Reprise cabinet et perte d'emploi

Avatar_small

Fantomette71

30/09/2019 à 13:15

Bonjour, le cabinet dans lequel je travaille depuis 3 ans va être repris par un chirurgien dentiste d'ici 2 mois. Celui ci travaille avec son épouse.
Mon praticien va lui vendre la patientèle, lui louer les murs, et lui vendra les murs ultérieurement.
On m'explique que je perd mon boulot d'ici 2 mois, mais qu'on va me faire signer une super rupture conventionnelle, chouette alors ! Rupture que je serais obligée d'accepter, selon le comptable du cabinet, car il n'y à pas d'alternative.
SAUF QUE:
- je n'ai pas demandé à perdre subitement mon emploi
- qu'à 49 ans je ne vais pas retrouver du taff aussi facilement qu'à 20
- qu'en cas de chômage la différence d'indemnités aux Assedic est énorme, en terme de carence et d'indemnités journalières, selon que l'on est licenciée, où que l'on ait signé une rupture conventionnelle.

QUESTION:
-mon praticien peut-il me licencier puisqu'il cesse son activité (départ à la retraite) ?
-ou alors le repreneur est-il obligé de me conserver, comme un meuble :(, quitte à me licencier par la suite puisqu'il bosse avec Madame.
Un chose est sûre, je ne signerait pas de rupture conventionnelle, c'est à mon total désavantage.
Merci pour vos retours !

E922cb58f40adb4b770d0cd0158b332f_p1seg7

chic22

30/09/2019 à 13:24

En effet quand tu rachètes un cabinet tu rachètes les contrats du personnel y afférent. Du coup il te propose une rupture conventionnelle pour ne pas avoir à te garder. Pour moi il ne faut pas signer ce papier car ils n'ont pas le droit de te virer, par contre s'il te vire tu peux attaquer et gagner directement aux prud'hommes. ça doit être sympa l'ambiance au boulot.
Vois aussi autre chose, si ça se trouve ce sont les repreneurs qui n'achètent le cabinet qu'en cas d'absence de personnel et alors ton practicien cherche une solution pour vendre.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/09/2019 à 13:24

Non... Tu n as pas a accepter la rupture conventionnelle on te ment.
Perso j' irais voir mon médecin pour me mettre en arrêt maladie ( tu ne supportes pas la situation toxique -> dépression...) Ça mettra tout le monde dans l ambiance.
Après rapproche toi de ton syndicat, ils ont l habitude.

Tu es indeboulonnable...

L alternative c est le licenciement sans cause réelle et sérieuse... Et là c est jackpot !!!!

Tu leur réponds que t acceptes la rupture conventionnelle si tu pars avec 800ke... La tu signes.

La contrepartie d un salaire a 1.5ke c est la protection... Ne te laisse surtout pas faire.

Et enregistre les conversations téléphoniques via black box...

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

zorbalegrec

30/09/2019 à 14:05

Tu as 49 ans, retraite 64
donc 64-49=15x12xsalaire brut et la tu signes

Avatar_small

fifi55

30/09/2019 à 14:36

Pour qu'il y ait rupture conventionnelle il faut l'accord des deux parties. Si l'une des deux n'est pas d'accord il ne peut y avoir rupture conventionnelle, c'est la loi. Donc si tu n'es pas ok , il n'y a que deux solutions, soit tu restes, soit il y a licenciement.
Cordialement

Avatar_small

john33

30/09/2019 à 15:17

Alternative : Vous n'acceptez pas la rupture conventionnelle, le dentiste qui devait racheter ne rachète plus car il ne veut pas engager le personnel déjà présent au cabinet.
Que se passe t il dans ce cas ? Vous vous retrouvez au chômage ?

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/09/2019 à 15:24

john33 écrivait:
------
> Alternative : Vous n'acceptez pas la rupture conventionnelle, le dentiste qui
> devait racheter ne rachète plus car il ne veut pas engager le personnel déjà
> présent au cabinet.
> Que se passe t il dans ce cas ? Vous vous retrouvez au chômage ?

dans ce cas -> licenciement économique…

zorbalegrec écrivait:
-----------
> Tu as 49 ans, retraite 64
> donc 64-49=15x12xsalaire brut et la tu signes

ca c'est un bon deal !!!! :))) en tout cas si tu signes la rupture conventionnelle prend le max.

Avatar_small

torpan

30/09/2019 à 15:57

Même situation avec une amie qui voulait vendre son cabinet et le repreneur ne voulait pas de l'assistante et l'assistante ne voulait pas de rupture conventionnelle . Ambiance pourrie au boulot. Finalement mon amie a fini par diminuer ses heures de cabinet , a proposé un emploi à mi temps à son assistante qui bien sur à refusé et donc elle a fait un licenciement économique et 6 mois plus tard elle a vendu. Moralité il vaut mieux essayer de trouver un terrain d'entente plutôt que de conseiller de se mettre en arrêt, d'espionner etc...c'est un peu ridicule, digne d'une cour de récréation

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/09/2019 à 15:59

torpan écrivait:
------
> elle a fait un licenciement économique et 6 mois
> plus tard elle a vendu.

oui c'est la technique en effet. elle aurait mieux fait de lui proposer une grosse indemnité en rupture conventionnelle.
et l'assistante a bien défendu ses intérêts !!!
c'est pas la cour de recréation mais la vie... l’assistante défend son bifteck!

ca me rappelle mon cas perso ou on me traité de salaud dans la fin d'une association ou la vente de mon appartement ou l’acquisition du cab... j'ai defendu mes droits résultat : 80ke de "pas dépensés"... (mise en œuvre de clauses pénales… évidemment tu te fais pas des amis !!! mais c'est pas vraiment le but)

Avatar_small

doagui

30/09/2019 à 16:35

La vérité c'est que la situation est merdique, pour tout le monde.

il est très probable qu'aucun repreneur ne voudra acheter le cabinet avec une salariée qui est là depuis longtemps, du coup la praticienne actuelle se retrouve bien tentée de faire partir son assistante pour pouvoir vendre plus facilement
.
Sauf que rien ne t'oblige à accepter.

Maintenant voyons un peu plus loin. Imaginons que tu refuses de partir, que se passe-t-il ? L'acheteur potentiel se retire, la praticienne actuelle fait la tronche, ambiance pourrie au travail jour après jour. Si aucun repreneur acceptant l'assistante ne se présente, la praticienne va bien finir par fermer boutique, et tu te retrouveras sans boulot quand même au bout du compte, après avoir subi des mois et des mois d'ambiance de merde. Pas sûr que tu gagnes au change.

Je pense qu'il est préférable d'arriver à s'entendre. Rien ne t'oblige à accepter n'importe quoi, tu as donc évidemment intérêt à bien négocier, soit une rupture conventionnelle avec une belle indemnité de départ, soit un licenciement.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/09/2019 à 16:39

doagui écrivait:
------
> soit une
> rupture conventionnelle avec une belle indemnité de départ

tu regardes combien tu es indemnisé en licenciement économique et tu demandes la même chose en rupture conventionnelle. c'est gagnant-gagnant. Les indemnisations minimales de la rupture conventionnelle tu ne regardes même pas...

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

30/09/2019 à 17:39

>tu regardes combien tu es indemnisé en licenciement économique et tu demandes la même chose en rupture conventionnelle. c'est gagnant-gagnant. Les indemnisations minimales de la rupture conventionnelle tu ne regardes même pas...<

Sauf qu'un licenciement économique, ca peut etre tres long pour rentrer dans tes frais... si tu y rentres . La rupture conventionnelle évite cet écueil et mais c'est un compromis , l'indemnité arrivera assez vite sans compensation des que les signatures et les delais de reflexion sont finis, mais pas au meme montant qu' un licenciement. On ne peut pas tout avoir.
Sinon pourquoi faire une rupture conventionnelle? pourquoi ca été créé? quel interet?

Avatar_small

lentulo74

30/09/2019 à 17:58

Message Perso à Fantômette....... Signe un C.S.P et rien d'autre

Avatar_small

Fantomette71

30/09/2019 à 20:35

Merci à toutes et tous pour vos réponses et éclaircissements. En fait mon patron me soutient et souhaite que cela soit le moins préjudiciable pour moi. Il souhaite juste saisir une opportunité de reprise de sa patientèle, mais n'a aucune idée de la façon dont il doit procéder me concernant. Je ne suis absolument pas vindicative, et n'ai aucune intention de me mettre en arrêt maladie où de le traîner aux Prud'hommes. Je souhaite juste savoir si l'une ou l'un d'entre vous ont été confrontés à ce cas de figure en cas de départ à la retraite. Il est clair que le licenciement économique est le plus favorable pour l'assistante, encore faut-il que ce soit légalement possible !!

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/09/2019 à 20:46

Non si il y a reprise du cab c est pas possible... Tu regardes les indemnités du licenciement économique et tu rajoutes ce que tu perds en chômage et ça te fait la base de ta rupture conventionnelle. Qui sera bien bien supérieure au minima prevu.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

30/09/2019 à 20:49

adhoc écrivait:
-----
> Sinon pourquoi faire une rupture conventionnelle? pourquoi ca été créé? quel
> interet?

C est quand l employé veut partir... Au lieu de démissionner, il traine des pieds jusqu à l obtention de sa rupture conventionnelle. C est la France...

Tien ça me rappelle une des promesses de Macron !!! Le droit au chômage pour les démissionnaires :)) quand tu vois le chemin pris par la réforme du chômage c est a se tordre de rire !!! Un visionnaire ce Macron, c était en 2017 !!!

Avatar_small

rat

01/10/2019 à 17:29

Le problème c' est que sa femme ne pourra pas légalement prendre le même poste en cas de licenciement économique...

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

01/10/2019 à 17:40

rat écrivait:
---
> Le problème c' est que sa femme ne pourra pas légalement prendre le même poste
> en cas de licenciement économique...

Si mais après un délai de 6 mois.

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

zorbalegrec

01/10/2019 à 17:43

Sa femme n'a t'elle pas l'âge de la retraite

Avatar_small

Fantomette71

01/10/2019 à 19:30

Non, elle doit avoir la cinquantaine...

Nano_phv5c5

NANO

01/10/2019 à 22:22

Après c'est pourri comme situation, s'accrocher à un poste pour s'accrocher c'est toxique pour tout le monde.

Après entre une rupture conventionnelle et un licenciement économique à 49 ans, c'est presque pareil.... Tu ne peux pas tirer au flanc pendant 14 ans.... à 59 ans c'est autre chose.
Franchement partir avec un chèque c'est parfois mieux, et un profil expérimenté de 49 ans c'est très recherché... Une jeunette c'est moins cher, mais elle aspire à avoir une progéniture, des horaires spécifiques.... des praticiens en fin de carrière ne veulent plus de novices à former il veulent de l'expérience qu'ils ont les moyens de payer.
Bonne chance à Toi

Rape_p0as4f

rapelapente

01/10/2019 à 22:33

Hokusai écrivait:
-------
> rat écrivait:
> ---
> > Le problème c' est que sa femme ne pourra pas légalement prendre le même poste
> > en cas de licenciement économique...
>
> Si mais après un délai de 6 mois.

Sa femme ne sera pas salariée mais conjointe collaboratrice.

--
Schooner For Ever

Avatar_small

full

02/10/2019 à 16:56

Bjr Fantomette
71 c pas ton départ mais ton année
T dans quel coin, on recherche une ad expérimentée ?

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

02/10/2019 à 17:24

rapelapente écrivait:
-----------
> Hokusai écrivait:
> -------
> > rat écrivait:
> > ---
> > > Le problème c' est que sa femme ne pourra pas légalement prendre le même
> poste
> > > en cas de licenciement économique...
> >
> > Si mais après un délai de 6 mois.
>
> Sa femme ne sera pas salariée mais conjointe collaboratrice.

mais ca ca change rien pour le juge, il statuera que le poste existe encore et requalifiera le licenciement économique en licenciement sans cause réelle et serieuse… le pire du pire.

Nano_phv5c5

NANO

02/10/2019 à 21:53

En fermant le cabinet 1 semaine avec cessation activité, c'est plié...autre activité.

Par contre c'est pas le cabinet qui est vendu, techniquement il y a moyen de faire....

Donc je redis qu'il vaut mieux partir avec son chèque et éventuellement négocier au dessus du conventionnel, le vendeur futur retraité touchera des sous et récupérera avec AG2R une partie de l'indemnité légale.

Cela peut coûter cher mais si une des deux parties ne veut pas continuer c'est moisi d'avance ....
Autant dire que si le confrère a prévu de bosser avec son épouse, et que tu les entrave,ils vont te pourrir la vie ou s'installer en face sans rien racheter à ton patron qui effectivement te donnera que le légal en te licenciant de manière économique.

Désolé d'être aussi direct mais c'est écrit d'avance.... un de mes confrères a continué 5 ans pour son assistante pour qu'elle puisse terminer sa carrière avec lui.