Si on sort de l'Europe, tous les diplômes ne vaudront plus rien par définition ?

Avatar_small

drhealth

27/10/2018 à 15:03

Imaginons pour un dentiste espagnol diplômé de l'université de Madrid UAX qui retourne en France en 2022, si jamais un gouvernement veut sortir de l'Europe (la majorité), quelle sera la valeur de son diplôme ?

Et même dans 10-15-20 ans ? Une sortie est probable. Ne sont ils pas sur un siège éjectable ?

Comment les dentistes français appréhendent leur retour en france dans un premier temps ? et leur "retour probable" ?

Mon dentiste a pensé comme moi sur une sortie de l'Europe probable.

Et vous qu'en pensez vous ?

Merci pour vos réponses !! :)

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

27/10/2018 à 15:45

Non je pense que l objectif c est avec la fin du numerus clausus de sélectionner les "dentistes" hispano-romano-francais de retour des "facs"...
Je pense que c est, entre autres choses, l objectif de la fin du num.
Un examen de fin d etudes que tous devront passer, avec selection.
Je pense que c est le projet surtout pour le retour de l equite de traitement.
C est prevu pour 2020... a voir.
Dans tous les cas dans max 5 ans, je vois aucune banque preter 300ke a un "diplome" roumain... deja que ca va etre tendu pour les sélectionnés...
Surtout si il s est deja endette pour un diplome sans valeur.
Je suis pas persuade de l interet de faire dentaire en france mais sur de son absence a faire dentaire en roumanie... sauf pour ceux qui n ont pas les capacites pour les études... et recuperent le cab des parents... et encore.

Avatar_small

drhealth

27/10/2018 à 17:48

Je n'ai pas compris ta partie sur "la sélection des diplomés" au retour des facs et sur l'équité des traitements.

Comment cela va se faire ? Peux tu expliquer davantage :))

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

27/10/2018 à 18:02

.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

27/10/2018 à 18:03

drhealth écrivait:
--------
> Imaginons pour un dentiste espagnol diplômé de l'université de Madrid UAX qui
> retourne en France en 2022, si jamais un gouvernement veut sortir de l'Europe
> (la majorité), quelle sera la valeur de son diplôme ?
>
Pas plus de valeur que le tien. En 2022 ils plafonneront tous nos honoraires. Fac espagnole ou pas.

En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Avatar_small

drhealth

27/10/2018 à 20:17

Le plafonnement des honoraires est illusoire étant donné pour que le reste à charge soit nul il faut augmenter les cotisations auprès des mutuelles donc dans tous les cas le plafonnement des prothèses n'aura jamais lieu

Avatar_small

drhealth

27/10/2018 à 20:17

Et si les patients veulent payer un reste à charge nulle les dentistes leur proposant des matériaux de qualité inférieure je ne pense pas que les gens voudront avoir de la merde dans la bouche

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

27/10/2018 à 20:21

Oui... je crois que tu as raison... les patients veulent un rac tres eleve (toujours le signe d une excellente qualite hein ;) et surtout etre soigne par un prat qui a fait ses "etudes" en roumanie... tu as tout bon !!

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

27/10/2018 à 23:59

drhealth écrivait:
--------
> Et si les patients veulent payer un reste à charge nulle les dentistes leur
> proposant des matériaux de qualité inférieure je ne pense pas que les gens
> voudront avoir de la merde dans la bouche

Arf. Tu crois qu'ils se posent des questions sur les matériaux qu'on utilise et si on respecte les procédures pour les composites , dont les honoraires imposés sont purement honteux, par exemple ? Et que dire des endos payées aussi à coups de trique par la sécu ? Quand ça sera RAC 0 sur la prothèse ils ne se poseront pas d'avantage de questions.

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

28/10/2018 à 00:05

Et puis RAC 0 la blague. Vaut mieux pas qu'ils prennent une calculatrice pour compter ce que leur coute le tandem sécu- mutuelle. Avec CSG et compagnie ca se chiffre en centaines de milliers d'euros sur une vie.

--
En cas d'échec des négociations conventionnelles, seriez-vous prêt à suivre la promotion d'un déconventionnement massif de la profession par les syndicats représentatifs ? OUI - NON
Participez, anonymement, sur https://goo.gl/forms/nAO0htnsVmxotjYm1

Minamoto_utlhoo

barbabapat

28/10/2018 à 06:51

Le problème en dentaire, c'est que la mauvaise qualité, c'est la justice qui la décide et pas la sécu.
Donc oui les trois paniers discutés avec la sécu, c'est joli sur le papier. Par contre il manque une donnée, c'est les décisions de justice sur une prothèse rac0 qui serait attaquée en justice. Si on suit la jurisprudence, on l'a dans le cul avec obligation de refaire à nos frais ou de payer avec dommages et intérêts.

C'est comme les obligations du réseau cnsd pour accéder plus facilement aux patients des deuxièmes et troisièmes paniers. C'est des règles qui s'appliquent globalement à tous les dentistes.

Enfin si sortir de l'Europe permet d'éviter les exotiques, il faut voir ce que donnera les évolutions sur le numerus clausus et cela renforcera le monopole de la sécu. Si aujourd'hui les frontaliers peuvent cotiser en Suisse, c'est grâce à l'Europe.
Le problème étant que ce que l'on accepte aujourd'hui sera la base de négociation des assureurs quand les mutuelles récupéreront le marché après la fin du monopole de la sécu.

120-81_mdkvjo

Monaco

28/10/2018 à 06:59

Bref, personne ne répond à la question .. EN gros l'auteur veut aller en espagne mais a peur que la France quitte l'UE d'ici 2022 ..
Donc si ça peut te rassurer, nous serons toujours dans l'union d'ici 4 ans (regarde le temps que prend le brexit un peu).
Donc oui ton diplome espagnol te permettra de travailler en France.
Je pense par ailleurs qu'aucune sortie n'aura d'effet rétroactif, donc tu es dans les temps.
Politiquement par ailleurs, personne à part Asselineau je crois n'a évoqué le Frexit (pas même Marine LePEn ou les mouvements d'extreme gauche, mélenchon et consorts).

Minamoto_utlhoo

barbabapat

28/10/2018 à 09:04

Baser la question juste sur la reconnaissance des diplômes est stupide. On reconnaît des diplômes extra européens et cela persistera.

Par contre la capacité à s'installer dépendra des conditions d'excercice.
Donc du nombre de praticiens formés en France et à l'étranger.
De la part des centres de soins qui pourraient à terme devenir plus regardant sur les diplômes dans un marché du travail en excès et avec une rentabilité en libéral plombée par le rac0.

Comme le montre l'Espagne avec ses 20% de chômeurs chez les dentistes, la valeur du diplôme dépend avant tout des conditions de travail. Un mauvais diplômes n'est limitant que lorsque les employeurs ont le choix et que les possibilités d'excercice seul sont financièrement impossible.

À 20% de chômeurs chez les dentistes en Espagne, la régulation se fait par le marché avec une poursuite de la fuite en avant sur les nouveaux formés. Et le problème pour les étudiants, c'est la valeur du diplôme quand ils doivent le justifier avec un employeur qui a le choix.

Images_ja1k0l

seespan

28/10/2018 à 10:01

barbabapat écrivait:
----------

>
> À 20% de chômeurs chez les dentistes en Espagne, la régulation se fait par le
> marché avec une poursuite de la fuite en avant sur les nouveaux formés. Et le
> problème pour les étudiants, c'est la valeur du diplôme quand ils doivent le
> justifier avec un employeur qui a le choix.

En faite c'est pas tant le diplôme qui va compter, mais les capacité professionnel.
En France on fait une fixette sur le bout de papier, mais au niveau de l'embauche l'employeur est plus intéressé par ce que peut réaliser l'employé.

Le diplôme c'est pour trouver le premier job je dirais.

--
หมอจัดฟัน

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

28/10/2018 à 10:02

Ou encore du conventionnement selectif.

Perso je comprends pas les jeunes qui veulent faire ce metier aujourd hui.
Sauf celui qui ne peut rien faire d autre.

Les conditions d exercice dans 10 ans ?? Ce sera dur... meme si tu gagnes un peu plus que la moyenne... (et vu comment tu te fais corriger par l urssaf et l ir... aucun interet)

Avatar_small

merkiqui

28/10/2018 à 11:11

«  (et vu comment tu te fais corriger par l urssaf et l ir... aucun intérêt) »
Visiblement tu n’as jamais entendu parler de l’exercice en SELARL, et lissage de l’Urssaf, de la carcd et des impôts (et de la diminution de l’IS!!).

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

28/10/2018 à 11:51

C est encore pire... la ils arrivent a taxer de l argent que tu n as pas... tres tres fort.

Aucun interet la selarl... sauf si ton bnc fait le yoyo... a la limite la ca peut etre interessant.

On parle du taux d is apres les 38ke ? 33,3%... une paille.

On te vend aussi la selarl pour facilite l investissement... les banques font des prets pro a moins de 1,8%...

Avatar_small

merkiqui

28/10/2018 à 11:59

Très drôle. On voit là, ta compétence financière. Encore merci pour ces conseils.
Doit-on arrêter le métier tout de suite ou est-ce seulement pour les nouveaux entrants?

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

28/10/2018 à 12:04

merkiqui écrivait:
--------
> Très drôle. On voit là, ta compétence financière. Encore merci pour ces
> conseils.

De rien. Mais je te laisse le soin de m expliquer l avantage d un exercice en selarl a bnc constant.
Sous forme d un tableau, tu compares les deux modes d exercice.
240ke de ca et 80ke constant de bnc taux urssaf a 0,95 et 2.5 parts fiscales 20ke de benef sci.
Quand tu parles de la diminution de l is c est 15% sous les 38ke ?
Tres sincerement, si tu veux m expliquer je t en serais vraiment reconnaissant. Et je t en remercie d avance.

> Doit-on arrêter le métier tout de suite ou est-ce seulement pour les nouveaux
> entrants?

En france, il n y a aucun interet a se lancer dans cette voie. Tout comme il y a aucun interet a faire prothesiste dentaire.
C est sur que ce n est que mon avis, mes les conditions d exercice vont severement se degrader.
Globalement, ne serait ce que rentrer en france est une erreur.

Ca c est une comparaison entre les exercices en BNC et SELARL d un avocat que j ai trouve sur un blog d un... comptable ;)
Il compare l exercice et les charges des deux types.
En selarl 30ke/an contre 38ke/an en BNC (20% de difference de remuneration)
Il conclut a une différence de 4ke en fin d'exercice et 8,5ke de bénéfice net d'is.
C est a mon avis un exemple assez honnete... mais...
Entre 30ke SELARL et 38ke BNC, il y a dans le premier cas seulement 2,5ke imposé a 30% en IR contre 10,5ke a 30%... il est évident que si tu te situes pile dans la tranche de passage de 14% à 30% la diff est énorme... c'est un effet de seuil que tu peux appréhender hors SELARL (plus de vacances, moins de travail... si tu veux que 30Ke en fin d'année t'es pas obligé d utiliser une SELARL).
Bref, si la diff de revenu est dans le meme tranche d'imposition... l'avantage est peu interessant.

Dans son exemple, la diff d IR est de 3300e... surtout du fait du passage a la tranche sup d imposition.

Pour le reste il note 2,2ke de moins de cotisations sociales en selarl. Bon pour 20% de revenu en moins (8ke) encore heureux.

Mais... il ne note pas l'"obligation" de faire appel a un cabinet comptable pour gérer cette usine a gaz (minimum 3ke par an...) et la double cotisation ordinale (bientôt a 500e/an chez nous)... bien sur déductible mais bon... 3500e de charges sup pour 20% de revenu en moins.

Il parle après du bénéfice net après IS pour les investissements futurs de la selarl... avec des taux d'emprunt a moins de 2%, c'est sans objet.

Bref... je ne vois pas l'interet meme si son exemple semble honnete.

Et enfin les 8ke de diff de revenu annuel eux peuvent servir d apport pour la création de patrimoine prive (bien sur pas en france... faut pas etre fou)
Les 8,5ke de benef de la selarl eux restent dans cet enfer fiscal.

Voila mais sincerement merkiki explique moi ou tu vois l interet vraiment je ne demande qu a comprendre (et vraiment sans malice, tu te moques de moi mais j attends l explication).

Exemple_resultat_bnc_selarl_ijkgkn
Avatar_small

merkiqui

28/10/2018 à 13:41

1) Hypothèse fausse car ne correspondant pas à la pratique d’un dentiste.
Avec 240 k€, en SELARL, tu gagnes plus en net que 80k€.
2) passer sa carrière pour gagner 30 ou 38 k€, c’est un peu réducteur
3) travailler avec intelligence (comme un bac+6) pour organiser sa rentabilité
4) quel est ce pays où un dentiste français est attendu et gagne plus qu’en France?

Avatar_small

merkiqui

28/10/2018 à 13:43

A Health, nous t’attendons toi et tes confrères car plein de zones sous dotées ont besoin de dentistes

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

28/10/2018 à 13:47

merkiqui écrivait:
--------
> 1) Hypothèse fausse car ne correspondant pas à la pratique d’un dentiste.

Non c est tres interessant parce que dentistes et avocats ont peu ou prou les memes taux de cotisation en BNC.

> Avec 240 k€, en SELARL, tu gagnes plus en net que 80k€.

Je suis désolé mais ta phrase je n'y trouve pas de sens...
tu gagnes plus en selarl que quoi ?? qu'a a faire le CA dans l'histoire ??
C est un taux de rentabilite de 34% c est deja pas mal. T es a combien ?
Quel est le rapport avec le mode d exercice?
Mais concretement j attends l explication...
Je te demande le meme exercice didactique qu a fait ce comptable avec les infos que je t ai donnees (tu les as toutes pour faire le calcul et simuler les modes d exercice)
Ca doit etre quand meme a ta porte (sans mechancete mais je comprends pas que vous gardiez vos recettes secretes... surtout pour se moquer puis rien expliquer par la suite... c est vraiment pas confraternel).

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

28/10/2018 à 13:48

merkiqui écrivait:
--------
> A Health, nous t’attendons toi et tes confrères car plein de zones sous dotées
> ont besoin de dentistes

Oui... la pire des options... faire du social tarif secu en zone sous dotée... mais meme a mon pire ennemi je ne le souhaite pas.
Bien entendu, n allez pas ou les asso 1901 ne vont pas... y a 0 biz a faire en zone sous dotee... avec des retraites a 130% du minimum veillesse aujourd hui voir 100% dans 10 ans.
Un local qui ne fera que perdre de sa valeur (sauf pour la CFE et la TF... la on te trouvera toujours pour payer)... idem pour la residence principale si tu veux pas te taper 2h de route par jour ouvre... une vie en dehors des services indispensables. (4h de route AR pour trouver un chu "correct"... un peu moins pour un college ou un lycee quoique...)
Un tissu social et economique qui ne fera que perecliter... tres tres mauvaise idee.

Avatar_small

merkiqui

28/10/2018 à 15:34

« surtout pour se moquer puis rien expliquer par la suite... c est vraiment pas confraternel »
Pas de moqueries.
Juste un constat.
Différents modes d’exercice existent.
Certains sont plus avantageux que d’autres pour des CA supérieurs à la moyenne.
Les ignorer car plus difficiles à appréhender, c’est donner plus à Macron-Hollande, qu’il ne le mérite.
Donner une recette de cuisine avec 4 colonnes veut dire également « accessible à tout le monde », il suffit de suivre la recette. Or c’est plus compliqué que 4 colonnes (mais accessible à un bac+6).
« Aucun principe n’oblige un contribuable à payer le maximum possible d’impôts et de cotisations sociales ». M. Cozian.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

28/10/2018 à 17:19

merkiqui écrivait:
--------
> Certains sont plus avantageux que d’autres pour des CA supérieurs à la moyenne.

mais y'a 0 rapport avec le CA.
Vraiment je suis decu, je t'ai donné des exemples concrets, j'attendais des explications qui ne viennent pas...
La tu me sors des lapalissades sur l age du capitaine et le "c'est pas accessible au quidam..."
C'est vraiment très léger...

Y'a peu d'interet a le SELARL, sauf celui de lisser les cotisations sociales et pour ceux qui ne veulent pas trop sortir de la tranche d'imposition a 14% (soit un revenu fiscal de reference de 80ke/an pour un foyer de 3 parts, papa dentiste maman mere au foyer et 2 enfants... au dessus c'est 30%) en attendant des années plus maigres ou pour se preparer a lever le pied (par envie ou par obligation de santé par exemple).
Ou un benef en dents de scie.
Des que t'es bien installé dans les tranches supérieures avec un benef stable... je vois pas.
C'est tres limité, dans la plupart des situations l exercice en nom propre est plus avantageux (bon ca va peut etre changer avec l'unification des taux de cotisation retraite, la on va prendre 10%... faut voir).

In fine, c est moins de prelevements obligatoires... mais t as moins de revenu... bon.

Perso je veux recuperer 100% du benef de mon activité pour le sortir au plus vite de france.

Mais merci quand meme, ca me conforte dans mon idée.
Mais si quelqu'un ici peut m'expliquer le contraire, je lui en serais tres reconnaissant :)

merkiqui écrivait:
--------
> Avec 240 k€, en SELARL, tu gagnes plus en net que 80k€.

Tu peux pas ecrire une enormite pareille et pretendre bien apprehender l interet d une selarl.