Une petite mise au point...

Avatar_small

Alios

25/04/2019 à 21:56

« Les médecins sont respectés s’ils sont savants, cultivés, humanistes et prêts à faire la démonstration de leur efficacité dans les domaines techniques et cliniques. Il existe une tendance, chez nos politiques et nos économistes de faire de nous des techniciens plus faciles à administrer. Ne tombons pas dans cet écueil. ».
Professeur Bernard Guiraud-Chaumeil
Ancien Professeur de Neurologie
Ancien Président de la Société Française de Neurologie
Ancien Chef de service CHU Toulouse
Ancien Doyen de la Faculté de Médecine de Purpan (Toulouse)
Ancien Membre du Collège de la Haute Autorité de la Santé
Ancien Président de l’agence nationale d’accréditation et d’évaluation de la Santé

Avatar_small

Alios

25/04/2019 à 22:09

Face à la nouvelle nomenclature et ses exigences politiciennes démagogiques absurdes, n'oubliez pas que vous êtes avant tout des soignants, des médecins et que tous vos actes et indications doivent être justifiés par l'amélioration de vos patients au delà de toute considération financière. Vous êtes seul à assumer et seul le service rendu au patient prime. Vos patients vous le rendront au centuple.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

26/04/2019 à 08:42

???

Nous sommes très clairement des revendeurs de prothèses qui réalisont une marge... Des vendeurs de tapis comme les audioprothésistes ou les opticiens.
Pire que des pharmaciens...
La nouvelle "nomenclature" c est le catalogue de l épicerie du quartier.

Avatar_small

carident

26/04/2019 à 08:47

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

26/04/2019 à 09:07

A partir du moment ou tu es conventionné tu as perdu toute liberté.

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Avatar_small

moritooth

26/04/2019 à 23:28

C'est très beau ce que dit ce Professeur, mais c'est comme lui, ancien, ancien, ancien, ancien, ancien...

Mais ça reste de bons sentiments, avec lesquels malheureusement on fait de la mauvaise littérature...