Fermeture du cabinet pour formation

Avatar_small

Pepita59

08/09/2018 à 23:02

Bonjour à toutes et tous
J'ai besoin de vos lumières...
Si le praticien s'absente beaucoup pour cause de formation et/ou raison personnelle, peut il nous obliger à poser nos cp restants sur ces jours là ? Ou pouvons nous exiger d'être au cabinet et faire nos heures habituelles ? (Ce qui se faisait tout naturellement ces 10 dernières années...)
Merci

Avatar_small

Denteo33

09/09/2018 à 09:08

S’il te le dit suffisamment à l’avance, évidemment il en a le droit.

Ce qu’il a fait pendant 10 ans, il t’expliquera qu’il ne pourra plus la faire car la situation dentaire se tend.

Avatar_small

colibri

09/09/2018 à 12:25

Une assistante ne peut bien évidemment rien exiger au niveau de ses congés ,
ca se passe normalement en discutant d'un commun accord avec l'employeur , et si il y a plusieurs salariées pour un même poste elles peuvent s'arranger entre elles avant de proposer leurs congés à l'employeur ,
mais c'est toujours le praticien qui peut décider in fine de la fermeture du cabinet et des congés à donner à l'assistante :dixit mon comptable .A condition de s'y prendre assez tôt .

Le cas assez fréquent , puisque ca c'est passé chez moi comme ca aussi , de l'assistante qui reste au cabinet pendant les congés de l'employeur est une tolérance , une gentillesse du praticien mais non une obligation , et c'est une habitude (mauvaise à mon avis) qui peut être changée à tout moment .

Avatar_small

Pepita59

09/09/2018 à 13:33

Merci pour vos réponses.
Jusqu'à présent en effet c'était une habitude, je travaillais en son absence. Là ce qui me gêne plus c'est que d'un coup la donne change et de manière rude... les choses évoluent certes, il n'est pas obligatoire de devenir moins humain.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

09/09/2018 à 13:43

Pepita59 écrivait:
--------
> il n'est pas obligatoire de devenir moins humain.

... tu devrais aller porter plainte a l'ONU.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

10/09/2018 à 13:38

Ce que je ne comprends pas , c’est comment cela se passe sur l’année ?
Parce que s’il s’absente beaucoup , tu épuise vite tes 5 semaines . Et pour le surplus ?

Avatar_small

Pepita59

10/09/2018 à 15:48

C'est là tout le problème... en fait mes collègues n'ont plus rien en cp ni heures supp. Depuis 1 an j'ai accepté de ne prendre que 4 semaines de cp et de venir travailler sur des jours off pour rattraper des jours fériés. En échange je cumulais ces jours pour un futur congés maternité. C'était ok jusque là... je rencontre des pb de fertilité et ce bébé tarde à venir. Il lui semble donc logique que j'écoule ces jours. En sois je comprends. Ce qui me gêne c'est la façon de faire. Je cite : si ce bébé n'arrive jamais vous allez les garder lgtps sous le coude tous ces jours. Et cette remarque m'a bcp blessé. Il y avait bien d'autres manières d'aborder la chose. Mais effectivement si je n'avais pas ces cp et heures supp à récupérer la question aurait été vite réglée ....

Icon_poker_h4nm2d

jeff

11/09/2018 à 08:03

Effectivement, cela n’etait pas très délicat.
Pour moi , c’est normal d’etre présent quand le cabinet est ouvert .
Je ne serais non plus ok pour que tu cumules des jours pour les poser quand tu veux, et me laisser sans assistante.
Donc , les cp, c’est pendant mes absences. Sauf que , perso, entre congé et formation, cela fait environ 10 à 11 semaines... de congé payé pour mon assistante.
Je ne vois toujours pas comment tu peux « mettre des jours de côté » s’il s’absente beaucoup.

Avatar_small

Pepita59

11/09/2018 à 10:29

Parce que jusqu'à présent lorsque le cabinet était fermé on me demandait de venir qd même, 1 semaine de fermeture où j'étais là pour permanence téléphonique , 1 semaine de cp qui finalement n'aura pas lieu parce qu'on ré ouvre le cabinet, je ne travaille pas les mercredis et on m'a demandé si je voulais bien venir qd même parce que les jours fériés étaient trop pénalisant pour le chiffre , et des heures supp à n'en plus finir pour pallier aux absences d'une collègue. Et l'argument systématique était " ça va vous arranger vous qui voulez garder des jours". Tout ça fait que je me sens qq peu abusée!

Avatar_small

colibri

11/09/2018 à 17:00

Alors il y a des jours de congés qui ont été accumulés en vue de les prendre ultérieurement en vue d'une future grossesse .C'est une entente amiable avec le praticien qui a duré un certain temps .

Pars la suite le praticien change ses habitudes et lorsqu'il part en formation décide de fermer le cabinet et que les salariés doivent donc prendre leurs cp pendant cette période :
il en a tout à fait le droit , c'est légal .

en résumé : obliger un salarié à prendre des congés alors que le cabinet est fermé est légal ,même si il était habituel avant pour le salarié de rester au cabinet pour prendre les appels .

C'est l'employeur qui fixe la fermeture de son entreprise et son employé doit légalement s'y plier .

Pour pouvoir choisir librement ses congés il faudrait se mettre en auto-entrepreneur : c'est peut-être une bonne solution d'être assistantes dentaire en libérale pour pouvoir choisir librement ses horaires et ses jours de travail ?
Le pendant des gros avantages du salariat (paiement intégral du salaire en cas d'arrêt pour grossesse ou maladie , ou décès , prime de retraite etc) c'est que l'employeur décide de la fermeture de l'entreprise et donc des congés à donner aux salariés .La parade est de devenir indépendant soi-même et se mettre en libéral mais on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.