Retour en France?

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

paular

14/02/2020 à 11:44

Poulette c'est pas pareil , elle est en brune out. C'est différent de ton ancien titulaire

Avatar_small

doagui

14/02/2020 à 11:48

En fait je voulais surtout voir un maximum de choses différentes avant de m'installer, pour ne pas regretter et savoir ce que je voulais ou non.

69_xtb5lc

barbabapat

14/02/2020 à 15:50

https://www.egora.fr/actus-pro/temoignage/56441-celibat-subi-ou-choisi-petites-confidences-de-medecins-sur-leurs-amours?nopaging=1

"............

Pourtant, initialement, j'avais toujours comme règle de ne pas me poser avec quelqu'un qui évoluait dans le monde médical, à la limite paramédical. Sauf que les personnes qui gravitent en dehors du milieu médical ne comprennent pas souvent certains aspects de notre vie. On a souvent besoin, nous médecins, de décompresser sous forme d'humour, second voire troisième degrés. Et certaines choses peuvent être mal prises. Les personnes nous voient parfois comme des êtres insensibles, alors qu'en fait on a tendance à se blinder face à certaines situations. Ça peut passer pour de la froideur, alors que c'est une forme de distance. C'est mal vécu par certaines personnes qui prennent les médecins pour des monstres.
Quand je regarde mon parcours, je me dis "quand même ce qu'on vit c'est relativement inhumain parce qu'on vit au contact de la maladie, de la mort. On doit endurer ça tout au long de notre cursus et de notre vie". Il y a quelques semaines, j'ai reçu une patiente dont l'enfant est décédé d'une mort subite du nourrisson. Il faut savoir gérer ça et la rassurer sans se...

laisser submerger par l'émotion. A force de donner, donner, donner, de leur personne, les médecins peuvent avoir un comportement excessif, très egocentrique, dans le privé parce qu'ils ont un manque. Il y a un besoin phénoménal de recevoir et ça peut perturber l'équilibre du couple. Moi dans toutes mes relations, j'ai souvent beaucoup donné. C'est dans ma nature. Mais je n'ai pas forcément reçu… Je pense que ce serait plus simple si je trouvais quelqu'un qui soit médecin généraliste finalement.

Même si je me dis toujours qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné, j'aurais bien aimé trouver quelqu'un pour partager quelque chose. Le fait que je travaille énormément (entre 50 et 65 heures par semaine NDLR), ça a été pour 50 à 60% la cause de ruptures dans les relations prolongées que j'ai pu avoir… J'ai été en couple avec une femme avec laquelle on avait le projet de se marier. Le problème, c'est que mon activité a un peu augmenté et les reproches ont fusé tous les soirs parce que je rentrais un peu tard. Ça a mis progressivement de la distance entre nous… Elle était secrétaire médicale mais je crois qu'elle ne comprenait pas si bien le milieu finalement.

Le gros problème aujourd'hui, c'est de trouver des gens ouverts. La société a évolué. Parfois quand on va vers les autres, ils sont en mode défense dès le départ, ils sont fermés. C'est assez surprenant. Alors je compte sur le hasard ou sur les amis d'amis. Mais pour le moment ça n'a pas été très concluant."

............."

Avatar_small

Poulette31

14/02/2020 à 16:47

Ben moi, je n'irais pas avec un médecin, passer en revue tous les soirs mm es amygdales, palpation, tension, mes hémorroïdes, je préfèrerais encore un bon véto de campagne ! Allez Poulette, rentre à l'écurie 💞

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

15/02/2020 à 12:55

Je pense que tu devrais retourner au Quebec. Tarifs RAMQ. Multiplier par 0,7 pour avoir le résultat en euros. N'écoutes pas les idiots utiles comme Casa coupes tes liens avec la France tant qu'il est encore temps, fais ta vie ailleurs, on en est qu'au début du naufrage.
http://www.ramq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/professionnels/manuels/syra/dentistes/Manuel-dentistes.html#96994
--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d_e%cc%81cran_2020-02-15_10.42.28_s4rialTarif_endo_ramq_2020-02-14_17.58.24_jbx4uh
South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

15/02/2020 à 16:56

chicot29 écrivait:
--------
> Je pense que tu devrais retourner au Quebec. Tarifs RAMQ. Multiplier par 0,7
> pour avoir le résultat en euros.

Je ne pense pas qu'une vie heureuse soit directement corrélée au prix du traitement canalaire.....
Si je comprends et partage tes frustrations concernant le niveau des tarifs de la CCAM je pense que la problématique posée par notre confrère est bien plus complexe...
Pour avoir vécu en Suisse avec des tarifs de soins élevés, je suis bien plus heureux et épanoui en France que je ne l'étais là-bas....

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

15/02/2020 à 17:01

C est pas vraiment comme ca qu il faut raisonner... Tu préfères voir l avenir de tes enfants en Suisse ou en France ??

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

15/02/2020 à 17:08

Hokusai écrivait:
-------
> C est pas vraiment comme ca qu il faut raisonner... Tu préfères voir l avenir de
> tes enfants en Suisse ou en France ??

On voit bien que tu n'as pas vécu en Suisse toi....lol

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

15/02/2020 à 17:21

CRAIG écrivait:
-----
> Hokusai écrivait:
> -------
> > C est pas vraiment comme ca qu il faut raisonner... Tu préfères voir l avenir
> de
> > tes enfants en Suisse ou en France ??
>
> On voit bien que tu n'as pas vécu en Suisse toi....lol

Et si lol :)))))))
Près de la chaux de fond.

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

15/02/2020 à 17:22

Non mais là bas ce sont les ouvriers suisses c'est pas la "vraie" Suisse....lol

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

15/02/2020 à 17:24

CRAIG écrivait:
-----
> Non mais là bas ce sont les ouvriers suisses c'est pas la "vraie" Suisse....lol

C est vrai. Mais tu reproches quoi aux suisses ??
Perso j aime beaucoup la Suisse, mais la Suisse rurale.
J aime beaucoup leur mentalité. Je pense qu on devrait s en inspirer.
C est un peuple très intéressant.

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

15/02/2020 à 17:31

Ah la Suisse rurale j'en ai bouffé pendant quelques années et l'expérience m'a permis de retrouver avec bonheur mon identité urbaine ET française!...lol
Jamais croisé autant de mentalités étroites, racistes et imbues d'elles même! Heureusement qu'il y avait d'autres nationalités pour sociabiliser un peu quand même!....
Et pourtant je ne suis me suis pas comporté en français de base et heureusement pour moi!....

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

15/02/2020 à 17:36

Pour la xénophobie plutôt que racisme, je te rejoins.
Une autre chose concernant la "qualité" des soins dentaires suisse, c'est que j' ai pas vu que de la top qualitat.

Images_uqnzgv

Hokusai écrivait:
-------

> Mais tu reproches quoi aux suisses ??

Ben d'être suisses justement.

South_park_-_craig_te7bfk

CRAIG

15/02/2020 à 17:43

Hokusai écrivait:
-------
> Une autre chose concernant la "qualité" des soins dentaires suisse, c'est que j'
> ai pas vu que de la top qualitat.

Avant l'ouverture des bilatérales les dentistes suisses étaient assis sur une mine d'or donc les anciens n'avaient pas vraiment besoin de remettre en question leurs techniques et cela d'autant plus que l'aspect conservateur des mentalités s'adaptait bien à cette situation.
Désormais avec la multiplications des cliniques dentaires privées la situation est bien différente et le niveau d'exigence de qualité me semble bien plus élevé qu'en France. J'avais visité des cabinets de praticiens qui cherchaient à vendre il y a déjà 15 ans et j'avais été impressionné par l'aspect old school du matériel. Cela a bien changé aujourd'hui il me semble sauf exception.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

15/02/2020 à 17:46

On est d accord. Moi le truc qui m a le plus marqué c est la persistance de la radio argentique.
Et la qualité des soins pas vraiment en rapport avec les honoraires demandés.

3231500709_2_2_94jcbpqu_h1bmap

T4xus

16/02/2020 à 16:43

Chicot29
« Je pense que tu devrais retourner au Quebec. Tarifs RAMQ. Multiplier par 0,7 pour avoir le résultat en euros. N'écoutes pas les idiots utiles comme Casa coupes tes liens avec la France tant qu'il est encore temps, fais ta vie ailleurs, on en est qu'au début du naufrage. »

Les revenus et le confort au travail c’est une chose mais ça ne fait pas tout, loin de là. Sinon le choix serait simple, or tu as bien compris que ce qui est difficile, c’est de concilier l’aspect professionnel avec l’aspect personnel. Mais je pense effectivement qu’entre la Suisse (vie sociale au niveau du zéro absolu), la France (confort de travail moindre et ce sera sans doute de pire en pire avec le blocage des honoraires et l’inflation) et le Québec, c’est ce dernier qui permet le meilleur compromis.
Pour ce qui est de couper les liens avec la France, quand je suis parti il y a 4 ans je faisais un rejet global de ce pays à cause des conditions de travail de notre métier et sans doute parce que je lisais trop Eugenol xD mais une fois au Québec je me suis surpris à voir mon pays avec un nouveau regard : la France a des qualités indéniables et j’ai pris conscience de tous ses points positifs, qui ne m’ont paru évidents qu’une fois que j’étais loin. Du coup, je n’ai pas du tout envie de couper les liens avec la France, c’est mon pays et malgré tous ses défauts je l’aime. Si le métier de dentiste n’y était pas aussi compliqué, je ne serais probablement jamais parti.
Pour ce qui est de ta vision alarmiste en l’avenir du pays - tu parles de naufrage – ça fait longtemps qu’on entends crier au loup mais concrêtement la France est un pays dans lequel on vit encore très bien, même si nous ne sommes plus la superpuissance économique, culturelle et militaire que nous avons été jusqu’à encore quelques décennies. Le déclin est là c’est une évidence mais peut-on pour autant parler de naufrage ?

Hokusai
« C est pas vraiment comme ca qu il faut raisonner... Tu préfères voir l avenir de tes enfants en Suisse ou en France ?? »

Sans la moindre hésitation en France ou au Canada, je ne pourrais jamais me résoudre à ce que mes enfants (le jour en j’en aurais) soient comme les suisses.

« C est vrai. Mais tu reproches quoi aux suisses ??
Perso j aime beaucoup la Suisse, mais la Suisse rurale.
J aime beaucoup leur mentalité. Je pense qu on devrait s en inspirer.
C est un peuple très intéressant. »
Ce que je repproche aux suisses
- déjà ce sont des gens froids et handicapés quand il s’agit d’interaction sociale, il suffit de tenter de lancer une conversation dans un bar ou dans la rue pour s’en rendre compte. La plupart des gens vont se sentir agressés quand tu leur adresses la parole. Il n’y a aucune spontanéité ni aucune envie de s’ouvrir aux autres, d’autant plus si ces autres sont des étrangers.
- mentalité extrêmement fermée, aucune ouverture d’esprit, aucune remise en question, beaucoup de personnes très imbues d’elles-mêmes.
- psychorigidité maladive et peur absolue d’enfreindre les règles avec les dénonciations qui vont avec et les conséquences désastreuses en terme d’ambiance qui en découlent.
Un petit exemple : l’un des 3 cabinets dans lequel je travaille se situe dans un petit village proche de Lausanne. La cabinet occupe une partie du rez-de chaussé d’un immeuble d’habitations avec un parking où les différentes places se partagent entre les habitants, les différentes entreprises et les visiteurs. Les places pour le cabinet sont souvent insuffisantes et on se retrouve alors à se garer sur les places visiteurs (qui sont tout le temps vides). Un mec qui devait se faire chier - car à la retraite depuis 3 mois - n’a rien trouvé de mieux que de dénoncer à la régie toutes les voitures garées sur les places visiteurs ou en dehors des espaces dédiés car il ne supportait pas que des patients y stationnent, la régie dénonçant elle-même à la police. Résultat des courses, en l’espace de 3 mois, plusieurs patients se sont pris des amendes, tout comme les dentistes, les hygiénistes, assistantes, les salariés des autres entreprises et même des visiteurs d’habitants de l’immeuble. Je me suis moi-même pris une amende pour avoir stationnée ma moto en dehors des places dédiées, sachant qu’il n’y en a aucune pour les 2 roues. Je vous parle d’amende de 180 francs suisses. Le mec a dû faire au moins 30 dénonciations et se prend bien entendu - comme c’est le cas en Suisse - un petit pourcentage sur chaque amende. L’ambiance qui en a résulté a juste été horrible, entre les patients qui se plaignaient, les convocations à la police et les prises de bec sur le parking entre ce mec et des habitants excédés. Finalement, devant la lever de boucliers, la police a été obligé de reconnaitre le caractère abusif des dénonciations et a annulé la plupart d’entre-elles. Mais le stress engendré, le temps perdu et l’ambiance de merde qui en résultent sont en revanche bien là. Cette anecdote n’est pas un cas isolé, c’est extrêment fréquent en Suisse.
- faible niveau au travail, manque de professionnalisme. Le niveau des assistantes dentaires est en règle général très faible. Je répète 100 fois les mêmes choses et rien ne change. Je ne vous parle pas de celles qui ne mettent pas de patients le vendredi soir et même déplacent certains RDV pour partir en week-end plus tôt. J’ai eu plusieurs histoires d’assistantes qui envoyaient systématiquement les urgences de fin de journée dans des cliniques pour pouvoir partir plus tôt. Les salaires sont certes élevés mais le niveau au travail est juste catastrophique. J’ai constaté ça dans tous les corps de métier que j’ai pu cotoyer.
- l’argent est la valeur principale et il régit le niveau social. Il en résulte énormément de jalousies et de complexes dans la société.
- racisme anti-tout, c’est simple, un jour je parlais avec un pote et lui demandais pourquoi les suisses n’aimaient pas les français, il m’a répondu « ce n’est pas les français, ils n’aiment personne », en gros ce mec a bossé en Autriche et m’a expliqué que les suisses proches de la frontière autrichienne ne pouvaient pas blairer les autrichiens, c’est la la même chose envers les allemands et les italiens. La suisse c’est 26 cantons et ils n’arrivent déjà pas à se pifrer entre-eux, comment voulez-vous que des esprits aussi fermés aient la capacité d’apprécier ce qui se trouve à l’extérieur de leurs frontières ?
Un vieux m’a expliqué que le racisme suisse était dû à un double complexe. Beaucoup d’entre-eux se sentent supérieurs économiquement parlant (ce qui est une réalité, le salaire median dans le canton de Vaud est de 72K, une assistante dentaire gagne 50K en début de carrière), parallèlement à ça, ils souffrent d’un réel complexe d’infériorité (principalement cuulturel) par rapport aux grandes nations limitropes, Allemagne et France notamment. Il faut bien comprendre que la Suisse c’est qu’un erzatz de pays, c’est 26 cantons avec une mentalité paysanne bien ancrée mais pas le côté paysan sympa, le côté fermé, suspicieux et intolérant.
Une petite anecdote : ça faisait quelques mois que j’étais en Suisse et j’avais encore des illusions sur ce pays. C’était pendant la coupe du Monde de football. On était dans un bar mes 2 potes (français) et moi pour voir le match. A la fin du match, mes 2 potes sortent pendant que je vais pisser ; je les rejoins 2 min plus tard. Je le trouve en conversation houleuse avec 2 filles, je ne sais pas ce qui se dit mais je sens une tension. Je m’approche histoire de voir ce qui se passe et avant même que j’ai eu le temps de dire un mot, l’une des filles se tourne vers moi et me lance sur un ton agressif :
- Tu es français toi aussi ?!
- Oui pourquoi ?
- Qu’est-ce que tu fais ici ?
- Comment ça ici ? En Suisse ou dans le bar ?
- En Suisse !! Tu peux pas rester chez toi non ? M’expliquant ensuite qu’on venait piquer le travail des suisses.
Dans un pays avec un taux de chomage à 2.5% je ne savais pas si je devais en rire ou en pleurer.
Bref, le lendemain on a eu un échange un peu similaire avec à nouveau 2 gonzesses qui ont passé 10 min à égrener toutes les raisons expliquant pourquoi les français n’étaient pas appréciés ici.
Je vous passe tous les patients qui ne veulent pas être soignés par moi parce que je suis français et qui le disent à la secrétaire sans trembler des genou.
Et je vous parle ici d’une ville importante avec une forte proportion d’expatriés… Je vous parle pas des campagnes…

Craig
« Ah la Suisse rurale j'en ai bouffé pendant quelques années et l'expérience m'a permis de retrouver avec bonheur mon identité urbaine ET française!...lol
Jamais croisé autant de mentalités étroites, racistes et imbues d'elles même! Heureusement qu'il y avait d'autres nationalités pour sociabiliser un peu quand même!....
Et pourtant je ne suis me suis pas comporté en français de base et heureusement pour moi!.... »

Exactement

Hokusai
« Une autre chose concernant la "qualité" des soins dentaires suisse, c'est que j' ai pas vu que de la top qualitat. »

Oui, les tarifs élevés tout le monde les prend, mais la qualité n’est pas toujours présente, loin de là. Je ne compte plus les endo dégueulassent, pas à l’apex, perfo, canaux oubliés, pourtant à 800 balles.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

16/02/2020 à 18:18

Puisque la discussion dėvie sur les Suisses, il me semble que ces derniers ne donnent pas de leçon au monde entier, ils me semblent parfaitement discrets, en tout cas au regard de leur réussite, ils ont plus plus que doublé leur niveau de vie par rapport au français en 40 ans, et leur hommes politique sont dune discrétion absolue comparés aux nôtres, insupportables de suffisance et de pédanterie au niveau internationnal.
Pour le reste tu as raison la France ne s'écroule pas, cest une descente progressive mais suffisante pour que la génération suivante vive moins bien que précédente, hors progrès technologiques accessibles à tous.

Dog_wwyerg

TTDAM

16/02/2020 à 18:32

Topic très intéressant (merci du sujet).
Personnellement j'ai privilégié au début, ma vie privée et j'ai eu la chance de rencontrer la bonne personne.

Mes envies d'expatriation ont été compensées par mes formations :Belgique-Espagne-Portugal-Canada-USA-Allemagne....... J'ai vu énormément de cabinets et parlé de leur vie professionnelle avec différentes personnes & personnalités.
Tout cela m'a montré qu'en France, on peut avoir un bon équilibre entre qualité de vie pro et revenus.
Du coup, j'ai très peu respecté les règles et modes habituelles françaises.
Mon exercice s'est calqué sur les expériences étrangères que j'avais vécu.
C'est très rigolo qu'on me dise "en France ça n'est pas possible" et de le mettre en acte.
Tout dépend de la volonté, du désir de travailler, d'une remise en question régulière, et d'adapter sa pratique à l'environnement socio-économique.
Et l'argent suit. Si ça n'a jamais été mon moteur premier, on m'a dit très finement, que l'argent est le degré de confiance que les gens t'accordent.
Comme je dépense beaucoup moins que je gagne, je thésaurise dans ma SELARL à 30% d'IS.
La bonne personne du début est toujours avec moi. J'adore toujours mon métier et c'est ce qui compte pour moi.

--
TTDAM

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

16/02/2020 à 18:32

Pour l histoire du respect de la règle des suisses. Je suis 100% pour.
Y a 5 places de parking a mon cab, et je suis toujours à l heure... Parfois j ai des patients qui vont se garer a la place de l église parce que le parking est squatté.
Y a un bulgare qui m a traité de raciste parce que je lui ai demandé de déplacer son véhicule...

Le respect de la règle, c est quand même le béaba. Et y a un truc a corréler entre la chienlit du stationnement et des soins d entrée de gamme. La rigueur n est pas a géométrie variable.

La courtoisie au volant... Aussi.
Faut pas déconner... Depuis les 80kmh je me fais doubler a l entrée des virages.
En Suisse c est plus cool la route.

La qualité de vie c est vraiment pas les revenus.

3231500709_2_2_94jcbpqu_h1bmap

T4xus

16/02/2020 à 18:58

Wakrap
Le pays est prospère et les suisses discrets, ce n'est pas la question. Je parle de leur côté intolérant, complexé et fermé pour tenter d'expliquer pourquoi ce n'est pas agréable de vivre dans ce pays. Contrairement à la France où je trouve que les gens sont plutôt agréables mais les élites totalement déconnectées de la réalité, la Suisse est un pays qui tourne rond, grace à un système et des dirigeants intelligents mais avec des habitants aux valeurs douteuses.
En ce qui concerne les français - bien que je l'ai souvent entendu dire - je ne trouve pas que leur comportement soit déplacé. La majorité des français que je connais au Canada et en Suisse sont sympatiques et ne font pas la moindre vague

TTDAM
merci de ton retour, ça fait du bien de savoir que malgré tous les obstacles on peut encore espérer avoir un travail sympa en France même si c'est au prix d'une remise en question/adaptation permanente

Hokusai
Pour l'histoire des places, on a pas le choix, les premières places disponibles sont à presque 1Km. La police a retenu le caractère abusif des dénonciations et a levé la majorité des amendes.
Je ne remets pas en question le fait qu'il y ait des règles ni le fait de les respecter, mais les comportements déviants qui les utilisent pour laisser libre court à une psychorididité maladive.
En ce qui concerne le comportement routier par contre c'est vrai que c'est vraiment agréable et secure

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

16/02/2020 à 19:13

Quant aux donzelles, elle nous ont fait la casa locale , elles ont dit que tu prenais leur emploi en parlant de leur emploi avec le salaire qui va avec, les travailleurs étranger exerçant une pression à la baisse sur les salaires, cest une évidence, même si elles ont tort au fond car cest profitable tous in fine.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

16/02/2020 à 21:15

Je suis perturbé par ces"valeurs douteuses". Quelles soient difficiles à vivre et contraignantes, sans aucun doute, mais douteuses??? je vois pas, chercher à rester loin dun peuple qui a fait le premier génocide démocratique avec la Vendée, qui les as envahis sous Napoleon pour les vassaliser et leur imposer un Etat central, qui a annexé par force et fraude la savoie, me semble parfaitement naturel.

Avatar_small

PtnbZ

16/02/2020 à 21:46

Assez dingue de se dire qu’en france on est passé d’une monarchie millénaire à « ça ». Et les gens sont heureux avec la république. Les suisses sont la seule démocratie au monde et un peuple redoutablement intelligent.

3231500709_2_2_94jcbpqu_h1bmap

T4xus

16/02/2020 à 22:38

Wakrap, je me suis mal exprimé, "valeurs douteuses" n'est pas ce que je voulais dire. Je voulais mettre en évidence que la vie en Suisse c'est très loin du paradis qu'on imagine essentiellement parce que les gens ont un système de valeur différent et que je partage absolument pas. La majorité des expat' ici ont ce sentiment.

PtnbZ
Ce n'est pas incompatible avec le fait que le système suisse soit effectivement bien pensé, efficace et démocratique. Je parlais des gens.