RCP et Médicale de France

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

Ilotresor76

14/05/2020 à 17:39

Non seulement les assureurs ont été les grands absents dans cette crise mais maintenant ils veulent nous mettre des bâtons dans les roues à la reprise :consentement éclairé pour le patient avant soins , seuls soins urgents sont couverts et il faut justifier de l’urgence..
Je crois marcher sur la tête .
Pour ma part j’ai fait un courrier pour leur exprimer ma façon de penser puisque pas d’accueil téléphonique car télétravail .J’ai menacé de résilier mon contrat .
Je sais que je m’énerve pour rien , mais j’en ai marre ! On travaille dans des conditions difficiles et peu rentables , tous les jours c’est la course à autre chose :EPI, désinfectants... et maintenant on ne serait même plus assurés correctement..
Apparemment ce n’est pas le cas au niveau de la RCP MASCSF
Vous êtes au courant ? Aussi concernés ?

Avatar_small

dentiste avisé

14/05/2020 à 18:19

A la fin de la crise, il faudrait que les syndicats fassent un audit sur les assurances, qu'ils disent celle qui s'est le mieux comportée et qu'on prennent tous les contrats sur la plus honnête.

Avatar_small

Ilotresor76

14/05/2020 à 18:41

Exactement !!! Parce que là j’avoue que je suis à bout ...

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/05/2020 à 18:49

C est quoi ces histoires de soins non urgent ??
C était uniquement en période de confinement.

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

14/05/2020 à 19:19

hummmm , va savoir ?!
on a pas fini de rire !!

Avatar_small

Ilotresor76

14/05/2020 à 19:23

Hokusai j’espère que tu as raison car il y’a effectivement écrit en confinement mais comme l’article a été actualisé le 11/5 pour la reprise....
D’ailleurs je trouve ça inacceptable que étant client nous n’avons pas été prévenu des modifications à notre contrat ...
Comme pas d’avenant c’est peut-être pas valable ?

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/05/2020 à 19:26

En tout cas j emmerais pas être assureur face a des gars qui ont plus rien a perdre... Ou être le gars qui signe l exclusion d assurance.

Avatar_small

Abraham BOUHSIRA

14/05/2020 à 20:05

Avant même les assurances complémentaires, la CPAM ne nous couvre pas pour une maladie professionnelle : donc en cas d'infection covid, nos soins ne sont pas remboursés. En tant que travailleur indépendants il nous faut payer un complément à nos cotisations urssaf pour le risque de maladie contractée dans le cadre de notre travail.
Les médecins auraient réagi et obtenu des droits en cas de contraction de COVID pendfant leur exercice; Qu'en est-il des dentistes?

Avatar_small

Abraham BOUHSIRA

14/05/2020 à 20:08

En début d'exercice en 1998 la CPAM avait refusé de rembourser le traitement de tri thérapie preventif (environ 1100 euro) que j'avais pris suite à une exposition au sang d'un patient séropositif (qui bien entendu ne m'avait rien signalé avant le soin!)

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/05/2020 à 20:09

Abraham BOUHSIRA écrivait:
----------------
> Avant même les assurances complémentaires, la CPAM ne nous couvre pas pour une
> maladie professionnelle : donc en cas d'infection covid, nos soins ne sont pas
> remboursés.

Mais bien-sûr... T en fumes de la bonne toi. La seule chose qui change c est que c est pas reconnu comme maladie pro... Mais pour ça t as des prévoyances bien plus intéressantes que la sécu.
tu peux choper le covid au supermarché...

Avatar_small

Ormus

14/05/2020 à 20:18

Abraham BOUHSIRA écrivait:
----------------
> En début d'exercice en 1998 la CPAM avait refusé de rembourser le traitement de
> tri thérapie preventif (environ 1100 euro) que j'avais pris suite à une
> exposition au sang d'un patient séropositif (qui bien entendu ne m'avait rien
> signalé avant le soin!)

c'est vrai , il faut pas le déclarer en temps que maladie professionelle, mais en tant que particulier ne rien déclarer du tout ,là c'est pris en charge par ta sécu normale ,
même chose si tu te casses la jambe ou autre chose au cabinet , rien n'est pris en charge , il ne faut rien déclarer du tout et se faire soigner comme tout le monde sans rien dire , sinon c'est tout pour ta pomme .

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/05/2020 à 21:36

Abraham BOUHSIRA écrivait:
----------------
> En début d'exercice en 1998 la CPAM avait refusé de rembourser le traitement de
> tri thérapie preventif (environ 1100 euro) que j'avais pris suite à une
> exposition au sang d'un patient séropositif (qui bien entendu ne m'avait rien
> signalé avant le soin!)

Ok... désolé, autant pour moi.. j'ai lu aussi l'histoire de l inf libérale décédée après 10j de réa (a 4Ke la journée mini)... Donc ok faut souscrire.
Du coup, qui a souscrit ici a l'assurance volontaire individuelle AT/MP ?? (en activité libérale depuis 6 ans... je la découvre grâce au covid... cool...)
Par contre le covid en maladie pro alors qu'on peut le choper partout... je vois pas comment ils peuvent le prouver.

Avatar_small

Ilotresor76

14/05/2020 à 22:08

J’ai souscrit l’assurance volontaire AT /MP au moment de mon conventionnement au tout début de mon exercice ;ça m’avait été proposé à ce moment-là par ma CPAM de rattachement .C’est l’équivalent d’une centaine d’euros par trimestre que tu payes aux URSSAF

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/05/2020 à 22:51

Moi j' en ai aucun souvenir... Du coup j' ai fait ma demande ce soir ;)
Je comprends pas que ce soit "volontaire".

Nano_phv5c5

NANO

14/05/2020 à 23:12

C'est justement mon conseiller la médicale qui il y a fort longtemps m'a conseillé de souscrire cette assurance volontaire......

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

10/06/2020 à 11:17

Je viens de souscrire 99€ par trimestre.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

10/06/2020 à 11:38

BONNET jc écrivait:
---------
> Je viens de souscrire 99€ par trimestre.

Tu t es assuré pour combien ??? Le minimum ??
La médicale et consorts le font pas ??

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

23/09/2020 à 17:25

Remboursement des frais médicaux, à la place de la sécu.

Avatar_small

nadege

24/09/2020 à 12:22

mais les frais médicaux en cas de pépin ou de covid sont payés par la sécu et votre mutuelle si ce n est pas un accident du travail ou une maladie pro
si on paie une mutuelle et une assurance pour ij en cas d arrêt maladie je ne comprends pas trop à quoi sert en plus cette assurance volontaire qui coute tout de mème 700 euro par an si vous êtes au plafond des revenus si j ai bien compris ( 38040 euro )

Avatar_small

PtnbZ

24/09/2020 à 12:29

nadege écrivait:
------
> mais les frais médicaux en cas de pépin ou de covid sont payés par la sécu et
> votre mutuelle si ce n est pas un accident du travail ou une maladie pro
> si on paie une mutuelle et une assurance pour ij en cas d arrêt maladie je ne
> comprends pas trop à quoi sert en plus cette assurance volontaire qui coute tout
> de mème 700 euro par an si vous êtes au plafond des revenus si j ai bien compris
> ( 38040 euro )

Et non. Bienvenue dans le monde merveilleux du libéral. Tu cotises mais tu n'y as pas droit.
Tu n'es pas couvert pour les maladies pro et sur ton déplacement domicile/cabinet.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

24/09/2020 à 12:34

OK

maladie pro c'est quoi ?
exemple , je choppe une grippe, une gastro , un rhume invalidant, une varicelle ( j'ai donné ) ou une affection de type COVID

OU se trouve la limite pro/privé ?

les virus "Pro" ont une salopette ?

non ? donc pour moi la maladie est assurée
mes médicaments sont payés par SS+MUT
et mon arrêt de travail indemnisé généreusement à 14 jours

que font de plus ces 400/700 euros annuels ?