Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

doagui

16/04/2018 à 10:07

Le salariat a aussi certains avantages pour le titulaire, puisqu'il crée réellement un lien de supériorité hiérarchique. Du coup on peut par exemple imposer des horaires, des jours de présence ou refuser des vacances (dans la limite du cadre de la loi bien entendu), alors que rien de tout ça n'est réellement possible pour du libéral. C'est sûr qu'en pratique en libéral il y a généralement un accord quand même, mais légalement parlant rien n'y oblige le collab qui peut changer tout ça à sa guise et fixer ses vacances pratiquement comme il le veut en théorie.

De la même façon, dans un cadre libéral il n'y a en pratique aucun moyen d'imposer réellement un quelconque préavis de départ (si le collab veut partir du jour au lendemain il peut, quoi qu'en dise le contrat, car il est libre de fixer ses horaires de travail, donc même si un préavis de 3 mois existe il peut très bien dire "ok mais pendant cette période je réduis ma présence à 30 min tous les mardi" et y'a rien à y redire puisqu'il n'y a officiellement aucune hiérarchie). En salariat par contre le préavis peut tout à fait être imposé avec les horaires habituels.

Au final le salariat c'est comme un paquebot : hyper sécurisant pour tout le monde, ça avancera envers et contre tout, mais par contre c'est pas flexible pour deux sous et pour lui faire changer de cap va falloir s'accrocher.