Ca sent le roussi avec les associés

Avatar_small

Drassancouët

04/11/2019 à 10:44

Salut a tous,
Je me suis installé il y a moins d'un an avec 2 collègues maxillo et dentiste, cabinet qui marche pas mal, en campagne à une demi heure d'une grande ville du sud.
Bref ca a l'air pas mal comme ca.
Mais voila t y pas qu'en ce moment, je découvre qu'un des associés n'a pas du tout les même objectif que les deux autres: il ne veut pas augmenter le personnel, il ne veut pas investir dans du matos de qualité, il se paie une somme fixe et ne veut pas en démordre (bon ca je peux comprendre).
Le problème est qu'il a un chiffre plus bas que ceux de moi et du 3eme, donc des moyens d'investissement plus faible (grosso modo 600-400 et lui 250K)
A savoir que nous sommes en SCM, et non propriétaire des murs.
On aimerait investir dans un local a nous mais la aussi il freine des deux fers...
Bref avec vous deja vecu ce genre de situation ?
Quelles solutions la moins virulente ?
Merci de vos réponses!

Avatar_small

harta's

04/11/2019 à 10:54

tu construis ton local avec celui qui veut et tu fait payer un loyer au troisième ?

Avatar_small

azerty

04/11/2019 à 11:36

on est pas mal tout seul....

Avatar_small

reciproc

05/11/2019 à 14:23

250 k pour lui, c'est plutôt lui la norme . il n'a qu'à partir en maison de sante se faire subventionner son local.

Avatar_small

Drassancouët

05/11/2019 à 15:08

C'est plutot lui la norme ?
Je parle pas de norme la, mais de pb de point de vue différent dans une SCM, ce qui pose des problème
Les dentistes n'investissent pas dans du matos de qualité ? je sais que la convention va nous brider mais quand même...

Avatar_small

doagui

05/11/2019 à 15:48

Il n'y a aucune solution miracle à ce problème malheureusement très classique... On s'associe, on pense vouloir les mêmes choses, et bien souvent bah on se rencontre avec le temps que non...

Une bonne discussion est nécessaire. Autant vous n'allez pas le forcer à investir s'il ne le veut pas, autant il ne peut pas non plus vous obliger à rester enchainé à lui. Dissoudre la SCM à trois pour en refaire une à deux est une solution, quitte à ce que les 2 associés soient propriétaires de leur nouveau local et proposent au 3eme (non associé donc) de louer un cabinet dedans ?

Dog_wwyerg

TTDAM

05/11/2019 à 21:24

Les statuts ont-ils prévu ce cas?
Parfois oui, parfois non: donc 1) Potasser les statuts.
La SCM met des moyens en commun: si les moyens lui suffisent, tu ne peux l’obliger à changer.
Sinon: recréer une SCI avec l’autre ambitieux, transférer l’activité dans la nouvelle structure.
Proposer au 3eme qui n’a pas envie d’aller plus haut, une place dans la structure.
S’il refuse et que les statuts le permettent, SCM à 2. Et lui tout seul.
(Un de mes amis avait un héritage costaud qui lui permettait de ne plus travailler. Il poursuit son activité en faisant le même CA depuis 20 ans sans désir d’aller plus loin: ça paye ses vacances et ses loisirs me dit il!)

--
TTDAM

Avatar_small

Paul Pitt

07/11/2019 à 10:06

Trop de difference de CA : la capacité d'endettement n'est pas la meme... peut etre faut il faire une division par 3 des charges fixes et une repartition des investissements au prorata du CA

Vw_campersurfvan_i8cpz8

enlaye

07/11/2019 à 10:08

doagui écrivait:
------
" Autant vous n'allez pas le forcer à investir s'il ne le veut pas "
ou qu il ne peut pas , tout simplement