Recibler Notre Facon de Penser

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Patatis4

15/01/2020 à 08:31

Après 15 jours passé avec ces nouveaux paniers et à discuter avec les patients, j'en vient à penser que nous, chirurgien dentiste, on se trompe avec notre façon de réfléchir et qu'il est urgent de réorienter le débat.

Des que vous comprenez les rouages du système et comment c'est fait, ca devient vite plus limpide.

Notre vrai opposant, celui de toujours, c'est les mutuelles. Ca n'a jamais été les syndicats ni les politiciens. Ce n'est qu'une affaire de gros sous et de lobying comme d'habitude et les mutuelles y balancent des millions. Si vous comptez les pots de vin et tout ce qui se passe dans les coulisses, vous comprendrez la réaction des syndicats et des politiciens. Ca fait bien longtemps que le syndicalisme et les postes à l'ordre sont devenus des carrières et non des postes d'élus.

Pourquoi les mutuelles n'affichent jamais leur taux de redistribution ? Evalué aujourd'hui a 50% environ. C'est des entités à faire de l'argent, c'est tout !

Bon alors, on fait quoi vous allez me dire ?

Le patient est toujours celui qui va payer les pots cassés et c'est à nous d'assumer pleinement notre role et notre position dans la société. Nous sommes aussi consomateur dans d'autre domaine et il ne faut pas l'être en dentisterie. Il est CAPITAL que vous assumez vos 12 ans d'études pour certains, vos formations continues, vos responsabilités envers les patients et nos obligations reglementaires, notre carence de 90J, la penibilité de travailler dans une bouche qui pue, nos heures de travail sans compter, nos investissements et tout les emplois qui reposent sur notre dos (fournisseurs, réparateurs, installateurs).

En toute honneteté, avec moins de 5 000 euros par mois de revenus, je ferme le cabinet et je fais autre chose. Ca ne vaut tout simplement plus le coup. C'est la JUSTE retribution à tout ce qu'on donne et c'est à nous d'assumer cette position face à tous.

Quand un patient revient en gueulant que sa mutuelle rembourse mal, il ne faut pas réagir comme le dindon de la farce. La mutuelle rembourse mal parcequ'elle veut s'en mettre plein les poches. Pas parceque ma couronne est trop chère. Il faut peut-être changer de mutuelle.

Les dentistes qui jouent ce jeu de panier vont se retrouver prisonnier des mutuelles et des prix qui vont toujours diminuer ou suivre un peu moins l'inflation. A jouer le jeu des paniers nous validons le choix des politiciens alors que ce n'est pas le prix des prothèses le problème.

Il faut arrêter de raisoner avec le sacro-saint zéro reste à charge. Une fois que le patient aura compris que c'est pour son bien, il vous choisira au lieu de choisir son parquet ou sa télé. Ca fait longtemps que nous avons perdus le respest et la place que revient au Docteur. Nous devenons de plus en plus un Uber. Alors il ne faut plus adopter ce comportement paternaliste/maternaliste qui déresponsabilise le patient. Ce n'est pas mon problème que le patient se brosse mal ou décide de fumer ou de boire. Il ne se fait pas rembourser son paquet de cigarette.

Notre vrai arme, celle qui est inaltérable, c'est notre relation avec le patient. Il faut savoir écarter les papiers et parler au patient en toute franchise. Lui expliquer par A+B que c'est nous contre les mutuelles. Il n'y a pas de racourci à ça. Ceux qui ne veulent pas le faire se comporte comme des salariés dans une grosse boite et c'est justement là ou les mutuelles veulent nous coincer.

L'âge d'or des dentistes est terminé depuis un bon bout de temps, il est temps d'assumer la juste valeur de notre travail.

J'ai dis !

Avatar_small

azerty

15/01/2020 à 08:47

si tu dis que c'est une loi faite par les mutuelles pour les mutuelle afin qu'elles gagnent encore plus de pognon, et tu verrras que la pilule passera nettement mieux.

Avatar_small

DELAF

15/01/2020 à 09:25

Le problème c’est que même les patients sympa et
motivés , à force d’informations débiles, veulent
profiter de leurs droits !

Avatar_small

moritooth

16/01/2020 à 09:21

Le rapport de force entre les mutuelles et nous est tellement disproportionné, que quoi qu'on fasse on sera matériellement toujours perdant. En plus elles ont les gouvernants de leur côté ce qui accentue encore le problème.

Images_cu89bm

Tizott

16/01/2020 à 16:04

Eh oui, maintenant que tout le monde est réellement impacté, certains se reveillent douloureusement. Voilà ce que j'avais publié en 2014 pour que les praticiens l'affichent dans leur salle d'attente, avant le vote de la loi de Leroux sur les réseaux et plus tard la loi ANI. Je passais pour un cassandre. Patatis4, as tu pris le temps de t'informer ? Tu critiques, tu insinues sur l'engagement syndical.Et toi, qu'as tu fait pour défendre la profession depuis tout ce temps ?

Casse_du_siecle_v2pl3o