Société ou BNC ?

Forum associé : Gestion patrimoniale

Avatar_small

CCCNomen

22/06/2018 à 08:19

Bonjour à tous, je paye trop d'impots, de charges sociales... Vraiment trop.

Je suis en BNC. C'est toujours rentable de passer en société ? A partir de quel chiffre d'affaire c'est rentable ?

Est-ce qu'il y a des montages financiers que vous utilisez pour payer moins d'impots ?

Est-ce que j'ai précisé que je paye vraiment, mais vraiment trop d'impots ?

Images_uqnzgv

Pervers Pépère

22/06/2018 à 09:16

Ben tu bosses trop, salaud de riche.

--
Su-Père Pervers

Avatar_small

Cquenotte

22/06/2018 à 09:19

CCCNomen écrivait:
--------

>
> Est-ce que j'ai précisé que je paye vraiment, mais vraiment trop d'impots ?

Ben ... tout est relatif !!
Le seuil du "vraiment trop" est different d'une personne à l'autre. Pour certains c'est au dela de 1000 € ... pour d'autres c'est au dela de 10000 € ... Il est où ton seuil à toi du "vraiment trop ?"

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

22/06/2018 à 09:22

vu qu'on à le droit maintenant à un vrai exercice en société et non un truc boiteux c'est vrai qu'un petit tuto ce serait sympa.

Rape_p0as4f

rapelapente

22/06/2018 à 09:50

J'ai payé jusqu'à 150000 d'impôt. C'est "trop" ?
Je n'ai jamais jugé utile de passer en société. Mon comptable, une pointure, non plus.
Tu payes autant d'urssaf et presque pareil d'impôts.
Si tu veux payer moins d'impots installe toi en ZRR ( y gagneras tu autant ?) ou expatrie toi.

Avatar_small

hipolyte

22/06/2018 à 10:04

Bonjour,
de mon côté j'ai placé le curseur maxi à 25000€ d'IR... (2.5 parts)
et je suis passé en SELARL, qui n'est pas plus qu'un outil utile à la gestion s'il correspond à ton profil.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

22/06/2018 à 10:06

Ceux qui exercent en SELARL peuvent ils majorer leur revenu 2018 en vue de profiter de l'année fiscale "blanche" ??

Avatar_small

dent2669

22/06/2018 à 10:11

CCCNomen écrivait:
--------
> Bonjour à tous, je paye trop d'impots, de charges sociales... Vraiment trop.
>
> Je suis en BNC. C'est toujours rentable de passer en société ? A partir de quel
> chiffre d'affaire c'est rentable ?
>
> Est-ce qu'il y a des montages financiers que vous utilisez pour payer moins
> d'impots ?
>
> Est-ce que j'ai précisé que je paye vraiment, mais vraiment trop d'impots ?

Le problème c'est que pour payer moins d'impôts, il va te falloir faire un montage avec un empillement de sociétés/SCI/Holding que seul un cabinet comptable pourra gérer correctement et ce que tu vas économiser en impôts, tu vas leur donner en honoraires...

Défiscaliser du revenu est quasi impossible, du capital c'est autre chose !

Avatar_small

john33

22/06/2018 à 10:15

Et l'EIRL ? Certains y sont passés ? n'est ce pas plus simple que la SELARL avec quelques avantages notamment pour les gros BNC ? comme passage impôts société plutôt que BNC ?

Generique-fraisage_r2rxmm

lardonbis

22/06/2018 à 10:18

un exercice en société c'est pas tant pour les économie d’impôt que pour les petits plaisirs associés comme faire de la pub, envoyer paitre la CARCD, organiser sa liquidation une fois le pognon sur les compte du fiston ( non je rigole ;) ) etc.
C'est retrouver un tout petit peu d'exercice libéral finalement.
SEARL EIRL c'est chiant. Je voudrais du bien classique, comme mon plombier ;).

Avatar_small

camillo

22/06/2018 à 10:27

Perso le passage en SELARL m'a apporté bcp de sérénité et ( bcp) moins d'impots et cotisations.

Après tout dépend de ton profil, du revenu que tu veux percevoir, et de ta volonté de t'impliquer dans la gestion comptable

Rape_p0as4f

rapelapente

22/06/2018 à 10:34

Comment payer moins de cotisations maintenant que les dividendes sont taxés ?
Et l'impôt sur les sociétés il est à combien ?
À 150000 d'impôts représentaient 30 et quelques % de mes revenus avec deux parts.
La différence ne mérite pas l'usine à gaz des SELARL et consort.
Sans compter qu'il faut aussi tenir compte du fait que tes revenus passés ne prejugent que modérément de tes revenus futurs.
Tant de choses peuvent arriver...
Accident, maladie, divorce, RAC0....

Avatar_small

hipolyte

22/06/2018 à 10:57

Hokusai écrivait:
-------
> Ceux qui exercent en SELARL peuvent ils majorer leur revenu 2018 en vue de
> profiter de l'année fiscale "blanche" ??

NON ;-)

Bagheera_tudzjy

bagheerra

22/06/2018 à 11:09

Si j'ai bien compris ce que m'a expliqué mon comptable, l'exercice en SELARL permet de payer moins d'impôts uniquement par effet de lissage. Par exemple il faut mieux rester dans la tranche à 15% 2 ans de suite que d'être à 0% une fois puis 41% l'année d'après. Plus d'effet yo-yo lié aux fluctuations du BNC.
Donc plus de régularité, donc plus de sérénité pour ceux qui ont du mal à mettre de côté.
Et c'est tout.

Avatar_small

hipolyte

22/06/2018 à 11:28

rapelapente écrivait:
-----------
> Comment payer moins de cotisations maintenant que les dividendes sont taxés ?
> Et l'impôt sur les sociétés il est à combien ?
> À 150000 d'impôts représentaient 30 et quelques % de mes revenus avec deux
> parts.
> La différence ne mérite pas l'usine à gaz des SELARL et consort.
> Sans compter qu'il faut aussi tenir compte du fait que tes revenus passés ne
> prejugent que modérément de tes revenus futurs.
> Tant de choses peuvent arriver...
> Accident, maladie, divorce, RAC0....

Si tu touches les dividendes, tu seras fiscalisé moins un abattement car tu as déjà payé l'IS.
Le taux d'IS est de 15% jusque 38120€, et maintenant de 28% au delà, mais ça va changer ds les années à venir (diminution). Avant c'était 30 ou 33%, je crois (?)
L'intérêt SELARL pour moi est de lisser les revenus, à partir du moment où mon activité m'apporte plus que ce dont j'ai besoin pour vivre (important !!). Je précise que j'ai 45ans, et j'ai fini de tout payer (résidence principale, cabinet et ses murs, et 2 appartements histoire de faire un peu d'immobilier. Je suis en zone semi rurale, la pierre est bon marché), donc mes revenus ne sont que de l'argent de poche.
Bref je paye moins d'impôts et de charges parce que je gagne moins. Le reliquat reste dans la compta de la SELARL (les placements de trésorerie restent un point faible, peu rémunérateurs, et je n'ose pas encore investir ailleurs), qui à terme me permettra de diminuer mon activité en gardant le même bénéfice, ou de prendre ma retraite qques années avant l'âge légal.
Bonne ou mauvaise année, mes cotisations URSSAF, CARCHIDENT et IR ne bougent pas.
Plutôt qu'apprendre le montant de mon BNC en mai après discussion avec le comptable, j'ai décidé lors du passage en SELARL combien je gagnerais annuellement, et je vis avec ce budget.
Je peux si je veux prendre tous les dividendes (coup de folie... ???), mais le retour de bâton serait des cotisations exponentielles l'année suivante.
Ce n'est pas mieux ou moins bien qu'un BNC, c'est une mentalité différente.

Hok-1b_hgd3rj

Hokusai

22/06/2018 à 13:09

hipolyte écrivait:
--------
> Hokusai écrivait:
> -------
> > Ceux qui exercent en SELARL peuvent ils majorer leur revenu 2018 en vue de
> > profiter de l'année fiscale "blanche" ??
>
> NON ;-)

Dommage...

Rape_p0as4f

rapelapente

22/06/2018 à 15:19

hipolyte écrivait:
> Ce n'est pas mieux ou moins bien qu'un BNC, c'est une mentalité différente. >

Justement, mon bénéfice j'aime bien en disposer comme je veux.

Rape_p0as4f

rapelapente

22/06/2018 à 15:19

.

Avatar_small

fatalmolaire

22/06/2018 à 15:35

Suis en selarl depuis 13 ans...c'est surtout le pilotage correct de la dite selarl qui permettra d'en tirer avantage et c'est pas évident du tout...sinon intérêt limité on retombe vite dans les ennuis des BNC...je sais pas avec le recul si je le referai...pas certain...faut un bon comptable et qui suit cela de très prés...

Avatar_small

carident

22/06/2018 à 19:45

hipolyte écrivait:
--------
> rapelapente écrivait:
> -----------
> > Comment payer moins de cotisations maintenant que les dividendes sont taxés ?
> > Et l'impôt sur les sociétés il est à combien ?
> > À 150000 d'impôts représentaient 30 et quelques % de mes revenus avec deux
> > parts.
> > La différence ne mérite pas l'usine à gaz des SELARL et consort.
> > Sans compter qu'il faut aussi tenir compte du fait que tes revenus passés ne
> > prejugent que modérément de tes revenus futurs.
> > Tant de choses peuvent arriver...
> > Accident, maladie, divorce, RAC0....
>
> Si tu touches les dividendes, tu seras fiscalisé moins un abattement car tu as
> déjà payé l'IS.
> Le taux d'IS est de 15% jusque 38120€, et maintenant de 28% au delà, mais ça va
> changer ds les années à venir (diminution). Avant c'était 30 ou 33%, je crois
> (?)
> L'intérêt SELARL pour moi est de lisser les revenus, à partir du moment où mon
> activité m'apporte plus que ce dont j'ai besoin pour vivre (important !!). Je
> précise que j'ai 45ans, et j'ai fini de tout payer (résidence principale,
> cabinet et ses murs, et 2 appartements histoire de faire un peu d'immobilier. Je
> suis en zone semi rurale, la pierre est bon marché), donc mes revenus ne sont
> que de l'argent de poche.
> Bref je paye moins d'impôts et de charges parce que je gagne moins. Le reliquat
> reste dans la compta de la SELARL (les placements de trésorerie restent un point
> faible, peu rémunérateurs, et je n'ose pas encore investir ailleurs), qui à
> terme me permettra de diminuer mon activité en gardant le même bénéfice, ou de
> prendre ma retraite qques années avant l'âge légal.
> Bonne ou mauvaise année, mes cotisations URSSAF, CARCHIDENT et IR ne bougent
> pas.
> Plutôt qu'apprendre le montant de mon BNC en mai après discussion avec le
> comptable, j'ai décidé lors du passage en SELARL combien je gagnerais
> annuellement, et je vis avec ce budget.
> Je peux si je veux prendre tous les dividendes (coup de folie... ???), mais le
> retour de bâton serait des cotisations exponentielles l'année suivante.
> Ce n'est pas mieux ou moins bien qu'un BNC, c'est une mentalité différente.
>

Tu as très bien résumé le schmilblick... En gros :
- si ton BNC te suffit juste pour vivre, ça ne sert à rien, voir même ça augmente ton imposition,
- si par contre ton BNC est largement supérieur à ce qu'il te faut pour vivre et à faire tes investissements perso, alors l'exercice en SELARL te permet de diminuer ta rémunération (qui sera donc inférieur au BNC), et de ne payer les cotisations URSSAF, CARCDSF et autres impôts sur le revenus que sur cette quote-part.

Les bénéfices de la société non reversés en salaire ou en dividende servent de trésorerie qui permet de lisser les revenus futur en cas de baisse du CA, et/ou de réinvestir dans du matériel pro avec de l'argent qui n'aura subit que l'impôt sur les sociétés et non pas toute la cohorte (URSSAF, CARCDSF et IR).

Par ailleurs, il y a toujours l'avantage de pouvoir avoir plusieurs collaborateurs déguisés en associés... Non?

Avatar_small

letit

22/06/2018 à 20:48

Il y a quand même le rachat de la patientèle à soit même, qui est une opération intéressante!!

Avatar_small

hipolyte

22/06/2018 à 20:55

letit écrivait:
-----
> Il y a quand même le rachat de la patientèle à soit même, qui est une opération
> intéressante!!
Exact, c'est d'ailleurs avec que j'ai soldé les crédits "appartements" (mais il me restait peu à rembourser, et attention les impôts se servent sur la transaction)

Avatar_small

letit

22/06/2018 à 21:00

Oui, j'ai même entendu dire que tu pouvais refaire le montage du rachat de patientèle une deuxième fois, par l'intermédiaire d'une holding, mais je n'arrive pas à avoir des infos précises, là dessus.Tu es au courant de ce genre de montage?

hipolyte écrivait:
--------
> letit écrivait:
> -----
> > Il y a quand même le rachat de la patientèle à soit même, qui est une
> opération
> > intéressante!!
> Exact, c'est d'ailleurs avec que j'ai soldé les crédits "appartements" (mais il
> me restait peu à rembourser, et attention les impôts se servent sur la
> transaction)

Avatar_small

camillo

24/06/2018 à 12:08

Cette question revient assez souvent sur Eugénol.
Mais il ne peut pas y avoir une réponse universelle pour tous.
ça dépend de très nombreux facteurs.

Le mieux est de faire faire une simulation par un comptable compétent, en fonction de sa situation personnelle du moment, et surtout de la façon dont on voit son avenir.

Avatar_small

zolimome

25/06/2018 à 10:39

salaries grassement ton conjoint et réduis grassement ton résultat