Avis Internat européen chir orale

Avatar_small

Maxxx

09/05/2018 à 15:00

Bonjour à tous !

Alors je souhaitais vous solliciter pour avoir votre avis sur un certain nombre de questions que je me posais : pour faire vite je suis diplômé depuis presque 2 ans et je cherche à me former en chirurgie car cela m'a toujours passionné. Sans doute manque d'informations durant mon cursus sur l'internat ou peut être manque de motivations de ma part à ce moment, en tout cas je n'ai pas tenté l'internat de chir orale en 5e année et je le regrette pas mal, c'est vraiment une discipline qui me semble passionnante. J'ai entendu parler de la possibilité pour les prat diplômés de passer l'internat à titre européen après 3 ans d'exercice, pensez vous que cela soit une bonne opportunité de le tenter ? je ne connais pas d'internes ou anciens interne en chir orale, donc j'aimerais avoir vos avis sur ce cursus, si cela vaut le coup de reprendre 4 ans d'études pour ça ? Etant donné qu'une majorité d'actes de chirurgie est opposable (et peu rémunérés), n'est-ce pas difficile de se dégager un revenu suffisant avec un exercice de chirurgie exclusive ? Je suis motivé pour reprendre les études pendant 4 ans avec un salaire d'interne, des gardes,... car au moins je pratiquerai une discipline qui me plait mais l'idée de galérer après à cause de la faible rémunération des tarifs opposables me plait moins, même si je ne fais pas ça pour la tunes j'aimerais pouvoir me dégager un revenu "confortable" (autant qu'en omni du moins).
L'alternative étant de se former auprès d'un stomatologue mais perso je les vois mal accepter de former un jeune dentiste qui n'y connaît rien en chir, et qui plus est n'est pas médecin... Résidant en Bretagne, connaissez vous des formations chir intéressantes dans le coin ?

En vous remerciant pour vos réponses, et désolé pour le roman...
Au plaisir de vous lire

Images_ja1k0l

seespan

09/05/2018 à 16:29

A la question la formation est t'elle valable.

Oui une spé de trois ans, ça veut dire trois ans à ne faire que ça au niveau théorique et pratique. Tu vas voir tout les cas " normaux " et surtout les cas anormaux.
Normalement ça doit te permettre d'avoir une exercice exclusif derrière. L'exercice exclusif c'est le but de la manœuvre car tu vas vites t’apercevoir que si tu veux vraiment devenir pointue, tu n'auras pas le temps de tout faire.
Déjà en ortho c'est impossible, je doute qu'en chir ça soit différent.

2 Pour les conditions d'exercice.
La spé chir est celle qui résiste le mieux à la crise. Pour formé un chir capable de faire les cas difficiles ça prend du temps et contrairement à l'ortho si sa foire ça se voit de suite.
Niveau condition d'exercice si tu fais ta spé hors de France je doute que tu rentres, quand tu vas voir les différence de conditions d'exercice entre le spé chir hors de France, a moins d'avoir une très bonne raison de travailler dans l'hexagone, tu ne reviendras pas.

--
หมอจัดฟัน

Avatar_small

Maxxx

13/05/2018 à 23:01

Merci pour ta réponse.
En revanche si je dois faire l'internat (4 ans) c'est en France et pour exercer en France par la suite, même si les conditions d'exercice font moins rêver je ne me vois pas aller exercer à l'étranger. Penses tu qu avec tous les actes opposables peu rémunérateurs, tu puisses te dégager un chiffre d'affaire suffisant malgré tout ? A lire certaines discussions, j'ai l'impression que c'est très difficile, et qu il est par conséquent préférable de refuser la spécialité de chir orale pour pouvoir être autorisé à faire de la prothèse (et d'être rémunéré pour cela !). L'internat forme t il bien aux actes implantologie et de chir perimplantaire ou est il nécessaire de faire des formations complémentaires pour cela? Non que cela soit ce qui me passionne le plus, mais cela semble faire partie des actes pour lequel il est possible de faire du NPC, et donc compenser la faible valorisation des actes opposables qui, si j'ai bien cru comprendre, sont trop peu valorisés pour couvrir l'ensemble des charges liés a peur réalisation, à savoir le bloc, le matériel, les AD,...

Images_ja1k0l

seespan

14/05/2018 à 02:30

Je ne connais pas les conditions d'exercice des spé chir oral en France.

Pour le niveau de formation je suppose que c'est comme en ortho. On te donne de solide base mais tu dois compléter derrière.
Perso tout ce que je fais " d’intéressant " ( lingual, plastique, cas non conventionnel ) je l'ai appris après le master pas pendant :-) . J'ai le même son de cloche de mes collègues à l'étranger.
La logique est : le master te donne de solide base théorique et pratique, tu enchaînes avec un exercice exclusif qui te donne le volume clinique nécessaire pour approfondir et te " spécialiser " dans la spécialisation. Plus l'experience of course.

Un implant en antérieur tu sais 5 ans plus tard si c'est vraiment un succés ou pas, l'internat ne t'apportera pas le recule clinique nécessaire .

--
หมอจัดฟัน

Images_ja1k0l

seespan

14/05/2018 à 08:25

Pour développer un peut .

En France on fait une fixation sur le diplôme mais que tu fasses une formation de dentiste généraliste ou un master les règle de bases sont les même.
La fac t'apprend les bases et le gros de la formation se fait après.

Hors France le diplôme te permet de décrocher ton premier emplois, ensuite c'est ce que tu sais faire qui compte. Enfin ça c'est hors de France, si tu prévoit de rester dans l'hexagone c'est tout de suite beaucoup moins vrais.

Juste pour te dire que faire un master de chirurgie c'est bien mais surtout en France tu devrais avoir une bonne idée de ton projet pro en fin de formation. Je ne suis pas sur que ça soit intéressant de faire un master de quatre ans pour ne pas être exclusif derrière.

--
หมอจัดฟัน

Avatar_small

Maxxx

15/05/2018 à 16:31

Ok, je vois ce que tu veux dire. De toute façon l'idée est bien sûr de devenir exclusif. Mais ça fait long quand même 4 ans pour finir à 33 ans et n'avoir que les "bases". Reste encore quelques années après pour étoffer ses compétences.
Par curiosité, tu as fait ton master à quel endroit ?

Images_ja1k0l

seespan

16/05/2018 à 01:38

J'ai fait mon master en Thailand. Et non quatre ans ça n'est pas long pour les bases.
Quelque soit la spé c'est toujours minimum deux ans à temps plein ou 5 ans à temps partiel.

Tu peut te lancer dans l'ortho en faisant une formation courte type une semaine, mais quelque sois le pays ceux qui font autre chose que les simple alignement avec invisalign font des formations à temps partiel de deux ans minium.
Et les généralistes qui passe exclusif ont généralement continué à enchaîner les formations derrière.

C'est juste une question de nombre d'heure nécessaire pour ingérer les bases théoriques. Tu dois ensuite avoir un certain volume clinique pour passer du théorique au pratique.

C'est juste une question de temps et motivation. Tu peut arriver au même résultat qu'une formation de spé en tant que généralistes ( surtout en France ou la formation continue n'est pas dans les mœurs ) mais si tu fais les calculs tu vas t'apercevoir que ton temps de formation théorique ( personel et effective ) sera équivalent. C'est juste qu'il va te falloir plus de 12 ans pour faire ce que peut faire en quatre.
Ca dépend aussi de là ou tu travail of course, en ortho par exemple en France pas de soucie pour trouver des cas en tant que généraliste mais ça ne sera que du simple ( soucie pour l'équivalence d'ailleur car ils vont te demander des cas non simple, ce qui est normal ), donc pour la partie clinique tu peut avoir le volume et pas trop de soucie.
Au Cambodge peut de patient pour l'ortho pour les généralistes et les cas beaucoup plus dure. Situation moins favorable

--
หมอจัดฟัน