valvulopathie et avis préchirurgical

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

burnax

02/07/2020 à 18:41

Patiente 77 ans, sous kardegic 160, qui devient un schtroumpf, au moindre choc.

Cette nouvelle patiente vu avant le covid, par son dentiste aujourd'hui à la retraite me consulte pour un bilan infectieux avant chir cardiaque en octobre

Voila la pano 2016, (vu en urgence), la pano aujourd'hui, et les clichés radios.

Merci de vos avis pour ce cadeau ..

Quxchg3olm4wleczilpmU42575vejpofwajo7retQuovjlurf5y3fscohkblFgglkexrvtimo7qlildbPhgoj9atfh7mtdfyot3c
Images_oecc9d_ijdijh

Akrobat

02/07/2020 à 18:50

j'ai vu mme machin pour un bilan, l'examen clinique et radiologie ne m'a pas permis de mettre en évidence la présence de foyers infectieux

Bisous. Burnax

Avatar_small

zoulman

02/07/2020 à 19:35

elle se fait opérer quand ?
la 37 présente un foyer infectieux et vérifier vitalité 17/27, faire la carie.

Avatar_small

burnax

02/07/2020 à 19:44

La patiente ne se plaint de rien.

L opération est prévu en septembre à priori.

Mais vu les traitements endo à la RAC0, la 37, le papier engageant ma signature, la gestion des merdes futurs, bref , le dépoussiérage est compliqué.

Avatar_small

zoulman

02/07/2020 à 19:52

Tu vires les dents ou y'a réellement un foyer infectieux et les autres tu mets foyer infectieux potentiel non visible radiologiquement et asymptomatique. Tu as le droit de prescrire un CBCT si nécessaire. Tu fais toujours un détartrage et des bains de bouche avant l'opération. Ne pas laisser une dent nécrosée par contre, tu peux faire l'endo si y'a rien.

Aiguille_cyboyt

fatboy

03/07/2020 à 06:27

Fait un CBCT, tu auras peut-etre des surprises. Tu fais une lettre aux chir en ecrivant la ou il y a des infections.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

03/07/2020 à 06:37

Je ne fais plus ça pour les nouveaux patients... Faut toujours un rdv "en urgence", puis tu passes pour un con parce qu y a plein de poches paro et plein de pêches au bout des racines... Et que si tu le mets dans le courrier bin ça va pas... Bref que des emmerdes pour 23e...

Maintenant je leur dis que si ils savent vous opérer à coeur ouvert ils peuvent faire une recherche de foyers infectieux dentaires... Et si ils ont besoins ils salarient un chir dent a temps plein pour ça.

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

03/07/2020 à 07:22

je fais çà uniquement pour mes patients, pour les autres terminé...d’ailleurs je ne prends plus de nouveaux patients hormis ceux qui me sont adressés pour des implants ou l'odf...
le dernier pour qui j'ai fait çà "pour arranger" parce que je suivais sa femme et qu'il est atteint d'un kc et devait rapidement être pris en charge par radiothérapie, vous voyez "oh, devrait pas y avoir de problème....j'ai été très régulièrement suivi....", pano....cata...des pêches partout, des dents perdues à extraire.
j'ai fait le courrier au radiologue pour lui expliquer la situation et que s'il voulait commencer vite fallait qu'il voit avec le service de stomato pour faire rapidos les extractions...
le pire c'est que le radiologue m'a rappelé, parce que pour le service de stomato, ils avaient 6 semaines de délai....je lui ai expliqué que j'en avais 12....
bref que des emmerdes comme dit plus haut pour 23 balles, ou même pas 50 si vous faites pano/det....

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

03/07/2020 à 10:48

et puis si faut supprimer les foyers infectieux avant l'intervention/rayons/chimio, ca devient ton urgence... t'es embarqué dans un truc ou t'as rien demandé... a la limite, faut que tu t'excuses de pas ouvrir le dimanche pour le faire.

Jack-2_ogbxk8

Treponem

03/07/2020 à 10:52

Tout pareil ...
Et si vraiment on pousse le truc, il faudrait faire CB pour chaque recherche non ?, et ça implique un paquet de dents à gicler ...

Capture_d__cran_2015-05-13___10.37.46_uaxk55

BA

03/07/2020 à 11:27

Je pense que notre obligation légale est de poser un diagnostic et de le communiquer au médecin (oncologie , radiothérapeute, chirurgien cardiaque ou orthopédique ) qui doit en tenir compte pour élaborer son traitement
en aucun cas il n'est exigé de nous de ficher nos agendas en l' air pour traiter ces patients en urgence
J'ai eu le cas et le médecin orthopédique a remis après le TT dentaire son intervention, ... et le médecin radiothérapeute a tout irradié tel quel , ... moi je ne suis pas médecin , mais je garde précieusement copie de mes diagnostiques des fois que qqn viendrait me demander des comptes

Avatar_small

teeth61

03/07/2020 à 11:28

se contenter de decrire se qu on voit ...et preciser q u on est hors delai .
apres ca depend de la chirurgie . il y a une difference entre un pontage et une valve cardiaque .
et il y a une difference aussi entre un foyer infectieux actif et une petite lesion inflamatoire stable .

Avatar_small

vernal

03/07/2020 à 11:46

C'est réellement un problème récurrent.
La notion de foyers infectieux est vague. Il y a eu une époque où pour toute chirurgie cardiaque, toute dent dévitalisée et même certaines dents vivantes étaient éliminée ( à l’hôpital Tenon dans les années 1986-88, par exemple) et je n'ai pas vraiment compris les critères. Le stomato parlait de sens clinique. Il y avait des cas, il me semble, (mais on ne pouvait pas y assister), où il y avait chirurgie cardiaque (avec facture de côte) et simultanément avulsion totale en bloc.
De nos jours, les certificats se multiplient et en effet je ne trouve pas cela simple.
Cela peut être extrême : une image apicale, une avulsion ou cela peut être "bienveillant", cela n'a pas bougé au cours des 10-5-2 dernières années, c'est une lésion stabilisée (?) donc pas de problème.
Je sais que l'on retrouve par analyse PCR des dépôts intracardiaques ou intracérébaux des germes parodontaux. Je sais aussi qu'une grosse parodontite est équivalent à la mise à nu dermique d'une main et donc permet la pénétration potentielle des germes sur une surface équivalente. Mais quel est le jugement objectif à développer dans cette recherche de foyers infectieux ?
Personnellement, je n'ai pas de réponse.
En ce qui concerne le CBCT et la pano, en général il y a des surprises au CBCT, mais quelques fois (rarement) ce qui semblait être une pêche à la Pano ne se retrouve pas au Cone Beam.

Avatar_small

Gabzou

03/07/2020 à 17:51

D'accord avec Akrobat: pas de foyer infectieux actif visible à la radio. Je rajouterai cependant que le traitement endodontique de 37 (et 24, 26, etc...) parait incomplet et pourrait être source d'infection dentaire dans le futur.
Le chirurgien se débrouille avec. On nous demande un état des lieux, un diagnostic, je ne suis pas compétent pour juger du risque engendré par la conservation d'une dent nécrosée, ou d'une lésion stable depuis des années sur une opération cardiaque ou une pose de prothèse de hanche.
Personnellement jamais eu de problème avec ces bilans. Si c'est infecté, c'est infecté. J'ai vu des chirurgiens reporter l'opération, et d'autres patients qui ont été opérés malgré un courrier signalant les potentiels foyers infectieux. C'est comme pour les militaires qui partent en mission. Les patients grognent un peu mais c'est comme çà.

Pour info les derniers articles que j'ai lu sur le sujet semblent de plus en plus dubitatifs sur l'intérêt d'avulser avant les chirurgies à risque. L'interdiction de dévitaliser les dents saines pluriradiculées est également un exemple de recommandation que je trouve très limite. Çà fait un moment mais si j me souviens bien, le seul lien entre pathologies dentaires et endocardite, ce sont les bactéries retrouvées dans les endocardites comme mentionné par vernal. Mais on ne sait absolument pas si c'est la pathologie dentaire qui est en cause (sachant que ce sont quasiment toutes des bactéries commensales de toute façon, elles n'apparaissent pas par magie en bouche et sont donc présentes même en dehors de pathologie active) car les liens statistiques sont eux quasi inexistants. Bref, la causalité est toujours incertaine.