Le CDO met en garde contre des plaintes de l’ASSO

Forum associé : Orthopédie dento-faciale

Avatar_small

Esclagnon

11/02/2020 à 22:38

Bonjour,
J’ai entendu parler d’un courrier du conseil départemental qui évoquait des plaintes de l’ASSO à l’encontre de confrères ortho exclusifs non spécialistes mais je n’arrive pas à savoir d’où ça vient. Ça vous parle ?
Globalement chez vous entre spe et non spe ça se passe comment ?
Merci pour vos contributions

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

12/02/2020 à 07:59

Quel motif pour la plainte ? Ils ont écrit orthodontiste sur leur plaque ?

Avatar_small

doagui

12/02/2020 à 09:21

Il est surtout question de communication sur doctolib et google je crois : sur doctolib il a longtemps été possible de se faire référencer en tant qu'ortho sans aucune vérification, et il semblerait (mais n'étant pas moi-même client doctolib je ne jurerais pas) qu'ensuite doctolib fasse les démarches auprès de google pour créer un compte référençant le praticien comme orthodontiste également, là encore sans vérification aucune.

Les règles chez doctolib ont évolué depuis il me semble, et aujourd'hui le référencement des non spés a évolué.

Avatar_small

Qwerty

12/02/2020 à 09:41

Bonjour,
Oui ce syndicat de spécialistes attaquent désormais systématiquement ceux qui usurpent la qualification sur imprimé, plaque professionnelle et sites internet..
Lors de conciliations au CDO, ils refusent systématiquement la procédure amiable et vont au régional et la on risque gros..
Bref faut faire attention

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

12/02/2020 à 12:22

Je les comprends. Il faut que les choses soient claires, quel intérêt de faire la specialiter si on peut pas se différencier clairement par rapport autres praticiens.
Mais avant de s'attaquer à nos confreres qui sont seuls pour se défendre, il faudrait attaquer les centres qui écrivent orthodontie sans praticiens qualifiés, si ce n'est par Invisalign.

Avatar_small

Esclagnon

12/02/2020 à 21:45

C'est pas un syndicat, juste une assoc
Ca choque personne qu'une association de confrères porte plainte contre d'autres confrères alors qu'ils ne se sont jamais rencontrés ?
Y'a pas un truc dans le code de déontologie qui mentionne la confraternité ?
Comment se fait-il que quand il s'agit des spé ca parait normal d'être ouvertement anti-confraternel ?

Moi ça me fait penser aux actions de génération identitaire et je ne vois pas ce que ca vient dans le paysage professionnel. A quand les blousons bleu roi et l'hélico ?

Je n'ai pas vu le courrier. Si quelqu'un l'a reçu ce serait bien de le poster ...

Avatar_small

Esclagnon

12/02/2020 à 21:47

La spécialité c'est 3 ans. Et dans plein de fac, quand tu sors on te dit que tu as tout appris et que ce n'est plus la peine de te former. La plupart des orthos exclusifs (non spé) continuent à se former toute leur vie. Donc 3 ans de fac au final ça pèse pas lourd sur une carrière

Avatar_small

Esclagnon

12/02/2020 à 21:51

Qwerty écrivait:
------
> Bonjour,
> Oui ce syndicat de spécialistes attaquent désormais systématiquement ceux qui
> usurpent la qualification sur imprimé, plaque professionnelle et sites
> internet..
> Lors de conciliations au CDO, ils refusent systématiquement la procédure amiable
> et vont au régional et la on risque gros..
> Bref faut faire attention

Donc pour résumer :
on fait le même boulot qu'eux,
dans bien des cas on rattrape leurs conneries (FEO, extractions à tout va)
mais en plus il faudrait qu'on se cache ? Au nom de quoi déjà ?
Qu'on est moins cons qu'eux ? Pas sur que ça dure ...

Avatar_small

Esclagnon

12/02/2020 à 21:57

doagui écrivait:
------
> Il est surtout question de communication sur doctolib et google je crois : sur
> doctolib il a longtemps été possible de se faire référencer en tant qu'ortho
> sans aucune vérification, et il semblerait (mais n'étant pas moi-même client
> doctolib je ne jurerais pas) qu'ensuite doctolib fasse les démarches auprès de
> google pour créer un compte référençant le praticien comme orthodontiste
> également, là encore sans vérification aucune.
>
> Les règles chez doctolib ont évolué depuis il me semble, et aujourd'hui le
> référencement des non spés a évolué.

Non non j'ai un pote il a pris 4 mois d'interdiction dont 1 ferme pour avoir marqué sur son consentement éclairé "si tu as une bague qui se décolle appelle ton orthodontiste"
Et "l'orthodontie bien plus qu'un sourire" sur la page d'accueil de son site
Qu'on aille pas me parler de plaque ou d'usurpation. De toute façon il ne parlent jamais d'usurpation parce que orthodontiste, ce n'est pas un titre. Ce qui explique ce lobby acharné

C'est juste une question de chiffre. Ces mecs ne supportent pas que tu fasse plus de chiffre qu'eux. Et le système est fait de telle manière que tu as toujours tort. Même si tu paies la même cotisation. Belle mentalité pour des professionnels de santé
Tu racontes ça à un pneumo il te croit juste pas

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

12/02/2020 à 22:08

"La plupart des orthos exclusifs (non spé) continuent à se former toute leur vie. Donc 3 ans de fac au final ça pèse pas lourd sur une carrière"
Tu confonds formation à temps plein de type spécialiste et "formation continue". Tu m'as l'air un peu excité, as tu essayé de contacter cette association?
La comparaison avec génération identitaire, ridicule.

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

12/02/2020 à 22:09

"La plupart des orthos exclusifs (non spé) continuent à se former toute leur vie. Donc 3 ans de fac au final ça pèse pas lourd sur une carrière"
Tu confonds formation à temps plein de type spécialiste et "formation continue". Tu m'as l'air un peu excité, as tu essayé de contacter cette association?
La comparaison avec génération identitaire, ridicule.

Avatar_small

Digue

12/02/2020 à 22:22

premierement ce n'est pas une association mais bien un Syndicat.
deuxiement il ne te viendrait pas à l'esprit de te faire appeler Docteur sans être thésé, ou bien un médecin généraliste qui brule une verrue ne se ferait pas appeler dermatologue.
troisiemement, on ne doit pas connaitre les memes orthos car ceux que je fréquente se forment en permanence.
donc on arrete de dire des betises et soit on passe l'internat, soit la commission de qualification soit on arrete de s'auto-proclamer qqch que l'on n'est pas. car 7500 heures de formation pour devienir spé avec concours à l'entree et à la sortie n'équivaleront jamais un cisco/ceto et autre pseudo-formation payante faite par des profs retraités depuis belle lurette

Avatar_small

Esclagnon

12/02/2020 à 22:23

Pour moi le schéma et le même que GI : un groupe d'excités qui pense obtenir gain de cause en faisant régner la terreur
Le CECSMO n'était pas un temps plein. Dans certaines fac (Nantes par exemple) il y avait très peu de cours, des profs jamais là.
Les internes fraichement diplômés sont incapables de faire tourner un cabinet. C'est pas moi qui le dit, j'en embauche pas.

Mais au fond la vraie question c'est qu'est qu'un SQ est capable de faire qu'un exclusif ne sait pas ?
En tout cas c'est pas du côté des stat qu'on trouvera la réponse.
Ah si ! les exclusifs extraient moins de dents saines et ont moins de contentieux patient.

C'est parce que le bilan de compétence est dramatique qu'ils s'entourent d'avocats. Impossible de faire la différence sur le terrain

Avatar_small

Digue

12/02/2020 à 22:28

et bien alors que les super exclusifs passent la commission de qualification et voilà.
il ya des bons et des mauvais partout. que les bons fassent leurs preuves, et il n'y aura plus de débat.
en attedant la charte de communication du conseil de l'ordre, d'ailleurs obligatoire quand on veut communiquer sur son exercice, permet de donner la bonne information aux patients

Avatar_small

Esclagnon

12/02/2020 à 22:31

Digue écrivait:
-----
> premierement ce n'est pas une association mais bien un Syndicat.
> deuxiement il ne te viendrait pas à l'esprit de te faire appeler Docteur sans
> être thésé, ou bien un médecin généraliste qui brule une verrue ne se ferait pas
> appeler dermatologue.
> troisiemement, on ne doit pas connaitre les memes orthos car ceux que je
> fréquent se forment en permanence.
> donc on arrete de dir des betises et soit on passe l'internat, soit la
> commission de qualification soit on arrete de s'auto-proclamer qqch que l'on
> n'est pas. car 7500 heures de formation pour devienir spé avec concours à
> l'entree et à la sortie n'équivaleront jamais un cisco/ceto et autre
> pseudo-formation payante en qqs heures

On est bien d'accord, la population de SQ est très hétérogène. Je fréquentes des SQ qui se forment et d'autres qui posent des FEO dès qu'il voient une classe 2 et font des extraction pilotées dès qu'ils voient un encombrement.
Docteur, dermato, ce sont des titres. Orthodontiste, non.

L'ASSO est rattaché à un syndicat, la FSDL. Mais c'est une assos (et je ne pense pas que la FSDL soit très contente de leurs petite cuisine).

Avatar_small

Digue

12/02/2020 à 23:26

Encore faux: asso veut dire « association syndicale des spécialistes en odf », c’est le seul syndicat représentatif des odf (voir site internet) et rebaptisé SODF pojr syndicat des orthodontistes de France.
Et oui orthodontiste est un titre, celui de spécialiste.

Avatar_small

kinnison

12/02/2020 à 23:43

Non mais même pas savoir lire le nom de l'ASSO, ca en devient ridicule...
Peut être pour ca que notre excité n'a pas pu obtenir la spécialité.
Ayant été des deux côtés de la barrière, je peux t'assurer qu'aucune formation privé ne vaut l'internat tel qu'il est actuellement.

Avatar_small

Esclagnon

13/02/2020 à 00:00

Juridiquement parlant orthodontiste n'est pas un titre. La meilleure preuve, c'est que dans toutes les procédures ordinales, l'usurpation de titre n'est jamais invoquée.

Si tu es content de ton internat, tant mieux ! Heureusement qu'il y a des formations universitaires de qualité en France ! Mais ça ne te donne pas le droit de déroger à l'article 4 du code de déontologie. Le code de déontologie s'applique aussi aux orthodontistes spécialistes qualifiés.
Désolé de devoir le rappeler.

Avatar_small

Digue

13/02/2020 à 06:54

Écoute pense ce que tu veux, c’est ton droit, mais personnellement je ne me risquerais pas devant la chambre disciplinaire. Et oui rappelle moi l’article 4 car je ne vois pas ce que le secret médical vient faire là dedans.
Ps: ton discours sur le fait que les spes exercent une orthodontie archaïque est digne de celui d’un iridologue/ethiopathe face à la médecine allopathique. Ça fait peur