Liquide PRF

Chabit3_tbqemd

chabit

11/10/2018 à 09:53

Bonjour,
Pourriez-vous me donner une piste quant au protocole de prélèvement et de fabrication et de mise en place du L PRF. Je m'adresse aux utilisateurs, et le sujet ne porte pas sur l'opportunité ou l'utilité du produit, mais sur la gestion des 15mn de temps avant la coagulation. Sachant que le temps de centrifugation est le plus court par rapport aux membranes, et que souvent on l'utilise plutôt en fin de chir ( sauf pour le steakybone qu'on a prévu dès le début ). Merci de votre retour d'expérience.
Chabit

Avatar_small

bosk7tos

11/10/2018 à 15:18

Bonjour chabit,

Je me pose les mêmes questions que toi, puisque ça ne fait que quelques mois que j'utilise le PRF.
A part l'injection en début de chir dans ce qui sera un futur lambeau, je ne voit pas trop comment l'utiliser.

Des plus expérimentés pour nous aiguiller ?

Avatar_small

Mico

11/10/2018 à 15:35

Lorsque tu as fait ton prélèvement,il faut que tu centrifuge tout de suite.
Tu commence à installer ton patient;tu fais ton anesthésie le temps que la centrifugeuse s'arrete.
Tu met ton prf dans la boite prévue pour écraser ton prf.
Tu fermes ta boite avec le couvercle et là,tu as environ entre 1heure et 1 heure30 pour l'utiliser,parfois tu en auras 4 de bonnes et une retrecie d'ou il faut prévoir au minimum 6 tubes au cas ou il y en aurait 1 ou 2 qui s'abiment.

Jayrart_sdkbow

rapelapente

11/10/2018 à 15:41

Ça s'utilise comme une membrane goretex.
En plus facile. Sauf la préparation évidemment.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

11/10/2018 à 16:37

Chabbit, ta demande n'est pas tres clair.
tu parle du Liquid A - PRF , ou du i PRF ?

Avant de mettre au point la technique du A PRF liquid qui sert sert a faire le stickybone, j'utilisais les tubes orange pour le i PRF et faire des ... stickybone des le debut de la chir.

Mais si tu voulais injecter sur le materiaux en fin de chir , un nouveau prelevement était indispensable.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

11/10/2018 à 16:41

Le I PRF ne dois plus trop s'utilser depuis le protocole Liquid A PRF, puisque presque toutes les video i PRF du site de joseph( si c'est bien le sien ) ont été supprimé .
D'ailleurs, j'ai 2 boites de tube orange a vendre :)
Garder une voie veineuse en place pendant la chir pour reprélever , c'est trop chiant je trouve.
https://www.a-prf.com/fr/i-prf/video-i-prf.html

Avatar_small

leplombier

11/10/2018 à 17:17

A part garder une voie en place pendant la chir ou repiquer, il n'y a pas de solution.
De mémoire, le i PRF était plutôt indiqué pour des injections dans les tissus mous : gencive, peau, lèvres, etc.
Dans les videos on voyait Joseph en asperger sur les greffes mais y a t il vraiment une utilité alors que t'as déjà probablement noyé ton matériau de comblement dans du A liquide et recouvert d'un A prf?

Chabit3_tbqemd

chabit

13/10/2018 à 12:32

En fait de toutes les sources auxquelles j'ai eu accès, il n'y en a pas deux qui disent la même chose, même les vidéos de J. CHOUKROUN, changent suivant ses "découvertes". Je résume mes trouvailles:
Les vitesses de centrifugation vont de 4700Tr/mn, 3200, 2400, pour finir à 1300 Tr/mn (la vidéo ci dessus). Je suppose que moins c'est rapide moins les cellules sont éclatées.
Les temps de centrifugation varient en fonction du matériau qu'on souhaite obtenir 3 à 5mn pour le A PRF et aussi le L PRF. Je n'ai pas réussi à faire une différence entre les deux, mais le point commun c'est les 15mn avant coagulation spontanée. Puis on ajoute de 3 à 9mn de centrifugation supplémentaires pour obtenir les culots de PRF (pour les membranes).
Les matériels fabriqués sont de trois types:
Le stickybone (boudin ou bâton d'os) comme celui de la vidéo qui est compact et dur fait à partir de biomat et de A PRF, ou bien comme je le fait avec une membrane hachée menu, mélangée au biomat et arrosée de l'exsudat des membranes qui reste dans le fond de la PRF Box. Cet agglomérat ne coagule pas et laisse tout le temps de le manipuler le positionner en bouche ou autre. Une fois prêt à la coaguler, il suffit de l "arroser" avec le A PRF ou L PRF et il coagule en 15s. Sinon on peut le façonner sur le plateau et l'arroser avec les même liqides pour obtenir le dernier type de produit:
le steaky bone, véritablement, un steak souple et résistant à manipuler comme une membrane épaisse.
Ma question porte uniquement sur votre façon de faire pour avoir encore du A PRF utilisable pour arroser un sticky bone appliqué en bouche sur des déhiscences osseuses péri implantaires.
Je crois avoir été clair.
Il semble d'après Jeff qu'il me manque des données sur les A PRF, I PRF et L PRF. De même que je n'ai pas trouvé de différences entre les tubes rouges et les oranges à part la couleur des bouchons. Il n'y a rien dans aucun des tubes, et ils sont en tout points identiques. Juste pour éviter à Jeff de revendre des tubes utilisables.
En tout cas merci de vos réponses, bon weekend.

Image_saznoz

Hodina

13/10/2018 à 21:15

Bonsoir,
La seule différence entre les tubes qui font le prof et les autres est que certains sont en plastiques et d’autres en verre: la différence est en fait la présence de silice je crois.
Donc soit on a de la fibrine soit du fibrinogene qui coagule en fibrine!
Le temps de centrifugation ainsi que la vitesse ont énormément diminué pour garder le maximum de facteur de cicatrisation, afin qu’ils ne partent pas au fond du tube.
La recherche évolue et il est probable que demain les temps diminueront encore ou qu’il y aura différents protocoles en fonction de ce que m’on Souhaite obtenir ou faire.... il semblerait qu’il y aurait des facteurs de croissance, et on aimerait bien les conserver......

--
😁😁😁
Le Blog dentaire.
Cliquez ici--> www.arcad-dentaire.fr
Dernier article---------------L'acquisition des compétences
(-Vivre le sourire Hollywoodien-)

Icon_poker_h4nm2d

jeff

14/10/2018 à 00:16

Si je ne me trompe , le L PRF ( L pour leucocytes) , est quasi la même chose que le PRF original de Joseph ( 2800 t/ mn 12 mn pour jo contre 2700/9 ) . Je crois que le L PRF est sortie un peu dans le même temps, par un concurrent de Joseph dont je ne me rappelle plus le nom.
Puis , diminution de la vitesse de rotation pour créer le À PRF ( advance, pour « plus » de facteurs de croissance et cica ). Puis création du I PRF , avec tube en plastique : 3 mn 800 tour . Puis A PRF liquide en interrompant la centrifugeuse à 3 ou 4 mn pour faire un stickybone . ( plus pratique )
Mais pas de solution pour avoir en fin d’interventIon une seringue prélevée au débuts pour arroser.
Il faut re prélever.
Pour bien stabiliser le matériaux facilement en fin d’intervention , il faudrait arroser avec du tisseel .
J’ai vu quelques vidéo intéressante de confrère italien sur cette technique, mais je crois qu’en France , pas possible d’avoir de la colle biologique en dehors de l’hôpital ( en plus , pas d’AMM pour cette indication )

Chabit3_tbqemd

chabit

15/10/2018 à 10:02

En l’occurrence, les tubes à bouchon rouge et ceux à bouchon orange sont tout deux sans additif. comme il m'étonnerait que l'additif soit incorporé au bouchon, on peut dire qu'ils sont identiques.
Merci de vos retours. Pour l'instant, il semblerait que le consensus se fasse autour de 1300tr/mn pendant 3mn pour lr A PRF liquide, puis rajouter 6mn à la même vitesse pour obtenir une membrane riche en facteurs de croissance.
Je garde la suggestion de garder la voie de prélèvement en place pendant la chir car pour le liquide, on reste à 3mn de centrifugation. Dernière difficulté: prélever deux tubes identiques pour balancer la centrifugeuse ! Faudra penser à faire des 1/2 tubes !

Avatar_small

leplombier

15/10/2018 à 10:54

Pas besoin d’équilibrer à 100%.
Tu peux équilibrer avec des tubes remplis d'eau, tu en as certainement un de prêt pour quand tu sort le tube de A PRF liquide : tu le remplaces par un tube d'eau avant de relancer la centrifugation...t'as cas te faire un demi tube d'eau si vraiment tu veux t'amuser à équilibrer parfaitement!

Chabit3_tbqemd

chabit

15/10/2018 à 11:12

Merci du tuyau (ou du tube...)