Loisir : passion auto

Forum associé : Eugénologie

Avatar_small

amelion1

26/11/2018 à 15:57

chicot29 écrivait:
--------
> Tiens qui n'en veut ?

Marrant !!! Mon fils a la même, en noir. Mais une 240. C'est largement suffisant !
On peut vraiment pas dire que c'est confortable !!!
Il envisage de s'en séparer, et aimerait une Caterham. Moi, je préfère celle qu'il a aujourd'hui. Sur circuit, c'est un régal.
Mais qu'on le veuille ou non, ça reste fragile.

Avatar_small

amelion1

18/02/2019 à 13:33

Journée d'hier sur circuit. Quand je dis "journée", c'est exagéré, c'était 2 sessions de 20'.
Un loupé complet.
J'étais mauvais. Pas très mauvais, mais mauvais. J'étais un raté, un débutant. Me suis mis en pétard contre moi-même. Me suis tiré pour rentrer chez moi et regarder la télé, ça valait mieux : quand on est con, faut se mettre à l'abri.
J'ai multiplié les petites erreurs d'inattention. Mais quand on ajoute les unes aux autres, on découvre la nullité.

C'était la première journée "open" de l'année. Content, je voulais y aller, car faut s'y remettre pour progresser, et avec ces nouveaux pneus semi-slicks, ça motive ! ... et l'excès de motivation rend cinglé.
Première erreur : premier tour de circuit. Je ne regarde rien, je connais le circuit par coeur, donc j'essaie ces nouveaux pneus dans les virages serrés, aux freinages, etc. ... mais je ne les chauffe pas gentiment, normalement.
Et je ne note aucune des modifications du circuit, ne vois même pas qu'ils ont mis pendant l'hiver des bacs à gravier pour bloquer les bagnoles qui sortent dans les zones difficiles.
Deuxième tour, j'attaque très fort. C'est bon... et je sors dans un bac. Bloqué. Un tracteur vient me sortir. Avant de me planter, je ne savais même pas qu'il y avait un bac. Nom de D, je suis passé là des centaines de fois, et parfois à la limite en mettant 2 roues en dehors sans que rien ne se passe, et là, fini, bloqué. La rage. Rien cassé, mais connerie en hausse. Comment faire une connerie pareille quand on sait piloter ? C'est qu'on ne sait pas piloter.

Deuxième session. Concentration déficiente après la sortie. Et beaucoup trop de bagnoles. J'ai horreur d'aller sur circuit et de devoir râler pour doubler ceux qui sont plus lents. Bien entendu, c'est énervant quand ils sont sur la trajectoire idéale, et que moi, je suis obligé d'en sortir. Je suis là pour m'amuser, pas pour prendre des risques. Fait chier.
Mon meilleur chrono, sur ce circuit est à 2'07"3, avec des pneus de série fatigués. J'ai fait 2'08"2 hier, avec des pneus semi-slicks neufs. Donc, pas vraiment cata, mais mauvais, ou très mauvais. J'ai fait des erreurs de concentration, des erreurs de trajectoires, je les ai multipliées.
En me garant après, j'ai hésité. Refaire 1 ou 2 sessions, histoire de s'y remettre gentiment ? .... Non, trop énervé. C'est prendre un risque de trop, faut rentrer. Alors que j'étais seul en train d'enlever le casque, un spectateur vient me voir, me dit qu'il a vu que je roulais super bien, que j'étais très rapide dans le double gauche, et le plus rapide dans la panoramique. J'ai calmé le jeu direct : si tu veux avoir un cours de vrai pilotage, va voir un autre. Quand je suis énervé, je deviens vite imbuvable. Je luis ai présenté mes excuses après...

Bon, j'en ai fait mes conclusions.
D'abord, ne plus jamais regarder le chrono quand je suis dans la bagnole, ça déconcentre. Le téléphone et le "RaceChrono" doit être caché dans la boite à gants. Prendre la piste quand il n'y a pas trop de bagnoles dessus. Et regarder uniquement la piste.
Faut y retourner, sur la piste. Là ou ailleurs. ça m'est égal. Mais c'est bizarre. Autant fin novembre, j'étais bon, mais là, ça n'allait pas. Faut considérer ça comme une reprise après un congé. Après les vacances, on n'est pas forcément bon : manque d'entraînement... et petites erreurs.