Facture Implants pour mutuelle

Avatar_small

Denteo33

09/03/2020 à 06:02

Tiens petite question concrète : comment faites vous pour établir vos « relevés d’honoraires » des implants que vous posez?

J’ai pris l’habitude d’établir une 1ere facture partielle intermédiaire, juste après la pose des implants et une facture complète après leur osteointegration, et la pose de la prothèse.

Et vous?

2_n2dlt7

2+2®

09/03/2020 à 10:20

Le jour de la pose, le patient regle son implant et facture.
Le jour de la pose de la couronne il règle le solde et facture.

Avatar_small

Gabzou

09/03/2020 à 10:53

erreur

Avatar_small

Gabzou

09/03/2020 à 10:55

2+2® écrivait:
----
> Le jour de la pose, le patient regle son implant et facture.
> Le jour de la pose de la couronne il règle le solde et facture.

Ça me parait une évidence.
Autrement si çà s'ostéointègre mal tu ne fais pas régler le reste?
Pour faire une analogie tirée par les cheveux, est-ce que tu attends aussi 6 mois la cicatrisation d'une lésion après un retraitement pour le facturer? Tu attends quelques années après un compo antérieur pour être sur qu'il tienne?
Tu fais tout régler jour de la pose, avec facilités de paiement échelonné si tu veux selon le patient, mais en tout cas tout régler.

Et en cas de soucis tu gères le problème comme tu l'entends. S'il y a faute çà sera pour ta RCP, sinon c'est aléa thérapeutique. A ce moment là c'est plus flou, selon les praticiens et les raisons de l'échec tu peux envisager de refaire à tes frais, ne facturer que le matériel ou bien tout refacturer.
En général le patient s'attend à une certaine garantie (bien qu'elle ne soit absolument pas due) et il est de bon ton de prendre en charge les échecs d'intégration. Évidemment il faut avoir expliqué tout çà au patient dès le début.
Par contre je ne vois pas ce que vient faire la mutuelle là dedans et quel impact elle est censée avoir sur ta méthode de facturation.