Loisir : lectures d'intellos

Forum associé : Eugénologie

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

03/12/2018 à 17:29

adhoc écrivait:
-----

tu serais précipité un jour ou l'autre (un millénaire
> ou un autre!!!) vers un amas stellaire ou un trou noir.

si on me vire les moustiques je veux bien prendre deux trou noir ! :D

--
on attend !!

69_xtb5lc

barbabapat

03/12/2018 à 17:33

lardonbis écrivait:
---------
>
>
> Qu'elle crève sous le béton cette vielle pute! On en refera une plus sympa, sans
> moustique, sans cancer. et bien siliconée !

Même sous le béton elle vit. Regarde un environnement comme les égouts. Et pourtant la nature vit et se développe que se soit au niveau bactérien jusqu'au niveau des vertébrés. Un environnement hostile comme Tchernobyl n'a pas anéanti la nature qui continue à s'y développer comme si de rien était en éliminant ce qui n'est pas viable par la sélection naturelle.

Avatar_small

Guady

03/12/2018 à 17:55

99% des espèces vivantes apparues sur Terre depuis son origine ont disparu à jamais. Pourtant les humains ont émergé, sales bestioles douées d'intelligence dite supérieure, mais aussi pour cette même raison, souvent bêtes à manger du foin

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

03/12/2018 à 18:01

elle nous a bien baisé pendant des million d’années ! c'est l'heure de la revanche !
à l'autoclave la boule bleu ! un code barre, un coup de zapette ,on ouvre le sachet et on repart sur de bonne base.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

03/12/2018 à 18:08

>à l'autoclave la boule bleu !<

H2G2 : Le Guide du voyageur galactique

Avatar_small

Guady

03/12/2018 à 18:15

Les deux faces de la même pièce, donc indissociables. Le yin et le yan Lardon, tu sais, et la spiritualité tu ne pourras pas y couper, même découpé en tranches ou réduit en l'état de spermatozoïde déshydraté dans la liste d'attente d'un ovule

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

03/12/2018 à 22:21

Bah , amelion, ta prémisse est fausse, la nature n'et pas une entité différente de nous, qui vit sans nous. Tu peux définir la nature mais en aucun cas son état, la nature étant un flux fait de destructions et de créations. Le reste occupe les millénaristes qui vont se réunir en Pologne avec tous les adorateurs des impôts et des contraintes et du pouvoir.

Avatar_small

amelion1

05/12/2018 à 10:22

wakrap écrivait:
------
la nature n'et pas une entité différente
> de nous, qui vit sans nous. Le reste
> occupe les millénaristes qui vont se réunir en Pologne avec tous les adorateurs
> des impôts et des contraintes et du pouvoir.

Serres ne dit pas ça !
L'homme, socialement comme individuellement, vit dans la nature, utilise la nature, et se bonifie grace à elle car elle lui apporte énergies et forces. C'est ce que les spécialistes anglo-saxons (Posthumus et Legros entre autres) appellent "French Ecocritique".
Il ne s'agit pas de dominer la nature, mais d'utiliser au mieux la nature et de protéger le pouvoir de la nature, pour que ce pouvoir continue d'aider l'humanité. Cette "écocritique" ne cherche pas à préserver le caractère vierge de la nature !
Les aléas climatiques et autres désordres naturels sont bien dus aux interventions humaines. Ces modifications naturelles nuisent à l'humanité entière : tempêtes, inondations, incendies, sécheresses, famines, etc.
On ne parle pas des impôts ou du pouvoir politique, mais de protéger la planète, et comme l'homme vit de la planète et vit sur elle, de protéger aussi l'homme car l'homme fait partie de la nature et de la planète !
Il n'y a pas d'opposition, mais une réciprocité.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

05/12/2018 à 10:36

vous parlez pas de la même nature les mecs.

c'est comme les types qui discutent de dieu alors que tout le monde sait que dieu, c'est moi!

69_xtb5lc

barbabapat

05/12/2018 à 13:27

amelion1 écrivait:
--------
>
> Les aléas climatiques et autres désordres naturels sont bien dus aux
> interventions humaines. Ces modifications naturelles nuisent à l'humanité
> entière : tempêtes, inondations, incendies, sécheresses, famines, etc.
>
Les aléas climatiques sont avant tout naturels avant toute intervention humaine. Regarde la crue de 1901 de la seine. elle est tout à fait naturelle.L'homme s'en ait protégé mais cela emperchera pas le phénomène de se reproduire. De plus comme l'homme s'est crus à l'abris de ses protections, il a densifié les zones inondables.
On a construit dans des zones inondables, au pied des volcans, en zone de risque incendie en évitant souvent de faire tomber les arbres autour des maisons pour vivre dans la nature.
Enfin, les sécheresses et les famines n'ont pas attendus le réchauffement climatique pour tuer des hommes. On a même aujourd'hui moins de personnes qui en subissent les effets que par le passé avec comme pour l’Éthiopie dans les années 80 l'utilisation de la famine par le pouvoir en place pour exterminer ses opposants.

69_xtb5lc

barbabapat

05/12/2018 à 14:35

Sinon, tu as des point assez amusant sur le chiffrage des dégâts en cas de catastrophes naturelles.

En 1901 lors de la crue de la seine, le chauffage, c’était globalement du poêle à bois en fonte. Aujourd'hui pour faire plaisir aux écolos, c'est de la pompe à chaleur électrique. Un poêle à bois inondé, il faut le laisser sécher. Une pompe à chaleur inondée, c'est plusieurs millier d’euros de dégâts à payer pour les assureurs.

Lorsque l'on avait un corps de ferme inondé, les produits de valeur étaient au grenier. Que l’étable soit inondé, ca n’était pas un problème, pas plus que la cuisine. Aujourd'hui entre la cuisine en panneau de particule, les étables qui sont devenus des logements avec du mobilier et de l’électronique qui va être à changer, le coût va légèrement piquer surtout quand en plus on va avoir plus de monde à indemniser du fait de la densification des secteurs.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

06/12/2018 à 16:54

amelion1 écrivait:
--------
> wakrap écrivait:
> ----
> Les aléas climatiques et autres désordres naturels sont bien dus aux
> interventions humaines. Ces modifications naturelles nuisent à l'humanité
> entière : tempêtes, inondations, incendies, sécheresses, famines, etc.

On est simplement dans le bullshit le plus absolu. Fait par exemple une recherche sur l'intensité des phénomènes climatiques extrêmes. Pas une molécule d'évolution depuis que les mesures existent. Par exemple va voir l'idice ACE de l'énergie cumulative des cyclones. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_cumulative_des_cyclones_tropicaux

On est dans la religion, rien d'autre.

Beaucoup de mesures ici, cela te détendra des peurs.
https://hacene-arezki.fr/indicateurs-climatiques/

Avatar_small

amelion1

09/12/2018 à 11:38

wakrap écrivait:
------
> On est simplement dans le bullshit le plus absolu.
> On est dans la religion, rien d'autre.

Tu nous fais du Trump ! Faudrait que tu apprennes à lire mieux que lui, qui n'a plus lu un bouquin depuis 50 ans.
C'est plutôt drôle.
Le monde scientifique dans son énorme majorité a pris conscience que si le climat se modifie naturellement, le monde humain le modifie aussi.
On peut toujours prétendre que les scientifiques n'y connaissent rien. Mais je fais un constat, ce sont souvent les stupides qui disent que les scientifiques sont stupides.

69_xtb5lc

barbabapat

09/12/2018 à 12:16

amelion1 écrivait:
--------
>
> C'est plutôt drôle.
> Le monde scientifique dans son énorme majorité a pris conscience que si le
> climat se modifie naturellement, le monde humain le modifie aussi.
> On peut toujours prétendre que les scientifiques n'y connaissent rien. Mais je
> fais un constat, ce sont souvent les stupides qui disent que les scientifiques
> sont stupides.

Tu confonds stupidité avec biais politique. Il y a longtemps le kgb parlait du meilleur choix pour retourner une personne. Le chantage et l’argent fonctionnaient mais l’adhesio Politique était bien plus efficace comme le montre la pénétration du gouvernement anglais dans les années 70.

Et c’est un problème car si on parle des liens d’interet Financier les liens d’interet Politiques eux sont passés sous silence. Tu as le même problème au niveau de la presse ou le biais politique intervient dans la façon de choisir les études qui seront prise en compte avant les questions de matériels et méthodes.

Enfin, les solutions ne sont pas uniques et dépendent aussi des paramètres en particulier la population.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

09/12/2018 à 18:24

Oh, on est au delà du biais. Quand tu donnes le chiffre des scientifiques qui montre que il n'y a pas par exemple la moindre augmentation du nombre de cyclones ou tempêtes sur la terre sur le siècle, ni des tornades aux USA, ou incendie sécheresses, famines(là on est dans le ridicule car elles ont quasi disparu hors corée du nord) et la personne en face te répond les scientifiques dans leur immense majorité blah blah blah sans la moindre référence, tu es dans la foi, tout simplement. Fin de la discussion, le rationnel n'a plus de place.

Avatar_small

amelion1

07/01/2019 à 15:33

Ton propos frise l'irrationnel !
Sans la moindre référence ?... Bof, si tu ne lis pas, tu ne trouveras pas de référence.
Même l'administration américaine a sorti son truc. Mais, comme Trump ne sait lire que les photos, il dit qu'ils sont de mauvais scientifiques et qu'il ne les croit pas.

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

07/01/2019 à 16:50

faut deja savoir ce qu'ils disent les scientifique et donc lire un peu ( pas la presse hein !)

Les choses où les preuves sont solides :
-la TC° globale augmente.
- cette augmentation est extrêmement rapide rapport aux précédent changement documenté ( pas tous donc).
- cette augmentation est due en grande partie à l'activité humaine, c'est aussi un fait. le reste joue globalement à la marge .

et c'est tout.
pour la fin du monde on repassera.

maintenant j'ai pas lu les deux derniers. ils parlent des conséquences ?

4_5_degrees_lfsdykEarth_temperature_timeline_osiytn
69_xtb5lc

barbabapat

25/01/2019 à 09:51

http://www.taifu-comics.com/niho-niba/#

"...............

Saki est une élève solitaire, timide et effacée. Pour son entrée au lycée, elle décide de changer d’apparence : nouvelle coiffure, shopping, tutos maquillage avec sa mère… Cette première métamorphose va bouleverser son quotidien, pour le meilleur et pour le pire. Le jour de la rentrée, Saki va se faire des amies, mais aussi rencontrer Hayato, avec lequel elle découvrira du même coup sexe et drogue.

Métamorphose est une lecture dont on ne sort pas indemne, que ce soit à cause de son côté tragique ou à cause de son côté excitant ! Shindo L nous invite à partager les plaisirs de la naïve Saki au cours de sa longue descente aux enfers avec tellement d’adresse que rassurez-vous : vous ne serez pas les premiers à succomber à la tentation lors d’une scène que la morale réprouve !

...................."

Mettre du hentai dans les lectures intello, je sais c'est osé. Et pourtant c'est un titre dont on trouve pas mal de critiques sur youtube depuis longtemps et qui ne laisse pas indifférent.

Le gros problème étant que le public de ce titre est plutôt féminin et avant 18 ans si on souhaite l'impact en terme de santé publique.

Oui certaines critiques traitent des partis pris de l'auteur qui fait du personnage principal une personne trop influençable. Après, c'est une solitaire qui globalement n'a rien quoi se rattacher en terme de relations avec les autres et un profil qui serait tout aussi bien le sujet d'une embrigadement sectaire.

Oui, la vision du japon est compliquée avec une société qui n'arrive pas à avoir de filets de sécurité et encore la psyché du personnage principal et ces expériences avec les autres l’empêchera d'aller chercher de l'aide.

Il y a un parti pris final de l'auteur qui va à l'encontre du happy ending encore qu'un second arc narratifs pourrait s'ouvrir pour un personnage mais cela serait compliqué.

Avatar_small

amelion1

07/02/2019 à 12:23

Je reviens vers les "Lumières"... et les anti, en prenant un bouquin dont on a parlé ailleurs.

Jean Claude MICHEA : le complexe d'Orphée, (climat, 20€). il date de 2011.
C'est un mélange de philo, de socio, avec une très forte motivation politique... une étude défavorable de la gauche d'aujourd'hui, combinée avec une énorme critique de la droite. Il est de gauche... !!! et ???

Chacun son avis. Le mien est plutôt bizarre. Si les analyses sont très documentées et intéressantes, les conclusions qu'il en fait sont parfois délirantes !
C'est étonnant : analyses pertinentes... et raisonnement politisé. J'ai la désagréable sensation qu'il cerne des vérités pour les utiliser dans une motivation personnelle.

Moi aussi, parfois, je fais des comparaisons délirantes. Par exemple, je l'ai comparé à Rousseau et son Discours sur ses sciences et sur l'art (prix de l'académie de Dijon, ce qui était très important en 1750) et plus tard le contrat social. C'est un délire qui efface la raison pour privilégier le nombrilisme traditionnel.
C'est pourquoi je parle d'anti-lumières : avec ce genre d'idées sur la science, sur la sociologie, sur l'art, sur la religion, etc (on parle de tout et pas seulement de politique) on ne fait pas avancer l'humanité, on la fait revenir en arrière. Même le conservatisme gène !

En écriture, ne comparons pas Michéa et Rousseau. Michéa est peut être bon, mais je ne l'ai pas remarqué. Il écrit en langage parlé, avec de multiples parenthèses, apartés, exemples, circonvolutions, etc.
Toujours dans mes comparaisons : quand je fais des conférences, j'écris comme ça (au brouillon) quitte à improviser quand le public est là. Mais éditer ça, c'est difficile, car ce n'est pas un livre qui raconte une histoire ! Rousseau est à un autre niveau !

Même si je ne suis pas du tout partisan des divers discours de Michéa, j'en ai 2 autres dans ma bibliothèque. Les Mystères de la Gauche (Climat, 14€) : Il me plait mieux, il est mieux écrit et est plus clair. Comme d'habitude, j'apprécie énormément ses multiples observations très bien documentées. L'aspect politique ne m'intéresse guère, mais les références à l'histoire sont remarquables.

La culture de l'égoïsme, de Lasch (historien) et Castoriadus (économiste), et dont Michéa a écrit la post-face (Climats 10€). Très intéressant, voire amusant. C'est la retransmission d'un dialogue qui a eu lieu sur une chaîne radio anglaise entre ces 2 observateurs.
ça vaut le coup de le lire, car s'ils ne sont pas d'accord sur tout, ils vont dans le même sens : la sphère publique et politique diminue, et la sphère privée s'accroit car elle est dopée par les marketings jusqu'à tomber dans les hallucinations ! Nous devenons des égoïstes.

Avatar_small

Guady

07/02/2019 à 14:16

amelion1 écrivait:
--------
... la sphère publique et politique diminue, et la sphère privée
> s'accroit car elle est dopée par les marketings jusqu'à tomber dans les
> hallucinations ! Nous devenons des égoïstes.

C'est vieux comme le monde ce phénomène "privé / public, ou plutôt, individuation / intégration.
La montée dans l'échelle de complexité passe successivement par un échelon singularisant puis par un échelon agglutinant. Rien à voir avec les "égoïsmes" pointés du doigt par tous ces intellos de la morale, qui sont eux-mêmes des exemples types de cet égoïsme qu’ils dénoncent avec beaucoup de prétention.
Ensuite, contrairement à ce que l'on croit généralement, la pensée logique n'a pas le monopole de la rationalité.
Il ne s'agit pas de faire avancer l'humanité mais de la libérer de l'emprise des idéologies de tout poil et des dogmes qui les accompagnent. En bref, qu'elle parvienne à s'élever au lieu de tourner en rond, que ça soit les Gilets Jaunes ou les Institutions de pouvoir, ce sont toujours des luttes (de pouvoir) court-termistes.
........................
Pour ceux que ça intéresse : la montée dans l'échelle de complexité passe successivement par un échelon singularisant puis par un échelon agglutinant.
La sociosphère est agglutinante (combinaison en sociétés homogènes et en coopérations hétérogènes). La noosphère sera singularisante (émergence des noèses immatérielles).
Etc.
Nous sortons de la phase MATIERE et de l'Etape sociosphèrique (intégration) pour entrer dans la phase Pensée et l'Etape noosphérique (individuation) :
• Phase PENSEE :
- Etape noosphèrique (individuation)
- Etape gnoséosphèrique (intégration)

** Les grandes phases :
• Phase ENERGIE
• Phase MATIERE
• Phase VIE
• Phase PENSEE

Avatar_small

amelion1

08/02/2019 à 17:21

Guady écrivait:
-----

> ** Les grandes phases :
> • Phase ENERGIE
> • Phase MATIERE
> • Phase VIE
> • Phase PENSEE

Marrant, ton "tableau" m'a fait pensé à un bouquin que j'ai lu il y a deux ou trois ans.
Christian Morel : Les décisions absurdes. (folio essais)

C'est de la sociologie pure, avec son langage de spécialistes ! Oui, j'ai des gouts bizarres pour mes lectures ! J'aime bien comprendre les autres, et moi-même !
Bien entendu, ce n'est pas un roman.

C'est une analyse très approfondie des décisions prises par des gens sensés, parfois des savants qui conduisent à des erreurs catastrophiques ou à des absurdités.
Autrement dit : comment un malin devient un con, et pourquoi ? Le pire est ce malin ne se rend compte de la connerie que quand le désastre est là : on n'évite pas le désastre, on le provoque !

Plusieurs exemples sont étudiés. Certains sont très connus. Il cite l'explosion de navette Challenger après son décollage vers l'espace : on (pas tous, mais beaucoup !) savait que ça allait péter, et on a fait décoller quand même !
Pourquoi ? ... donc, tout est expliqué et analysé.

D'où ma remarque, il fait référence dans sa conclusion à "la roue de Deming" qui permettrait d'éviter des erreurs très néfastes.
Pour simplifier, cette roue se résume en PDCA. P (plan), D (do), C (check), A (act).
Donc, P : on réfléchit (et on définit avec précision un objectif), puis D : on met en oeuvre pour un essai, puis C : on évalue par rapport à l'objectif, puis A : on réagit en corrigeant (hélas souvent car nous sommes imparfaits).
C'est un résumé pour éviter ces absurdités dans la vie professionnelle, qui s'applique aussi dans la vie personnelle !

Ma conclusion : je m'améliore en lisant un bouquin de socio qui dévie vers la psy.
Et je m'occuperai de wakrap, parce qu'il est très fort en absurdités. Le plus difficile pour moi est de lui démontrer ses erreurs, car les gens stupides sont atteints de surdité sélective.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

08/02/2019 à 18:31

lardonbis écrivait:
---------
> faut deja savoir ce qu'ils disent les scientifique et donc lire un peu ( pas la
> presse hein !)
>
> Les choses où les preuves sont solides :
> -la TC° globale augmente.

Quand elle ne baisse pas, on s'en fout, et encore les mesures satellite ne colle pas avec les terrestre qui sont modifiée par des algo pour les faire coller à la foi.

> - cette augmentation est extrêmement rapide rapport aux précédent changement
> documenté ( pas tous donc).

Donc c'est faux, c'est arrivé souvent et avant donc banal

> - cette augmentation est due en grande partie à l'activité humaine, c'est aussi
> un fait. le reste joue globalement à la marge .

Absolument faux, jamais prouvé, on est dans le nawak le plus absolu.
>
> et c'est tout.
> pour la fin du monde on repassera.

Cela on n'en sait rien, mais rien à voir avec une causalité humaine.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

08/02/2019 à 18:32

>Pour simplifier, cette roue se résume en PDCA. P (plan), D (do), C (check), A (act).
Donc, P : on réfléchit (et on définit avec précision un objectif), puis D : on met en oeuvre pour un essai, puis C : on évalue par rapport à l'objectif, puis A : on réagit en corrigeant (hélas souvent car nous sommes imparfaits). <

Vaut mieux lire Le Discours de la Méthode, c'est plus élaboré :-)))
Comment peut on faire confiance a la sociologie actuelle, alors que la grande majorité des auteurs n'a pas fait une heure de physique chimie dans sa vie, et possède un niveau de maths souvent catastrophique?
Vraiment, je préfère lire les Classiques , qui touchaient à tout, et pouvaient ainsi faire de bien meilleurs modéles des structures de groupes , que ceux qu'on nous assene actuellement qui oscillent entre la gauche un peu naive et l'ultra liberalisme sans pitié pour les plus faibles.

Photo-thumb-45_lnhuvp

wakrap

08/02/2019 à 18:38

amelion1 écrivait:
--------
> Ton propos frise l'irrationnel !
> Sans la moindre référence ?... Bof, si tu ne lis pas, tu ne trouveras pas de
> référence.
> Même l'administration américaine a sorti son truc. Mais, comme Trump ne sait
> lire que les photos, il dit qu'ils sont de mauvais scientifiques et qu'il ne les
> croit pas.
>

Ah, c'est reparti dans l'attitude minable du bouffon de service. Je t'ai donné les liens montrant que ton propos était faux: chiffres des épisodes violents cyclones tormades..., rien à signaler sur le siècle d'anormal, et tu ponds un message de pauvre type. Tu t'étais retenu un moment et cela repart.
Je signale que ton propos n'a donné aucun élément, juste un propos disant qu'on avait une augmentation des tornades, cyclones épisodes vioilents.
figure toi que vivnat dans un pays tropical, le bouffons de ton genre on en voit arriver tous les jours à raconter leur conneries de métropole, y en a même qui nous disent que les îles se font submerger et on leur montre des photos de tetiaroa, bien documenté depuis des dizaines d'années que Brando l'avait acheté et on le voit au contraire s'étendre/ niveau de la mer.
On connait ces fadaises, et oui c'est l'homme qui massacre les atolls, mais rien à voir avec un réchauffement, juste le massacre du sol pour l'agriculture, les extractions de minerai , les constructions de routes mal boutiquées....

Avatar_small

Guady

08/02/2019 à 18:39

amelion1 écrivait:
--------

> Pour simplifier, cette roue se résume en PDCA. P (plan), D (do), C (check), A
> (act).
> Donc, P : on réfléchit (et on définit avec précision un objectif), puis D : on
> met en oeuvre pour un essai, puis C : on évalue par rapport à l'objectif, puis A
> : on réagit en corrigeant (hélas souvent car nous sommes imparfaits).

Le tableau dont je fais référence n'est pas réalisé par des sociologues. Si tu as la curiosité il y a un excellent livre remis à jour et dirigé par Thierry Gaudin, polytechnicien Ingénieur des Mines etc. : 2100 Récit du prochain siècle. Ont contribué à cet ouvrage un grand nombre de chercheurs, scientifiques, économistes, prospectivistes, urbanistes, transports, matériaux, robotique etc. Repris et enrichi ensuite par des astrophysiciens et des philosophes
Il présente un schéma "Croix du système technique" qui met en évidence cette double relation matière-énergie et temps-vivant évoqué dans mon post précédent.
Dès le début du IIIème millénaire, le savoir est transféré par support électronique. La mutation est planétaire. Un élément essentiel est l'apparition d'une conscience planétaire, qui s'accompagne d'une déstabilisation de grande ampleur.
......
Plus grande est la complexité plus difficile est la régulation.
La communication tyrannique (centralisée) a une structure en étoile : il faut passer par un centre
A l'inverse, dans une structure en réseau n'importe quel élément peut en joindre un autre sans passer par le centre.
......
La structure en étoile est vite saturée et se multiplie en hiérarchie et usines à gaz (homo hierarchicus). Elle tend à l'engorgement au centre, et la paralysie aux extrémités. Elle rend évidente l'inefficacité de la structure centralisée. Le seul refuge des systèmes centralisés est de s'enfermer derrière des frontières et de bloquer toute la société.
La mondialisation ne permet plus de tenir cette position très longtemps, elle nécessite des réajustements.
Il ne s'agit pas de prôner la mondialisation aveugle ni son contraire, le repli sur soi. La solution face à cette complexité consiste à développer un réseau de beaucoup de petites entreprises à haute valeur ajoutée.

En résumé, dans ce monde complexe en accélération, on n'a plus le temps de faire des plans opérationnels comme autrefois, tout va trop vite. Partout les individus doivent échanger des informations, apprendre à coopérer et co-évoluer. C'est aussi le principe de subsidiarité, selon lequel les décisions n'ont pas à être prises au-dessus du niveau où l'information est suffisante pour les prendre. C'est bien ce mouvement d'individuation que j'ai évoqué dans le post précédent (chacun prend en charge son originalité et son talent), à l'opposé des classes dirigeantes qui voudraient tout centraliser.