Si tu veux encore bosser...

Forum associé : COVID-19

Capture_d_e%cc%81cran_2018-05-16_a%cc%80_21.30.54_vxatyz

Daryl

19/03/2020 à 18:28

Reçu de la FSDL et ça a le mérite d'être clair ;-))
Chères adhérentes, Chers adhérents

En cette période difficile, notre rôle à tous est de protéger nos patients, notre personnel, nos proches et nous-même.
C'est par la rigueur de tous que nous parviendrons à lutter.
Le virus covid-19 est particulièrement contagieux et, comme vous le savez, nos cabinets sont des zones particulièrement à risque.

C'est pour cette raison que le Conseil National de l'Ordre nous enjoint à fermer immédiatement et strictement l'ensemble de nos cabinets.

Afin d'éviter des afflux de patients aux urgences hospitalières, chacun doit être présent auprès de ses patients par téléphone ou par mail. La régulation doit être extrêmement sélective (conseils, ordonnances par mail) afin de limiter les risques et la surcharge de travail pour ceux qui iront au front.

Pour les patients nécessitant un acte au fauteuil, une redirection est mise en place par les Conseils départementaux, vous allez recevoir ou avez vous avez reçu les consignes par mail selon l'organisation de votre département.

En AUCUN CAS vous ne devez recevoir ces urgences dans votre cabinet si vous n’êtes pas désignés par votre CDO, les masques FFP2 seuls ne sont pas une protection suffisante et vous risqueriez de participer à la propagation de l'épidémie.
De plus, afin de permettre une gestion efficace des équipements de protection qui sont, comme vous le savez, précieux en ce moment, il est opportun de concentrer nos forces plutôt que de les disperser, chaque masque, chaque équipement de protection individuel doit être utilisé au mieux, d'où ces mesures. Nous devons faire preuve de la plus grande solidarité à ce sujet afin que les confrères qui seront désignés pour recevoir les patients au fauteuil le fasse dans les meilleures conditions.

Nous vous invitons à consulter les recommandations de l'ADF, auxquelles la FSDL a participé, pour le tri des patients et leur accueil lorsqu'il est nécessaire.
Lire

La santé collective doit primer

Nous serons tous impactés financièrement, parfois émotionnellement, comme l'ensemble de la population mais il est de notre responsabilité de penser collectif avant tout.

Pour tous ceux qui seraient, malgré cela, tentés de continuer à travailler normalement ou même de déroger aux consignes du Conseil de l'Ordre, nous ne pouvons que rappeler qu'ils mettent en danger leurs patients, ce qui est pénalement responsable :

Article 223-1 du code pénal
Modifié par la LOI n°2011-525 du 17 mai 2011 - art. 185
Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

Article 221-6 du code pénal (homicide involontaire ici par manquement à une obligation de prudence )

Article 221-6
Modifié par la LOI n°2011-525 du 17 mai 2011 - art. 185
Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l'article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, la mort d'autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

En cas de violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000 euros d'amende.

Bon courage à tous.

Le bureau de la FSDL

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

19/03/2020 à 18:43

Ce n'est pas un ffp2 et une visière qui permettent de travailler. Ni un questionnaire...
Il y aura personne pour dire qu'à l'instant t, ce n'est plus possible. Sauf à faire passer une urgence toute les 4 heures... Temps de survie supposé du Covid-19 à l'air libre.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

19/03/2020 à 18:44

On le dit depuis plusieurs jours, restez chez vous !

Avatar_small

doc.odonto.91

19/03/2020 à 18:51

Il y a une possibilité non négligeable qu'on soit nous-mêmes déjà infectés vu qu'on a certainement soigné des patients qui portaient le virus depuis des semaines sans le savoir... et donc que nos cabinets soient aussi contaminés.

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

19/03/2020 à 18:52

Oui bah que les cdo arrêtent de bricoler.
Je fais une permanence physique à mon cabinet, ça me regarde. Je donne des ordonnances, conseils, rassure...
Mais ça va se passer comment avec le patient que je connais pas, qui a pas dormi depuis trois jours, qui vient de l'autre bout du département à qui on a fait croire que c'était une vraie garde, obligatoire de surcroît...
Ça va lui faire drôle, quand je vais l'adresser à la Salpêtrière.
On ne peut pas actuellement... Pas la peine de faire semblant.
Faut juste un message clair !!!!

Avatar_small

doc35

19/03/2020 à 19:24

Mais même si tu ne veux pas bosser il va bien falloir le faire puisque les réquisitions commencent...

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

19/03/2020 à 19:26

Mise en danger de la vie d'autrui...
Personne ne peut garantir la sécurité du patient et du praticien.
Ce sont des urgences non vitales.

Avatar_small

doc35

19/03/2020 à 19:33

je vais leur dire ça alors: je n'y vais pas, mise en danger de la vie d'autrui. Pas sur que ça passe...

Avatar_small

vernal

19/03/2020 à 20:14

J'ai une patiente que j'ai vu la semaine dernière en réanimation.
Donc je n'y vais pas, sinon j'irai.
Mais je n'ai pas le droit d'être un contaminant...

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

19/03/2020 à 20:20

Dans la video, d'il y a 3 jours, le president du CNO dit qu'il faut assurer les urgences. Comprends pas.

http://www.gifanime.pro/CNO/getfvid_90032648_2520820311501772_5429272569805012992_n.mp4

69_xtb5lc

barbabapat

19/03/2020 à 20:29

adhoc écrivait:
-----
> Dans la video, d'il y a 3 jours, le president du CNO dit qu'il faut assurer les
> urgences. Comprends pas.

https://www.egora.fr/actus-medicales/infectiologie/58492-covid-19-jusqu-a-trois-jours-de-survie-sur-une-surface-inerte

".........

Après une prépublication qui avait fait grand bruit lors de sa mise en ligne le 13 mars sur le serveur medRχiv, des chercheurs du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (Montana, Etats-Unis) ont publié leurs données le 17 mars dans la revue The New England Journal of Medicine. Les scientifiques ont comparé la stabilité en aérosol (c’est-à-dire dans les particules fines en suspension dans l’air) et sur un certain nombre de surfaces inertes (carton, cuivre, plastique et acier inoxydable) de Sars-Cov-2, le virus responsable du Covid-19, et de Sars-Cov-1, responsable de l’épidémie de SRAS en 2002-2003.

Leurs conclusions sont plutôt inquiétantes. En effet, sur les 3 heures de suivi de l’aérosol infecté par Sars-Cov-2, la concentration en virus de l’air a été divisée par 6.3, mais constituait toujours une dose infectante (500 fois la TCID50 définie comme la concentration de virus en solution pour laquelle 50% des cellules cultivées sont infectées). Pour ce qui est des surfaces inertes testées, pour ne plus détecter de traces de Sars-Cov-2 il a fallu attendre 4 heures sur du cuivre, 24 heures sur du carton… et jusqu’à 72 heures pour le plastique et l’acier inoxydable !

..........."

Après, il serait aussi intéressant de comprendre un peu comme avec les champs avec la question des désherbants, les problématiques liées aux compétitions sur les surfaces.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

19/03/2020 à 20:42

En quoi dans un bloc operatoire, la dissémination du virus ne se fera pas? il existe bien les maladies nosocomiales qu'on n'a tres peu dans nos cabinets.
En vrai, c'est la trouillometre a zero, peur de le choper qui fait qu'on va laisser nos patients dans la douleur et les renvoyer dans un "machin" deresponsabilisant! Mais la propagation se fera aussi , e la meme facon.
Un gonze dans son "machin", ok, aura sa charlotte, sa surblouse (????), son masque, mais ne pourra pas faire face a l'ensemble des gestes techniques necessaires. On va passer de 40000 a 400, c'est ca?
Le dentiste est plus protégé qu'avant certes, mais on va laisser des patients avec des douleurs abominables, quelle honte.
Par exemple un quadhelix qui blesse, sans les pinces d'ortho, que va faire un gonze sur une petite de 9 ans? La faire hurler et donc multiplier la contamination.
On est des trouillards, tous ces trucs, c'est la trouille......
Mon CO departemental ne me fera pas aller dans ces blocs ou j'aurai mal au dos, pas question. Il fallait au depart inerdire les dentistes liberaux et les cabinets "de ville".
Et je me marre, que vont faire ces dentistes donneurs de lecon qui ne soignent meme pas les enfants, qui comme par hasard sont en congé le mercredi.
J(ai honte de nous.

69_xtb5lc

barbabapat

19/03/2020 à 20:56

https://www.union-dentaire.com/urgence/

".............

La doctrine veut que les cabinets dentaires restent fermés. Ils n’assurent donc pas de soins mais assument une permanence téléphonique pour leurs patients et réorientent vers le numéro ordinal de régulation qui lui même adressera à un cabinet équipé et qui pourra intervenir sur les urgences réelles.

Cela signifie :

qu’il faut des volontaires (nous sommes des personnels de santé !)
qu’il faut que les cabinets d’astreinte possèdent l’équipement nécessaire
qu’il faut assurer une permanence téléphonique dans son propre cabinet (on est en guerre, pas en vacances)
qu’on ne fait plus de bridges ou de complets …….. afin qu’à l’heure des bilans, on ne poursuive pas les profiteurs !
D’ailleurs, notre RCP ne prendrait pas en charge les litiges liés à un exercice ordinaire et non responsable (civique).

..............."

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

19/03/2020 à 20:59

Et voila ce qu'on a eu, c'est du délire

****Une régulation par des chirurgiens-dentistes sera assurée de 9 h 00 à 13 h 30, 7 jours sur 7, y compris le dimanche. La vacation des chirurgiens-dentistes de permanence sera déterminée par le Conseil Départemental.

1er niveau :

Laissez sur vos répondeurs vos mails et n° de téléphone, afin que vos patients gardent un lien avec vous. Gérer le maximum d’urgence et donner des conseils, en répondant aux patients par mail, ou rappelez les. Si vous ne pouvez pas gérer l’urgence, alors vous passez à la régulation (niveau 2), en donnant le n° des urgences dentaires : 02.51.46.28.83.

2ème niveau :

Le Conseil départemental renverra l’appel sur le chirurgien-dentiste régulateur. Celui-ci évalue la nécessite de solliciter le binôme de permanence et n’envoie que ce qui est réellement urgent et qui nécessite un geste technique. Voir le document joint « Consensus d’experts de l’ADF ».

3ème niveau :

Prise en charge dans le cabinet effecteur de la permanence des soins. Le binôme de permanence sera en communication avec le régulateur, qui l’informera de l’identité du patient et du motif de la consultation.

Le but de ce dispositif est que l’on ait de réelles urgences qui arrivent au niveau 3. Nous comptons sur vous tous.

Une permanence de chirurgiens-dentistes sera mise en place par le Conseil départemental, à laquelle nous vous demandons de participer activement.

Plusieurs cabinets seront de permanence. Les praticiens seront équipés de masques FFP2, ainsi que de sur-blouses jetables et de charlottes (la profession se charge de fournir les cabinets qui seront de permanence).

Le personnel salarié des cabinets dentaires n’a pas vocation à être présent, mais les chirurgiens-dentistes doivent travailler en binôme. Les assistantes dentaires ne doivent pas être présentes au cabinet pour ce dispositif.

Votre participation à cette organisation sanitaire exceptionnelle mise en place par notre profession et avant tout pour nos patientes et patients, est impérative.

Le Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes et l’ensemble des organisations professionnelles****

Des binomes, des regulateurs, on ne sait meme pas ou les soins se feront. Si c'est dans nos cabinets, que chacun assume sa patientele et c'est bon, avec ces charlottes et blouses jetables qu'on n'aura meme pas.
C'est du délire.......

69_xtb5lc

barbabapat

19/03/2020 à 21:10
0060d103-49e3-4de7-8bb2-0285acfff5ce_akaaqd

fistule 69

19/03/2020 à 21:28

2€ la combinaison...
Et tout le reste !
Pour 23 boulettes la consultation où tu risques de tuer tes parents.
La classe, quel beau pays, le système public doit assuré et assumé, c’est son rôle.
😷😬

69_xtb5lc

barbabapat

19/03/2020 à 21:43

Et potentiellement si tu regardes les recommandations, tu as encore des champs jetables à disposer sur les meubles autour pour les protéger des projections.

La montagne de déchet à incinérer qui en plus est du dasri.

Le modèles c'est dexter quand ils tue dans la série.

Enfin, les pano sont enfin autorisées en première intention en examen de dépistage. Ca va faire marrer ceux qui se sont pris des indus.

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

19/03/2020 à 21:57

Ben on verra bien
demain😝

Si jamais l'ordre nous lit.... Y'a pervers qui s'ennuie à mourir à ce qu'il me semble...

--

https://open.spotify.com/user/8iz7teu84dfphmgspeh2979o8/playlist/59Tfpt7zoHfkI27430lfNg?si=MAiYEkb2S6mMV6qNX2aFwg

On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

11951161_410100529197752_6408840868717953896_n_pkfh8e

Samo_

20/03/2020 à 00:47

barbabapat écrivait:
----------

> Le modèles c'est dexter quand ils tue dans la série.

Bien vu ;)

Avatar_small

alibababibi

20/03/2020 à 06:28

adhoc écrivait:
-----
> Et voila ce qu'on a eu, c'est du délire

Voyage au pays de l’absurde ... Ils devraient rajouter un échelon pendant qu’on y est : un 4 eme dentiste qui régulerait le régulateur :) , à qui le patient devrait téléphoner après avoir téléphoné au premier régulateur ... :))))

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

20/03/2020 à 06:39

Qui a déjà fait sa garde ?

Clan_des_siciliens_jxa2lk

vulpi

20/03/2020 à 07:45

alibababibi écrivait:
-----------
> adhoc écrivait:
> -----
> > Et voila ce qu'on a eu, c'est du délire
>
> Voyage au pays de l’absurde ... Ils devraient rajouter un échelon pendant qu’on
> y est : un 4 eme dentiste qui régulerait le régulateur :) , à qui le patient
> devrait téléphoner après avoir téléphoné au premier régulateur ... :))))
Mais il y a un quatrième dentiste dans l'histoire c'est toi.
Tu dois être joignable 7/7 et voir si le patient doit être orienté vers le régulateur qui voit si...🙃🙃