Pour ceux qui doutaient à propos de notre considération

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

Gus

22/03/2020 à 15:54

Dernière Minute | 22 mars 2020

Cher Confrère,
Chère Consœur,

Les sujets de polémique sur l’indemnisation de notre profession qui est en première ligne face au CoVid-19 depuis de longues semaines commencent à émerger. L’incertitude dans laquelle la profession est plongée nous force à nous interroger sur les compensations que les chirurgiens-dentistes vont obtenir dans les semaines et mois à venir. Voici un point sur différents sujets polémiques (non exhaustifs) pour lesquels nous vous défendons actuellement pour vous permettre d’être indemnisés à votre juste valeur dans un avenir proche.

Sommaire

Fonds de solidarité & indemnisations suite à vos pertes financières
Indemnisation des praticiens en cas d'infection CoVid-19
Chômage partiel de nos employés : nous ne sommes pas sur la liste !

FONDS DE SOLIDARITÉ & INDEMNISATIONS SUITE À VOS PERTES FINANCIÈRES

Une aide rapide et automatique de 1500€ sur simple déclaration a été octroyée pour les indépendants, les microentreprises, les TPE et les agriculteurs réalisant moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires suite à une fermeture administrative ou à une perte de VA de +70% au mois de mars 2020 par rapport à mars 2019.

Les chirurgiens-dentistes sont exclus aujourd’hui de ce dispositif. Cela fait planer le doute sur les indemnisations en général auxquelles nous devrions avoir le droit suite à la fermeture de nos cabinets. Encore une fois, l’Union Dentaire est mobilisée pour faire entendre la voix de notre profession et nous indigner face à ce qui est une injustice pour une profession aussi exposée. Nous sommes déjà en discussion avec les autorités sur ce sujets et soyez assurés que nous vous défendrons. Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure.

INDEMNISATION DES PRATICIENS DE GARDE EN CAS D'INFECTION

Il commence à se dire que les praticiens qui effectueraient des gardes d’urgence ne seraient pas indemnisés par leur assurance maladie et leur mutuelle dans le cas où ils contracteraient le CoVid-19 durant leur tour de garde. Ce serait une catastrophe pour les chirurgiens-dentistes infectés et cela rebuterait un certain nombre d’entre eux à assurer des gardes.

Certains d’entre vous ont reçu de votre URPS un email au bas duquel figurait la mention suivante : Avertissement : Seules les directives gouvernementales font foi. Vous assumez l’entière responsabilité de vos actes. La responsabilité de l’auteur et de l’URPS ne saurait, sous aucun prétexte, être engagée. Ceux qui nous ont confié leur email ont eu connaissance des consignes élémentaires de sécurité très tôt.

L’Union Dentaire travaille actuellement sur le sujet qui, s’il s’avérait vrai, serait un scandale pour les praticiens qui s’engagent avec dévouement pour soigner les patients dans des conditions désastreuses en raison du manque de matériel de protection adéquat. Il est indispensable que nous obtenions des autorités qu’ils prononcent un arrêté fermant les cabinets dentaires. Ainsi, l’assurance Prévoyance des praticiens exposés pourrait être activée.

CHÔMAGE PARTIEL DE NOS EMPLOYÉS : NOUS NE SOMMES PAS SUR LA LISTE !

Les praticiens ont l’obligation par le Conseil National de l’Ordre (CNO) de fermer leur cabinet dentaire, hormis les jours où ils sont de garde sur leur secteur.

Ils doivent transférer la ligne de téléphone à leur domicile pour assurer les appels téléphoniques de leurs propres patients, pour faire le tri des appels non urgents (une urgence = abcès, hémorragie, douleur), et ainsi éviter que le dentiste régulateur soit submergé d’appels non urgents.

Depuis cette fermeture ordonnée par le CNO, les praticiens employant du personnel ont pris (ou vont prendre : il y a 30 jours rétroactifs) les mesures nécessaires pour effectuer les premières démarches et mettre en chômage partiel leurs assistant(e)s et secrétaires.

Cependant, des praticiens commencent à nous alerter qu’ils reçoivent en retour des refus de prise en charge pour cette mise au chômage partiel, sous prétexte que notre profession ne rentre pas dans la catégorie des ayants-droit.

En effet, actuellement, aucune loi ne nous oblige à fermer notre cabinet, hormis la demande du CNO, et de certaines Agences Régionales de Santé (ARS).

L’Union Dentaire fait donc tout son possible pour que nous soyons traités comme tout « entrepreneur », et demande donc la parution d’un Arrêté ou d’un Décret explicite faisant inclure notre profession dans les bénéficiaires de la mesure de chômage partiel, car nous n’avons actuellement aucunes garanties !

Bien confraternellement,

Philippe DENOYELLE

--
Amicalement,
Gus

Avatar_small

edmond

22/03/2020 à 16:08

"En effet, actuellement, aucune loi ne nous oblige à fermer notre cabinet, hormis la demande du CNO, et de certaines Agences Régionales de Santé (ARS)."
C'est ce que je disai à barbapapat
Il faut un ordre formel des autorités , c'est à dire un décret du ministére de la santé , puisque nous sommes en phase 3 obligeant à la fermeture des cabs
Article R4127-212 du code SP
"Le chirurgien-dentiste ne doit pas abandonner ses patients en cas de danger public, si ce n'est sur ordre formel et donné par écrit des autorités qualifiées"

Tout le reste c'est du pipo .

Don_quichotte_xrbqem

Don Chicot

22/03/2020 à 16:16

Gus écrivait:
---
> Il commence à se dire que les praticiens qui effectueraient des gardes d’urgence
> ne seraient pas indemnisés par leur assurance maladie et leur mutuelle dans le
> cas où ils contracteraient le CoVid-19 durant leur tour de garde.

C'est juste ahurisssant mais bon, si un prat est positif après une garde, je vois pas comment on peut prouver qu'il a été contaminé durant celle-ci.
Si le fait d'avoir effectué une ou plusieurs gardes, d'être positif ensuite (ce qui nous arrivera à presque tous si ce n'est déjà le cas) implique systématiquement une non prise en charge des soins (RO , complémentaire) et la non prise en compte par la prévoyance... il faut surtout pas le dire à ceux qui n'ont pas encore fait de garde, ils vont pas y aller! (et ils auront raison)

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

22/03/2020 à 16:26

c'est pas possible

"dentiste" doit laisser accroire que nous avons 2 trous de balle

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

22/03/2020 à 16:38

Pas de protection, pas de rémunération, pas de prise en charge en cas d'infection : qu'ils aillent se faire voir chez les Grecs…
Restez chez vous, faites de la régulation téléphonique et laissez aller au casse-pipe ceux qui en ont envie.

Avatar_small

croc1765

22/03/2020 à 16:39

Union dentaire, union dentaire ... ce ne serait pas un syndicat qui a signer la dernière convention pour le rac0 non?.

Paix_ygehd4

TA2

22/03/2020 à 16:39

cyber_quenottes écrivait:
---------------
> c'est pas possible
>
> "dentiste" doit laisser accroire que nous avons 2 trous de balle
>
Ca fait fait chier tout çà ;o))

Avatar_small

Attila

22/03/2020 à 17:09

Ils nous prennent pour des sous merdes

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

22/03/2020 à 17:32

Attila écrivait:
------
> Ils nous prennent pour des sous merdes

Non, simplement pour des moutontribuables

Capture_d_e%cc%81cran_2018-05-16_a%cc%80_21.30.54_vxatyz

Daryl

22/03/2020 à 17:48

comment se peut -il que nous soyons si inaudibles, encore une fois, alors que sur le sujet du covid19 nous sommes en première ligne et que nous pouvons aussi devenir vecteurs principaux du virus si nous ne stoppons pas notre activité...

Je pense que sans chômage partiel, certains cabinets vont devoir réouvrir car il en va de leur survie financière..

Avatar_small

Gus

22/03/2020 à 18:09

À Croc, je ne pense pas que ce soit le moment de re sortit le Rac0 ici. Je pense que tous les syndicats de la profession devront faire front commun pour être un minimum audible. Je pense que l'Ordre doit les appuyer, et je pense qu'une fois que cette crise sera passée , il faudra vraiment que les syndicats et le confrères se posent là qu'est d'un deconventionnement massif. L'Etat veut la mort de la médecine libérale, cette crise leur fournit le première pierre pour arriver à leur fin. Certains cabinets vont fermer si cela dure deux ou trois mois. Moi même, je me poserai la question sur mon mode d'exercice.

--
Amicalement,
Gus

Avatar_small

Attila

22/03/2020 à 18:14

> Je pense que sans chômage partiel, certains cabinets vont devoir réouvrir car il
> en va de leur survie financière..
Et oui c'est le but recherché : obligé financièrement les dentistes à aller bosser . Si 50 d'entre nous du CODID19 , ça paraîtra acceptable

Avatar_small

edmond

22/03/2020 à 18:15

Il fallait commencer par le début
Je pense que maintenant l' Ordre doit demander à Veran un décret actant la fermeture administrative de nos cabinets . En lui faisant comprendre que ne pas le faire engagerait sa responsabilité .
Si on ferme volontairement , même à la demande de l'Ordre même si la décision est frappée de bon sens c'est pas une fermeture administrative liée a des circonstances exeptionnelles en matiére de santé publique et du coup ...Be on aura rien .

Avatar_small

tity

22/03/2020 à 18:21

Et si on arretait de payer tous ces guignols : fisc , URSSAF , assureurs ?
Avant qu'il soit trop tard et qu'on ne puisse VRAIMENT plus parce qu'ils nous auront tout pompé

Avatar_small

Jeunedentiste91

22/03/2020 à 18:39

C’est hallucinant ...
On a reçu ce matin un mail qui spécifie que les cabinets dentaires doivent être fermés sous peine de sanction disciplinaire !
Et à la fin ils demandent qu’on se propose comme bénévole pour faire des gardes pour les urgences.
Personne ne va vouloir prendre le risque de faire du bénévolat pour se retrouver dans la merde en cas de contamination.
L’ordre va devoir éclaircir tout ça 🥺

Images_uqnzgv
Avatar_small

Marie charlotte

22/03/2020 à 18:49

Quelqu’un a t’il en charge notre communication, parce que si c’est le cas c’est vraiment un super gros minable !
Je n’entends plus le fort en gueule yobi, il est souffrant ?

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

22/03/2020 à 18:52

ne nous provoque pas Marie Charlotte

Avatar_small

Marie charlotte

22/03/2020 à 18:53

Non parceque conseil de l’ordre, syndicats, brassent bcp de notre tune gagnée à coup d’actes ridiculement payés.
Ils encaissent mais je ne vois rien nous concernant depuis le début de cettte merde.

Avatar_small

croc1765

22/03/2020 à 18:56

Gus écrivait:
---
> À Croc, je ne pense pas que ce soit le moment de re sortit le Rac0 ici. Je pense
> que tous les syndicats de la profession devront faire front commun pour être un
> minimum audible. Je pense que l'Ordre doit les appuyer, et je pense qu'une fois
> que cette crise sera passée , il faudra vraiment que les syndicats et le
> confrères se posent là qu'est d'un deconventionnement massif. L'Etat veut la
> mort de la médecine libérale, cette crise leur fournit le première pierre pour
> arriver à leur fin. Certains cabinets vont fermer si cela dure deux ou trois
> mois. Moi même, je me poserai la question sur mon mode d'exercice
> tout à fait
> --
> Amicalement,
> Gus

Tout à fait d’accOrd sur le fait de ne pas en parler
Mais par pitié ne parle pas de meutre de medecine libérale la même dont vous êtes responsable en signant ce torchon
À partir de maintenant je ne le mettrai plus dur la table mais j’espère juste que vous apprendrez de vos erreurs et que pour une fois tous les syndicats iront dans le même sens

Avatar_small

Marie charlotte

22/03/2020 à 18:57

Je ne provoque personne, j’en ai plein le cul de me faire bannir.
J’ai commandé des légos mais ne suis pas certain d’être servi !

Avatar_small

ADzif

22/03/2020 à 19:22

Et nous AD qui n’entrons pas dans le chômage partiel est ce normal? ( mail reçu aujourd’hui)
Par contre nous n’avons pas le droit d’aller bosser!
Je vais faire demain du télétravail ? Mais quelqu’un peu m’expliquer en quoi ça consiste, parce que même en cherchant bien je ne trouve pas.

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

22/03/2020 à 20:28

ADzif si tu n'es pas au chômage.... tu seras payée.... Toi....

Celui où celle qui sera perdant c'est pas toi c'est ton boss qui jusqu'à preuve du contraire ne peut pas bosser, ne rentre aucun honoraire mais devra payer ses salaries et ses charges à la fin du mois....

--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

22/03/2020 à 20:51

je crois que vous interprétez mal le courrier de l'URPS.
que vous tombiez malade ils s'en battent un peu les baloches. d’ailleurs la sécu payera sans soucis, impossible de prouver que vous avez été contaminé pendant une garde.
Ce qui est dit c'est que, malgré le manque de matos, si un patient déclare avoir été contaminé pendant sa visite ( jurisprudence hépatite C, il suffit de dire que c'est chez le dentiste, pas de le prouver) vous payez toute votre vie pour son insuffisance respiratoire.

J’espère me tromper mais il n'y a pas de garde dans ces conditions pour moi.
Ce sera téléphone et fax à la pharmacie.

Images-1_qtgoxf

ciwil

22/03/2020 à 21:00

tity écrivait:
----
> Et si on arretait de payer tous ces guignols : fisc , URSSAF , assureurs ?
> Avant qu'il soit trop tard et qu'on ne puisse VRAIMENT plus parce qu'ils nous
> auront tout pompé

ben pour moi c'est fait depuis 3j, pas le fisc mais TOUS les prélèvements pros ont été bloqués (dont l'urssaf,carcdsf, prévoyance etc etc)