Reprise activité libérale à temps partiel

Forum associé : Exercice professionnel

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

10/07/2020 à 11:46

Bonjour!

Après 12 ans de salariat à différents postes je pense reprendre une activité libérale à temps partiel dans le cadre d'une collaboration libérale.

J'ai quelques questions pratiques...

-Au niveau de la date du début d'exercice : j'ai bien intérêt à commencer mon activité en début de trimestre par rapport à l'URSSAF et la CARCD car tout trimestre débuté est bien dû?

-Avez-vous une idée du niveau d'activité minimum dans ce cadre libéral afin d'être au moins à l'équilibre? En effet je devrais débuter par 2 jours par semaine et je ne m'attends donc pas à des revenus très élevés. Je m'interroge donc au niveau des charges et du fameux retour de bâton au bout d'un an d'activité.

Merci par avance pour vos réponses.

Images_oecc9d_ijdijh

Akrobat

10/07/2020 à 11:51

en collab tu est toujours à l'équilibre puisque tu n'as pas de charges fixes... sauf à titre perso et là ça dépend de ton train de vie.
A quelle rémunération prétends tu? fais au moins le triple de CA

Avatar_small

camillo

10/07/2020 à 11:52

2 jours par semaine me.semble trop juste pour équilibrer les charges fixes.
Après tout dépends de ton contrat de collaboration

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

10/07/2020 à 12:00

Au niveau des charges fixes il y a les cotisations URSSAF et CARCD avec les forfaits de début d'activité et la fameuse régulation qui intervient bien un an plus tard désormais?....
À mon époque c'était N+2 si ma mémoire est bonne.
Je me souviens que certains en avaient eu de leurs poches à ce moment là d'où mon questionnement au niveau du CA minimum.
Sinon 2 jours c'est pour débuter mais je pense évoluer vers 3 jours ensuite mais étape par étape...

Avatar_small

doagui

10/07/2020 à 14:33

Akrobat écrivait:
-------
> en collab tu est toujours à l'équilibre puisque tu n'as pas de charges fixes...

C'et faux. Les URSSAF et la CARCDSF ont un plancher de cotisations minimales, et il n'est pas du tout impossible de gagner à peine de quoi payer. Ca concerne des gens qui travaillent très peu et/ou avec des activités très peu rémunératrices, mais c'est possible.

2j par semaine, si c'est un tant soit peu rentable, ça ira a priori.

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

10/07/2020 à 15:21

Je confirme Doagui.

À l'époque j'avais vu des confrères qui avaient fait des remplacements et qui étaient arrivés tout juste à l'équilibre donc je me doute bien qu'il y a des planchers de cotisation minimale.
Si pour la CARCD en leur écrivant cela doit être possible de le savoir pour l'Urssaf cela me semble plus compliqué.
Et quelqu'un peut me confirmer pour la date de début d'exercice? Il vaut mieux débuter le 1er jour d'un trimestre plutôt que de débuter 1 semaine avant et d'être redevable de tout le trimestre pour 5 jours de boulot?

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

10/07/2020 à 15:31

L'info n'est pas fiable, mais dans ma mémoire, mieux valait débuter en début d'année, les forfaits étaient annuels.

Avatar_small

Gabzou

10/07/2020 à 16:00

Pas de cotisation minimale pour l'URSSAF, à moins de considérer les 2 premières années (qui se basent sur des forfaits largements sous estimés, 5000 puis 15000 de chiffre annuel dans mes souvenirs mais à vérifier) comme çà, mais si on n'a rien gagné, on récupérera notre argent 2 ans après.
Pour CARCDSF il y a bien un minima, 4000€ sur l'année, mais dispense possible, t'as le détail ici: http://www.carcdsf.fr/cotisations-du-praticien/montant-des-cotisations

Pour les trimestres, pour l'URSSAF çà ne change donc rien à part cette histoire de forfait effectivement, tu commencera à payer plus tôt, mais au final tu paiera la même chose. En gros tu va payer très peu d'URSSAF au départ (même en bossant 2j/semaine), mais gros rattrapage à N+2, qui ne te pose aucun problème si tu as mis de coté ce qu'il fallait.
Pour arriver à être déficitaire à cause de l'URSSAF calculé sur les forfaits, il faut ne pas bosser du tout, autrement c'est vraiment pas possible.

Pour la CARCDSF je ne me souviens plus si c'est l'année entamée qui compte, le trimestre, ou si ils font du prorata. Appelle les.

Garde grosso modo 50% de ce qu'il te reste après rétrocession pendant 2 ans pour être large, 40% çà passe aussi. Une fois que tu as passé les 2 ans, si ton activité est stable, tes cotisations le seront aussi.

Pense à demander une aide à la création à l'URSSAF, je ne sais plus si l'ACCRE existe encore ou si çà a changé de nom mais tu peux te faire exonérer de 2/3 bêtises pendant 2 ans.

Enfin sur 2/3j/semaine, tu devrais pouvoir rapidement (2 mois max) tourner à minimum (minimum! en faisant de l'omni tranquille sans forcer ni faire trop de prothèse et avec un agenda à peu près plein) 6000€ de chiffre mensuel soit grosso modo 1800€ après rétrocession et cotisations. Evidemment beaucoup plus si tu fais implanto/ortho/bcp de prothèse.

A vue de nez, pour être négatif il faudrait gagner moins de 500€ par mois après rétrocession.

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

10/07/2020 à 19:50

Merci à toutes/tous pour ces réponses avec un spécial à Gabzou!...