RAC 0 publié au Journal Officiel

Forum associé : Eugénologie

Avatar_small

carident

05/05/2018 à 21:26

https://www.acuite.fr/actualite/legislation/133705/rac-0-en-optique-lavis-de-projet-de-reforme-publie-au-journal-officiel

"Garantie, traçabilité et questionnaire de satisfaction

Pour les équipements du panier de soins « RAC 0 », chaque opticien devrait assurer un remplacement total ou partiel de la monture en cas de casse pendant une période de 2 ans. Cette garantie valable qu'une fois dans la période de 2 ans exclut : rayures, utilisation anormale ou contraire à une utilisation conforme, adaptée et régulière du produit. Les verres seraient soumis à une garantie d'adaptation de 3 mois. Sur la carte de vue remise au client, l'opticien devra indiquer l'écart pupillaire, le demi-écart, la hauteur de centrage, la provenance géographique et l'origine géographique des fabricants de monture et de verres.

Pour suivre la qualité des équipements et de la prestation délivrée par l'opticien, une enquête serait réalisée après chaque vente. Comment ? Sous la forme d'un questionnaire de satisfaction envoyé par voie électronique à l'adresse indiquée par le client. Il évaluerait l'accueil, la monture et la qualité des verres.

Le label prévu par la DSS serait attribué aux opticiens via un système de points (60 points au minimum) sur la base de la satisfaction des clients. Il serait valable pour une durée d'un an.
Un référencement des verriers

Par ailleurs, chaque fabricant aurait l'obligation de référencer ses verres « auprès des ministres en charge de la Santé et de la Sécurité sociale » en vue de leur prise en charge. Les verres de classe A feraient l'objet « d'un dossier technique permettant d'attester leur conformité ». Pour chaque correction d'un trouble visuel (sphère, cylindre), un fabricant ne peut pas référencer un verre de classe B que s'il répertorie au moins un verre de classe A de correction identique.
Un double devis

Avant toute délivrance d'équipement, le devis présenté au client doit contenir au moins une offre composée d'un équipement de classe A « RAC 0 » et une offre libre (classe B).

En parallèle de la réforme « RAC 0 » qui rappelons-le n'est pas terminée, une concertation autour de la réorganisation de la filière de santé visuelle, doit débuter mi-mai. Il est notamment envisagé de réformer la formation et de créer des passerelles entres opticiens et orthoptistes."