Que faire après être diplomé ?

Forum associé : La formation continue

Avatar_small

Dridz

20/04/2020 à 17:33

Bonjour a tous !
Voila dans quelques mois je serai bientôt diplomé, et je ne sais pas du tout quoi faire aprés ! J'ai l'impression de manqué un peu de pratique (en endo, protheses...) Vous me direz c'est normal. Que me conseillez vous de faire ? Directement faire des rempla / travailler ?
Si oui, quels formations me conseillez vous pour me perfectionner en omnipratique tout en exerçant a coté ?
Est il possible de ne pas faire de chirurgie et de se spécialiser uniquemement en réhabilitation / esthétique collage etc.. aujourdhui ?
Ou faut-il nécessairement passer par la case paro/implantologie ?
Voila toutes les questions que je me pose. Je suis un peu perdu.
Merci de vos témoignages et conseils.

Rape_p0as4f

rapelapente

20/04/2020 à 19:50

Tu prends un job à temps partiel dans une mutuelle, histoire de te faire la main.
Tu fais une formation implanto, une vraie.
Que tu fais payer par le centre...
Quand tu es prêt, tu te casses à l'étranger !
:-))

--
Schooner For Ever

Avatar_small

Arsénieux

20/04/2020 à 20:00

Où en libéral....avec les mêmes options

Avatar_small

Dridz

20/04/2020 à 20:06

Merci pour votre réponse ! Pourquoi l'étranger ?
D'autres conseils ?

Images_uqnzgv

Ou tu fais une collab avec un ou une prat' sympa, qui t'apprend la vie.

Rape_p0as4f

rapelapente

20/04/2020 à 20:53

Pourquoi l'étranger ?
Parce-que tu es jeune, tu sembles volontaire et tu as toute ta carrière devant toi.
Quand tu auras bossé un peu tu comprendras que si tu veux t'éclater professionnellement il te faudra laisser derrière toi la fange du système français, avec une convention pitoyable signée par des syndicats minoritaires indignes , des prélèvements sociaux et fiscaux délirants.
Ou alors exercer hors convention, ce qui est possible mais me semble très difficile pour un débutant.

--
Schooner For Ever

Avatar_small

Dridz

20/04/2020 à 22:12

L'implantologie est si incontournable voir indispensable ?
Quid des CES / DU / Formations privés pour commencer ?

Avatar_small

girolata

20/04/2020 à 23:01

Rallonger tes études de 3 mois en faisant une formation dans l'assurance et ouvrir une franchise Santé Clair, Axa, Allianz! Non je déconne...
Quoique...

Avatar_small

Gabzou

20/04/2020 à 23:46

Il y a autant de manière d'exercer et potentiellement de s'éclater que de dentistes. Aucune obligation: tu ne veux pas faire de paro ou d'implanto? N'en fait pas, plein d'autres seront heureux d'en faire pour toi.
Il est possible de tout faire, mais évidemment tu gagneras moins si tu ne fais pas de spécialité à dépassement (paro/implanto/ortho), cela dit tu ne seras pas pauvre non plus, pas d'inquiétude.

Mon conseil c'est de te lancer, en remplacement/collaboration/libéral ou salarié. Il faut surmonter la peur d'être lâché seul, et ensuite çà va beaucoup mieux. La meilleure des formations d'omnipratique, c'est l'expérience, et pour çà il faut travailler. L'idéal étant un cabinet dans lequel tu es un peu soutenu et peux demander de l'aide en cas de besoin.
Ne te lance pas trop vite dans des formations en plus avant de te sentir à l'aise dans ce que tu as déjà appris. Tu sors de 5 ans de formations théorique, mais pas beaucoup de pratique, et très peu d'idée du fonctionnement d'un cabinet je présume. Laisse toi un an d'exercice et ensuite tu verras si des choses t'intéressent.

Rape_p0as4f

rapelapente

20/04/2020 à 23:50

Dridz écrivait:
-----
> L'implantologie est si incontournable voir indispensable ? >

Ben oui.
ou l'endo exclusive en non conventionné, si ça te passionne.
Mais je ne vois pas comment en début de carrière en 2020 tu peux envisager un exercice actuel sans implanto.

PS: Gabzou a raison aussi ...
--
Schooner For Ever

Fear-and-loathing-in-las-vegas_toax7t

Donchico

21/04/2020 à 11:46

Il faut commencer par se faire la main avec une collab ou des remplacements.
Ensuite tu choisiras ce qu'il te plait comme exercice.
Pour la formation implanto, avoir un peu d'expérience en chirurgie classique (dents de sagesses, kystes, extraction merdiques) ça n'est pas du luxe. Ca te permettra d'apprendre à faire des lambeaux, des sutures sans risquer d’échecs implantaires si tes incisions ne sont pas correctes ou si tu a mal managé les tissus mous.
Après le choix entre exercice à la ville ou à la campagne te donnes 2 carrières différentes.
A la ville : tu peux te spécialiser dans des trucs pointus mais avec de la concurrence et des couts de structures important
A la campagne: exercice plus généraliste mais avec un cout de la vie et une qualité de vie familiale autre.
Si tu cherche du boulot tu peux me MP j'ai mon associé qui part en retraite et je cherche du monde pour le remplacer. (Exercice dans une petite ville de 10000 hab dans l'est)

Avatar_small

Dridz

22/04/2020 à 18:56

Merci pour vos réponses, ne vaudrait il pas mieux que je commence (en parallèle d'un travail dans un centre mutualiste) de aire un CES de dentisterie restaurative et d'endodontie ou bien un CES de parodontolgie ou encore de chirurgie/medecien orale ou de protheses pour renforcer mes connaissances. Lequel serait le plus utile dans la pratique de tous les jours pour commencer ? Paro me parait assez important non ?

Pour repondré à Donchico merci pour votre proposition mais pour l'instant ça n'est pas ma priorité :)