Aphte récidivant chez l'enfant ou morsure?

Avatar_small

AnnaBl

30/01/2018 à 00:27

Bonjour / bonsoir cher-e-s confrères/consoeurs!
Je viens solliciter vos avis et conseils sur ce cas.
J'ai vu un enfant de 8 ans et 9 mois pour des soins début janvier. Je réalise des soins secteur 1, avec une anesthésie locale.
Je revois l'enfant 1 semaine plus tard. Sa mère m'explique qu'il a fait des aphtes suite au soin précédent. Je constate un aphte unique secteur 3, au niveau labial (dont il reste une trace sur les photos jointes, prises 11 jours après le soin secteur 1). Elle me dit qu'il avait déjà fait des aphtes auparavant, pas systématiquement liés à des soins dentaires. Je la rassure, pour moi il n'y a pas de corrélation entre mon acte et l'aphte vu les localisations.

Je réalise ce jour là une pulpo secteur 4 sous anesthésie locale. Je préviens comme toujours du risque de morsure, surtout que je réalise le soin vers 18h, l'anesthésie risque de ne pas être dissipée lors du repas.
La mère revient en urgence avec son enfant 4 jours plus tard: c'est là que j'ai réalisé les photos ci-jointes. Il y a une importante ulcération labiale droite, la lèvre inférieure est gonflée, douloureuse. Elle serait apparu le lendemain du soin. Elle dit que le soir même il présentait des "points rouges au niveau de la gencive". Elle m'accuse d'avoir provoqué un nouvel aphte lors de la réalisation du soin et veut que je soulage son fils. Globalement perte de confiance envers moi et mes capacités (c'est ce qu'elle a laissé entendre à la secrétaire).
Donc j'en arrive à ma première question: pour vous, lèvre inférieure à droite c'est une morsure ou un aphte? Pour moi c'est plus une morsure. La maman me soutient qu'elle l'a surveillé pour qu'il ne se morde pas mais si il a mangé alors qu'il était encore anesthésié... Il n'a pas d'antécédent médico-chirurgicaux particulier ni de traitement. Est-ce que je devrais chercher une cause systémique si il s'agit d'aphtes multiples? Antécédents d'aphte mais je n'en ai jamais vu plusieurs en bouche en même temps. Je ne pense pas que ce soit une réaction allergique non plus. Pour info j'ai réalisé une para apicale sur 85 à l'articaine 1/200, pas d'anesthésique topique au préalable et j'humidifie mes cotons salivaires avant de les retirer (peu de risque d'abrasion).

Deuxième question: une idée de comment prévenir que ce soucis se répète à nouveau? Parce que je pense que si ça se reproduit la famille va déserter mon cabinet.

Troisième question: conduite à tenir immédiate lorsque l'enfant se présente dans cette situation? J'ai prescrit un gel de chlorexidine à alterner avec un gel anesthésique. La mère avait l'air outrée que je n'ai pas de solution miracle.

Merci à ceux qui ont eu le courage de lire ce long post en entier! Dans l'attente de vos réponses.

Qg3vnx5ith6e5htefqhzZ63achkp5dyanlecgi2s
Photo_pluton1b_unbebk

pluton

30/01/2018 à 07:02

clairement, c'est pas un aphte mais une morsure
le gamin se mordille la lèvre pour sentir si çà se réveille...

j'en ai déjà vu des plus impressionnantes...
ne pas hésiter à mettre le gamin sous ATB pour soulager rapidement...

clairement le premier en secteur 3 c'est un aphte pour le coup, et c'est une coïncidence d'apparition avec tes premiers soins...

=> tu fais le point avec la mère en lui disant que si le gamin se mord après chaque soin sous anesthésie et malgré tes mises en garde, c'est pas de ta faute...et sincèrement s'ils quittent le cab (vu leur comportement de chieur)...çà sera pas une perte....

Dsc_0094_rkrzoz

Guillaume T

31/01/2018 à 04:00

Hmmm... honnêtement, ça se discute. simple corrélation au premier coup? , puis "récidive" ? Ou traumatisme ? l'apparence multiloculaire permet de discuter l'étiologie traumatique qui ne me semble pas certaine. C'est comment à la palpation ? A la louche, ça m'évoque plus une lésion vésiculeuse ou bulleuse en détersion. je ne peux pas affirmer ce que c'est mais je demanderais un avis médical, c'est sur.
Sur quelle base exclure à priori une réaction consécutive à l'anesthésie ? J'ai eu un seul cas d'allergie aux sulfites mais les premiers signes étaient assez trompeurs. Je pense que la réaction de la mère s'aggravera si on s'enferme dans la dénégation. Dans ce cas, je pense qu'il faut faire preuve de professionnalisme et de modestie, on n'exclue rien, on veut savoir, et on explore afin de trouver une CAT pour les autres soins.

Avatar_small

AnnaBl

25/02/2018 à 15:51

Bonjour! Je viens vous donner quelques nouvelles: j'ai revu la mère quelque temps après pour la détartrer, j'ai réalisé une anesthésie para-apicale pour le bloc antérieur mandibulaire qui était très sensible... Le lendemain elle rappelle pour annuler tous ses RDV et ceux de son fils car elle a aussi fait une réaction, type ulcération. Je n'ai pas pu l'examiner directement, elle n'a pas voulu revenir au cabinet. Je lui ai conseillé de voir avec un allergologue, que je lui fournirai le nom des molécules utilisées. Curieuse affaire quand même, sachant qu'elle n'avait jamais eu de soucis lors de soins précédents dans le même cabinet...