OMS a assoupli sa position, affirmant que la possibilité d'une contamination par l'air ambiant "ne peut pas être exclue"

Samedi Gabsou se veut rassurant: « on panique sans doute beaucoup trop avec cet (sic) histoire d’air. »

On peut dormir tranquille.

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 15:38

"Face à un nouveau virus, on ne doit pas vivre sur des certitudes", ajoute Anne-Claude Crémieux. Si l'observation permet de constater que les milieux clos et mal ventilés sont plus dangereux que l'extérieur, "la vérité est qu'on est incapable de dire ce qui se passe vraiment, et de mesurer exactement le risque", indique l'infectiologue.

Avatar_small

Olieve

11/07/2020 à 17:04

On parle d'aérosol dentaire, pas de l'air ambiant d'une pièce où plusieurs personnes restent confinées sans porter de masques.

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 17:15

Tu veux dire quelque chose peut-être ?

Avatar_small

Olieve

11/07/2020 à 20:06

Oui, ce dont tu parles, à savoir, la problèmatique que l'OMS a accepté de reconnaitre cette semaine et la problématique de l'aérosol dentaire sont 2 choses différentes.

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 20:22

Ah d’accord, et en quoi ? Ça sort d’où ? Références ?

Avatar_small

Olieve

11/07/2020 à 20:48

La responsable de l'OMS parle de transmission aérienne dans des lieux public fermés et bondés. Pas de transmission par aérosols dentaire.

Quelle sont tes références à toi pour affirmer que Gabzou a tort ?

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

11/07/2020 à 21:01

Prèsent ou pas dans la salive ?

Moi je sais pas.

Perso travailler dans un box non ventilé ce serait pour moi non négociable.

Alena faudrait te
renseigner auprès de la médecine du travail et où de l'inrs mais pour l'instant je ne sais pas quelles sont les consignes.

Si le service de médecine du travail estime que tu cours un risque il sera demandé à ta direction de faire le nécessaire... Si c'est pas possible tu risques de ne pas pouvoir bosser, reste à voir quelle indemnisation est prévue.
--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 21:48

Simple principe de précaution et raisonnement par l’évidence.

Avatar_small

Olieve

11/07/2020 à 22:08

Ah ?
Et quelles sont les références qui te permettent d'affirmer sans vergogne que ton raisonnement est supérieur à celui de Gabzou ?

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 22:30

Le raisonnement par l’évidence, le principe de précaution.
Ca marche dans les deux sens comme tu peux le voir.

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 22:33

Maintenant s’il ne balançait pas ça comme ça dans le vide, sans source, je suis content de m’être trompé. Toutes mes confuses.

Avatar_small

Olieve

11/07/2020 à 22:48

Je te conseille cette vidéo, certes financée par EMS, mais très intéressante tout de même à propos des aérosols dentaires.
https://youtu.be/X6xH6C4zXJE

Avatar_small

Lautreamont

11/07/2020 à 23:00

J’ai piscine, c’est vraiment dommage.

Avatar_small

cecile

12/07/2020 à 08:20

Bonjour à tous
Ok pour le principe de précaution et d ouvrir les fenêtres 15mn entre chaque patient mais on fera comment cet hiver?

Avatar_small

cecile

12/07/2020 à 08:20

Bonjour à tous
Ok pour le principe de précaution et d ouvrir les fenêtres 15mn entre chaque patient mais on fera comment cet hiver?

Avatar_small

Lautreamont

12/07/2020 à 09:11

Comme cet été, mais au lieu de rentrer du chaud, du froids tu rentreras.

Avatar_small

Lautreamont

12/07/2020 à 09:23

Bebert. écrivait:
-------
> Attention aux trucs qui balancent des produits plus ou moins toxiques et sensés
> désinfecter l'air, le remède est plus nocif que le mal.
> De même que les ionisateurs qui produisent de l'ozone très irritant.
>
De quels produits sensés désinfecter l’air parles-tu ?

L’ozone est utilisée pour décontaminer des voitures de location... juste il faut bien entendu aérer avant d’embarquer.
C’est comme l’autoclave, si tu entres dedans quand il est chaud c’est dangereux. Tu peux te bruler, et si tu fermes la porte tu étouffes !

Avatar_small

Prunelles

12/07/2020 à 13:57

Olieve écrivait:
------
> Je te conseille cette vidéo, certes financée par EMS, mais très intéressante
> tout de même à propos des aérosols dentaires.
> https://youtu.be/X6xH6C4zXJE

Intéressant. Peut être “un peu” biaisé par un fabricant qui souhaite minimiser les risques liés à l’utilisation d’un produit qu’il vend...

Est ce que quelqu’un aurait une étude sur la quantité de charge virale dans l’environnement de soin suite à la mise en aérosol de salive ou de sang contaminés lors de soins dentaires ?

Je précise que je respecte les recommandations COVID, mais qui ici a déjà eu une simple conjonctivite suite à un détartrage sanglant chez un patient sans hygiène ?
Pas moi et pourtant je porte des lentilles (facteur de risque) et avant je ne mettais pas de lunettes de protection ou de visière.

Avatar_small

Lautreamont

12/07/2020 à 14:07

J’ai déjà eu une cystite mais je ne sais pas si ça compte.

Avatar_small

marc deg

12/07/2020 à 15:59

La vidéo est intéressante mais on n'étudie que les bactéries , tester les virus c'est beaucoup plus compliqué.
Le problème est l'emploi du bain de bouche à la chlorexhidine qui a un effet rémanent alors qu'on ne sait pas l'effet de l'eau oxygénée ou la bétadine qui n'ont aucun effet rémanent , qu'on ne sait pas la durée du bain de bouche in vivo et qu'on ne sait pas de combien ils réduisent le taux de virus.

Si on accepte cet étude , il faudrait que le patient garde le masque le plus longtemps possible et le remette le plus vite possible et si finalement c'est sa toux ou sa respiration qui sont encore plus contaminant que nos aérosols , tous les soins même sans aérosols deviennent un problème et ouvrir les fenêtres seraient obligatoires aussi pour ces soins donc on tourne en rond ...

Avatar_small

Gabzou

12/07/2020 à 16:33

Lautreamont écrivait:
-----------
> Tu sors ça de ton chapeau ?
>
> Mardi, l'OMS a assoupli sa position, affirmant que la possibilité d'une
> contamination par l'air ambiant "ne peut pas être exclue"
>
> Samedi Gabsou se veut rassurant: « on panique sans doute beaucoup trop avec cet
> (sic) histoire d’air. »
>
> On peut dormir tranquille.

Ne peut pas être exclue, çà veut dire qu'on disait que c'était 0 et que finalement on n'en est pas si sur. Ce qui me fait donc dire qu'effectivement, paniquer à propos de l'air ambiant est une erreur.
Après je rejoins tous les commentaires qui disent qu'on ne sait pas encore tout.
L'absence de fenêtre empêche les 15/30 minutes de ventilation. Quel est le taux d'air renouvelé pendant ce délai? Est-ce que çà fait vraiment une énorme différence? Je n'en sais rien, ce n'est pas mon boulot.
J'en conclue que si on peut le faire c'est bien, mais que si on ne peut pas çà ne devrait pas causer la fin du monde non plus, et probablement pas de contamination covid.
Encore une fois je ne suis pas expert, mais entre "on ne peut pas exclure" et l'impact réel d'une fenêtre ouverte, çà ne fait pas énormément d'éléments à charge.
Entre çà et la pose de la digue, je pense qu'une de ces actions est bien plus efficace que l'autre...