Problème avec patiente.

Forum associé : Exercice professionnel

120-81_mdkvjo

Monaco

14/04/2019 à 07:11

Bonjour.
Petit probleme avec patiente d'odf que je ne sais pas trop gérer..
La dame vient me voir il y a environ 2 ans avec son fils.
Classe I DDM petit encombrement. Traitement classique sur un an.
Rien à signaler si ce n'est le côté tres maman poule + tres BCBG de la famille.
Arrive la fin du traitement. Je place comme à mon habitude une contention fixe mandibulaire + prend une empreinte pour un appareillage amovible pour le maxillaire de contention à port nocturne.

Voilà qu'entre temps la maman m'appelle pour me spécifier que son fils ne portera pas la contention, qu'il en a assez. Je lui explique que dans ce cas, je n'assurerai pas le suivi de contention. J'en suis pour ma pomme pour les frais de labo, et il part dans la nature avec l'attelle fixe mandibulaire (dans ma tete je suis le bon samaritain ascendant pigeon là ..) .

Voilà qu'il y a disons 4 mois, elle me rappelle en disant que ça a bougé en bas, je lui demande donc au tel de vérifier si la contention est toujours collée .. elle apprend à ce moment qu'un point de colle s'est décroché ..
Entre temps elle va voir un autre praticien qui replace la contention mais surtout qui me descend en disant que ce n'est pas normal que la contention ne soit pas suivie de la sorte etc etc (évidemment il n'a pas l'historique)..

Elle veut repasser la semaine à venir pour des "explications" .. Je comprends à demi mots qu'elle veut un reprise gratuite du ttmt , le tout sur un ton vindicatif..
Comment je peux réagir ?

J'ai en ma possession un échange de textos relatant l'historique, l'appareil maxillaire que j'ai conservé, la DEP complétée pour la contention mais jamais envoyée.
L'écueil c'est que je n'ai pas de lettre de décharge, ce que je fais signer en général quand les patients ne veulent pas lancer de contention ou veulent débracketter en avance.

Merci d'avance.

Egon_schielee.autoportrait_xx83du

atrax

14/04/2019 à 07:28

Je suis un peu sanguin. Donc à partir du moment où comme tu le dis, la patiente a un ton un peu agressif, je préfère arrêter toute prise en charge.

Selon moi, les textos pourraient servir de preuves que c’est elle qui a interrompu le contrat de soin. Si tu veux tu peux appeler le conseil de l’ordre pour savoir ce qu’ils en pensent. Car c’est eux qu’elle appèlera si elle a envie de te faire chier.

Ou bien si tu veux calmer la situation, tu refais une consultation pour faire le point et la remettre à sa place et ensuite tu reprends le traitement.

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

14/04/2019 à 08:27

En général je fais toujours signer un document pour arrêt du traitement pour raisons personnelles dans des cas comme ça....

Avatar_small

Kyll

14/04/2019 à 09:39

Bonjour Monaco,
En premier, j’aurai reçu le patient pour constater son état.
Après, je discute avec la maman et lui ré explique que c’est elle qui a mis fin prématurément au traitement (la contention est aussi importante que la phase dite active).
Tu n’es donc pas responsable.
Après, les cartes sont entre tes mains.
Soit tu lui expliques que tu ne souhaites plus soigner son fils et tu lui donnes les coordonnées de confrères (dans le cas où elle serait trop condescendante et exigeante) soit elle paye la contention et tu reprends le traitement et à nouveau la contention (ce que je fais en général, je préfère apaiser).
Mais n’oublie pas que c’est elle qui a mis fin au contrat de soin (preuves par les textos), que tu n’as aucune obligation, et que rien, absolument rien en ce bas monde n’est incassable !
Maintenant, finir un traitement sur un conflit laisse toujours une petite amertume.

Avatar_small

emily

14/04/2019 à 15:02

Je suis d'accord avec Kyll.
Explications avec la maman (elle est partie...). Puis :
Règlement de la contention, dépose de l'attelle, petit sectionner 5-5 ou 4-4 et un petit stripping au besoin, 3 ou 4 mois. Repose de la contention.
Plus rapide et moins de mal de tête...
Emilie

Avatar_small

edje ouaïse

14/04/2019 à 18:08

Rupture du contrat de soin.
Patient parti dans la nature sans revenir te voir. Tu n’es pas magicien.
Pour moi c’est dehors poliment en lui disant d’aller voir un autre cabinet.

Bon débarras !

J’ai toujours agit de la sorte et mon activité s’en porte très bien. Les chieurs vont emmerder les autres cab.

Elle peut bien aller se plaindre à qui elle veut et même à l’ordre.

Fout la dehors et dors tranquille ;-)

Avatar_small

Gariane

14/04/2019 à 22:19

Monaco
une vraie chieuse peut t'em...der a l'ordre et tout le toutim , meme si au final tu gagnes .
alors , pour couper court , comme emilie .

Botticelli_birth_venus_2_erg9vl

garance

15/04/2019 à 09:47

Un sms constaté par un huissier est une preuve

Avatar_small

Sierra Tango

15/04/2019 à 11:18

Moi je serai prudent pour ce qui est d’écouter tout de suite les conseils de ceux qui disent ''fous la dehors et basta''. Certes, c'est une casse-burnes et c'est ce qu'elle mériterait ; on est bien d'accord. Mais en ce qui TE concerne ;
- elle va aller jaser sur toi, aupres de personnes qui l’écouteront plus ou moins, et qui n'y connaissent rien ; le 'word of mouth'' ca marche dans les deux sens.
- elle trouvera souvent une oreille attentive et sympathique lorsqu'elle bavera sur toi aupres d'un autre confrere (la confraternité... mouais... ''mais qui vous a fait ca Madame ? Chez moi ca ne serait pas arrive, je vous le dis !''). C'est d'ailleurs deja un peu le cas d'apres ce que tu dis
- tu risques d'avoir tout de meme a te justifier, et que l'on te demande ensuite ; papier, rapport, envoi de dossier, et que l'on ('on' étant l'Ordre, ou son conseil) mette le nez dans tes dossiers ; avec des types dont c'est le boulot et la passion, et qui trouveront sans doute toujours un truc qui n'a pas été parfait (pas envoye de lettre en recommande, pas respecte telle ligne du code de déontologie dont tu ignorais l'existence, ou je ne sais quoi, etc.).
Meme si tu es dans les clous et droit dans tes bottes, et a moins que ta personnalité soit complètement étanche a ce genre d'emmerdements (si tu poses la question ici, cela n'a pas l'air d’être le cas je suppose) ca va malgré tout te miner, te bouffer du temps (non paye), etc.

Bref, avant de l'envoyer bouler, ce qu'elle semble mériter, je suis bien d'accord, essaie la manière douce, mais ferme.
Les plaintes arrivent presque toujours lorsque le patient se sent lâché, méprisé, et que l'on coupe tout contact avec lui.
Discute, explique, fais un pas, mais demande lui d'en faire aussi (elle doit payer quelque chose, pas de raison qu'elle ait tout pour rien dans ce cas) et de lui faire reconnaître plus ou moins les torts qu'elle a eu. Ce que Emile ou Gariane te suggèrent semble être approprie.
Bon courage.

Ca-farte_pbhbzn

latin

15/04/2019 à 23:27

J'imagine que tu spécifies que la phase de contention fait partie intégrante du traitement. Il y a donc eu interuption du traitement à l'initiative du patient, ou plutôt de ses parents.

Mais comme ça n'est jamais satisfaisant de mettre un patient dehors, surtout si c'est à cause du comportement de ses parents, dans cette situation je jouerais l'apaisement mais sans me laisser marcher sur les pieds => je proposerais une reprise de ttt, puis la période de contention, le tout coté et facturé.

Envoyer bouler qn c'est grisant sur le moment, mais si après ça te travaille, c'est que ça n'était pas le bon choix.

120-81_mdkvjo

Monaco

16/04/2019 à 06:28

Merci pour vos messages.
Je revois la patiente cette semaine.
Je vais surement jouer l'apaisement en proposant un compromis en reprenant un semestre à mes frais mais un suivi de contention facturé celui là.
Apres libre à elle d'accepter ou de continuer à etre vindicative.
Pour l'instant pas de plainte, ou quoi que ce soit au niveau ordinal. C'en est resté à des reproches téléphoniques.
En effet je me soucie de ces situations somme toutes banales car j'aime à rester dans les clous éthiquement parlant. Et là j'ai vraiment rien à me reprocher il me semble et pourtant ça me travaille.
On peut toujours faire mieux. Les patients souvent entendent ce qu'ils veulent entendre .. et c'est ce qui a du se passer.
Bref, je vais relativiser. Une petite récidive antérieure mandiulaire ortho ça arrive dans de tres nombreux cas.

120-81_mdkvjo

Monaco

17/04/2019 à 10:56

Vu la patiente.
Ok pour reprendre un sectoriel à mes frais + faire régler une vraie contention cette fois.

Avatar_small

Gariane

17/04/2019 à 22:43

Sage resolution selon moi !
" Un bon compromis vaut mieux qu' un mauvais proces "

Avatar_small

moi22

17/04/2019 à 22:52

on reve !
la patiente ne souhaite pas finir proprement le traitement, perte de la colle sur la contention mais le gamin ne dit rien, ça bouge et c'est toi qui va reprendre à ta charge le traitement ?
au niveau de baisser son pantalon c'est magique !
Elle peut bien raconter à qui elle veut le problème généralement c'est à des personnes du même type donc c'est pas une perte...