Premier échec et collaboration

Forum associé : Exercice professionnel

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 14:00

Bonjour à toutes et tous,

Je suis confronté à mon premier soucis au sein de mon exercice professionnel,
J’ai été adjoint étudiant salarié dans un cabinet pendant un an dans l’objectif d’y poursuivre mon activité, je ne y suis pas plu et je l’ai quitté au bout d’un an,

J’avais réalisé un bridge sur un patient 37(36-35)34-33, c’etait un cas complexe de réhabilitation complète,
Après une année d’activité il s’est fracturé cette semaine,
Je ne travaille plus au cabinet depuis plusieurs mois et je ne suis pas thésé pour l’instant, j’ai dépassé ma deadline pour le passage de ma thèse et donc je ne peux pas travailler en attendant son passage,

Mon ancien titulaire me demande une solution, ou de prendre personnellement contact avec le patient (ce que je ne souhaite pas, je préférerai dans un cadre professionnel)

Je suis conscient que c’est un échec car la longévité du traitement est faible, j’ai appris de mes erreurs sur ce cas,

Ce n’est pas moi qui l’ai fini (gouttière de protection en fin de plan de traitement et contrôles)
Quelles solutions pour le patient ? A qui incombe la responsabilité ?
Mon questionnement est surtout quelle solution pour que le patient ne traîne pas pendant des semaines sans interlocuteur ...

Merci pour vos réponses,

Avatar_small

doc.yoyo

14/01/2019 à 14:20

Je dirais que tu as travaillé sur les patients du cabinet donc c'est au titulaire de prendre en charge la réfection du bridge, je pense que tu devais avoir une RCP , peur-être voir avec elle comment faire ??

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 14:25

Je pensais voir avec le conseil de l’ordre pour savoir également,
Je me pose la question également dans l’hypothèse d’une fracture de pilier, en effet si c’est juste la réfection du bridge c’est un cas simple, sinon c’est beaucoup plus complexe

Dolan-donald-duck-weird_wqjham_bw43ju

GéPé

14/01/2019 à 15:09

Tu rembourses le reste à charge

Avatar_small

fatalmolaire

14/01/2019 à 15:10

En principe contrat salarié non thésé c'est la RCP du praticien titulaire qui s' y colle...ce n'est pas à toi ,je pense , de gérer...toutefois se rapprocher du CDO est une bonne option, normalement ta propre RCP si ça part en sucette se chargera de gérer cela auprès de la RCP du titulaire ...mais c'est vrai que c'est toujours ennuyeux ce type de situation à la fois pour le patient et le titulaire . A souhaiter que c'est pas un piler qui est cassé...Pour ma part j'ai toujours assuré et repris les "tracas" occasionnés par mes collaborateurs parfois des années après...Je ne prends plus de collaborateur depuis quelques années en partie pour cela.

Avatar_small

doc.yoyo

14/01/2019 à 15:21

D'accord aussi pour demander avis du CDO

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/01/2019 à 15:25

Si tu étais salarié c est le titulaire qui assume la responsabilité.

Avatar_small

Julya

14/01/2019 à 15:53

Idem. Le praticien titulaire refait ou fait marcher sa rcp.

Tu contactes l'ordre si jamais il y a un harcelement de la part du titulaire.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

14/01/2019 à 16:13

  

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 16:55

Merci pour vos réponses,

J’ai demandé au CDO qui m’a renvoyé vers ma RCP, cette dernière me demande déclarer le sinistre par acquis de conscience mais que c’est bien à mon ancien titulaire de faire jouer sa RCP,

Batman_animated_series_nqhpnl

Aspius

14/01/2019 à 17:06

HommeBU écrivait:
-------
> Merci pour vos réponses,
>
> J’ai demandé au CDO qui m’a renvoyé vers ma RCP

400 balles par an quoi...
C'est eux qui rédigent les contrats-types, c'est eux qui les avalisent, c'est eux qui gèrent les conciliations. Faut pas déconner c'est pile dans leur mission que de répondre avec précision à ta question.

Avatar_small

fatalmolaire

14/01/2019 à 17:33

eh oui le CDO dans toute sa splendeur...plutot que de renseigner le jeune confrère et de lui expliquer un truc somme toute assez classique et répandu:" Démerde toi avec ton titulaire et ta RCP...." Sympa....ça donne pas envie de voter ou de se rapprocher d'eux...quand on parvient à les joindre....

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 17:36

J'ai toujours eu de bons rapports avec eux, la secrétaire m'a dit que cela ne lui était jamais arrivé et qu'elle ne connaissait pas les démarches. Puisse mon expérience leur servir pour d'autres jeunes confrères !

Avatar_small

doc.yoyo

14/01/2019 à 17:45

Sinon tu demandes un RDV avec un conseiller ordinal + pointu sur le sujet (normalement ça existe !!)

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/01/2019 à 18:22

Par contre a ta place je me précipiterais pas pour déclarer un litige a ma RCP...
Le titulaire a bien voulu prendre un collab salarié... bon bin maintenant il est un peu embêter mais il dépose/refait...

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 18:23

Pour quelle raison ?

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/01/2019 à 18:25

HommeBU écrivait:
-------
> Pour quelle raison ?

tu es fiché "mauvais client". Tu as une note... comme a ta banque.

Zorba-le-grec-1373406512-108_lfk5ey

zorbalegrec

14/01/2019 à 18:25

Pour le malus

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 18:27

Hokusai écrivait:
-------
> HommeBU écrivait:
> -------
> > Pour quelle raison ?
>
> tu es fiché "mauvais client". Tu as une note... comme a ta banque.

On m'avait effectivement mentionné ça, même en déclaration "préventive" ?

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

14/01/2019 à 18:39

le problème n'est pas là

tu étais salarié
tu n'es donc pas le responsable final
le titulaire possède sa propre patientèle et elle lui appartient
Il ne doit pas te faire bénéficier de la patientèle à ton départ ni t'indemniser pour la conserver
ton salaire est calculé pour tous ces détails

en cas de probleme , c'est donc le titulaire qui est responsable du patient, et en cas de pépin sa RCP

donc tu fais un petit rappel au titulaire en lui disant bien que tu es désolé pour le patient mais entre ton travail et celui du labo ( qui est peut être aussi en cause ... ) c'est malheureusement à lui d'assumer SES patients

Capture_d_e%cc%81cran_2017-10-13_a%cc%80_17.54.27_qqpblo

HommeBU

14/01/2019 à 18:58

cyber_quenottes écrivait:
---------------
> le problème n'est pas là
>
> tu étais salarié
> tu n'es donc pas le responsable final
> le titulaire possède sa propre patientèle et elle lui appartient
> Il ne doit pas te faire bénéficier de la patientèle à ton départ ni t'indemniser
> pour la conserver
> ton salaire est calculé pour tous ces détails
>
> en cas de probleme , c'est donc le titulaire qui est responsable du patient, et
> en cas de pépin sa RCP
>
> donc tu fais un petit rappel au titulaire en lui disant bien que tu es désolé
> pour le patient mais entre ton travail et celui du labo ( qui est peut être
> aussi en cause ... ) c'est malheureusement à lui d'assumer SES patients

Merci de votre réponse, j'ai essayé de lui en parler au téléphone quand je l'ai eu ce matin mais le message n'est malheureusement pas passé, je lui ai envoyé un mail. Affaire à suivre.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

14/01/2019 à 19:00

bin il va perdre plus de temps que de refaire le cas...

Avatar_small

dcs

14/01/2019 à 21:33

le cdo t a répondu . ce n est pas de leur compétence mais de la rcp pour le patient .
Si ça chauffe entre les 2 et une plainte est déposée par l un des 2 alors mise en place d une conciliation.
Si le patient porte plainte alors conciliation.et la tu verras que c'est le praticien titulaire qui sera convoqué....qui pourra toujours se retourner vers le salarié tout cela fera la richesse des avocats et au final le titulaire devra refaire le travail du salarié.
ET qu en pense les syndicats de ce cas ? Eux aussi des fainéants?

fatalmolaire écrivait:
------------
> eh oui le CDO dans toute sa splendeur...plutot que de renseigner le jeune
> confrère et de lui expliquer un truc somme toute assez classique et répandu:"
> Démerde toi avec ton titulaire et ta RCP...." Sympa....ça donne pas envie de
> voter ou de se rapprocher d'eux...quand on parvient à les joindre....

Avatar_small

moritooth

14/01/2019 à 22:21

Tu étais salarié, la responsabilité incombe pleinement et uniquement au titulaire. Le reste n'est que de la méconnaissance, ou de l'intimidation.

Avatar_small

ch'ticot 59

15/01/2019 à 07:57

Le titulaire refait le boulot; ça fait partie des "échecs à assumer".Anticiper l'éventuel les éventuels reproches du patient; ça permet d'éviter toute procédure chiante, chronophage et même onéreuse.
Bref, s'épargner et avancer