Problématique de la gestion du cabinet « covid 19 »

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

ch'ticot 59

24/04/2020 à 08:47

Bonjour à tous,

Vu les conditions de soins qui risquent de s’appliquer, il va falloir revoir la façon de travailler si rien n’est fait sur le niveau de cotation des soins
Quelles sont vos solutions ?

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

24/04/2020 à 09:15

perso reprise le 11 si on ne me demande pas de faire uniquement des soins urgents et relatifs...
donc réorganisation/ a mes 2 salles de soins et mon bloc, forcément en faisant en sorte que l'activité soit rentable, çà veut dire une dizaine de patients/jour en privilégiant chir et prothèse (forcément...et puis il faut bien que le petit écureuil refasse des provisions...) et ODF (çà aussi çà reste rentable)
1 demi journée/semaine pour les urgences et pour le reste, les trous dans l'agenda pour les soins "classiques"

bref, on a pas fini de se faire pourrir au tel....(surtout nos assistantes....)

Avatar_small

calou03

24/04/2020 à 09:18

A part demander l aumône a la caisse de retraite,a la secu,aux assurances,au fond de solidarité,demander le rsa, s endetter au maximum auprès des banques,mendier dans la rue l exercice ne sera absolument pas rentable avant longtemps.

--
Calou03

Avatar_small

ch'ticot 59

24/04/2020 à 09:23

Merci Pluton,
Je pense regrouper 3 à 4 actes par patient; exit les actes isolés.
Les extractions, même simples seront réorientées vers les stomato .Sous la pression des patients,il va falloir réserver des plages horaires pour la prothèse.
Faire un maximum d’inlay/onlay (diminuer au Max les composites postérieurs)
Je pense qu’il faire une croix sur les aides annoncées qui N’arrivent pas.
Il faut que nos structures puissent survivre économiquement.c’est le meilleur service que l’on puisse rendre à nos patients !!!!

Avatar_small

moritooth

24/04/2020 à 09:35

Attendez le 29 avril avant de faire trop de projet, sans connaitre les protocoles imposés pendant les premières semaines, tant en matière d'hygiène que de limitation (ou pas ) de soins.

Avez-vous intégré la possibilité non négligeable de chopper le Covid en reprenant le taf, et après deux mois à rien faire, de retourner à l'isolement !! parce que honnetement les conditions nécéssaires si on veut se proteger à 100%, ne permettent pas un exercice normal.

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

24/04/2020 à 10:47

Sérieusement, il ne sera pas possible de se protéger à 100%. Et je crois que ce ne sera même pas grave, pour la plupart.
Avec qui il faut négocier, pour la prime de risque?

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

24/04/2020 à 10:49

pluton écrivait:
------
" et ODF (çà aussi çà reste rentable) "
Tu m étonnes , d autant plus que les 6 mois sont réglés d avance :-)
À ce propos , comment va régler la secu ( cmu ou pas )pour les semestres démarrés avant confinement ? :-))), au prorata du temps passé le cab ouvert ? :-)

Nouveau_image_bitmap_fz77zh

Sethef

24/04/2020 à 10:52

Pour protéger les patients (à défaut des soignants), je pense que la solution sera de séparer dans le temps consultations et soins. Matin/AM par exemple.
Les protocoles seront différenciés, et les patients soignés espacés.