Biorooth vs GuttaFlow Bioseal

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

Lafarge Sylvain

23/05/2019 à 14:59

Les representants de ces 2 produits se contredisent.
Pour celui de Septodont, biorooth est le seul veritablement biocompatible.
Pour le revendeur de Colténe, les 2 produits sont comparable en matière de biocompatibilité, la seul véritable difference étant la présence de poudre de gutta dans le GuttaFlow Bioseal afin de faciliter un éventuel retraitement.
Qui pourrait m'eclairer sur le sujet?

Lino_bsxmgw

vulpi

23/05/2019 à 15:02

cône +pâte le retour!!!

Lino_bsxmgw

vulpi

23/05/2019 à 18:37

Si on peut m'expliquer le principe et l'intérêt de la biocompatibilité pour ces ciments endo? Vs les anciens bien sûr.

Avatar_small

PtnbZ

23/05/2019 à 19:34

vulpi écrivait:
-----
> Si on peut m'expliquer le principe et l'intérêt de la biocompatibilité pour ces
> ciments endo? Vs les anciens bien sûr.

Le bioroot est étanche, prend en milieu humide, thixotrope, biocompatible, à une adhésion physique et chimique à la dentine, à une adhésion chimique à la gutta, ne se rétracte pas (très légère expansion de prise), est antibactérien, est anti-inflammatoire.
C'est le seul ciment à avoir ces propriétés là : biocompatibilité + absence de rétraction. En fait c'est parce que ce n'est pas un ciment mais un matériau d'obturation.

Lino_bsxmgw

vulpi

23/05/2019 à 19:40

Et donc j'en déduis que les ciments classiques ne sont pas étanches, ne prennent pas en milieu humide, n'ont pas le comportement du ketchup, sont cytotoxiques, n'adhèrent pas à la dentine, ni à la gutta, etc.
Heureusement c'est mauvais ciments permettent les RTE, ce qui est la moindre des choses vue leurs piètres performances... en plus ils sont moins chers... non?
Je ne dis pas que c'est mauvais... mais je suis pas convaincu, parce qu'en plus d'être thixotrope, il faudrait une grande mouillabilité et là, je ne suis pas convaincu.

Avatar_small

PtnbZ

23/05/2019 à 19:44

Les anciens ciments ont des défauts qui sont compensés par la technique opératoire : la gutta chaude. On maximise la quantité de gutta, on diminue la quantité de ciment. Ainsi, on maximise leurs avantages en diminuant leurs défauts. Ils ne sont pas "mauvais", ils sont comme ils sont.

N'oublie pas que l'obturation n'a pour rôle "que" de pérenniser la désinfection.

Batman_animated_series_nqhpnl

Aspius

23/05/2019 à 19:50

PtnbZ écrivait:
-----
> Les anciens ciments ont des défauts qui sont compensés par la technique
> opératoire : la gutta chaude. On maximise la quantité de gutta, on diminue la
> quantité de ciment. Ainsi, on maximise leurs avantages en diminuant leurs
> défauts. Ils ne sont pas "mauvais", ils sont comme ils sont.
>
> N'oublie pas que l'obturation n'a pour rôle "que" de pérenniser la désinfection.
>

C'est surtout le passage au duo instruments/cônes calibrés qui a diminué la quantité de ciment nécessaire à l'obturation...

Lino_bsxmgw

vulpi

23/05/2019 à 20:13

Aspius écrivait:
------
> PtnbZ écrivait:
> -----
> > Les anciens ciments ont des défauts qui sont compensés par la technique
> > opératoire : la gutta chaude. On maximise la quantité de gutta, on diminue la
> > quantité de ciment. Ainsi, on maximise leurs avantages en diminuant leurs
> > défauts. Ils ne sont pas "mauvais", ils sont comme ils sont.
> >
> > N'oublie pas que l'obturation n'a pour rôle "que" de pérenniser la
> désinfection.
> >
>
> C'est surtout le passage au duo instruments/cônes calibrés qui a diminué la
> quantité de ciment nécessaire à l'obturation...

Alors les cônes, y sont coniques:-) et les racines pas... c'est pour cela que la condensation est un plus.
Le truc... si tu fais tout comme dans les livres, avant obturation et en prenant ton temps... bin peut importe avec quel ciment tu obtures, si là aussi tu le fais correctement.

Lino_bsxmgw

vulpi

23/05/2019 à 20:18

PtnbZ écrivait:
-----

>
> N'oublie pas que l'obturation n'a pour rôle "que" de pérenniser la désinfection.
>
>
Oui il faut de l'étanchéité c'est un fait.

Avatar_small

rice and carie

24/05/2019 à 10:50

pour septodont cône toute marque pour le Coltene cône de la marque ce n'est pas ça la différence.

Lino_bsxmgw

vulpi

24/05/2019 à 11:33

rice and carie écrivait:
--------------
> pour septodont cône toute marque pour le Coltene cône de la marque ce n'est pas
> ça la différence.
C'est à dire? Cône Coltène?

Avatar_small

rice and carie

24/05/2019 à 13:37

oui, si j' ai bien suivi chez septodont le liant pour la gutta est dans la pâte et chez coltene sur les cônes.

Lino_bsxmgw

vulpi

24/05/2019 à 13:44

Oui mais les cônes devraient être en rapport avec le système endo que tu utilises...

Avatar_small

rice and carie

24/05/2019 à 15:24

d'accord c'est pour ça que j'ai choisi septodont.

Lino_bsxmgw

vulpi

24/05/2019 à 15:31

pour l’anecdote, j'avais acheté des variotapers F2 steriblue (?) pour gratter des roros et bien j'avais souvent un problème pour descendre à ma Lt, 1/2 à 1 mm, j'ai donc repris les F2 protapers et R25 golds et depuis tout va mieux.
En revanche pour les cônes de papier pas de soucis et des économies.

Avatar_small

Stéphane

08/06/2019 à 18:26

rice and carie écrivait:
--------------
> oui, si j' ai bien suivi chez septodont le liant pour la gutta est dans la pâte
> et chez coltene sur les cônes.
Il s'agit de deux matériaux totalement différents
Le Roekoseal (Coltène) est un silicone (très bon d'ailleurs) qui a été enrichi par de la poudre de gutta dans sa version Gutta flow (ce qui n'a aucun intérêt)
Le BioRoot est un matériau de la famille des Biocéramiques (Silicate tricalcique) - ce n'est pas un ciment de scellement mais un métériau d'obturation qui permet de remplacer la gutta dans les autres techniques. Le cône utilisé ne sert qu'à deux choses -
- pousser le matériau ans la phase d'obturation
- permettre la réintervention si ncécessaire

Ni l'un ni l'autre ne fait mieux ou moins bien. Ce sont juste deux techniques différentes. Les objectifs (étanchéité, stabilité, etc.) sont exactement les mêmes.
Les représentants (origine du message) ne sont là que pour vendre. Ils prennent un message, le déforment, et l'arrangent comme ça les arrange.
La première erreur de Septodont c'est de présenter le BioRoot comme un ciment de scellement. Une connerie.

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

08/06/2019 à 18:46

Mouais....

Perso les ciments qui durcissent complètement, adhérent à la dentine et sont pour ainsi dire non discernable à la radio c'est bien si l'endo est parfaite....

Une endo "parfaite" faite en 2003 j'en reprends une lundi..... Bien content d'avoir de la gutta et un ciment Zoe dans mes racines....

Enfin je dis ça mais j'ai pas attaqué le rte, juste déposé la vieille coiffe et le compo avec tenon fibré dessous....

Tiens, puisqu'on en parle..... Belle merde aussi que ces tenons fibrés....

Pareil quand ça tient on est contents mais quand faut reintervenir....

Bref sauf dent perdue genre résorption, faux canal, I core de traviole et toussa toussa j'éviterai de faire mes endo "normales" avec un truc à la con qui sera un enfer si, des fois, on doit y revenir.

La plupart ici connaissent pas les joies des bakélite et autres pointes d'argent.....

Et sinon.... On peut aussi finir le boulot avec une belle richemont collée à la superbond....
--
On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!

Avatar_small

Olieve

08/06/2019 à 20:13

Et que penser du Bioseal Itena par rapport au Bioroot ?
https://www.itena-clinical.com/fr/endodontie/53-mta-bioseal.html

Les propriétés sont les mêmes ?

Avatar_small

professeur-labiche-

08/06/2019 à 20:44

Faudra m’expliquer quand même comment vous arrivez à avoir une obturation « étanche » avec ce ciment si votre obturation n’est pas en 3D..... à moins de balancer 2kg de ciment avec vos Lentulos :) Et encore à la radio ça paraît bien obturé sauf que peut-être on a fait que de la peinture canalaire.
Sur la photo on voit bien que si il manque du ciment dans une zone, ça ne peut plus être étanche. D'où l’intérêt de l’obturation à chaud

--
Palme d’or de l’académie, Auteur du best-seller « I have mal aux teeth » traduit en 27 langues, Lion d’or greffe du fémur à la mandibule

3ccdc918-c64c-4d09-a37f-174ebeaeef6a_jpbthi
Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

09/06/2019 à 08:43

D'un autre côté il semblerait du moins avec la biodentine que ce matériau ait une meilleure tolérance aux dépassements, donc on peut effectivement bourrer la dent.....

A réserver aux racines faciles ou aux dents autrement perdues....

Sinon y'a la enlaye technique.... E R I....

Les fois où j'ai eu recours à la biodentine pour obturer des canaux c'était des cas de perforations faux canal endo ou tenon planté de travers...
A chaque fois j'ai balancé larga Manu au lentulo et placé un tenon titane direct dans la biodentine, pas de cône gutta donc....soit ça marche soit c'est cuit.

Dents traitées y'a 8 ou 6 ans et encore là.

--
On a toujours le choix mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!