Rechercher une Collaboration ?

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Wadi

22/05/2020 à 13:42

Bonjour,

Je suis étudiant et je considère l'opportunité de souscrire un CESP. En effet, j'ai commencé mes études sur le tard après avoir fait d'autres choses. Du coup, je suis déjà vieux et j'ai pris un gros prêt étudiant. Aussi, prendre un CESP en 5A/6A me permettrait de le diviser par deux. Pour ceux qui ne connaissent pas le CESP, ça consiste à être payé pendant ses études (13k€net/an) si on s'engage à s'installer dans une zone sous-dotée (ou très sous-dotée) immédiatement (oui, c'est idiot mais c'est comme ça) après sa thèse pendant une durée égale à celle durant laquelle on a été payé. En gros, si je souscris à ce contrat, je vais recevoir 27k€ de l'État et je devrais travailler 24 mois en zones sous-dotées (c'est un peu plus complexe que cela mais ça reste une bonne approximation) immédiatement après ma soutenance de thèse.

Je suis conscient de ce à quoi je suis susceptible de m'engager avec le CESP ou plutôt d'à quel point le contrat est flou et pas forcément à mon avantage ... Mais bon, j'ai besoin d'argent et "deux ans de prison", cela me reste acceptable (pour le moment en tout cas haha).

Mes interrogations sont les suivantes :

1/ Est-ce relativement facile de trouver une collaboration correcte (j'en ai lu, ici même, des vertes et des pas mures ...) en zones sous-dotées et très sous-dotées dans le SUD de la France (on va dire que, pour moi, cela commence au sud de La Rochelle au plus haut ... ;)) ou en Martinique/Guadeloupe ?

J'ai déjà cherché un peu mais je trouve qu'il n'y a pas beaucoup d'offres d'un point de vue général (sans même parler de zones sous-dotées) ; sauf à vouloir travailler dans un centre (qui, bien évidemment, ne sont pas en zones sous-dotées ...) ... Du coup, ma réflexion est qu'il n'y a déjà pas beaucoup de dentistes en zones sous-dotées et, donc, trouver une collaboration ne sera pas facile : moins il y a de dentistes, moins il y a de collaborations. Pire, j'ai peur d'être obligé, par manque d'opportunités dans ces zones et pris à la gorge par l'ARS, d'aller dans une collaboration "fumeuse" où cela risque de se passer très mal (je suis de bonne composition et j'essaie toujours de trouver des compromis mais c'est pas demain la veille qu'on me prendra pour un pigeon).

Après, le manque d'offres actuels (en Mai 2020) est peut-être surtout lié au COVID19. Qui a envie de prendre un collaborateur en ce moment ?

2/ Si je ne trouve pas de collab, une autre solution serait de récupérer (plus ou moins gratuitement) un cabinet avec les murs en location (et sans employés bien sûr) en zones sous-dotées ou, mieux, "en gérance" (je ne sais pas si cela se fait) ou à la limite en remplacement auprès d'un confrère malade ou partant à la retraite. Je fais mes deux ans et "je me casse". Si "j'achète" le cabinet, puis-je le fermer à ma convenance si je ne trouve pas de repreneurs ?

Entre parenthèse, dans l'esprit, travailler à la campagne dans une zone plus ou moins sous-dotée ne me dérange pas. Maintenant, obliger les gens a y aller "immédiatement" et, donc, plus ou moins dans l'urgence me semble idiot et les pousse à ce genre de stratagèmes plutôt que de les inciter à rester s'y installer.

Maintenant, est-ce opportun de s'installer, a priori seul, immédiatement après sa thèse ? J'ai peut-être une vision idéaliste de la collaboration mais pour moi, c'est une sorte de "compagnonnage" (ou de clinicat) où on va pouvoir développer ses techniques sous l'oeil bienveillant d'un "tuteur". De là, s'installer immédiatement, c'est perdre ce tutorat (même s'il est évident que je ferais des CES et des DU durant ces deux ans).

Merci d'avance pour vos réponses.

P.S. : Les zones sous-dotées et très sous-dotées sont en orange et rouge sur cette carte : http://cartosante.atlasante.fr/#c=indicator&i=zonage_conv.z_dent&view=map12.

Avatar_small

Prunelles

22/05/2020 à 13:51

Mon avis perso : choisi un coin dans lequel tu te vois vivre et prend contact avec la Mairie. Certaines sont capable de te payer une joli cab tout neuf juste pour maintenir l'offre de soin. Après si tu parts... tu vas passer pour un gros connard...

Avatar_small

Mico

22/05/2020 à 14:21

Ne t'inquiète pas.Du boulot,tu en trouveras dans beaucoup de région sous doté.
Je suis actuellement dans une zone considéré comme sous doté à mon grand étonnement.
Tous les cabinets autour de moi tournent bien.
J'ai reçu un étudiant comme toi qui a 35 ans et est actuellement en 3 eme année.
Ce n'est pas facile de concilier vie étudiante et vie privée mais il ne regrette pas son choix.
Bon courage pour la suite.

Avatar_small

doagui

22/05/2020 à 14:43

En zone réellement sous dotée, souvent les praticiens aimeraient tous avoir un collab mais ont abandonné les recherches par manque de candidat.

Je pense que si tu appelles les cabinets pour proposer ta candidature tu vas avoir des propositions dans tous les sens.

Avatar_small

Wadi

22/05/2020 à 23:43

Merci à tous pour vos réponses.

@Prunelles :
Un exercice en MSP dans un village sympa pourrait me plaire, en effet. Mais je n'ai pas trop envie de m'installer immédiatement et définitivement après mes études. J'ai envie de "voir ce qui se fait avant chez les autres" (ce qui marche, ce qui ne marche pas, pourquoi ça marche, pourquoi ça ne marche pas, etc.) un peu avant de me fixer.

@Mico
Merci ! Je suis un peu plus jeune que lui et je ne regrette pas du tout non plus. Depuis l'âge de 10/12 ans, j'ai toujours eu envie d'être dentiste. Je suis très content d'être enfin en mesure de réaliser ce rêve.

@doagui
En effet, je n'avais pas vu les choses sous cette angle. Il n'y a pas d'annonces parce qu'a priori il n'y a pas de candidats. Du coup, les confrères dans ces zones ne prennent plus la peine de mettre des annonces.

Avatar_small

Prunelles

23/05/2020 à 08:50

Wadi écrivait:
----
> "voir ce qui se fait avant chez les autres" (ce qui marche, ce qui ne marche pas, pourquoi ça marche, pourquoi ça ne marche pas, etc.)

Si tu es a fond dans un domaine... fonce dans un cabinet spécialisé dans ce domaine. Sinon tu peux toujours faire évoluer ta pratique par la suite avec des formations. Peut importe si tu te spécialises en OC, en Endo, en Paro, en Implanto... à la base tu peux commencer sur n’importe quel fauteuil et agrémenté ton cabinet et ta pratique autour de ça.

En prenant exemple sur n’importe qui, tu risques aussi de copier ses erreurs et mauvaises habitudes.

> Depuis l'âge de 10/12 ans, j'ai toujours eu envie d'être dentiste.

Si c’est pas indiscret, c’est super tôt pour avoir cette vocation. Pourquoi ?

Avatar_small

Wadi

24/05/2020 à 22:21

@Prunelles

Tu veux dire qu'on apprend pas forcément grand chose dans une collab lambda ? A priori, je préférerai faire un peu d'omnipratique avant de potentiellement me spécialiser.

J'y avais été pour un BBD ("M'T Dents", si ça vous rappelle des souvenirs) J'avais beaucoup aimé tout son matériel (le fauteuil, la turbine, etc.). Le dentiste bossait avec sa femme (comme assistante), il était sympa, souriant, il avait l'air d'aimer ce qu'il faisait et d'en vivre correctement (tout début des années 2000 ; a priori, la convention s'est bien empirée depuis ... :D). Du coup, ça m'avait beaucoup plu et c'est toujours resté. Comme quoi, il y a des enfants qui aiment le dentiste haha.

Avatar_small

Prunelles

25/05/2020 à 08:04

Si on parle de pratiques cliniques, un cabinet lambda sera (devrait être) « bon » dans tous les domaines. Mais si tu est fan de Paro par exemple, tu risques de te faire chier dans un cabinet lambda... alors que dans un cab de Paro... t’en verras beaucoup plus.

Si on parle d’organisation, de gestion du cabinet, de management, etc... On a pas été formé pour ça. Du coup on apprends sur le tas. Sortie de Fac on est ignorants sur la Compta par exemple... On sort pas d’une école de commerce, où on aurait été formé au droit du travail. Et la tu peux ne pas forcément te sentir à l’aise dans certains domains. C’est la que tu risques de copier les erreurs des autres sans forcément le savoir. Regarde les derniers post sur les collaborations et les Selarl notamment. Tu y verras des vertes et des pas mûres.