Juste une idée ..

Forum associé : COVID-19

Avatar_small

pshkfr

19/03/2020 à 13:33

pourquoi l'Ordre ne demanderais pas ( plutôt que de bugger sur les FFP2 ) d'imposer un test COVID en pré-requis aux traitements des urgences dentaires
Ça économiserais des masques et rassurerais tout le monde

Si l'idée ne vous semble pas complètement stupide , faites remonter ...

Confraternellement

69_xtb5lc

barbabapat

19/03/2020 à 13:52

Ils ne les font plus à l'hôpital et pour l'instant ça doit être des tests avec pcr qui par l'application nécessitent du temps.

Par contre oui, si un test antigénique même moins spécifique pouvait être réalisé en cabinet, il permettrait de pouvoir justifier de la réalisation de soins avec un faible risque de contaminations croisées et sans transformer le cabinet en scène de Dexter.

Rape_p0as4f

rapelapente

19/03/2020 à 14:06

Ils ne testent même pas les malades...
Exemple par un membre de ma famille qui a tous les symptômes. Traitement préconisé à l'hopital: paracetamol et confinement à domi(Évidemment).
On l'a mis sous Plaquenine et Zithromax.
Dans le doute c'est mieux que rien

--
Schooner For Ever

Avatar_small

pshkfr

19/03/2020 à 14:10

concernant le patient nécessitant une prise en charge ACTIVE de son urgence scénario pourrait être :

- prise de contactera le patient avec l'organe régulateur que l'ordre semble vouloir mettre en place

- désignation par le service de régulation du cabinet qui va gérer l'urgence sur rendez-vous

-contact au cabinet pour ecouvillonage + délivrance de l'ordonnance de test +recommandation d'isolement strict jusqu'au résultats

-J+1 : négatifs soins
positifs sans signes : médecin traitant

Avatar_small

pshkfr

19/03/2020 à 14:13

oui , c'est le protocole de RAOULT

Avatar_small

moritooth

19/03/2020 à 14:50

Il a établi ce protocole pour les cabinets dentaires ?

Avatar_small

pshkfr

19/03/2020 à 15:11

.be

Avatar_small

holeinone

19/03/2020 à 17:53

pshkfr écrivait:
------
>
>
> pourquoi l'Ordre ne demanderais pas ( plutôt que de bugger sur les FFP2 )
> d'imposer un test COVID en pré-requis aux traitements des urgences dentaires

Le problème est qu'il n'y a plus (pas assez donc réservé) de test .....
Donc impossible !

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

19/03/2020 à 18:01

Vu des médecins qui disent que 2 tests par écouvillonnage nasal ressortent négatifs alors que le scanner pulmonaire montre une atteinte déjà importante
Analyse du crachat montre ensuite la positivité...
Pas si simple.

--
https://docudent.fr
Tous les documents du cabinet dentaire
& l'aide à la cotation du Reste à Charge 0
________________________________________

Avatar_small

zoulman

19/03/2020 à 18:27

barbabapat écrivait:
----------
> Ils ne les font plus à l'hôpital et pour l'instant ça doit être des tests avec
> pcr qui par l'application nécessitent du temps.
>
> Par contre oui, si un test antigénique même moins spécifique pouvait être
> réalisé en cabinet, il permettrait de pouvoir justifier de la réalisation de
> soins avec un faible risque de contaminations croisées et sans transformer le
> cabinet en scène de Dexter.

Un test antigènique va te dire si le patient a vu le virus. Ça servira pas à mesurer le risque car déjà on sait pas combien de temps après exposition les anticorps sont détectables ( risque de faux négatif donc) et si un patient est positif qui te dit qu’il a pas déjà éliminé le virus et que tu peux le soigner. ( faux positif) ?
Juste ma reflexion.