Le coût des soins hospitaliers

Forum associé : Eugénologie

Rape_p0as4f

rapelapente

13/06/2020 à 19:16

Note d'hôpital aux US pour ce survivant du Covid.

https://www.seattletimes.com/seattle-news/inspiring-story-of-seattle-mans-coronavirus-survival-comes-with-a-1-1-million-dollar-hospital-bill/

Il serait intéressant de voir l'équivalent en France

--
Schooner For Ever

Avatar_small

Prunelles

14/06/2020 à 08:28

Pendant ce temps la en Gaule : https://www.20minutes.fr/sante/2766511-20200423-doit-debourser-plus-2000-euros-hopital-faire-soigner-coronavirus

En France la Santé de fait au détriment des Soignants. Aux US, elle se fait au détriment de ton porte monnaie.

Je suis absolument pas contre notre système de protection sociale. Mais on a plus aucune notion du coût des choses. Le pire étant qu’on nous laisse libre de tout. La prévention est inexistante; et ce sont les autres qui payent pour « moi ».

Si on te présentait la facture pour « ton futur cancer du poumon » quand tu achètes ton premier paquet de cigarettes; on aurait beaucoup moins de fumeurs.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/06/2020 à 08:40

Mais on a de très loin de dépassé ce stade....

On a pas hospitalisé des vieux qui avaient des chances de s en sortir...

A la limite pourquoi pas... Mais qu on vienne pas nous faire chier avec la pcr, la CFE et tout ce pognon qui part pour rien... Merde a la fin. On est un pays pauvre, on dépense un pognon qu on a pas et le peu qu'on a on le dépense dans des trucs inutiles.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

14/06/2020 à 18:58

Le cerfa, le cerfa, Hokusai, c'est plus fort que toi.

Avatar_small

Arsénieux

14/06/2020 à 20:14

Oui, ça va nous coûter cher....
Vu sur la chaîne France info

Img_20200614_200815_2_qm8xnf
Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

15/06/2020 à 00:46

35% du personnel est administratif dans les hôpitaux français alors que dans tous les pays d'Europe c'est entre 20 et 25%. En plus de leur salaire, parking et m2 de bureau faut payer aussi le coût de leurs cerfas et leurs nuisances directes.

Avatar_small

amelion1

21/06/2020 à 13:35

Wakrap, tu me mets toujours de bonne humeur. Tes obsessions sont de magnifiques caricatures.

À titre d'exemple, j'ai une facture fournie par l'hôpital de Austin, au Texas, pour ma fille gravement brûlée. La prise en charge a durée une heure, avec une injection de morphine, et un renvoi vers un hôpital militaire spécialisé à San Antonio. Bref, rien, aucun soin, pas d'ambulance prescrite, mais 5000 dollars. C'est efficace !
Nuit et soins dans l'autre hosto, puis exclusion, et mise en place d'une surveillance à l'hosto une fois par semaine. Pas d'infirmière prescrite mais morphine à volonté. Faut se débrouiller ! Chez nous, une telle attitude t'envoie au tribunal pour mise en danger. C'est impossible de sortir des grands brûlés quand on n'a pas de peau !!! C'est condamné, et très très sévèrement !

Notre système hospitalier est loin de la perfection, mais si on commence les comparaisons avec d'autres pays, on est bons.

Avatar_small

eugeneol

21/06/2020 à 14:06

c'est vrai que la charge administrative est trop lourde et n'a aucune légitimité , c'est une réalité et ce n'est pas les anecdotes farfelues qui les transformeront en caricatures.

mais dans le nombre de germes saprophytes ( et ça profite ) qui ont infesté le système de soins, ont peut ajouter les complémentaires.

On peut alors se rendre compte qu'entre la personne qui est malade et celle qui le soigne, s'est infiltré un nombre incalculable de parasites, qui coûtent très chers et dont l'utilité est souvent plus que relative.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

22/06/2020 à 04:21

amelion1 écrivait:
--------
> Wakrap, tu me mets toujours de bonne humeur. Tes obsessions sont de magnifiques
> caricatures.
>
> À titre d'exemple, j'ai une facture fournie par l'hôpital de Austin, au Texas,
> pour ma fille gravement brûlée. La prise en charge a durée une heure, avec une
> injection de morphine, et un renvoi vers un hôpital militaire spécialisé à San
> Antonio. Bref, rien, aucun soin, pas d'ambulance prescrite, mais 5000 dollars.
> C'est efficace !
> Nuit et soins dans l'autre hosto, puis exclusion, et mise en place d'une
> surveillance à l'hosto une fois par semaine. Pas d'infirmière prescrite mais
> morphine à volonté. Faut se débrouiller ! Chez nous, une telle attitude t'envoie
> au tribunal pour mise en danger. C'est impossible de sortir des grands brûlés
> quand on n'a pas de peau !!! C'est condamné, et très très sévèrement !
>

Oui et tout le monde sait qu'il n'y a pas de procès aux USA et que les hôpitaux ne font que foutre dehors des gens pour se prendre des procès au lieu de les garder et se faire payer de soins à 20 000$ la journée. Tu nous prends vraiment pour des cons. Et si ta fille ne s'est pas s'assurée, c'est son problème.

> Notre système hospitalier est loin de la perfection, mais si on commence les
> comparaisons avec d'autres pays, on est bons.

Non, on est à chier, 35% d'administratifs alors que le pays de l'OCDE qui en a le plus après nous est à 25%. Moyenne à 22% et le plus faible vers 19% je crois.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

22/06/2020 à 07:25

Donc d après Amélie, les hospitaliers sont en grèves parce que ce sont des enfants gâtés...
Perso j ai vu 0 grève des hôpitaux allemands.
Aux UK, ou c est déjà pas la fête, 1 infirmière pour 8 lits en France 1 pour 14 lits...

Rape_p0as4f

rapelapente

22/06/2020 à 07:57

En France, 1 infirmière pour 4 lits de réanimation.
En Suisse, 1 par lit. Et payée le double.
La Suisse consacre donc 8 fois le budget "infirmière" en réa que la France.
Mais ç'est nous qui avons le plus d'administratifs...

--
Schooner For Ever

69_xtb5lc

barbabapat

22/06/2020 à 14:20

https://www.egora.fr/actus-pro/assurance-maladie-mutuelles/59751-il-n-avait-pas-de-mutuelle-la-famille-d-un-patient

"...............

La famille d'un patient décédé du Covid le 28 avril dernier vient de recevoir une douloureuse facture de 7.000 euros. Cette somme correspond à dix jours de prise en charge dans le service de réanimation à l’hôpital Saint-Louis, à Paris.

Le 3 mai dernier, la famille du patient décédé a reçu la facture des frais d'hospitalisation de l'hôpital Saint-Louis (Xe arrondissement de Paris) pour les dix jours (du 17 au 27 avril) passés par le défunt en réanimation. La note de 7036,80 euros est à régler d'ici au 23 mai, rapporte Le Parisien qui révèle l'infirmation. Ce montant correspond aux habituels 20% de reste à charge, sur un total 35.184 euros. Le défunt n'ayant aucune mutuelle, les frais doivent être réglés par la famille. Impossible pour la veuve, ancienne femme de ménage de 70 ans, et ses 560 euros de retraite. Ni pour le fils, avec un salaire d'à peine 1.800 euros.

"Je n'ai évidemment rien payé, et je ne paierai rien, s'insurge dans Le Parisien le fils du patient. Cela reviendrait à liquider toutes les économies de ma mère, celles de ma sœur et les miennes. Qu'est-ce qu'on pourrait faire ensuite, sans argent ? Mes parents n'ont pas bossé toute leur vie pour rien ! D'autant que j'attends encore une deuxième facture, qui va être deux ou trois fois plus importante…"

"Le montant va être énorme, s'inquiète le chauffeur de bus. Je leur ai demandé pourquoi je n'avais encore rien reçu. Ils attendent simplement les prérogatives de l'État avant de me tout m'envoyer. J'espère que tout sera pris en charge, s'il a attrapé le Covid, c'est à cause de l'État !" ajoute-t-il.

Il a pris contact avec un collectif d'avocats, à l'origine du recours en justice contre l'État, rassemblant déjà plus de 130 personnes malades ou ayants droit de morts du virus. Déposé au tribunal administratif, il vise à caractériser une faute de l'État dans la gestion de la crise. L'objectif serait d'ouvrir la voie à une indemnisation des victimes et de leurs préjudices directs.

D'après le fils, du défunt, son père à contracté le Covid-19 après avoir été voté au premier tour des élections municipales. "S'il est allé voter, c'est parce que le président de la République l'a demandé ! À l'époque, il nous disait même de continuer à vivre comme avant. À cause de leur manque de vigilance, mon père est mort du coronavirus. Et ils nous laisseraient payer les frais en plus ? Que ce soit pour les personnes riches ou pauvres, l'État devrait aider tout le monde !" s'exclame-t-il.

............"

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

22/06/2020 à 15:24

Je sais déjà qui va payer...

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

22/06/2020 à 15:39

Mutuelle hospitalisation = 30 euros par mois
Au lieu de payer des fortunes une mutuelle "santé" qui rembourse le quart d'une couronne par an.
Mais bon pour ça il faut changer la mentalité des gens, même dans nos rangs...

--
https://docudent.fr
Tous les documents du cabinet dentaire
& l'aide à la cotation du Reste à Charge 0
________________________________________

Avatar_small

Gabzou

22/06/2020 à 17:38

Objectivement et cyniquement, ces dettes vont sans aucun doute rentrer dans la succession, libre aux héritiers de l'accepter et de payer ces frais avec l'héritage, ou de le refuser et tant pis pour l'hôpital.

Deuxième point, vu les revenus de sa femme, le défunt avait accès à la CSS si sa retraite était inférieure à 1000€. S'il avait plus, il aurait probablement pu payer une complémentaire. Non recours?

Je ne commente même pas la tentative de rejeter la faute sur l'état, c'est une vaste blague. Idem pour la dernière phrase, l'état aide tout de même à hauteur de 70%.

Autant je suis "choqué" (pas vraiment parce que je sais qu'on parle des US, mais sur le principe) par l'histoire d'amélion et la réaction de wakrap qui nous dit que sa fille était libre de s'assurer. Autant râler parce que l'état ne prends pas 100% en charge m'indigne aussi.

A un moment donné il faut choisir, soit on veut du 100% étatique et on accepte plus d'impôts, soit on laisse un peu de responsabilité individuelle. Tout çà c'est du choix de société, mais râler contre le système (cf le recours contre l'état) juste quand on est perdant c'est tout de même un peu indécent.

Avatar_small

amelion1

26/06/2020 à 21:45

wakrap écrivait:
------

> Oui et tout le monde sait qu'il n'y a pas de procès aux USA et que les hôpitaux
> ne font que foutre dehors des gens pour se prendre des procès au lieu de les
> garder et se faire payer de soins à 20 000$ la journée. Tu nous prends vraiment
> pour des cons. Et si ta fille ne s'est pas s'assurée, c'est son problème.

Oui... les pauvres, les non-assurés, on ne les soigne pas, c'est trop cher. Ou on les soigne, et ils sont ruinés. C'est beau ! Si tu penses que c'est une caricature, faut que tu révises !
Ma fille était assurée (par moi, car elle était étudiante à la fac d'Austin). Donc, l'assurance a payé. Mais les assurances privées, comme partout, sont des rapaces. Avec un contrat qui la couvrait (en théorie!) jusqu'à 1 million (!), et qui assurait aussi son rapatriement en France si besoins, on a menacé d'arrêter le paiement des soins car ils étaient "inutiles". J'ai aussi menacé par un pote avocat et ils ont terminé les soins. Mais la fraternité entre étudiants existe, heureusement ! Il y avait toujours un étudiant pour l'emmener en bagnole jusqu'à l'hosto de San Antonio ou lui apporter ses repas, c'est la "communauté" qui a pris en charge les frais quotidiens de l'infirmière, la direction du logement lui a fait cadeau des loyers pendant 4 mois car elle avait du changer du "studio" et redescendre jusqu'au rez de chaussée car incapable de marcher.
Heureusement, c'est bien, les magouilles masquent les manques flagrants de sécurité sanitaire !
Ici, en France, c'est formellement interdit de sortir un grand brûlé, sans peau, d'un hosto. Le risque est énorme. C'est une faute médicale gravissime, avec des interdictions à la clé, et des sanctions pénales très lourdes pour les toubibs comme pour l'hosto car c'est lui qui est responsable de l'organisation des soins.

Quand je dis que notre système est loin d'être parfait, je le pense, et je l'ai constaté moi-même lors certaines inspections et/ou contrôles dans mon ancien job.Il y a effectivement des loupés, ou des négligences, ou des désorganisations, mais faut pas déconner, on est loin d'être des cancres.
La preuve : l'OMS, et la quasi totalité des économistes de la santé, considèrent que les pays émergeants et mal organisés ou mal équipés doivent mettre en place un système similaire au nôtre, y compris le système social et l'état-providence : moins de précaires, ça fait moins de besoins de santé, malgré les coûts.

Avatar_small

amelion1

26/06/2020 à 22:32

wakrap écrivait:
------
> 35% du personnel est administratif dans les hôpitaux français alors que dans
> tous les pays d'Europe c'est entre 20 et 25%. En plus de leur salaire, parking
> et m2 de bureau faut payer aussi le coût de leurs cerfas et leurs nuisances
> directes.

Je ne sais pas si tu es un spécialiste des statistiques, Mais on démontre que non.
Même un débutant voit un biais de méthodologie ! Dans la science des stats, les biais pullulent, faut tout vérifier.
Quand on ne compte pas la même chose, il est logique de trouver des différences énormes. Si dans un pays, on ne compte que les "administratifs purs", et dans un autre, on intègre aux administratifs les personnels d'entretien, les techniciens, etc, ça fait une sacrée différence ! Même l'OCDE l'a spécifié : la définition du terme "administratif" n'est pas la même dans tous les pays du monde !
Bref, cette donnée est biaisée. On ne tient pas compte des biais, et on est dans la croyance.

Par contre, certaines des données de l'OCDE sur les systèmes de santé (ou systèmes hospitaliers) sont beaucoup plus fiables, mais évidemment tu n'en causes pas.
Exemple : pourcentage du PIB allié au système de santé sur le total des dépenses (état+sécu+mutuelle+privées) et après tu compares avec les prises en charge des patients.
EU : 16,9 ; Suisse : 12,2 ; Allemagne et France : 11,2 ; Suède : 11..... etc

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

26/06/2020 à 23:00

Oui enfin ameli, sans commenter les statistiques, tous les praticiens qui ont travaillé en milieu hospitalier savent qu'il y a une glande phénoménale au niveau des administratifs au détriment du personnel soignant.
Après il y a aussi des gens qui font leur boulot, comme partout, mais c'est un fait indéniable.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

27/06/2020 à 05:35

Faudrait avoir les stat de caillassage de crs par des infirmières par pays...
Ou les stats sur les démissions des conseils d administration des praticiens hospitaliers...
L hôpital public va mourir. Même si ça fait pas plaisir a ameli.

Avatar_small

amelion1

29/06/2020 à 14:22

bill écrivait:
----
> Oui enfin ameli, sans commenter les statistiques, tous les praticiens qui ont
> travaillé en milieu hospitalier savent qu'il y a une glande phénoménale au
> niveau des administratifs au détriment du personnel soignant.
> Après il y a aussi des gens qui font leur boulot, comme partout, mais c'est un
> fait indéniable.

Tu as raison, mais l'homme est toujours naturellement paresseux. C'est de la sociologie : les exemples sont nombreux, et j'en suis un !
Mon travail, pendant des années, était de faire travailler bien les autres. J'ai remarqué mon incontestable qualité en quittant le travail au fauteuil où je travaillais comme une mule, même les dimanches qui étaient réservés aux travaux difficiles !
Non, j'ai vu que j'étais fait pour fonctionner, et pas pour travailler. Et quand on prend un peu d'expérience, on fait fonctionner les autres sans fonctionner soi-même.
C'est la fonction publique, le bonheur.

Rape_p0as4f

rapelapente

29/06/2020 à 14:36

Ou l'enfer ç'est selon comment on voit sa propre vie...

--
Schooner For Ever

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

29/06/2020 à 16:37

Bah, oublie le. Quel vie pathétique que de trouver le bonheur dans la prétention obscène de croire que par une fonction administrative tu fais fonctionner alors que tu ne fais que faire agir selon des cerfa, c'est à dire mal fonctionner.
Et confondre paresse et médiocrité, tout en croyant que ses propres tares sont le genre humain. Nombreux sont ceux qui aiment agir et non avoir une fonction ou un salaire.
Sinon, on connait les stat, il n'y a pas plus de fonctionnaires en France, on a autant de lits d'hôpitaux qu'en Allemagne ou dans les autres pays, autant de personnel médical par lit, autant de scanner par habitant et pas plus d'impôts que les autres. C'est comme si il y avait eu un plan cancer par Chirac il y a fouyaya 20 ans et depuis on moins d'administratifs, plus de médicaux et plus de scanner..;oh wait

Rape_p0as4f

rapelapente

29/06/2020 à 21:49

Aventure hospitalière en direct :
Ma belle mère se fracture le col du fémur vendredi.
On demande aux pompiers de l'emmener dans le meilleur hôpital du secteur.
Hôpital militaire.
lls viennent juste de l'emmener au bloc, pour la ramener dans sa chambre 15 mn plus tard.
Ils n'ont pas le materiel pour l'opèrer...
Depuis vendredi personne n'avait donc vérifié...
Elle était à jeun depuis 24 h. Elle a un repas maintenant.
Quelque-peu surréaliste non?
En plus c'est vrai, c'est un excellent hôpital...
Dans un pays du 1/3 monde... La France...
Elle a 80 balais, et son fémur pété depuis bientôt 4 jours.
Pour combien de temps encore?

--
Schooner For Ever

Aiguille_cyboyt

fatboy

30/06/2020 à 05:30

Belle-mere.... 80 ans.... femur pété....
Sois fort, on est avec toi!

Rape_p0as4f

rapelapente

30/06/2020 à 05:46

En fait c'est une personne adorable et endurante.
Mais là, quand même, c'est un peu dur à avaler....

--
Schooner For Ever